La chambre par escarmouche

Sur ton lit dorment encore des bestioles en peluche
Que, pas trop sûre de toi, t’as préféré laisser
Parce que tu te doutais qu’y aurait quelques embûches
Des restes de l’enfant que t’es plus tout à fait

T’as fait semblant d’cacher tes rêves de petite fille
Tous tes princes charmants pas pratiques pour draguer
Des mecs qui toute façon peuvent pas leur ressembler
Que t’aimais pas du tout, mais de fil en aiguille...

Avec ce papier peint, y va s’foutre de ta gueule
Comm’ s’y suffisait pas qu’y t’arrache à l’enfance
Comme si voyait pas que t’es pas trop bégueule
Que pour toi cette nuit, c’est l’monde qui calanche

Sur son lit dorment encore des bestioles en peluche
Mais là t’es sûre de toi, y vaut mieux les laisser
Ca fait longtemps, pas vrai? Et y’a eu plein d’embûches
Et puis voilà tes mômes qui rentrent pour bouffer.

... Un peu trop désabusé, j'en conviens.