Renaud : lutte anti-corridas, il continue

Engagements pour diverses causes, initiées ou non par Renaud...

Modérateur : modérateurs

Avatar du membre
Abricotine
Messages : 193
Enregistré le : 03 déc. 2013, 19:00
Localisation : Lyon

Re: Renaud : lutte anti-corridas, il continue

Message par Abricotine » 28 déc. 2013, 12:04

Puisque l'on est dans la honte et dans l'Espagne, outre la corrida qui est tout de même assez abjecte, on peut noter aussi que le gouvernement actuel prône à un retour sur l'interdiction de l'IVG. Je crois pour ma part, que c'est encore pire que la corrida.

Sacrées têtes de cons ces conservateurs religieux tout de même. Et le pire, c'est que ce sont encore des hommes qui n'entravent, pour la plupart, que dalle à la condition féminine et à la détresse psychologique que peut subir une femme qui avorte, qui veulent faire ce retour en arrière.

Ouais, ouais, c'est vrai que les femmes qui ont et qui vont avorter y sont toutes allées la fleur aux dents, le coeur en joie et le corps offert !

A gerber tout de même.
Sans haine, sans violence, sans pizza

Avatar du membre
Born X
Messages : 10104
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Renaud : lutte anti-corridas, il continue

Message par Born X » 28 déc. 2013, 13:29

Sachant que si leur loi passe, en espagne une femme ayant avortée risquerait une peine de prison plus longue qu'un homme ayant commis un viol...
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
Abricotine
Messages : 193
Enregistré le : 03 déc. 2013, 19:00
Localisation : Lyon

Re: Renaud : lutte anti-corridas, il continue

Message par Abricotine » 28 déc. 2013, 14:20

Born X a écrit :Sachant que si leur loi passe, en espagne une femme ayant avortée risquerait une peine de prison plus longue qu'un homme ayant commis un viol...
Lamentable. Tout autant que les têtes de noeuds qui remettent en cause ce droit. L'expérience est suffisamment traumatisante sans y ajouter encore la notion de mal, de culpabilité. Même si parfois, cette dernière est omniprésente et très difficile à gérer.
Sans haine, sans violence, sans pizza

_PM_
Messages : 501
Enregistré le : 27 déc. 2012, 22:52

Re: Renaud : lutte anti-corridas, il continue

Message par _PM_ » 28 déc. 2013, 15:26

ah ouais? :shock:

et les recidivistes la peine de mort??

Avatar du membre
Silence noir
Messages : 728
Enregistré le : 29 juil. 2011, 16:15
Contact :

Re: Renaud : lutte anti-corridas, il continue

Message par Silence noir » 28 déc. 2013, 17:30

C'est dégueulasse de forcer les femmes à mettre au monde des enfants qu'elles ne veulent pas...ça fait des enfants malheureux et ils sont déjà bien assez nombreux ! Les combats féministes sont encore d'actualité !!!
Modifié en dernier par Silence noir le 05 juin 2015, 09:51, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Abricotine
Messages : 193
Enregistré le : 03 déc. 2013, 19:00
Localisation : Lyon

Re: Renaud : lutte anti-corridas, il continue

Message par Abricotine » 28 déc. 2013, 17:43

Peut-être pas obligatoirement malheureux. Mais, perturbés, écorchés avec le poids de cette culpabilité de ne pas avoir été vraiment désiré. La reconstruction paraît difficile mais pas impossible non plus. Puis les causes d'un avortement peuvent être multiples, différentes d'une femme à une autre. Voire d'une adolescente à une autre. Ca touche à l'intime et c'est pour cela que c'est difficile. On ne peut pas généraliser à part sur le fait qu'il faut que ça reste un droit, un choix. Bien que parfois, il n'est pas d'autre choix que de prendre celui de l'IVG et là le volontaire devient obligation.

Pour les combats féministes, je trouve qu'ils redeviennent de plus en plus d'actualité. Ce n'est peut-être pas flagrant, mais, avec toutes ces conneries de religion, entre autre, qui grossissent de plus en plus, la condition des femmes, des filles est de plus en plus mise à mal.
Sans haine, sans violence, sans pizza

Avatar du membre
Born X
Messages : 10104
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Renaud : lutte anti-corridas, il continue

Message par Born X » 28 déc. 2013, 18:53

Et puis si l'avortement est supprimé en espagne, cela va avoir des répercutions au delà des frontières.
A l'heure actuelle le délai légal pour avorter est plus long en espagne qu'en france. Il arrive donc que des femmes se rendent en terre ibère pour une ivg qu'on leur aurait refusé dans l'hexagone.
Outre donc le fait que ces femmes françaises ne pourront plus aller en espagne, on risque fort de voir un effet inverse avec de nombreuses (voir de très nombreuses) femmes espagnoles venant en france pour un avortement.
En somme se battre depuis la france pour que l'avortement soit maintenu en espagne n'est pas qu'une mesure de l'esprit ou un "principe"...c'est aussi un fait réel qui nous touche directement.
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
Abricotine
Messages : 193
Enregistré le : 03 déc. 2013, 19:00
Localisation : Lyon

Re: Renaud : lutte anti-corridas, il continue

Message par Abricotine » 28 déc. 2013, 19:18

Oui. Sauf que ça n'a pas l'air d'affoler grand monde. Et il n'y a pas loin non plus à ce qu'en France on voit à nouveau défiler les blaireaux que l'on a vus lors des manifs pour tous.
Sans haine, sans violence, sans pizza

Avatar du membre
Marie la Belge
Messages : 5516
Enregistré le : 24 juil. 2006, 12:10

Re: Renaud : lutte anti-corridas, il continue

Message par Marie la Belge » 16 oct. 2014, 16:11

http://www.allianceanticorrida.fr/lettr ... D_AeBYgdAg

Lutte anti-corrida, ‪‎Renaud‬ signataire d'une lettre ouverte.
Mobilisés autour de l'Alliance Anticorrida, des artistes, acteurs, écrivains, scientifiques et journalistes cosignent une lettre ouverte adressée aux eurodéputé(e)s. Les vingt-deux personnalités demandent que soit adopté, au Parlement européen, un amendement visant à supprimer les aides de la PAC aux éleveurs de taureaux destinés à la corrida...

Et comme ça on a même un autographe ! ;-)


Image
Elle quitte le vilain phenix mais aimera toujours Renaud.
Image

Avatar du membre
Cédric
Messages : 980
Enregistré le : 27 mars 2003, 23:05
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Renaud : lutte anti-corridas, il continue

Message par Cédric » 16 oct. 2014, 19:17

Image
Modifié en dernier par Cédric le 06 sept. 2015, 02:44, modifié 1 fois.
N'oubliez jamais que la vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie...

Avatar du membre
Born X
Messages : 10104
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Renaud : lutte anti-corridas, il continue

Message par Born X » 04 juin 2015, 20:47

Une super bonne nouvelle toute récente:
http://www.huffingtonpost.fr/roger-laha ... 10366.html
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
Yann quib
Messages : 9560
Enregistré le : 19 oct. 2005, 12:03
Localisation : Beg Er Vil

Re: Renaud : lutte anti-corridas, il continue

Message par Yann quib » 05 juin 2015, 12:19

Allez, encore une fois, c'est tellement beau

La gloire du taureau

Le Parisien a le Tour de France. Le Monde a la corrida. C’est pas le même public.
Une fois ou deux dans l’année, Jean Lacouture — qui ne fait pas que ça mais fait aussi ça, et avec quelle passion ! — Jean Lacouture se paie dans Le Monde son encadré vedette sur l’art sublime et cruel de la tauromachie. Avec le lyrisme sobre et le vocabulaire choisi qu’impose le genre. Comme les choses de cheval et de voile, la course de taureaux se veut une connivence, un ésotérisme, c’est pas tout le monde qui peut en parler de but en blanc, faut une initiation, c’est justement ça qui plaît tant aux gros cons. Lacouture, qui d’habitude écrit plutôt proprement, perd ici les pédales et trouducute aficionado avec des fulgurances qui se veulent hautaines et ne sont que du Montherlant au rabais. Aussi con que Montherlant, plus c’est pas possible, mais du Montherlant crotte de bique, si vous voyez …
Vendredi dernier, Lacouture nous apprit que, par la vertu de certain « nouveau règlement », « le temps des veaux est passé ». Chic ! On ne verra plus « combattre » (tu parles !) dans l’arène que des vrais mâles de quatre ans, avec du poil au cœur et du piquant aux cornes, au lieu de ces lamentables « adolescents sans malice » qui, depuis trente ans, nous apprend Lacouture, « bêtes immobiles de stupeur infantile », ont rabaissé la tauromachie à n’être plus qu’une simple branche du ballet. Honte.
Au passage, nous apprenons que les prestigieux Manolete et El Cordobès, dont Lacouture ou d’autres Lacouture ont tant exalté la folle audace, n’étaient que des truqueurs, des trouillards, des faiseurs, des danseurs … Le public n’en était pas moins enthousiaste, les littérateurs spécialisés « sang et lumière » pas moins délirants , les « veaux immobiles de stupeur infantile » pas moins mis à mort après savantes tortures aux banderilles sous les hurlements d’une foule de pauvres cons sadiques qui n’ont que ça à faire le dimanche, après la messe et avant le coït … Mais Jacques Brel a déjà gueulé tout ça, et tellement bien !
Ceci à l’occasion d’une « féria » donnée à Mont-de-Marsan. (A propos, savez-vous que la corrida avec mise à mort est en train de salement gagner du terrain en France ? Toute une clique de faiseurs de pognon s’en occupe activement, bien secondée par quelques gens de plume inspirés … Les études de marché l’ont prouvé : il y a un public. Voilà un résultat positif des vacances en Espagne. Si nous ne leur avons pas apporté la démocratie, du moins nous ont-ils donné leur merde).
Je hais la corrida. Parce que je hais la mort. La mort n’est pas un spectacle. La mort n’est pas un jeu. Surtout la mort des autres. Les autres : les taureaux, je veux dire. Quant aux petits connards déguisés pleins de paillettes qui gambadent et font les beaux devant les cornes, qu’ils crèvent, ils l’ont bien cherché. Et que crèvent les grasses merdes qui vont se chatouiller les glandes génitales à applaudir ça.
Impayables, les mépris de Lacouture pour certains toreros qu’il estime « vulgaires » ! Comme si la corrida tout entière n’était pas, dans son principe et dans son cérémonial, la vulgarité même, la vulgarité au front bas, arrogante, épaisse, souveraine, barbouillée, caricature outrée de ce que les imbéciles croient être la noblesse, grand d’Espagne singé par un gugusse qui ne rigole pas …
Et cette affectation à « estimer » le « noble adversaire » quand le taureau, pauvre con, s’est « bien battu » ! Un torero indigne « bafoue » le « noble animal »… Qui, n’empêche, oppose une « aveugle fureur à l’art subtil de l’homme-dieu »… On affecte de lui rendre les honneurs, au toro, comme le chasseur au cerf qui s’est bien défendu, c’est-à-dire lui a procuré une chasse un peu intéressante, mais bien vite on insulte, puisque après tout il n’est là que comme repoussoir, la grosse brute. Et quand par hasard il refuse le jeu, n’est pas combatif, alors, là, pardon, quel torrent d’injures ! Quel égout ! A pourtant pas demandé à être là, le taureau. Vos jeux de cons, vous lui avez pas proposé gentiment si ça lui disait ou pas. Si j’étais taureau, je me coucherais par terre et j’attendrais l’égorgeur. Pas compter sur moi pour participer, merde.
Jamais la moindre pitié. Ça ne leur vient même pas à l’idée, aux délicats amateurs. Quand Lacouture déplore certaines pratiques destinées à amoindrir la bête : « … Si un certain régime alimentaire ou on ne sait quelle drogue ou châtiment préalable lui donne des pattes de flanelle, si l’image de ses cornes et les brutalités qui l’accompagnent lui infligent un choc psychique irrémédiable, il redevient ce veau insipide, cet infirme dont on prétend guérir la tauromachie… », c’est uniquement au nom du noble art dégradé, du spectacle raté. Et d’exalter par contraste la « dignité » des taureaux sauvages !
Je sais, la réplique est au point — depuis le temps ! — et bien rodée : nous autres qui n’aimons pas ça sommes des sensiblards, des dégénérés, et en plus des grossiers incapables de transcender l’anecdote de la bébête assassinée pour n’être plus que poésie sauvage et atroce beauté, flamber corps et âme dans ce brasier de sang et d’or où l’homme, seul face à lui-même, minute de vérité, ô sommets, ô pourpre, ô sauvage grandeur, gningningnin … Allez vous faire foutre, merdeux sanglants, chercheurs d’inouï à deux ronds, pisse-copie vautrés dans les caillots, les tripes et la merde, sourds aux meuglements d’agonie, attachés, branleurs esthètes, à apprécier le fini d’une « véronique » ciselée par une petite frappe à l’œil sec dont c’était la seule chance d’échapper à l’usine … Tiens, Lacouture, tu me fais dégueuler.
La tauromachie, spectacle pour SS. On aurait envie de croire que ces cochonneries ne s’expliquent que dans un pays abruti par un Franco … Mais le Mexique ? Mais le Portugal ? Mais Mont-de-Marsan, Arles, Nîmes ?
Une question (ridicule) : quelle formation politique du Portugal actuel a-t-elle inscrit à son programme la suppression des courses de taureaux ? Quelle formation politique de l’Espagne future ? Quelle formation politique de la gauche française progressiste et généreuse ?
E kreiz an avel, atao!

Avatar du membre
lucien
Messages : 3950
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Renaud : lutte anti-corridas, il continue

Message par lucien » 05 juin 2015, 12:48

Oui, c'est cool que la corrida soit plus considérée comme patrimoine....

Quant à la dernière question... ça, plus la rapidité pour passer le permis, ce sont de vraies progressions sociales!! Et grâce au PS! (mon cul, les assoces anti corrida se battent depuis des années).... Jaurès doit en verser qqs larmes.
s.i.g.n.a.t.u.r.e

Avatar du membre
Globe
Messages : 171
Enregistré le : 20 août 2015, 11:48
Localisation : France
Contact :

Re: Renaud : lutte anti-corridas, il continue

Message par Globe » 26 août 2015, 23:03

Un combat difficile mais nécessaire à mener. Bravo Renaud pour ne pas lâcher !
"Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau" (De Gaulle)

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3443
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Renaud : lutte anti-corridas, il continue

Message par Sophie du moulin » 19 janv. 2017, 12:07

Je me demande si pour la lutte anti corrida, Renaud n'a pas eu comme un "conflit d'intérêt" :wink: cf ici: http://www.mesopinions.com/petition/ani ... rida/27435
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Répondre