Dépêche AFP : Musique-chanson  Le courrier de la chanson
  
  PARIS, 4 avr (AFP) - Le retour de Renaud - Renaud, qui n'avait pas publié de disque de chansons originales depuis 1991 ("Marchand de cailloux"), revient avec un nouvel album intitulé "Boucan d'enfer", dont la sortie est annoncée chez Virgin le 28 mai.  L'enregistrement comportera 14 chansons, dont l'une ("L'entarté") est un pamphlet particulièrement caustique contre Bernard-Henri Lévy. Renaud y chante notamment : "L'idole de Saint-Germain-des-Près/Bien qu'il écrive avec ses pieds/A la prétention insensée/De nous dire ce qu'il faut penser").  A noter aussi une ode à "Baltique", qui fut le labrador du président de la République François Mitterrand, et un auto-portrait sans fard, "Docteur Renaud, Mister Renard" ("Comme y'a eu Gainsbourg et Gainsbarre/Y'a le Renaud et le Renard/Le Renaud ne boit que de l'eau/Le Renard carbure au Ricard").  Renaud Séchan, qui aura 50 ans le 11 mai, n'a pas caché qu'il est en panne d'inspiration depuis plusieurs années. Il a maintenu sa présence discographique en publiant deux disques de reprises au cours des années 90 : "Renaud cante el'nord" en 1993 (dédié au répertoire "chti" du nord de la France, couronné en 1994 par une Victoire de la musique traditionnelle) et "Renaud chante Brassens" en 1996.  Renaud s'est produit en concert en régions au cours de la saison 2000/2001, accompagné par le guitariste Jean-Pierre Buccolo, un de ses complices de longue date. Il a également participé à un album de Doc Gyneco ("Les liaisons dangereuses"), avec lequel il partage la même maison de disques. Un collectif de rappeurs lui a récemment consacré un hommage en reprenant plusieurs de ses classiques ("Hexagone 2001").

 

A noter qu'Il y a des erreurs dans cette dépêche, si vous ne voyez pas lesquelles, faites le tour du site vous apprendrez plein de choses...

Retour