5.2              Renaud fidèle à lui-même

Au début de sa carrière, on peut dire que Renaud était anarchiste. Lors des événements de mais 68 il était très engagé. Il était contre toutes formes d’autorité. Il quitta même à cette époque le foyer familial pour être totalement libre.

Puis il va évoluer, il va comprendre que l’on ne peut vivre dans un endroit sans avoir de règles de vie ni quelqu’un qui prend les décisions, qui gère le pays.

Il accepte le fait d’être sous la tutelle d’un gouvernement.

En parallèle, il va commencer à s’investir pour la paix et à dénoncer les injustices dans le monde. Il va particulièrement mettre en avant les crimes commis envers les enfants. La preuve la plus évidente est la chanson « Mort les enfants ». Il a écrit aussi la chanson « L’Ethiopie » pour "Les chanteurs sans frontière". Les bénéfices du disque qui s’est vendu à plus de deux millions exemplaires ont été investis dans des aliments énergétiques pour sauver des enfants éthiopiens. Il partira aussi chanter pour la paix en Bosnie.

Avec la sortie de son nouvel album, et la chanson « Manathan-Kaboul » il nous prouve à nouveau son implication contre la guerre.

Sommaire