TONTON
 
(Renaud Séchan /Jean Louis Roques)

[D]Bonhomme qui va aus[Em7/D]tère
Au
[D]milieu des landes, des bruy[A]ères
Sil
[D]houette insolite
[G]Bloc de gra[D]nit
Ton
[G]ton fou[D]le la terre[A]
Lente
[D]ment
[Em7/D]Comme le [D]temps

Le temps qui, pourtant, emporte
Les idées, les hommes et les amours mortes
Le temps qui lui reste
Dans la même veste
Avant de n'être plus
Qu'une statue
Un nom de rue

Il
[A]a son beau cha[F#]peau
Il
[Bm]a son long manteau
Il
[G]a son [A]chien, le [F#]brave
Le gros qui
[Bm]bave
Il
[E]a le regard des sa[A]ges
Il est
[A] la force tran[F#]quille, sereine
Il
[Bm]est comme un grand chêne
Il sait
[G] la fu[A]tilité[F#]
De toute chose
[Bm]
La dou
[E]ceur et
La fra
[A]gilité des roses[D]

Bonhomme qui va austère
Au milieu des landes, des bruyères
Silhouette insolite
Bloc de granit
Tonton foule la terre
En sifflotant
Comme le vent

Le vent qui, pourtant, emporte
Son joli chapeau que le chien rapporte
Il est plein de bave
Ce n'est pas bien grave
Un chapeau ça se lave
Mais ça fait sale
Et tonton râle

Tonton est colère
Tout va de travers
L'Histoire, la gloire, tout foire
Parc'que ce soir
Le vieille homme a, c'est dur
Un caillou dans sa chaussure
Un vieux rhume qui dure
Et puis cette nuit, misère
Il a rêvé
Qu'un beau jour
La gauche revenait

Tonton s'en va
A petits pas ...