Julien

David, 26 ans

« Je l’écoute depuis l'âge de 12 ans. J’aime ses textes et son engagement.

Je l’ai vu en concert à Grenoble en 1994. C’était génial, mais j'aurais préféré une petite salle question convivialité.

Il m’a surtout influencé dans ma prise de conscience de la société. Par exemple Société tu m'auras pas, Hexagone, Où c'est qu'j'ai mis mon flingue, etc..

Je n'ai jamais pu le rencontrer, j'aimerais connaître sa vision sur la classe politique actuelle et surtout savoir pourquoi ses chansons sont moins engagées que dans les années 70-80. Je préfère les chansons de révolte : Où c'est qu'j'ai mis mon flingue ?, Hexagone, Deuxième génération mais aussi les chansons plus romantiques En cloque, Ma gonzesse, Le sirop de la rue. Toutes ses chansons ont un goût d'authenticité et de vécu.

La musique est totalement secondaire par rapport aux textes mais je trouve qu'elle leur correspond.

Je préfère  1980-1990,  révolte un brin anarchiste et réelle tendresse, la musique des périodes suivantes est trop travaillée pas assez instinctive.

J’écoute aussi Brassens, Balavoine, Goldman.

J'espère plutôt, de la part de Renaud, un retour vers des texte plus engagés. L'expression a beaucoup changé.

Cette évolution est normale. En 1980, il avait 30 ans. Aujourd'hui il en a 50, il est marié et a  une fille. L'expérience de la vie nous modifie tous forcément, plus ou moins selon les personnalités.

Message :  Gueule un bon coup » .

 

retour