Malone
(Renaud Séchan / Alain Lanty)


 [Am]Un prénom Irlandais
Une  [Dm]mère de partout
Da [E7/A]noise, Catalane
Fran[Am]çaise malgré tout

Un pa[Am7/G]pa Huguenot
Et ci[F6]toyen du monde
Quelques [E7/G]fois Parigot
Aux ra[Am]cines vagabondes

Pi[Dm]sseuse ou petit con
Prin[G/B]cesse ou Poulbot
Tu pren[A/C#]dras ce prénom
Comme un pre[Dm]mier cadeau

Il te [Bm7 5b ]dira le vent
Qui sou[Am]ffle sur Shannon
Et le[Dm] vert du printemps
Sur [E7 sus4 ]l’île d’Avalon [E]

Quand viendras[Am]-tu, Ma[Dm]lone
Aime[G/B]ras-tu ce [A/C#]monde
Cette tri[Dm]ste Baby[Am/C]lone
Cette pla[Bm 5b ]nète mori[Am]bonde
[F]
[Dm] [E7]

J’ai le coeur assez grand
Pour encore de l’amour
Et pour toi, mon enfant
Lumière de mes jours

En voudras-tu longtemps
En auras-tu aussi
Pour ces fous inconscients
Qui t’offrent cette vie

Celle-ci sera pleine
De plaisirs mais encore
De chagrins et de peines
Qui te rendront plus fort

La vie est un long fleuve
Tranquille ou bien funeste
Les hommes font ce qu’ils peuvent
Le destin fait le reste

Quand viendras-tu, Malone
Aimeras-tu ce monde
D’avance tu nous pardonnes
Si tu le trouves trop immonde

Tellement de misère
De souffrances et de haine
Tellement de galères
Pour le moindre « je t’aime »

Mais tellement aussi
De tout petits bonheurs
D’innocences épanouies
Comme bouquets de fleurs

Nous t’apprendrons, mon ange
À lutter chaque jour
Pour que ce monde change
Pour un peu plus d’amour

T’apprendrai à écrire
Pour chanter tes colères
Et pour voir ton sourire
Illuminer la terre

Quand viendras-tu, Malone
Aimeras-tu ce monde
Ton île d’Avalon
Et le soleil et puis l’ombre

Ton île d’Avalon
Et le soleil et l’ombre