Toujours envie d'embrasser un flic ?

Engagements pour diverses causes, initiées ou non par Renaud...

Modérateur : modérateurs

Répondre
Avatar du membre
cooks
Messages : 1503
Enregistré le : 24 mars 2005, 03:42

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par cooks »

J'ai fait des dizaines de manifs, parfois organisées par nous pour les squats, parfois en se retrouvant systématiquement en fin de cortège sous un drapeau noir, ou des pétards, qui annonçaient le moment de se masquer.

C'était entre 1990 et environ dans pas longtemps. (non c'est pas vrai, j'ai plus l'âge de courir et de passer des nuits au trou, comme à Genève, La Chaux-de-Fonds, Lausanne, et le reste n'est pas prescrit. :mrgreen: ).

Pour appuyer ce que dit Born X, il y avait (et il y a toujours dans mon pays, le 1er mai, chaque année à Zurich qui vaut le déplacement pour se rendre compte de la beauté des blacks blocs locaux et il y a aussi la promenade Antifa chaque année qui finit par des affrontements à la Reithalle en Ville de Berne après quelques déprédations de derrière les fagots) une volonté de cibler ce qu'on va casser.

J'ai jamais cassé une boulangerie ou un petit commerçant, mais j'ai défoncé des Mc Do, bijouteries, hôtels de luxe, des vitrines UBS, Crédit Suisse, des plus petites banques, des enseignes d'assurances, une station essence d'un grand groupe pétrolier pis j'en oublie volontairement, pis aussi on s'en fout. Il y a toujours eu une réflexion politique dans nos actes. Pour les affrontements avec les flics, je n'ai rien à commenter.

Même si c'est peu intéressant, la plus belle semaine de casse de ma vie à été lors du sommet du G8 à Evian et Genève en 2003. Une semaine de pure folie. Avec toujours repli à l'Usine ou dans les squats. :mrgreen:

Tous les magasins de Genève chiaient dans leur froc et durant 1 semaine, ils s'étaient barricadés avec des planches de coffrage. C'était magnifique. On voyait fleurir des tags plus marrants les uns que les autres. Mon préféré: "Fermeture définitive". :mrgreen:

Bref, casseurs, émeutiers, c'est une question de vocabulaire. Black Blocs, c'est ce qu'on était. Le vocabulaire on s'en fout.

Tiens, je sais qu'il y a des genevois sur le fofo, ils pourront donner leur version. :D
La seule église qui illumine est celle qui brûle ! cheers

Image

Avatar du membre
Tord
Messages : 2169
Enregistré le : 25 oct. 2005, 14:14
Localisation : Prout

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par Tord »

Aïdos a écrit : Il n'y a pas de "il faut", je ne suis pas en train de donner un mode d'emploi.

Simplement, lorsque les mots du peuple se heurtent à des murs dans ce qui est censé être une démocratie, inexorablement viennent les coups.
Et je trouve sacrément gonflé de la part de ceux qui ont créé cette situation de ras-le-bol de reprocher du verre cassé et des torgnoles.
Ah mais je pense qu'on est tous d'accord sur qui a créé cette situation.

Seulement les cibles des casseurs me laissent plus perplexe que ravi.

Les craintes de pénurie des carburants, ça c'est plus efficace je pense. Ou s'ils veulent du symbolique, les institutions étatiques (sénat, élysée, assemblée), plus compliquées j'imagine, mais plus symboliques que de jeter un caillou dans la vitrine d'un bijoutier. Et ce serait une vraie révolte.

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par Born X »

ouais enfin quand tu vois qu'en face ils ont droit de fracasser des crânes pour défendre bnp paribas, d'éborgner pour défendre vinci ou de tuer pour défendre bouygues (combien de flics ont ils été condamnés pour ces actes? l'assassin de Rémi est libre, ceux qui ont mutilés, Vincent, Max ou Nathalie le sont aussi) t'ose pas imaginer ce qu'ils ont droit de faire pour défendre l'élysée ou l'assemblée nationale...
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
Tord
Messages : 2169
Enregistré le : 25 oct. 2005, 14:14
Localisation : Prout

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par Tord »

Ça c'est pas faux non plus.

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par Born X »

Et toujours dans la catégorie "c'est pas faux", la "haine" et la "rage" elle nait aussi comme ça:
Novembre 2013, quand des très dangereux casseurs violents (armés quand même de 2 matelas c'est dire le niveau de dangerosité des individus) décident d'organiser un rassemblement face au palais de justice, il faut bien un peloton entier de flics pour les évacuer à grand renforts de coups de matraques et de bouclier dans la tronche et les jambes...
Et puis à 5.29 cette petite phrase "vous avez tué un jeune"... "il l'avait bien mérité madame". Alors là ouais t'as super envie d'aller faire des bisous après... la manif suivante t'as super envie d'aller les applaudir les flics...
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Myr
Messages : 2483
Enregistré le : 11 janv. 2016, 15:14

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par Myr »

Deux matelas + une bâche.

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par Born X »

Myr a écrit :Deux matelas + une bâche.
Et c'est vrai que c'est dangereux une bâche.
Surtout quand ça défend son beau.
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

dd
Messages : 4943
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par dd »

Image

Charlie Brown
Messages : 2229
Enregistré le : 06 sept. 2005, 21:19

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par Charlie Brown »

cooks a écrit :J'ai fait des dizaines de manifs […]
Moi aussi, j'ai fait des dizaines de manifs.
C'est avec le reste de ton post (et avec pas mal de posts de ce topic, pas que les tiens) que j'ai du mal.

J'ai fait des dizaines de manifs entre 20 et 40 ans, grosso modo.
Je faisais des manifs parce que je trouvais que c'était un moyen d'expression et d'opposition pacifiste assez utile et acceptable.
Je suis viscéralement et inconditionnellement non-violent.
Il n'y pas de bonne ou de mauvaise violence. Il y a la violence.
Je fais partie de ceux qui pensent que la violence engendre la violence. Et que ce n'est pas une solution acceptable.
J'ai toujours été plus Martin Luther King que Malcolm X, si tu veux.
J'ai une certaine admiration pour Gandhi ou Aung San Suu Kyi, car je ne serais sûrement jamais allé aussi loin qu'eux dans ce que suppose l'action pacifiste, non-violente.
Je me suis toujours éclipsé des manifs dès que ça sentait le roussi. Je ne fais pas des manifs pour payer physiquement de ma personne.
Je ne les fais pas non plus pour dégrader, casser quoi que ce soit. Juste m'opposer et/ou revendiquer.
J'ai arrêté d'aller aux manifs non seulement parce qu'on n'obtenait plus rien du tout par ce biais depuis quelques années, mais aussi parce que le climat y devenait de plus en plus lourd, tendu, et que j'ai senti la violence monter.
Dans ton post, tu fais le compte de ce que vous avez cassé et saccagé (et tu as même peut-être fait le coup de poing avec les flics en certaines occasions), mais, au final, vous avez obtenu quoi de plus, par ces actes ? Ça a été fructueux ? Ou bien, en plus d'avoir eu l'impression de délivrer un message en choisissant tes cibles, t'es juste content parce que ça t'a défoulé ? Et que casser, détruire, t'as apporté une certaine jouissance ? (Je me suis toujours demandé dans quelle mesure la violence pouvait être une expression de la virilité ? Est-ce que dans vos bandes de casseurs, d'émeutiers ou de tout ce que tu voudras, y'a une forte majorité de mecs ?)
C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule !

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par Born X »

Sur tout ce que tu dit Charlie y'a 2 points sur les quels je vais revenir (je préfère m'abstenir sur les autres pour des raisons personnelles)
- Gandhi ou Martin Luther King ne sont pas des "non violents absolutistes". Ils pratiquaient la non violence comme moyen de lutte mais étaient pleinement conscient des moyens limités de celle-ci. Ils ont toujours dit (mais ce n'est pas le message principal que l'on a retenu d'eux...et pour cause) que la non violence active est efficace QUE si l'on a la force du nombre. Si tu es TRES nombreux. Dans des situations de sous nombre par rapport au camp opposé là par contre la violence peut se révéler utile, mais uniquement si elle s'applique dans une logique d'auto défense (en ce sens que ce n'est pas toi, ni le groupe, qui attaque en premier mais que tu ne fait que répliquer à une violence subie). Malcolm X disait pareil d'ailleurs. Les membre de son groupe (ainsi que les Black Panthers d'ailleurs) n'étaient pas spécifiquement violent-e-s. Ils et elles étaient dans une logique d'auto défense. Leurs propos étaient certes virulents et leur look plus agressif mais c'était uniquement à but dissuasif. Et en cas d'attaque ils et elles ripostaient. Mais la logique voulait de ne jamais attaquer ni agresser en premier. Et cela d'ailleurs MLK l'avais compris et sans il acceptait aussi leur vision des choses.
Sur la présence plus masculine que féminine au sein des émeutiers, en effet, et c'est unf ait, il y a plus d'hommes que de femmes. Mais si l'on regarde bien c'est aussi le cas d'une manifestation "classique". L'activisme (quelque soit sa forme) a toujours été un secteur plus "homme", le fait de vivre dans une société patriarcale n'y étant pas étranger. Mais je note aussi qu'au sein des mouvements on trouve actuellement beaucoup plus de femmes qu'il y a 20 ou 30 ans.
Dans les confrontations de 1986 (manif étuidiantes) il n'y avait pas une fille à aller au carton et très peu dans les cortèges "classiques" aussi.
Aujourd'hui ce n'est plus le cas. Les femmes sont certes minoritaires par rapport aux hommes mais elles sont quand même présentent. Il y a de plus en plus une prise de conscience des hommes de laisser aussi les femmes participer et sans avoir à se focaliser sur leur sécurité avant tout et des femmes qu'elles ont autant que les hommes le droit d'être activistes (je parle pour les émeutier-e-s là bien sur, c'est un peu différent au sein des manifs "classiques" même si l'on y trouve également plus de femmes qu'il y a 30 ans).
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
Tord
Messages : 2169
Enregistré le : 25 oct. 2005, 14:14
Localisation : Prout

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par Tord »

N'empêche que c'est pas les vitres cassées qui font peur là. Le blocage des raffineries, ça, ça envoie du cul ! :D

Myr
Messages : 2483
Enregistré le : 11 janv. 2016, 15:14

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par Myr »

Charlie, crois-tu que quand Renaud envisage d'aller à la manifestation de la police il est non-violent ?
La raison qui a fait qu'il n'y est pas allé c'est la peur des journaux. C'est pas sa conscience personnelle. Ça en dit long.

guigui
Messages : 1347
Enregistré le : 13 août 2005, 11:49
Localisation : Limoges

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par guigui »

Disons que les vitres cassés ça fait peur mais de façon contre-productive surement. Par contre il est clair que priver le pays d'essence ça fonctionne même si franchement ça en dit long sur la dépendance consumériste de pays.

Le gouvernement peut chier sur le code du travail comme il veut tout le monde dort par contre tu prives tous ces cons de bagnoles pendant une semaine, ça y est c'est la panique.

Ce pays est rempli de Yann Quib et ça me déprime.

Avatar du membre
Yann quib
Messages : 9560
Enregistré le : 19 oct. 2005, 12:03
Localisation : Beg Er Vil

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par Yann quib »

guigui a écrit :Disons que les vitres cassés ça fait peur mais de façon contre-productive surement. Par contre il est clair que priver le pays d'essence ça fonctionne même si franchement ça en dit long sur la dépendance consumériste de pays.

Le gouvernement peut chier sur le code du travail comme il veut tout le monde dort par contre tu prives tous ces cons de bagnoles pendant une semaine, ça y est c'est la panique.

Ce pays est rempli de Yann Quib et ça me déprime.

Moi aussi ça m'emmerde que ce Pays soit rempli de certaine personne.... mais bon je fais avec, c'est normal, on n'est pas dans une dictature communiste et pas encore dans une fasciste....
Le but du gouvernement est de réduire le chômage en donnant plus de liberté aux entrepreneurs pour embaucher et beaucoup de personne ne "dorment" pas, mais son plutôt d'accord sur cette action.
Et si il n'y a plus d'essence, j'irai bosser en transport en commun et je n'en ferai pas une maladie...
E kreiz an avel, atao!

guigui
Messages : 1347
Enregistré le : 13 août 2005, 11:49
Localisation : Limoges

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par guigui »

Yann quib a écrit :
guigui a écrit :Disons que les vitres cassés ça fait peur mais de façon contre-productive surement. Par contre il est clair que priver le pays d'essence ça fonctionne même si franchement ça en dit long sur la dépendance consumériste de pays.

Le gouvernement peut chier sur le code du travail comme il veut tout le monde dort par contre tu prives tous ces cons de bagnoles pendant une semaine, ça y est c'est la panique.

Ce pays est rempli de Yann Quib et ça me déprime.

Moi aussi ça m'emmerde que ce Pays soit rempli de certaine personne.... mais bon je fais avec, c'est normal, on n'est pas dans une dictature communiste et pas encore dans une fasciste....
Le but du gouvernement est de réduire le chômage en donnant plus de liberté aux entrepreneurs pour embaucher et beaucoup de personne ne "dorment" pas, mais son plutôt d'accord sur cette action.
Et si il n'y a plus d'essence, j'irai bosser en transport en commun et je n'en ferai pas une maladie...
Au moins t'es fidèle à tes convictions (de merde) et au parti qui n'a de socialiste que le nom, on peut pas t'enlever ça.

On est pas en dictature mais on est dans un système quand même bien conditionné quand on voit que seul le blocages des pompes à essence peut servir de contre poids social.

A chaque fois qu'on a donné plus de liberté aux entrepreneurs (baisse des charges, de la tva... ) ça n'a jamais créer d'emploi. Jamais.

Tu feras gaffe dans les transports en commun y a des pauvres qui doivent trainer.

Répondre