La coupole  
(Renaud Séchan)

Intro : [C]

[C] Andy Warhol, à la Coupole,
peint les gambettes de Mistin[G7]guett,
il les dessine très longilignes,
leurs donne la forme du cou d'un [C] cygne.

Lewis Carroll, à la Coupole,
parle de fillettes en salopettes,
il les devine vêtues de jean's,
pleines de paillettes sur les pommettes.

Elles me fascinent, toutes ces gamines,
avec leurs mines de Marylin,
sortant d'l'école, vers la Coupole,
elles caracolent et elles racolent.

Quand vient le soir, j'aime aller boire
un verre d'alcool à la Coupole,
pour faire du gringue à toutes ces dingues,
à toutes ces folles bien trop frivoles.

Toutes les idoles, de la Coupole,
les midinettes, les gigolettes,
les Caroline en crinolines,
ne sont en fait que des starlettes.

Laï laï lalaï
Laï laï lalaï
Laï laï lalaï lalaï lalaï
Laï laï lalaï
Laï laï lalaï
Laï laï lalaï lalaï lalaï

Ad. Lib.