Zénobe  

(P. Dewez/R. Grahame)

Zé[Am]nobe attend, il a 15 [Am7]ans
Il se pi[Am6]que et il se came
Pic et pic et collégram
Il sent qu’il [Em]dose, sa dose
Il s’dit souvent, qu’c’est qu’un passe-temps
Au milieu de cette vie
Où tout n’est que pacotille
Rien qu’du cinoche, c’est moche

[F#m]Il pr[B7]end sa nei[G#m]ge[C#m], [F#m]prend sa blan[B7]che nei[G#m]ge[C#m]
Et t[C]ant pis si le temps s’enfuit[B7]

Zénobe attend, il a 20 ans
Et pour s’envoyer en l’air
Cette aiguille, ce bout de fer
Qui l’ankylose, il ose
Il s’dit parfois, qu’ça lui passera
Mais c’est une sacrée belle fête
Tous ces arbres à came en tête
Qui font qu’la vie, dévie

Il prend sa neige, prend sa blanche neige
Et tant pis si le temps s’enfuit

Zénobe attend, il a 30 ans
Souvent dans sa veine bleue
Il enfonce tout ce qu’il peut
Il continue, sa mue
Il s’dit qu’la vie, elle est pourrie
Quand il regarde devant
Il voit des sables émouvants
Et d’la poussière, derrière

Alors il prend sa neige, sa dernière neige
Et t[B4]ant pis si la v[B]ie s’enfuit.
[E9] x4 [A7M] x4 [E9/6] x4 [A7M] x4 [E9] [E] [E9] [E6]