Chanson Petite fille slave - Mini Site du HLM des fans de Renaud
Mini-site du HLM des fans de Renaud - Toujours debout

  

Les paroles

Paroles de Renaud Séchan sur une musique de Renan Luce

Information non disponible

Histoire de cette chanson

Renaud avait écrit les paroles d'une chanson qui portait déjà ce titre. En diffusant les paroles de cette chanson sur internet le 14/02/2007 (voir ci-dessous), Renaud écrit :

Une tite dernière écrite pour Patricia Kaas, mise en musique par Stephan Eicher (pas mal), notre miss Lorraine n'en a point voulu... j'en ai gardé quelques phrases pour next CD dans "Filles de joies".
En effet, le deuxiéme couplet de la chanson Fille de joie (album Rouge Sang sorti en 2006) :

Pas toujours aux trottoirs
De la périphérie
Où pour quelques dollars
Elles se donnent à l’envie


s'inspire du deuxième couplet des paroles ci-dessous.

Petite fille slave dans le livre Les Manuscrits de Renaud

Dans l'ouvrage Les Manuscrits de Renaud de Jacques Erwan et Renaud paru en octobre 2006 aux éditions Textuel (ISBN 2845972040), deux pages sont consacrées à cette chanson :

manuscrits renaud petite fille slave album 2016
Page 318

manuscrits renaud petite fille slave album 2016
Page 319

Paroles de la chanson Petite fille slave (version 2007)

Ces paroles ont été diffusées par Renaud sur internet le 14 février 2007. Elles ne correspondent peut-être pas à celles de la chanson présente sur l'album 2016.


Tu as quitté Bucarest
Ou Prague ou Varsovie
Pour t’en venir à l’Ouest
Dans les rues de Paris

Arpenter les trottoirs
de la périphérie
Où pour quelques dollars
Tu te donnes à l’envi

Tu as quitté Moscou
Ou les rues de Sofia
Pour finir tout au bout
D’un boulevard sans joie

Dans une nuit trop noire
Sous la pluie, dans le froid
Où tu t’offres aux regards
Où tu ouvres tes bras

Petite fille Slave
Petite fille esclave
Tu te donnes, tu te vends
Plus tu donnes moins tu prends
Tu reviendras un jour chez toi

Tu as quitté l’Ukraine
Peut-être la Georgie
Pour vivre une autre peine
Autre misère aussi

Soumise à des maffieux
Intouchables, protégés
Qui te crèveront les yeux
Si tu veux t’en aller

Petite fille Slave
Petite fille esclave
Tu te donnes, tu te vends
Plus tu donnes moins tu prends
Tu reviendras un jour chez toi

Tu as quitté Vilnius
Ou Kiev ou Tbilissi
Pour gagner un peu plus
Mais pour te perdre aussi

Sur ces trottoirs blêmes
Où pour quelques tordus
Tu fais croire que tu aimes
Toi qui n’aimeras plus

Petite fille Slave
Petite fille esclave
Tu te donnes, tu te vends
Plus tu donnes moins tu prends
Tu reviendras un jour chez toi