Pas de dimanches
(Renaud Séchan / Alain Lanty)

Depuis 2000 ans que tu te lèves tous les matins
Bien avant l'aube pour t'en aller bêcher la terre
Avant que le grain ne devienne un morceau de pain
Combien de sueur combien de peine et de misère
Paysan mon frère

Pas de dimanches, pas de vacances
Mais des nuits blanches en abondance

2000 ans que tu obéis aux mêmes seigneurs
Mais tu vaux bien moins que ton chien pour ces canailles
Va leur dire enfin que cette terre n'est pas la leur.
Qu'elle n'appartient qu'à celui qui la travaille
Paysan bétail

Pas de dimanches, pas de vacances
Trousser tes manches, dans le silence...

Ils t'ont obligé à mettre tes champs en jacherre
Ils ont saisi tes machines ton pauvre troupeau
Tu n'as gardé que ton fusil et ta cartouchière
Quand ils viendront prendre ta ferme fais leur la peau
Paysan tombeau

Pas de dimanches, pas de vacances
Parfois la planche devient potence



Retour