Réponse Sonia
 

Trois-valets, 41 ans

 


 « J’écoute Renaud depuis Laisse béton. J'apprécie les gens qui sont attentifs aux autres.

Je ne l’ai jamais vu en concert par choix et parce que certains individus qui sont dans ces bains de foule ne correspondent pas forcément à ce que j'attends de la race humaine.

Influencé n'est pas vraiment le bon terme; disons plutôt que c'est rassurant de se dire qu'il n'y a pas que des bœufs autour de soi. Politiquement, les lignes ci-dessus confirment.

Je n'ai jamais discuté avec lui. Si l'occasion se présentait, on ferait comme d'habitude quand je trouve quelqu'un qui peut être un pote ; ça dépendrait du moment et de l'endroit, de l'humeur, etc... Si notre rencontre devait se produire, c'est qu'on aurait forcément quelque chose à se dire.

Parfois je suis révolté, parfois tendre, parfois paumé ; dans chacune d'elles, il y a quelque chose. Disons qu'on a dû avoir quelques situations semblables.
 
J’écoute Calvin Russel, Zebda, Cabrel et beaucoup d'autres mais ça dépend vraiment du moment : j'entends par là que ça peut être du reggae, du ska du hard de la vielle, du bignou bref ce qui me fait du bien. C'est le mélange qui est bon et pas toujours la même chose.

Renaud : les textes, la musique, le personnage me conviennent.

S’il devient con je ne serai pas forcément obligé de devenir con ; pour le moment, c'est OK.

Il a dû changer vu que le monde qui nous entoure a changé et malheureusement pas dans le sens qu'il et que j'aurais envisagé. C'est un global; quand tout va bien, tu dévores la vie; quand tu te fais chier, c'est la vie qui te dévore.

Depuis mes 20 ans, je crois que j'ai du évoluer donc ça ne peut être que bénef. Il y a tellement d'éléments positifs et négatifs qui forment et déforment une vie ; je vais juste essayer de me conduire comme un homme digne de ce nom.

Message : Salut ma poule! J’espère qu'un de ces jours tu me diras stop pour la flotte ».

retour