Nous remercions vivement Laurent Berthet, 
auteur du livre "Renaud, le Spartacus de la chanson"
pour les deux anecdotes sur Renaud qu'il a accepté de confier sur le HLM.

 Plus d'infos sur le livre de Laurent Berthet

Vos messages pour Laurent Berthet


"Lorsque nous nous sommes rencontrés pour la première fois, Renaud insista en effet longuement, alors que je lui posais une question sur François Mitterrand, sur les ressemblances, qu'il n'arrivait pas à évacuer, entre l'ancien Président et son propre père (ce que je mentionne dans mon livre).
J'ai alors compris deux choses : tout d'abord, que l'attachement de Renaud pour François Mitterrand n'était pas uniquement politique. Il était aussi (et peut-être surtout) personnel, irrationnel, et donc plus profond.
Ensuite, j'ai pu mesurer l'influence qu'a toujours eu (et a encore) le père de Renaud sur sa vie, ses choix. On cite souvent (et à juste titre) l'influence maternelle dans la construction de l'homme et du personnage Renaud. Cela est tout à fait vrai et doit particulièrement être souligné quant à ses idées contestataires.
Il n'empêche, Renaud a toujours été fasciné par son père, par ses talents d'écrivain, par sa richesse culturelle, par son côté austère, protestant, etc."


"Lors d'une autre rencontre, en fin de conversation, alors que nous parlions des chanteurs français actuels, Renaud me coupa la parole et me dit : " Si tu veux entendre de la belle chanson, écoute Allain Leprest. C'est magnifique ! ".
Joli compliment venant de la part du poète populaire qu'est Renaud.
Alors, dès le lendemain, je me suis procuré (non sans mal, il est vrai) plusieurs albums d'Allain Leprest et, comme tous ceux qui le découvrent pour la première fois, je suis tombé sous le charme de ce poète exigeant et percutant, écorché vif, au talent hélas peu reconnu, médiatiquement parlant (je vous signale, au passage, la sortie de la première biographie d'Allain Leprest en mars 2003 : " Allain Leprest. Je viens vous voir ", par Thomas Sandoz, aux éditions Christian Pirot).
Je vous conseille donc, si vous ne connaissez pas encore ce chanteur, de suivre aussi le très bon conseil de Renaud !"


Laurent Berthet, Novembre 2002.

retour