Julien

Séverine, 24 ans


J’écoute Renaud depuis mes douze ans, grâce à mon grand frère qui l'écoute aussi, au début c’était parce que certaines chansons me faisaient rire et que c'est assez rare chez un chanteur et puis aussi pour des chansons comme Morgane de toi qui est plus sentimentale et plus émouvante.

En fait c'est un ensemble de colère, d'amour et d'humour qui me séduit dans chacun de ses albums.

J’ai déjà été le voir deux fois en concert.  La première fois en 96 en plein air c'est excellent, il a mis le feux à Lyon. La deuxième fois, il était un peu plus calme et fatigué mais super quand même. Et son public Lyonnais est toujours là!

Je pense que ce serait agréable de le rencontrer avec d'autres personnes qui l'apprécient pour discuter de sa musique.

J'aime tous les styles des ses chansons mais ma préférée reste P'tite conne parce qu'elle m'a vraiment émue la première fois que je l'ai entendue, et je pense qu'elle ma fait réellement prendre conscience de ce que pouvait faire la drogue.

Renaud c'est un ensemble, sa voix est rebelle comme ses chansons il n'a rien de commun avec d’autres et c'est forcement l'ensemble de ce qu’il est que j'aime.

J’aime moins quand d’autres reprennent ses chansons, par exemple dans les Enfoirés quand Charlotte Gainsbourg reprend Manu ce n'est plus la chanson que j'aime. (idem pour Vanessa Paradis et Mistral Gagnant)

Je n'ai pas de style de musical particulier, je peux écouter Téléphone, Toto, mais aussi Mylène Farmer ou Indochine. Je préfère la variété Française avec des textes construits.

Je pense qu'il n'y a aucun lien entre les idées de Renaud et le fait que j’apprécie ses chansons.

Le dernier album est réellement très réussi, il est dans la lignée des précédents  il me semble.  Cet album touche vraiment tout le monde, c'est certainement la raison de son succès, les textes que je préfère : Manhattan – Kaboul,  Baltique et P'tit pédé, et les autres.

Renaud a évolué en gardant ses idées mais en les exprimant différemment. C'est logique, il est comme tout le monde sa vie l’a fait évoluer !  Et ça ne me gène pas, au contraire, son évolution ne peut-être que bénéfique à ses textes.

 

retour