Devant les lavabos  
(Renaud Séchan/Alain Labacci)

Intro : [C7M]
[G] Elles s'en vont toujours par deux
Avant [D] le dîner, discrè[C]tes,
Pour se [F] recoiffer un peu, [C]
Pour s'échan[D]ger en cach[G]ette
Quelques[G] potins, quelques aveux
Quelle est [D] la raison secrè[C]te
De cet [F] exil mystérie[C]ux
Qui les retie[D]nt au petit coin ? [G]

Refrain :
[G] Nos gonz[F]esses
Deva[C]nt les lavabos [G]
S[D]e repoudrent le bo[C]ut du nez
Se font les [Am7] lèvres cerise [D]
[G]
Nos gonz[F]esses
Sous l[C]es néons pas beaux [G]
En dé[Em]grafant négli[A]gemment
Un bout[C]on de leur [D] chemise [C7M]

[C7M]

Elles se retournent dans le miroir
Par-dessus leur épaule
Pas très rassurées pour voir
Si par malheur ou par hasard
Leur joli cul n'aurait pas disparu
Puis innocentes mais la tête haute
Elles nous reviennent enfin
Parfumées comme pour un autre

Refrain :
Nos gonzesses
Devant les lavabos
Est-c'qu'elles parlent de moi, de nous ?
Est-c'qu'elles disent des gros mots?
Nos gonzesses
Sous les néons pas beaux
Font semblant de se laver les mains
Qu'elles ont blanches comme du bon pain

U[G]n beau jour elles disparaissent
[D] Sans laisser d'adresse [C]
À pei[F]ne un petit mot [C]
Sur le miroi[D]r du lavabo [G]
[G]
De leur rouge à lèvres souvent
Elles écriv[D]ent en lettres de sang [C]
Simplem[F]ent "Adieu salaud " [C]
C'est vrai qu'il n'y [D] a pas d'autres mots [G]

Fin : [C7M] [C7M] [C7M]