SAMEDI RIEN (moi non plus !)

(Nico)

Putain c’que j’me fais chier !
C’est samedi comme toutes les semaines,
qu’est-ce que j’pourrai bien faire ce soir ?
P’t’êt’ un ciné…ah non,c’est con, pis j’suis tout seul.

Eh ! mais ouai au fait,y’a deux, trois cons
qui m’ont invité pour un fête à la con.
Bien qu’j’les aime pas trop,
j’me lance, j’vais y’aller.

Non mais attends,j’peux pas y aller tout seul,
faut qu’trouve quelqu’un…
Allez,j’appelle les copains,
on verra bien …

Allo mon pote, qu’est-c’tu fais c’soir ?
Si tu fais rien, viens avec moi
J’suis invité par des connards
Qu’ont un appart pas loin d’chez toi

Y’m’ont dit qu’y aurait des gonzesses,
Des biens gaulées et pis des slows
Alors la moindre des politesses
Ce s’rait qu’tu laisses tomber Foucault

Mais ce con là qu’a rien dans l’crâne
Préfère rester d’vant sa télé
Plutôt que d’sortir sa bécane
Pour aller boire et pis draguer

 
Alors j’appelle mon pote Gégé
Qu’a des tendances en peu d’l’aut’bord
Au cas où ça l’intéresserait
Vu qu’c’est pas tous les jours qu’i’sort

Si tu veux v’nir, j’passe te chercher
A peu près vers 8 heures moins l’quart
Je montrai pas mais j’klaxonnerai
Promis j’arriv’rai pas en r’tard

Y’m’dit : " tu sais moi, les gonzesses
C’est pas trop mon truc, j’te rappelle
Y’a pas grand chose qui m’intéresse,
Emballes-toi donc un top model "

Il me reste plus qu’mon pote Nanard
Le plus déjanté d’toute la bande
C’ui qu’on appelle, l’as du pétard
L’roi d’la baston et d’la truande

J’espère vraiment qu’à l’heure qu’il est
Il est chez lui, j’appelle pour voir
Il me répond l’air défoncé :
" vieux, comptes pas sur moi pour ce soir "

Fais pas l’con, laisse moi pas en rade
J’ai beau lui avoir expliqué
Qu’la solitude le rend malade
Tout à coup …dring…ça a coupé

 
Mon répertoire y est passé
Mon envie d’m’amuser aussi
J’ai bien l’impression qu’cette soirée
J’vais la passer au fond d’mon lit

Les sam’dis c’est toujours comme ça
Y a rien qui bouge dans ce quartier
Là, j’irais bien au cinéma
Mais le rideau doit être baissé

En attendant, moi j’ferme les miens
J’vais m’abandonner dans mes rêves
Oublier ce week-end qui craint
Ce soir je sors pas, j’fais la grève.