Allongé sous les vagues  
Paroles & Musique : Renaud Séchan

Bm / F#m / G / Em / Bm / G / F#m7
Allongés
[Bm7]sous les vagues
Le soleil dans les yeux
Loin des cris de la plage
Où s'éb
[Am7]attent joyeux
Des enfants
[Bm7] dérisoires
Des crétins boutonneux
Des lecteurs de France Soir
Et des ch
[Am7]iens dangereux
On est
[D6]bien tous les deux
Si bien
[F#m7]que peu s'en faut
Qu'un aigri
[D6] malheureux
Ne nous jet
[F#m7]te un seau d'eau

Allon
[C6]gés sous les vagues
S'appelle ma chanson
[F#m7]
Plus c'est con
[C6], plus ça passe
A la
[C6]télévis[C#7]ion

Il faisait du soleil
Elle faisait du vélo
Moi je l'ai vue pareille
A Marylin Garbo
Sortie d'une aquarelle
Dans sa ch'mise à carreaux
Elle était plus que belle
Je n'étais pas que beau
Elle pédalait, volage
Dans les dunes imberbes
Parfumée d'Eau Sauvage
Et ça sent pas la merde

Dévorés par les nuages
S'appelle mon poème
Plus c'est con, plus ça passe
Sur les radios F.M.

Sur ma planche de surf
Moi je fendais l'écume
Je suais comme un boeuf
Mais bon, j'avais un rhume
J'étais musclé comme un
Copain d' Marlon Brando
Qu'est pas sur la photo
Mais qu'est musclé très bien
Quand elle m'a vu si beau
Comme une pierre elle est
Tombée de son vélo
Et s'est mise à rier

Poursuivis pas les crabes
S'appelle ma ballade
Plus c'est con, plus ça passe
Dans les boîtes minables

Je lui ai dit: Mignonne
Viens me rejoindre à l'eau
Quand on y est, elle est bonne
Quel talent ! Quel culot !
Elle a mis dans la s'conde
Son string clouté Prisunic
Et a plongé dans l'onde
Et les sacs en plastique
Depuis nous nous aimons
Comme s'aiment les oiseaux
Les huitres, les poissons
Et puis les pédalos

Qu'est-ce qu'y faut pas chanter
Comme conneries affligeantes
Pour espérer entrer
Un jour au Top Cinquante

Impro ad lib :
Bm / F#m / G / Em / Bm / G / F#m7