La page de Liz

 

Je m'appelle Elisabeth, Liz pour le HLM, je suis vraisemblablement la doyenne de ce site, du moins par l'état-civil, mais ça c'est franchement secondaire à mon avis, ce qui est important c'est d'avoir la motivation, enfin l'envie de participer avec efficacité. Et ça, c'est un point commun entre les Artisans. Et cela fait deux ans et demi que ça dure...

Je suis allée voir le premier concert (et plein d'autres à la suite aux quatre coins de l'Hexagone et comme ça j'ai rencontré plein d'Artisans et de non-Artisans d'ailleurs) du Tour 99/2000 et j'ai redécouvert Renaud que je n'avais pas réellement perdu de vue. J'ai surfé un peu et de site en site et voilà, je suis venue à la RML en septembre 1999, il y a cinq ans maintenant.

 

J'ai découvert en surfant que Renaud était toujours présent par sa poésie et son respect de l'humanité et qu'il avait beaucoup de disciples dans ce domaine et de toutes les générations et horizons. Et ça, découvrir que l'on n'est pas seul(e) à aller dans un sens c'est drôlement agréable. Alors, j'ai eu envie de faire partie de ce petit microcosme.

Le projet de la création du site lancé par Gino en novembre 99 m'a plu parce que je trouvais ça vraiment génial de tenter de faire quelque chose tous ensemble. Et notre Grand Gourou a su motiver ses futurs Artisans.

Les mois ont passé, et les années aussi d'ailleurs, petit à petit le site est devenu un centre d'intérêt dans ma vie, dans celle de ma famille (mon mari est devenu Artisan, lui aussi) c'est une solidarité, et que sans le soutien des uns et des autres et bien il aurait été voué à être mort-né alors que, maintenant, il est en phase de maturité - et d'autant plus que Renaud en est devenu fan !!! Ses Artisans sont de plus en plus nombreux et de plus en plus performants. Ils se renouvellent aussi. Je suis sûre que le HLM-des-Fans de Renaud a suscité des vocations de webmestres à la suite de ce travail commun :-) dans lequel des visiteurs ont envie de s'impliquer.

Et puis, il y a le plaisir de faire connaître et surtout de faire aimer Renaud, de faire partager ce que l'on ressent, de l'expliquer aussi aux non-renaudiens, c'est parfois un challenge mais combien intéressant et enrichissant. On fait de nouvelles découvertes dans ses textes, on les interprète… et Boucan d'enfer, assorti de l'abécédaire de Bouquin d'enfer, a créé de nouveaux liens entre les uns et les autres, nouveaux venus à la suite de ce CD magique.

Et dans ce chemin-là, j'ai entraîné ma fille (17 ans et demi maintenant, mais à l'époque elle avait juste 12 ans, ce qui est un peu normal parce qu'on se dit que nous autres parents on ne se contente pas de transmettre un savoir bêtement scolaire, on peut aussi transmettre une certaine forme de philosophie, de compréhension et de respect des autres au travers de chansons qui ne sont pas forcément dans les livres d'écoles.

Merci à Vincent et à Gino et merci à tous ceux qui sont là depuis le Temps des Pionniers, Franck, Lola, Lna, et ceux que j'oublie, allez donc faire un tour dans l'historique ! et à ceux qui vont nous rejoindre…

 

Liz