Les Festivals d'après Tournée: dans la Presse !

Tout ce que vous voulez savoir, ou raconter sur la tournée.

Modérateur : modérateurs

Répondre
Avatar du membre
SVPat
Messages : 4462
Enregistré le : 27 nov. 2002, 14:30
Localisation : Marseille
Contact :

Re: Les Festivals d'après Tournée: dans la Presse !

Message par SVPat » 19 sept. 2017, 09:42

Tel le phénix, Renaud renaît devant le public de la Fête

Image


Après dix années d’absence, le chanteur a fait son grand retour, dimanche, à La Courneuve. Un concert tout en émotion pour la dernière date de sa tournée.

Veste noire, bandana rouge, Renaud est apparu sur la Grande Scène sous un tonnerre d’applaudissements, ouvrant son concert par Toujours debout : « Toujours vivant, toujours la banane/Rassurez-vous ! » lance-t-il devant une foule compacte qui se tenait là malgré la forte pluie tombée juste avant. Et c’est vrai qu’on était ému de le retrouver à La Courneuve, dix ans après le concert de son album Rouge sang.

Bien sûr, la voix n’est plus ce qu’elle était. « Je vais chanter avec ma voix un peu pourrie, ma voix rocailleuse, ma voix caverneuse, comme disent les journaux. Ils pourraient rajouter “généreuse”, parce que je donne tout ce que j’ai. Et ce n’est pas grand-chose. De toute façon, ma voix, vous vous en foutez un peu. Vous n’êtes pas venus écouter Céline Dion, ni Florent Pagny. Vous êtes venus écouter le Renaud et le Renard. » Continuer « de chanter pour les sauvageons », c’est tout ce qu’il veut. La 120e date et la dernière de sa tournée « Phénix Tour », il a choisi de la faire à la Fête de l’Huma. Il avait tellement envie de venir ici qu’il est arrivé trois heures avant le concert, se concentrant dans les loges, comme perdu dans sa solitude intérieure, pour s’imprégner de l’ambiance. Voici Mistral gagnant, « la chanson préférée de tous les temps » des Français, selon un sondage de l’année derrière : « Quand on pense à tous les chefs-d’œuvre de Georges Brassens, Charles Trenet, Jean Ferrat ou Jacques Brel, on peut se dire que Mistral gagnant, c’est un petit peu du pipi de chat, de la petite bière. » Et d’interpréter sa chanson préférée, En cloque, qui fait fondre le public : « Quelle est belle cette chanson ! » dit une spectatrice. « Dommage qu’on n’entende pas ce qu’il dit », rétorque son amie. Après Marche à l’ombre, Renaud se fait un peu provoc avec J’ai embrassé un flic : « Une chanson révolutionnaire, dit-il, pas dans le sens où on l’entend habituellement. Elle est révolutionnaire par rapport à tout mon répertoire. » Moment de flottement dans l’assistance. On s’attend à quelques sifflets, mais rien ne monte du public qui se met à chanter avec lui : « Ce n’est pas sa meilleure », entend-on murmurer. Renaud n’est jamais aussi émouvant que lorsqu’il interprète des ballades, à l’image de Manu, qui nous serre la gorge, sur fond d’accordéon. Ce qu’il aime par-dessus tout, ce sont les mots « qui rendent la vie moins dégueulasse » et le libèrent de ses angoisses. Place alors aux « vieilles chansons » qu’on retrouve avec plaisir comme Mon HLM, Gérard Lambert, Morgane de toi ou Manhattan-Kaboul, extraite de son album Boucan d’enfer, qui lui avait valu cette lettre d’un enfant : « Ma préférée, c’est quand même Caravane maboule ! » s’amuse-t-il. Les enfants, il y en a plein aux premiers rangs qui lui ont dessiné des cœurs sur un carton où on peut lire « Renaud on t’aime », tandis que d’autres lui envoient des roses et des peluches. Au début, Renaud était faible, hésitant. Au bout d’une heure, sa voix est plus assurée. Il chante Mistral gagnant et Dès que le vent soufflera avant d’offrir un pot-pourri de ses anciennes chansons dont Hexagone ou Laisse béton : « Par rapport à tout ce qui s’est dit, il a été très bien. Chapeau ! » confie une femme en partant. Au final, entouré de tous ses musiciens, il s’avance vers le micro et lance « Longue vie à la Fête de l’Huma. Que le Parti communiste, tel le phénix, renaisse de ses cendres. »

Victor Hache Journaliste, chroniqueur culturel à l'Humanité. En charge de la rubrique musiques actuelles.
Image

Je préfère manger une pomme de terre debout qu'un steak à genoux !
>>> :arrow: > > > >Mon Boxon !

Avatar du membre
Marie la Belge
Messages : 5543
Enregistré le : 24 juil. 2006, 12:10

Re: Les Festivals d'après Tournée: dans la Presse !

Message par Marie la Belge » 04 mars 2018, 15:35

2 articles sur les Francos de Spa (je les avais loupés à l'époque).
https://www.rtbf.be/vivacite/article/de ... id=9665967
Bruno Tummers
Publié le samedi 22 juillet 2017 à 08h36
C'est en avance sur l'horaire prévu et devant un public clairsemé que Renaud est monté hier sur la scène Pierre Rapsat. Un show semblable à celui qu'il nous avait proposé à Forest National, même si plus court, festival oblige.

A la sortie, on ne peut qu'avoir du respect pour le bonhomme. Respect parce qu'il nous a livré une pluie de bonnes chansons : Mistral gagnant, Dans mon HLM, Manu, Dès que le vent soufflera, Marchand de cailloux, Morgane de toi... Des titres qui ont accompagné nos vies.

Mais on en ressort aussi avec tristesse. Après plus de 100 concerts, la voix est encore plus abîmée qu'au début de la tournée. On peine à écouter les textes des chansons. Les deux écrans géants ne servent pas non plus le chanteur. On le découvre en gros plan affaibli et tremblotant, quasi absent.

Heureusement, le groupe derrière Renaud joue excessivement bien, les arrangements sont costauds. Et les projections en fond de scène, même réduites par rapport à ce qu'il proposait en salles, font toujours effet.

Respect et tristesse donc.

Un mot enfin sur Gauvain Sers, qui accompagne Renaud sur toutes les premières parties du Phoenix tour. Il nous a livré un set d'une demi-heure. Une poignée de chansons de son premier album, Pourvu. Des textes bien écrits qui font honneur à la chanson française sur des mélodies peut-être un peu trop semblables. Gauvain se révèle sur scène, emballant en 5/6 titres le public qui ne le connaît pas forcément. La connexion entre lui et le public se crée de façon quasi instantanée. Un talent à suivre de près...
https://www.rtbf.be/culture/article/det ... id=9666079
François Colinet
Publié le samedi 22 juillet 2017 à 14h22
(...)Alors que le village commence à applaudir les compositions pop complètement interchangeables du britannique Julian Perretta, on file écouter les histoires contées par le jeune Gauvain Sers. Et on craque complètement pour sa poésie et sa sincérité. Son single "Pourvu" touche au cœur de tous ceux qui cherchent la douceur des détails de l’intimité partagée. Tandis que "Mon fils est parti au Djihad" épate par sa justesse sur un sujet si difficile. On salive déjà à l’idée de le revoir à La Madeleine à Bruxelles le 15 décembre prochain.

Béret sur la tête comme Renaud sur la pochette d’ "Amoureux de Paname" il y a plus de 40 ans, la relève est assurée. Il y a même quelque chose de cruel à le faire chantre avant son idole. La comparaison est aussi rude qu’inévitable. Car, deux heures plus tard, Renaud nous a fait pleurer de rage ! Quelle tristesse, en effet, d’entendre celui que l’on a tant aimé, que l’on est allés applaudir par monts et par vaux avec amour et enthousiasme, gâcher ainsi ses propres chansons par des cordes vocales même plus capables de la moindre intonation. Heureusement qu’on connait les chansons par cœur, sinon on n’y comprendrait rien ! Les musiciens et le public en mode karaoké ont sauvé ce qui pouvait l’être. Il parait que cela s’est un peu amélioré par la suite, nous n’avons tenu que 30 minutes, trop triste !

Par contre, si vous avez aimé le Renaud du 20è siècle, vous allez adorer le petit Gauvain Sers !(...)
Modifié en dernier par Marie la Belge le 04 mars 2018, 21:59, modifié 1 fois.
Elle quitte le vilain phenix mais aimera toujours Renaud.
Image

Avatar du membre
SVPat
Messages : 4462
Enregistré le : 27 nov. 2002, 14:30
Localisation : Marseille
Contact :

Re: Les Festivals d'après Tournée: dans la Presse !

Message par SVPat » 04 mars 2018, 20:31

Merci Marie !
PS: tu as mis 2 fois le même lien !
Image

Je préfère manger une pomme de terre debout qu'un steak à genoux !
>>> :arrow: > > > >Mon Boxon !

Avatar du membre
Marie la Belge
Messages : 5543
Enregistré le : 24 juil. 2006, 12:10

Re: Les Festivals d'après Tournée: dans la Presse !

Message par Marie la Belge » 04 mars 2018, 22:00

Merci, c'est corrigé.
Elle quitte le vilain phenix mais aimera toujours Renaud.
Image

Répondre