MESSAGES POUR LAURE...

 

Je voulais me taire mais c'est aussi pour dire à la famille de Laure que moi non plus je ne l'oublierai jamais et que je partage leur douleur.

Elle était tellement gentille et généreuse que j'ai l'impression que le "le monde entier" aux antipodes de ses idées l'a tué.

Ma tristesse est pleine de colère de la même façon que l'extrême souffrance de Laure était pleine de révolte.

Je n'ai sincèrement jamais connu quelqu'un d'aussi gentil et attentif aux autres. Elle adorait faire plaisir aux autres en leur faisant des surprises. Ma petite fille Justine qu'elle n'aura connu malheureusement qu'en photo a reçu son cadeau d'anniversaire il y a quelques jours avec un petit mot qu'elle a écrit que je garde en souvenir dans mon cœur. Alors le 12 Octobre, le jour de l'anniversaire de Justine, nous penserons très fort à Laure. Elle adorait les enfants. La vie cruelle a fait qu'elle n'en aura pas eu à elle. C'était un de ses rêves qui s'envole avec elle. 

Laure avait donc profondément en elle  la volonté de faire du bien et donner du bonheur autour d'elle.

Dans la même perspective, elle a lutté toute sa vie pour un monde plus juste.  Elle a fait preuve de courage et de détermination dans ses idées révolutionnaires et anti - capitalistes en prenant des risques en protégeant héroïquement (aux risques connus) des combattants révolutionnaires dans la clandestinité. Désolé pour les parents (son papa qui était résistants comprendra) mais Laure était fière de son combat qu'elle menait forcément dans la   discrétion. Mais aujourd'hui, tous les combattants révolutionnaires sont fiers de son combat que nous allons continuer jusqu'à la victoire !

 Je veux juste finir en faisant comme Laure : Ne pas juger. Alors je respecterai son choix de quitter ce monde. Elle aura eu du courage jusqu'au dernier instant de sa vie. Mais je suis égoïste. Je ne supporte pas l'idée que la poignée de gens que j'aime ne soit plus à mes côtés. Laure, bisous. 

Thomas - 09.10.01 

 

Ben, Laure, où que tu sois, saches qu'on pense à toi.
J'ai une pensée pour tous ceux qui te connaissaient, pour tes amis, ta famille.
J'embrasse tous ceux qui te pleurent et je pleure aussi un peu.

Laurent  - 10.10.01

 

Laure,
La vie est souvent pourrie, quel malheur qu'elle le fut trop pour toi...
Salut à toi

Hervé - 09.10.01

 

Une pensée émue pour Laure.
Laure, que je connaissais bien peu, malgré quelques mails échangés pour la création du HLM, malgré notre rencontre au cours d'une bouteille à Paname.

Franck - 09.10.01

 

Il est des jours...

Il est des jours où,
J'ai l'impression que tout va,
Et d'autres pas du tout,
Où je me sens vraiment las.

Il est des jours où,
La vie ressemble beaucoup,
A un sourire d'une fille,
Où elle se montre très jolie.

Il est des jours où,
Je perd l'espoir,
Et de bout en bout
Je je vois la vie en noir.

Il est des jours où,
J'ai envie de croire,
Croire en vous, croire en tous,
Où j'ai envie d'y croire...

Alain - 09.10.01

 

Adieu Laure,
Il est des jours ou l'on ne devrait pas ouvrir sa boîte aux lettres.
SVPat - 09.10.01

 

Il est souvent difficile de trouver les mots justes dans ces situations, alors je ne me risquerais pas à faire un long discours. D'autant que je ne connaissais pas suffisamment Laure.

J'ai juste envie de dire qu'il faut respecter les choix des autres, que le sien était de quitter cette vie qui lui semblait insupportable. J'espère qu'elle trouvera là-haut le bonheur qu'elle recherchait.

Toutes mes condoléances à sa famille et à ses proches.

Isa  - 09.10.01

Toutes mes condoléances...
"Rien n'arrête un vent qui souffle, un esprit."

Vivian - 08.10.01

 

Pour plein de raisons qui nous sont inconnues
Tu as quitté ce monde sans qu'on t'ai dit salut
Tu es partie d'ici pour arriver la haut
J'espère qu'où tu es le cœur des gens est plus chaud
Je ne sais pas quoi dire
Pourtant je vais essayer
De te dire que partir
Ca fait toujours pleurer
Je te laisse dans  les cieux
Et je te dis adieu
  
 Yohann - 08.10.01

 

Je ne t'ai vue qu'en photo, et parlé que par mail. Mais, j'avais déjà compris que tu étais une personnalité forte, pleine de questions, et qui n'obtenait pas les réponses.

Tu as quitté la vie, comme tu nous avais quitté avant. Sans faire de bruit.......

Bon sang que nos querelles sont dérisoires !

PatK - 08.10.01

 

J'ai reçu aujourd'hui dans ma boîte un mail que j'aurais préféré ne jamais recevoir ...
Elle était un peu Kanak, un peu Zoulou, un peu Beur et surtout très basque.
Était-ce la vie qui ne l'aimait pas assez ou elle qui n'aimait pas assez la vie ???  Ce n'est plus elle qui me donnera la réponse.
Laure tu nous laisse seuls avec nos questions.  J'espère que s'il y a quelque chose de l'autre côté, ce monde sera pour toi plus juste et plus heureux avec une belle bibliothèque où tu pourras assouvir ta fringale de lecture.  Ce qui est sûr c'est qu'ici tu nous manqueras.  J'ai envie de gueuler, de te coller quelques beignes pour te dire que tu n'avais pas le droit de nous faire ça ... j'ai envie de te bousculer pour te dire qu'on t'aimait ... j'ai envie ...
 Adieu Laure.

Helena  - 08.10.01

 

Adieu Laure,
Je veux croire que tu es mieux la bas qu'ici..

Trop souvent de toute façon ce ne peut être pire et trop nombreux sont ceux pour qui la terre est un enfer.
Le peu que je connaissais de toi et les rares échanges que nous avons eus avaient suffit pour m'émouvoir et me faire éprouver beaucoup de tendresse pour toi......

Adieu Laure,

Gene - 08.10.01

 

Le HLM, est en deuil d'une de ses fondatrices, elle était très présente dans les débuts du site.
C'est le genre de mots que je déteste écrire car j'ai toujours peur de tomber dans les clichés.
Je connais beaucoup et bien peu de Laure.
Je la connais  beaucoup par tout ce que j'ai appris d'elle via le net depuis plus de deux années, dont des choses assez personnelles. Vous saviez qu'elle était en contact avec le père de Renaud ?
Mais comme je ne l'ai jamais rencontrée, c'est bien peu, j'en suis bien conscient. Mais j'avais bien l'intention de le faire dans un futur voyage.
Mais j'en sais assez pour savoir que je suis attristé par cette nouvelle.

Gino - 09.10.01

 

 

Laure a eut le courage d'aller au bout de ses envies. Ses envies de mourir étaient si fortes qu'elle ne pensait pas nous attrister et pourtant elle le fait. Je pense très fort à elle.

Je ne te connaissais pas aussi tu me pardonnes... Moi j'aime le soleil tout autant que la vie et quand je me réveille et que je suis en vie, c'est tout ce qui m'importe bien plus que le bonheur... Ce bonheur, qui était devant toi, mais que tu ne voulais pas...

J'espère que tu es mieux où tu es, et sache que tu resteras toujours dans l'âme du HLM.
Je t'embrasse

Adieu Laure

Pépette - 09.10.01

 

Laure,
Ton appart était à ton image, des centaines de livres, du Renaud partout, à la fois chaleureux et détaché,  telle que je croyais te percevoir au travers des rares fois où nous nous sommes rencontrées. Tes rires qui laissaient deviner, entre deux, ton mal être que l'on espérait en train de s'en aller quand on te voyait sourire ou plaisanter un peu. Et puis ton chat...
Laure la discrète, qui cachait tant qu'elle le pouvait ses souffrances, Laure la rebelle, Laure à la fois dans sa tour sombre et aussi dans l'aide et le dévouement aux autres. A-t-il fallu que ta vie soit devenue une charge trop lourde pour que tu aies le courage de faire une croix sur tout ce que tu aimais les enfants, les livres, les autres ? Ou bien t'es-tu finalement rendu compte que plus rien ne valait la peine de souffrir, d'essayer de lutter, à force de te battre as-tu perdu tes forces et ta foi dans l'être humain ? Laure nous t'aimions et te respections et tu continues à exister pour nous tous. De la même façon que tu terminais tes mails, je te dis "je t'embrasse".

Liz - 09.10.01

 

Adieu Laure
Ravi de t'avoir rencontré...

Julien - 08.10.01

 

Mes amis,

Laure nous a quittés, il y a quelques jours... Je l'ai appris par son cousin.
Rappelez-vous... C'était cette fille si discrète, qui signait tous ses messages par quelques vers du chanteur Mano Solo. J'ai correspondu un bon bout de temps avec elle, c'est même elle qui m'a fait découvrir le HLM des fans de Renaud. Malheureusement je ne l'ai jamais rencontrée car la distance qui nous séparait était trop grande. Quelqu'un de fort. Quelqu'un qui donnait une image d'elle fort... noire aussi ! à première vue... Pourtant quelqu'un d'humain, quelqu'un de vivant. oui ! quelqu'un avec un coeur grand comme ça... Elle aimait beaucoup les enfants, de par son travail. Elle fut l'une des fondatrices du HLM Renaud. C'était une passionnée je crois, très active à sa manière : c'est-à-dire, tout en discrétion... Je crois, oui car je ne lui ai pas parlé. Je ne peux que l'imaginer, à travers ses confidences, et par ce que d'autres personnes ont dit à son sujet.
Que dire ? J'ai hésité à rédiger cette lettre, je ne voulais pas commettre une maladresse. Mais ayant été tout de même son confident, et ayant elle-même fait partie du groupe (à sa manière, une fois encore...), je me devais absolument d'écrire quelque chose pour ne pas qu'on l'oublie, pour que son absence ne passe pas complètement inaperçue.
Voilà Laure, si tu me lis ou m'entends, ben tu vois que je ne t'ai pas laissée tomber. Jamais. Je regrette un peu qu'on se soit perdus de vue ces derniers temps. Si j'avais su que tu allais nous quitter tous, comme ça... Si j'avais su... J'espère que tu es heureuse maintenant. Comme tu le souhaitais.
Peut-être que certains d'entre vous l'ont bien connue ? Sur le net, tout le monde l'aimait. C'est incroyable qu'elle se soit envolée comme ça, c'était quelqu'un de tellement "bien" (quelqu'un de généreux, qui s'intéressait aux autres !)... Mais la solitude était devenue sa complice je pense, depuis le décès de son ami.
J'ai du remord. Et si je lui avais réécris dernièrement ?... Peut-être qu'elle m'aurait confié des choses, peut-être qu'elle aurait changé d'avis... ?... Peut-être que... Et peut-être même que cela n'aurait rien changé ! Je ne comprends pas, je suis perplexe... C'était une vraie amie, et l'amie d'un peu tout le monde je crois. Pour moi c'était surtout une confidente, et réciproquement. Pas seulement du virtuel. Ca me fait bien de la peine. J'espère que tu es heureuse maintenant, chère Laure... Là-haut, ou plus simplement : là-bas, où que tu sois...

Frédéric - 11.10.01

 

T'as décidé de partir,
de ne plus traîner cette mélancolie de la vie.
Une étoile, même disparue, continue à briller dans la nuit.
les gens continuent à vivre dans nos esprits.
Je ne te connaissais pas, mais je te souhaite
Bon vent, bon voyage
Et dis bonjour aux gens qu'on aime si tu les croises dans les nuages ...

Bauduin Le Ch'timi - 15.10.01

 

Je présente toutes mes condoléances à toute sa famille...
Akinori - 21.10.01


Bientôt un an que tu es partie... 
Je pense toujours à toi très fort et à ton papa qui vient de te rejoindre.
Lola 01.10.02

Retour