Julien

Sandrine, 26 ans


(27 décembre 2002)

Depuis quand j’écoute Renaud ? oulaaaaaaaaaaaaa, longtemps, disons que je me retrouve dans certains textes..........

Malheureusement non, je ne l’ai pas vu en concert, pas eu l'occasion, ni les moyens (surtout).

C'est un homme que j'aimerais rencontrer. Maintenant, je pense que j'aimerais voir la vision qu'il a de la jeunesse actuelle, qu'il puisse comparer à ce qu'il a vécu.

En musique,  il n'y a pas de style particulier que je préfère. Je pense que du moment où les textes touchent, on ne peut qu'aimer. Nous avons tous une sensibilité différente. Moi, j'écoute avant toute chose les paroles, et c'est pour ça que je n'écoute que du français ;-p

Je ne fais pas de parallèle entre mon évolution et la sienne. J'ai grandi avec sa musique, elle fait partie de mon héritage.

J’écoute aussi Dyonisos, Noir Désir, Benabar, La grande Sophie, Mathmata, Zazia, Axelle Red... Ce sont des groupes différents. Il y en a plus de politisés que d'autres, chaque artiste a sa vision du monde et aborde des thèmes différents.
Nan, je ne changerai pas, je pense rester fidèle  ;-))

J'aime beaucoup le duo avec A. Red, ainsi que Docteur Renaud, Mister Renard.

Maintenant à savoir si « Boucan d’enfer »  est dans la lignée des précédents CD, je ne pourrais dire.

Il écrit ce qu'il vit donc dans un sens oui, s'il reste fidèle à son éthique.

On évolue tous, tout en gardant au fond de nous des querelles non-résolues.

Et il faut rester un minimum anti-conformiste, rester soi-même. Il n'a jamais voulu rentrer dans le "moule" c'est ce qui fait son charme, et c'est ce qui fait qu'il est lui.

On change tous suivant nos expériences, le tout est de ne pas se perdre soi-même.
 
J’aimerais lui dire d'avoir du courage, car ce n'est pas évident de remettre sa vie en question, qu'il passera par des moments très durs, où il aura envie d'abandonner, mais qu'au bout tout ça vaut le coup. Accroche-toi !!! 

 

retour