2310 articles, 404 journaux et 12 genres
dernier ajout le 29 décembre 2017

Suivez Le kiosque à journaux

Partager

  • Ajouter ce flux à Yahoo! RSS
  • Ajouter ce flux à Netvibes RSS
  • séparateur
  • Digg
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • Technorati
  • Friend Feed
  • Sphinn
  • Mixx
  • StumbleUpon
  • Klaku - via demokratia amaskomunikilo
  • LinkedIn
  • Reddit
  • Yoolink

12 articles publiés dans le kiosque pendant l'année 2017.

29 décembre 2017

France Dimanche

28 décembre 2017

La Dépêche
  • 28 décembre 2017, Renaud : souvenirs du Phénix Tour Avec son Phénix Tour, démarré en octobre 2016 à Evry et conclu en septembre 2017 à la Fête de l'Huma, Renaud a impressionné tout le monde. Par le succès qu'il a obtenu, par la ferveur du public, par le simple fait qu'il était là tous les soirs, certes un peu faiblard question voix mais toujours gaillard dans son costard de rockeur du pavé. Un solide coffret, réunissant un double CD et un double DVD du concert (plus deux documentaires sur les coulisses, un livret de 60 pages plein de photos et même une planche de 6 tatouages pour enfants) laisse un beau souvenir de l'aventure. Pas moins de 36 morceaux sont au programme dont quelques bijoux : «Les mots», «Manhattan-Kaboul», «Morgane de toi», «Dès que le vent soufflera», «Miss Magie», etc. Rigolard, Renaud balaye d'emblée le principal reproche qu'on peut lui faire : «Je vais essayer de chanter avec ma voix rocailleuse, c'est les journaleux qui disent ça. Ils disent rocailleuse, caverneuse ils pourraient rajouter généreuse parce que je donne tout ce que j'ai !» Un beau livre, «Tournée générale !», nous raconte l'aventure de cette tournée hors norme. Ses amis sont formels : «Quand il chante Toujours vivant, toujours debout, ce n'est pas du bluff, c'est sa vie, celle d'un homme qui n'aura jamais triché, surtout quand il dévoile ses faiblesses.» Le livre, écrit avec vigueur et humour par Stéphane Loisy et David Séchan, le frère jumeau de l'idole, présente quelques témoignages, dont celui de l'ex-étudiant toulousain Gauvain Sers, qui a assuré toutes les premières parties de Renaud. La force du bouquin ce sont ses dizaines de photographies prises au fil des concerts par David Séchan. A Toulouse, version rock Au Zénith de Toulouse, où il a chanté le 21 novembre 2016 et le 17 mars 2017, on voit Renaud gratter la guitare, très concentré et un peu rock, aux côtés de ses excellents musiciens Michaël Ohayon et Marco Papazian. On retrouve aussi l'ensemble de la troupe face à un public très dense alors que l'écran montre un paysage de mer nocturne avec joli phare et grosse lune. Avant Toulouse, on découvre aussi quelques images prises dans le bus de la tournée : Renaud, pensif, regarde le long ruban d'une autoroute déserte défiler devant lui. «Eternel équilibriste sur le fil de la vie, Renaud retrouve toujours son point d'ancrage», écrit Stéphane Loisy. Qui nous rassure quant à l'avenir : «Quiconque a glissé un orteil dans une des salles archibondées de cette tournée a senti le bonheur de Renaud à retrouver son public, qui n'attendait que lui depuis presque une décennie. Vivant et debout, Renaud l'est pour longtemps, rassurez-vous. Ce Phénix Tour restera un superbe souvenir, une de ses plus belles renaissances. avant la prochaine. On est Phénix ou on ne l'est pas !»
    • Phénix Tour
L'Indépendant
Voici
Gala
PurePeople.com

22 décembre 2017

Nice-Matin

6 décembre 2017

Paris-Match
  • 6 décembre 2017, Renaud: l'hommage à "son ami" Johnny Hallyday De Céline Dion à Eddy Mitchell, en passant par Nathalie Baye, Charles Aznavour ou bien encore Jean-Paul Belmondo, le monde de la musique et du cinéma rendent hommage à Johnny Hallyday. Quelques heures après l’annonce du décès de l’idole des jeunes, le chanteur Renaud a lui aussi souhaité prendre la parole en exclusivité pour Paris Match et partager son «immense tristesse». «La France a perdu une légende et moi un ami. Je ne fais que pleurer devant ma télé, il ne nous quittera jamais. Il était LA star de la chanson, du rock et du cinéma. Immense tristesse…», Visiblement ému, Renaud se confie alors sur ce qui ressemble à des regrets. «Si j’avais su que je l’aimais autant, je l’aurais aimé d’avantage»., Si les deux artistes n’ont jamais collaboré ensemble, cela avait failli se faire en 2015, ils ont tout de même partagé la scène à deux reprises et chanté «Morgane de toi» de Renaud et «Quelque chose de Tennessee» de Johnny.,
    • Johnny Hallyday

3 décembre 2017

AlloCiné
L'Humanité
Courrier de l'Ouest

2 décembre 2017

Voici un 2299ème article !

24 novembre 2017

Aficia

Voir les archives des articles publiés dans le kiosque les années précédentes :