Ma blonde
(Renaud Séchan / JP Bucolo)

Intro (capo 2):
[A] [E] [D] [E]

[A]Commencent à m’ [E]bassiner sé[D]rieux
Toutes ces [E]histoires sur les blon[A]des [E] [D] [E]
[A]Comme s’il é[E]tait tellement [D]mieux
D’être brune [E]comme la jo[A]conde [E] [D] [E]

[F#mA]Toutes ces vannes qui [C#m]volent bas
Ne [D]viennent bien sûr que des [A]mecs
[F#mA]Qu’ils aillent, avec leurs che[C#]veux gras
Se [D]faire voir chez les [E]grecs

[A]J’aime une [E]blonde , et a[F#m]lors
J’aime [F#m7]ses cheveux [D]d’or
Comme un so[E]leil
[A]Je vous laisse[E] vos bru[F#m]nasses
Vos rouquines[F#m7] un peu fa[D]dasses
Qui m’indi[E]ffèrent.

[A]Blonde comme [E]le blé en [F#m]gerbe
Elle a in[F#m7]venté l’eau [D]tiède
Et vous em[E]merde

[A]Comme si la couleur des tifs
Reflétait la couleur de l’âme
Qui trouve le blond rébarbatif
A un problème avec les femmes

Les misogynes de tout poil
S’en donne vraiment à cœur joie
Parc’ que les blondes femmes fatales
Il n’y auront pas droit

J’aime une blonde , et alors
J’aime ses cheveux d’or
Comme un soleil
Faudrait-il qu’elle se tonde
Pour séduire enfin le monde
Faire merveille

Les blondes ne sont pas toutes
Poupées Barbie à choucroute
Décolorées
La mienne est blond naturel
Et ses cheveux sont du miel
Sous mes baisers.

Blonde comme le blé en gerbe
Elle a inventé l’eau tiède
Et vous emmerde