Julien
 

Marie, 17 ans

 

Marie connaît Renaud depuis "toujours!!! Par mon père: il avait des disques, des cassettes. D'ailleurs, je ne l'ai pas vraiment découvert, j'ai grandi avec!".

Les concerts : "Malheureusement non. Je pense que c'est l'ambiance le mieux surtout quand les gens chantent ses chansons. Et comment! Pour le voir en "vrai"(je sais c'est un peu débile...). Après avoir viré à l'écarlate, je lui dirais quelque chose comme "Euh... Wahou... Salut" et je pars en courant!!!

Pour être franche, je n'avais jamais réfléchi à sa manière de s'habiller

mais je ne la trouve ni "bien" ni "mal", ça n'est pas ce qu'il y a le +

d'importance.

Ses chansons me plaisent car elles me font quelque chose : certaines me font pleurer !!! Il essaye de faire passer des messages assez forts à travers ses chansons, des critiques de notre société. Mes préférées ? Bien sur! Et un paquet ! ce n'est pas dans l'ordre(et je ne suis pas sûre des titres) mais j'aime bien : En cloque, J'ai la vie qui m'pique les yeux, Déserteur, P'tit voleur, Mistral gagnant, Manu, Hexagone, 100 ans, Il pleut, Morgane de toi,

Putain de camion, P'tite conne... Pff ! il y en a encore un paquet mais je

n'ai pas mes CD sous les yeux, alors j'en loupe pas mal

Il chante "Comme quelqu'un qui a quelque chose à dire (ça se fait rare!).

En français, y a 4/5 ans on avait étudié Fatigué

Je l'écoute souvent. C'est le moins qu'on puisse dire ! Au grand désespoir de ma mère qui n'aime pas forcément. Mais je commence à être en manque : je les ai tous

prêtés d'un coup il y a UNE SEMAINE !!!

J'peux pas vraiment dire si je préfère les anciens ou les plus récents, je ne sais pas les dates des chansons. Un que je n'aime pas : "Renaud chante Brassens".

En tous cas, je vois pas pourquoi je ne l'aimerais plus mais je ne sais

pas...

Du moins pendant quelques années encore...Et puis, comme j'ai plus ou moins

grandi avec ses chansons, qui sont ou étaient le reflet des pensées de mon

père, on peut dire que ma manière de penser est "conditionnée" par ces

chansons.

 

retour