Fatigué

 

(par Nicolas Duaner)

Enévé par la colére, fatigué par cette balieu merdique, j'ai décidé de dire ce que je pense de toi société. Par ta faute, partout on vie dans le doute, partout on attend la fin. Et oui, le monde est lasse de trainer sa carcasse dans ce pauvre monde tout gris, dans cette vie sans vie; Faut dire aussi que depuis des siécles la mentalitée est la même, tous des tocards tous des faux culs, c'est pourquoi moi, je laisse les cons dans leurs clapiers et pis j'me barre. A cause d'une société pourie la vie ça pique les yeux, la vie c'est une tonne de cafards et ça fait pleurer les copains;

Alors vous les gavroches, ouvrez vos yeux pleins d'innocence et regardez cette vie pourie.Nous n'avons rien à gagner, rien à perdre même pas la vie, sortons de nos taniéres et éclairons nos sombres nuits. Moi ça fait 100 ans que je cherche un trésor planqué, l'amour et la libértée sous les cailloux bariolés de la planéte. L'homme est réelement un loup pour l'homme, pour se protéger cette sociéte piétine nos droits. N'êtes vous pas fatigué du mensonge, et fatigué de chercher quelques traces d'amour dans l'océan de boue où s'ombre la pensée ? Alors moi je vous propose de vivre sans haine, ni armes et violence.