Plus vite que la Musique (2003)

"Un portait de l'anti-star la plus star du moment. Plus vite que la musique va en dire plus sur les engagements mais aussi et surtout sur les raisons de son retour fulgurant."

L'émission sera bâtie autour de 3 grands axes :
- Les coups de gueules de Renaud
- Renaud, le révolutionnaire des mots
- Renaud, le retour.

Les coups de gueule de Renaud.
Cette première partie commence sur un extrait de "Camarade bourgeois", avec Danielle Gilbert. S'ensuit un interview de Renaud :
"Du moindre fait divers jusqu'à la plus grande guerre, tout me bouleverse, tout me choque, tout m'inquiète. La lecture des journaux me rend infiniment triste et révolté", nous explique Renaud.
Plus vite que la musique présente alors quelques interview de fans, ainsi que quelques extraits de 7/7 (26 sept 1993), puis revient sur l'histoire de la chanson Ethiopie, ainsi que sur la participation de Renaud aux concerts des Enfoirés.
1988 : Renaud apporte son soutient à François Miterrand. Renaud revient sur son soutien à Tonton, et nous dit qu'il n'a plus d'idole, plus de Tonton, plus de Ché, mais qu'il y a quand même José Bové qu'il affectionne particulièrement.

"Dès que la fin de cette tournée très longue sera arrivée, je me mettrai à l'écriture de nouvelles aventures".

Renaud, le révolutionnaire des mots.
Cette deuxième partie est un peu plus intéressante que la première car le langage et le style d'écriture de Renaud sont étudiés par Marie José Brochard, du Petit Robert.
On y apprend que les mots renaudiens "Jeuf, bonbec, se friter" sont aujourd'hui dans le petit Robert, ainsi que 191 mots et expressions que Renaud a contribué à diffuser.
"Le talent de Renaud est justement de tordre la langue française dans tous les sens".
On y apprend également, dans un extrait de 7/7 de 93, que Renaud a créé un comité de soutien de pour la sauvegarde de l'accent circonflexe !
Un paralléle avec Michel Audiard est ensuite fait, en comparant l'univers des chansons de Renaud avec celui des films de Audiard.

Alain Lanty explique que Renaud a une écriture très puissante, qui lui donne des frissons. Il nous apprend également que ca lui arrive de chanter Mistral Gagnant, mais qu'il n'arrive jamais à aller au bout car il pleut avant la fin !
Cette deuxième partie se termine par un extrait de "Mistral Gagnant", en live pendant la tournée Boucan d'Enfer.

Renaud, le retour.
Après la pub, Sandrine Quétier revient sur le retour fracassant de Renaud au travers de nombreux extraits de la dernière tournée, ainsi que les Victoires de la musique. Cf extrait 79 ko - 29 sec avec notamment un passage de Renaud sur scène se "ventant" de ses Victoires.


Renaud revient sur ses années noires, sur le retour de l'inspiration et la naissance de Boucan d'Enfer, ainsi que de la sortie de sa drogue dure qu'est l'alcool.
Quelques extraits de l'enregistrement nous montrent la participation de Titouan Lamazou à l'aventure Boucan d'Enfer. Titou Lamazou explique alors que Renaud ne voulait pas poser très longtemps et qu'il le filmait afin de terminer ses dessins.
Pour finir, Plus vite que la musique nous présente Crime Spree.
L'émission ce termine sur ces quelques mots de Renaud :
"Je suis un homme heureux, mais le bonheur, ce n'est que des petits instants accumulés et on fait le bilan à la fin d'une vie, et pour l'instant, depuis quelques mois, je suis vraiment très content, je suis sur un nuage".

Pour conclure, cette émission était bien construite, avec une deuxième partie originale et intéressante, et nous avons eu droit à plusieurs extraits de la dernière tournée (peut-être des extraits du DVD à venir ?).

Durée
25 minutes

Diffusion

Chaîne

8 mars 2003
M6

Résumé

Stéphanie

Remerciement

Extrait
sonore
Thomas
Wallew.
Captures
d'écrans
Stéphanie