Julien

Mathilde,  15 ans


Je l’écoute depuis deux ans. Il est sensible, engagé et je me retrouve dans ses chansons.

Non, je ne suis pas allée en concert, je prévois d'y aller en décembre. Jusqu’ici je n'ai pas eu l'occasion.

Oui, Renaud m’a influencée, il me donne une autre vision du monde.

J’aimerais  beaucoup le rencontrer, mais je ne suis qu'une fan parmi beaucoup d'autres alors je crois que ça l'énerverait plus qu'autre chose. Si j'avais l'occasion de discuter avec
Renaud, je ne sais pas….

J'aime beaucoup C'est quand qu'on va où car elle montre le désarroi d'un enfant dans un monde qu'il ne comprend pas.

La meilleure chanson de révolte est je pense Hexagone car même s’il y a une grosse part de provocation, elle décrit avec vérité la France de 1975.

Les chansons les plus tendres sont celles qu'il adresse à Lolita sa fille, Morgane de toi, Il pleut, Elle a vu le loup... On sent l'amour immense qu'il lui porte.

Ma chanson zone préférée est La chanson du loubard.

C'est la période Laisse béton car Renaud est libre et il vadrouille sur sa bécane avec ses potes, des bistrots aux boums tristes et il est insouciant et fait son bonhomme de chemin en se foutant de la société qu'il ne comprend pas.

J'aime la chanson française, Brel, Trenet, Barbara, les Têtes Raides, la Tordue, Henri Salvador. On m'a dit une fois que si j'aimais Renaud, je devrais aimer Brassens. Contrairement à Brassens, Renaud s'inscrit dans un cadre beaucoup plus réaliste.

J'aime les deux textes et musiques.

Je pense que j'accrocherais longtemps.

J'ai écouté Boucan d’enfer. C'est un album poignant, différent des précédents. Ici, Renaud se recentre un peu sur lui-même, et parle de ses années de galère. Cet album m'a touchée différemment mais autant que les précédents. Il a changé car il est devenu plus fragile. Quand il chante Où c'est que j'ai mis mon flingue? on a du mal à le voir cœur d'artichaut car dans le fond il est réellement comme ça. Renaud révolté c'est son boulot. Il sait que tant qu'il y aura des injustices il lui faudra endosser cette personnalité. Il montre beaucoup plus ses émotions. Avant je voyais un Renaud, qui pour faire passer un message hurlait que les français sont tous beaufs et fachos (Hexagone). Maintenant, en écoutant Boucan d'enfer je vois un mec qui n'a pas été gâté par la vie et qui en a gardé les marques. Séchan à l'envers ça fait chance. On peut pas dire qu'il soit très chanceux. Non, le changement est liée à ce qu'il a vécu. C'est normal d'évoluer. Même si Renaud a changé, la portée de ses messages sera toujours aussi forte.

On m'a dit une fois que j'étais une fille bien. C'est pas tout d'être bien. Il faut le rester. Et en grandissant c'est pas toujours ce qui se passe...

Message : Continuez. Tant qu'il y a des injustices, des inégalités, vous devez être là, avec vos coups de gueule bien à vous dont le public connaît la force et la virulence ».

 

retour