Concerts : Compte-rendus et annonces Le Soir, le par be.
Mis en ligne dans le kiosque le 11 août 2007.

Renaud au Forest National - critique

Huit ans après, Renaud retrouve Forest National Toutes les générations se rassemblent aujourd'hui autour de ses chansons

La quarantième étape de la nouvelle tournée de Renaud s'arrêtait jeudi et vendredi à Bruxelles. Autant dire chez lui. C'est d'ailleurs en famille, entouré de sa Dominique et de leur fille Lolita, présentes dans la salle, tout comme son frère Thierry (l'auteur du « Bouquin d'enfer ») ou encore Noël Godin l'entarteur, que Renaud a retrouvé ce Forest National où il ne s'était plus produit depuis novembre 1995. Et c'est comme si le temps et les misères passées du chanteur ne comptaient plus.

Comme si le temps et les misères passées du chanteur ne comptaient plus

On a tout retrouvé : la gouaille d'un artiste en toute grande forme, tout de noir vêtu (dont l'inévitable blouson de cuir), la ferveur d'un public déchaîné, les grandes chansons d'hier et d'aujourd'hui, l'humour, les coups de gueule, la beauté des musiques et la poésie des textes. Tout ça dans un décor splendide restituant la place d'un petit village, avec son arbre, son banc, sa fontaine, sa mairie, son hôtel de la Nuit et bien sûr le bar Chez Renard où Renaud ouvre son concert, forcément accoudé au zinc. « Docteur Renaud, Mister Renard » : et c'est parti pour 2 h 40 de bonheur. Les chansons de « Boucan d'enfer » parsèment l'ensemble du répertoire d'un Renaud remontant vingt-cinq ans en arrière jusqu'à « Laisse béton » et « Germaine ».

Il fallait voir, à côté de leur grand-mère, ces deux gosses de 9 ans, Max et Julien, hauts comme trois pommes, se déhanchant sur « Marche à l'ombre » ou « Manu » qu'ils chantaient à tue-tête. Et pas que le refrain. Voilà qui devait faire chaud au coeur au chanteur de 50 ans qui touche aujourd'hui toutes les générations. D'accord, vocalement, le début du concert grattait un peu mais au fil des chansons, Renaud a retrouvé toute sa voix. Son groupe, entre Alain Lanty au piano et JeanPierre « Titi » Bucolo à la gratte, assurait un max, avec une mention particulière au régional de l'étape : le Belge Gwenaël Micault à l'accordéon.

Ce succès, Renaud a tenu à le partager avec Axelle Red qui fit une entrée triomphale avant un « ManhattanKaboul » très attendu. Axelle la Rouge, comme l'appelle Renaud, a même eu l'occasion de chanter son single seule au piano, récoltant elle aussi son lot d'amour. On sait déjà que les nombreuses peluches envoyées à Renaud iront à Janelle ou à son petit frère ou à sa petite soeur qu'attend Axelle. Quand Renaud dit que le meilleur public de France se trouve en Belgique; on sait qu'il le pense vraiment. Et on veut bien le croire. D'ailleurs, Renaud a promis qu'il reviendrait avant l'été ...

lesoir_27-02-03.jpg

C'est un Renaud en toute grande forme qui a renoué avec Forest National.

lesoir_27-02-03_ticket.jpg

  1. Docteur Renaud, Mister Renard
  2. Si t'es mon pote
  3. L'entarté
  4. Pochtron!
  5. En cloque
  6. La peche à la ligne
  7. Coeur perdu
  8. Mon nain de jardin
  9. Laisse beton
  10. Germaine
  11. Petit pédé
  12. Baltique
  13. Miss Maggie
  14. 500 connards sur la ligne de départ
  15. La ballade nord-irlandaise
  16. Déserteur
  17. Manhattan-Kaboul (avec Axelle Red)
  18. Je me fache (par Axelle Red)
  19. La mère à Titi
  20. Morts les enfants
  21. Marche à l'ombre
  22. Manu
  23. -
  24. Mon bistrot préféré
  25. Marchand de cailloux
  26. Dès que le vent soufflera
  27. -
  28. Mistral gagnant
  29. Morgane de toi
  30. Dans mon H.L.M.

Aucun commentaire

Soyez le premier à commenter !


(ne sera pas publié)