Nunc est bibendum par Memesse

Anesthésie de mes souffrances
Remède face à mon ignorance
M’entraîne dans une vie d’errance
M’amène jusqu’à la déchéance

Boire pour oublier
Boire à en crever

Boisson pour cœur qui fait naufrage
Pour l’aider à tourner la page
Sans éviter les dérapages
Pour se détruire il n’y a pas d’âge

Boire pour supporter
Boire à en gerber

Un tourbillon de sensations
Qui m’entraîne dans la déraison
Car l’alcool est une passion
Qui devient une soumission

Boire pour s’amuser
Boire à volonté

S’abreuver de plein de mixtures
Qui nous rendraient la vie moins dure
Et pour que cet état perdure
On prolonge sans fin l’aventure

Boire pour s’évader
Boire à ma santé

Jusqu’à en dev’nir dépendant
Et à en mourir lentement
En prétendant éperdument
Qu’on aime se plaisir enivrant