Réponse Sonia
 

Jo, 20 ans

 


« J’écoute Renaud depuis l'âge de 15 ans, je l’apprécie pour sa sensibilité, sa grande gueule, musique terrible, poète hors pair. Je ne l’ai pas vu en concert, mais ça ne saurait tarder. Pas eu l'occasion, j'ai failli y aller une fois, mais c'était complet (en 2000).

Sa vision du monde, bien que personnelle, m'a souvent paru être proche de la mienne. Et nombre de ses vers me paraissent plus sensés qu'un cours de philo de 2
 h !!!

J'apprécie tout particulièrement son humanisme-fatalisme et je viens de lire une phrase de A. Einstein qu'il aurait pu écrire : 2 choses sont infinies, l'univers et la sottise humaine (Renaud aurait dit la connerie mais bon...). Quoique je ne suis pas sûr de ce que j'affirme quant à l'univers.

Je ne suis pas sûr que ça le botte de parler avec quelqu'un qui connaît déjà pas mal de trucs sur lui. Je pense que la communication serait déséquilibrée, voir au ras des pâquerettes, ou pire chiante ; une  idole, c’est une idole, pas un confident. ou alors faudrait qu'on soit potes... mais là je divague. Sinon je lui demanderais s'il a encore un chat.

J'aime bien  surtout sa période milieu années 80 ...et sinon je n'ai pas de type de chanson préférée : j’aime un peu le mélange de tout ça (vous oubliez quand même l'humour).

Je pense (et surtout avec le temps ) que ce n'est pas la voix son point fort. Je préfère la musique, bien souvent, à sa voix. Mais quant aux paroles il est à mettre à l'égal des plus grands paroliers français...

Je préfère surtout sa période mi 80's. Peut être que sa sensibilité paternelle a adouci et sensibilisé ses chansons...

J’écoute REM, Noir Désir, Radio Head, Bob Marley et Dylan, Brassens, Brel,  pas tous en lien avec Renaud, mais j'ai par exemple été surpris sur des analogies musicales entre Renaud et REM sur certains airs.

Les 2 mon capitaine paroles et musiques !!!

Oula le futur on n'en sait jamais rien. La lassitude peut exister, quand les disques se succèdent moins vite, et qu'on les a trop écoutés ! mais un pilier reste un pilier. Et c’est pas demain la veille que je renoncerai à mes disques de Renaud...

Il faut avouer que Boucan d’enfer est beaucoup plus sombre que ceux d'avant mais excellent comme d'hab' ! A priori ce qu'il en dit dans Boucan d'enfer, c’est qu'il est un peu résigné (la cinquantaine?). La carapace durcit... les aléas de sa vie peut-être bien (à en juger par l'omniprésence de sa rupture avec sa femme dans le dernier cd) Et la gnole...
Changer ? je sais pas trop : 'être le même qu'à 20 ans ' moi j'ai 20 ans, alors  faudra voir plus tard, mais ça me paraît normal l'évolution…

Y a que les imbéciles qui changent pas d'avis... avant j'aimais pas le 20 rouge et le café alors pour le reste ça peut être pareil !

Message : Reprends du poil de la bête et savoure la vie. See U au Zenith !“

retour