Avis positifs, négatifs, neutratifs, toi t'en pense quoi ?

Tout ce que vous voulez savoir, ou raconter sur la tournée.

Modérateur : modérateurs

Avatar du membre
Ze_Bestiole
Messages : 530
Enregistré le : 01 déc. 2002, 18:17
Localisation : Cousset (Montagny FR), Suisse

Re: Avis positifs, négatifs, neutratifs, toi t'en pense quo

Message par Ze_Bestiole » 12 oct. 2016, 11:01

Casimir a écrit :
Fanou a écrit :Quand on regarde le medley de Châlons, l'animation finale avec le Phénix prend tout son sens !
Quand on le regarde, certes... mais quand on l'écoute ?
Le Phénix final ?
Image Ah marcher sous la pluie, cinq minutes avec toi, et regarder la vie, tant qu'y'en a...

Garf
Messages : 3
Enregistré le : 10 avr. 2016, 13:08

Re: Avis positifs, négatifs, neutratifs, toi t'en pense quo

Message par Garf » 12 oct. 2016, 14:41

Réflexions en vrac sur ce que j'ai vécu hier soir au Zénith...

Première partie vraiment excellente... Gauvain Sers est très très bon. Il a fait un tabac. Renaud aurait pu lui piquer 2-3 titres pour son album (la chanson sur la statue de la place de la République est remarquable... "Hyper cacher" ou "J'ai embrassé un flic" font pâle figure, à côté).

L'intro du concert et l'entrée de Renaud, ça en jette. C'est tout con, mais j'ai trouvé ça classe, et ça fout bien l'ambiance. Mais dès les premiers notes, on se dit que ça va être compliqué : il démarre à contretemps, la voix est très très limite. Bon, allez, on s'en fout, dans la fosse, on chante à fond par dessus, ça couvre un peu ses fausses notes.

Globalement, durant tout le concert, Renaud ne bouge pas beaucoup, il semble très emprunté, le visage est figé, la bouche tombe, les yeux ont l'air fatigués ou éteints. Il est bouffé par le trac (surtout sur les 2-3 premiers titres), d'autant plus qu'il annonce qu'il y a dans la salle Dominique, Romane, Lolita, Malone, Héloïse (en sortant de la salle, je croise également Grand Corps Malade). La voix n'est pas là, il "slame" plus qu'il ne chante (sur "Morgane de toi", j'ai l'impression d'un miracle quand il arrive à tenir un minimum la note sur les "Lolaaaa"), il est parfois à contretemps, souvent en avance sur la musique.
Derrière, les musicos assurent et sont super attentifs. Je suis partagé sur Ohayon : on ne voit que lui derrière Renaud, il sourit beaucoup, joue avec le public. Il fait le show pour mettre l'ambiance ou il en fait des méga-tonnes ? Je ne sais pas quoi répondre. En tout cas, on le sent super vigilant. Il a quelques sueurs froides pendant le medley final : sur "La mère à Titi", Renaud se plante et démarre sur le refrain alors que les musiciens ont attaqué le couplet ! Ce sera à eux de reprendre le train en marche.
Renaud prend parfois une guitare, mais je ne suis pas sûr qu'elle soit branchée : on n'entend pas vraiment (pas du tout ?) ce qu'il joue, et je crois que c'est mieux : sa main droite a l'air de n'avoir aucune rythmique, ses mouvements ne collent pas à la chanson.

Entre chaque chanson, Renaud parle un peu pour introduire la chanson suivante, mais il ne s'éternise pas. Il ne fait pas de longs monologues et semble hyper-concentré (à une fille qui lui hurle un truc, il répond "Ta gueule ! Pas la peine de me crier des trucs, j'entends rien, j'ai des oreillettes. Je ne vous entends que quand vous chantez avec moi.")

Dans le déroulement du concert...
Après "Toujours debout", il annonce "une petite chanson, de quand j'étais jeune et con." J'ose espérer "Les dimanches à la con"... "Ce sera "Docteur Renaud..." Tant pis... Faut croire que je suis le seul frustré : le public est aux anges.
Il annonce ensuite sa chanson préférée à lui, "En cloque" (pas comme "les cons de Français qui ont élu Mistral gagnant plus belle chanson de tous les temps", ajoute-t-il, goguenard). Enchaîne sur "La pêche à la ligne" et "Marche à l'ombre". Globalement, le public adhère et le fait savoir : grosses clameurs à chaque début de chanson. C'est très participatif, ça chante beaucoup (et parfois faux, comme le mec juste derrière moi, dommage !!! :lol: ).
Il introduit "Les mots" en indiquant que d'après les retours qu'il a sur l'album, c'est la chanson qui semble la plus populaire. Jolies images en fond, malheureusement gâchées par des fautes qui piquent un peu les yeux ("plus prêt des anges", ouille... "Nouagaro", oups !) (bon, ok, c'est un détail, mais quand même ! :mrgreen: )
Pour "Le sirop de la rue" (chouette !!!), il précise qu'il veut absolument la laisser dans son tour de chant, malgré le fait que le public la trouve chiante et longue. Ben non, l'est très bien, celle-là !
Arrive ensuite la chanson qui fâche. "J'ai embrassé un flic", qu'il présente comme une "chanson révolutionnaire... révolutionnaire pour moi".
À la fin de la chanson, il dit : "J'ai embrassé un flic... mais on ne me verra jamais embrasser un militaire". Et paf, "Déserteur". J'ai trouvé ça bienvenue. :D J'adhère toujours autant à la puissance musicale et au message de celle-ci.
J'ai trouvé qu'ensuite, il y a eu un petit creux niveau ambiance, la faute à la setlist, alternant des titres moins connus du grand public (Cheveu blanc, A la téloche) et des titres lents (Héloïse, Hyper cacher, Ta batterie, La médaille). Bon, "La médaille" est toujours autant jouissive.
Gros gros carton pour "Manu"... là, j'ai vraiment eu les poils. Comme quoi, il a beau ne pas être en forme du tout, avec le public pour le soutenir, ça passe. Idem pour "Ballade nord-irlandaise", très chaleureuse. L'impression d'un karaoké géant. En plus, elle a une signification toute particulière pour moi, celle-là.
Ca bouge beaucoup et ça bouge bien (dans la fosse, hein ! Renaud, lui, est toujours aussi figé) pour "500 connards...". En revanche, lorsqu'il annonce "Son bleu", aucune réaction du public (je suis un des rares à applaudir comme un con !).
Pour "Germaine" et "Dès que le vent soufflera", Renaud n'a rien à faire, le public s'enflamme tout seul, je crois que tout le monde est debout dans le Zénith (vu de la fosse, en tout cas). Pour "Dès que le vent soufflera", je suis un peu scotché : c'est le genre de titre que je suis fatigué d'entendre, mais là, pris dans l'ambiance, la magie fonctionne. Bref, ça le fait...
Il s'embrouille un peu dans les paroles à la fin du 2è couplet de "Mistral gagnant" et se donne une petite baffe en guise de punition (il le fait 3 ou 4 fois pendant le concert).
Finir avant le rappel par "La vie est moche...", bof...
Pour le rappel, "Marchand de cailloux", forcément. Je la sentais venir celle-là. Et ça marche...
Quand au medley final, il est terriblement frustrant mais aussi terriblement efficace. Frustrant notamment pour "Hexagone" (janvier, juin, décembre, et c'est tout) et "Fatigué" (putain, je la voulais en entier, moi !!! c'est ptêt' ma préférée à moi, bordel !). Efficace, parce que musicalement, ça envoie du lourd et ça enchaîne bien. Super conclusion avec l'excellent solo final de "Fatigué" et les images du phoenix en arrière-plan (là encore, je n'arrive pas à me décider : c'est classe ou kitsch ? Sur le coup, j'ai trouvé ça classe. Mais pas sûr que j'ai bon goût !!! :lol: ).

Bon... désolé pour le pavé...
Pour résumer... Plein de défauts (la voix, le bide, l'énergie, les gros tubes incontournables...) mais aussi plein de qualités (l'ambiance, revoir Renaud, quelques titres moins attendus...). Je suis quand même content d'y être allé...

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3815
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Avis positifs, négatifs, neutratifs, toi t'en pense quo

Message par Sophie du moulin » 12 oct. 2016, 15:20

Ce compte rendu paraît relativement objectif...comme peut l'être quelqu'un qui a suivi le parcours de Renaud. :wink: J'ai eu plaisir à le lire sans doute pour ça :)
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
Jeep
Messages : 2146
Enregistré le : 15 janv. 2011, 11:28

Re: Avis positifs, négatifs, neutratifs, toi t'en pense quo

Message par Jeep » 12 oct. 2016, 17:00

Garf a écrit :Arrive ensuite la chanson qui fâche. "J'ai embrassé un flic", qu'il présente comme une "chanson révolutionnaire... révolutionnaire pour moi".
À la fin de la chanson, il dit : "J'ai embrassé un flic... mais on ne me verra jamais embrasser un militaire".
C'est le pompon !

Image

Merci pour le compte-rendu :wink:

zorro
Messages : 242
Enregistré le : 06 juin 2015, 20:44

Re: Avis positifs, négatifs, neutratifs, toi t'en pense quo

Message par zorro » 13 oct. 2016, 18:33

Garf a écrit :Réflexions en vrac sur ce que j'ai vécu hier soir au Zénith...

Première partie vraiment excellente... Gauvain Sers est très très bon. Il a fait un tabac. Renaud aurait pu lui piquer 2-3 titres pour son album (la chanson sur la statue de la place de la République est remarquable... "Hyper cacher" ou "J'ai embrassé un flic" font pâle figure, à côté).

L'intro du concert et l'entrée de Renaud, ça en jette. C'est tout con, mais j'ai trouvé ça classe, et ça fout bien l'ambiance. Mais dès les premiers notes, on se dit que ça va être compliqué : il démarre à contretemps, la voix est très très limite. Bon, allez, on s'en fout, dans la fosse, on chante à fond par dessus, ça couvre un peu ses fausses notes.

Globalement, durant tout le concert, Renaud ne bouge pas beaucoup, il semble très emprunté, le visage est figé, la bouche tombe, les yeux ont l'air fatigués ou éteints. Il est bouffé par le trac (surtout sur les 2-3 premiers titres), d'autant plus qu'il annonce qu'il y a dans la salle Dominique, Romane, Lolita, Malone, Héloïse (en sortant de la salle, je croise également Grand Corps Malade). La voix n'est pas là, il "slame" plus qu'il ne chante (sur "Morgane de toi", j'ai l'impression d'un miracle quand il arrive à tenir un minimum la note sur les "Lolaaaa"), il est parfois à contretemps, souvent en avance sur la musique.
Derrière, les musicos assurent et sont super attentifs. Je suis partagé sur Ohayon : on ne voit que lui derrière Renaud, il sourit beaucoup, joue avec le public. Il fait le show pour mettre l'ambiance ou il en fait des méga-tonnes ? Je ne sais pas quoi répondre. En tout cas, on le sent super vigilant. Il a quelques sueurs froides pendant le medley final : sur "La mère à Titi", Renaud se plante et démarre sur le refrain alors que les musiciens ont attaqué le couplet ! Ce sera à eux de reprendre le train en marche.
Renaud prend parfois une guitare, mais je ne suis pas sûr qu'elle soit branchée : on n'entend pas vraiment (pas du tout ?) ce qu'il joue, et je crois que c'est mieux : sa main droite a l'air de n'avoir aucune rythmique, ses mouvements ne collent pas à la chanson.

Entre chaque chanson, Renaud parle un peu pour introduire la chanson suivante, mais il ne s'éternise pas. Il ne fait pas de longs monologues et semble hyper-concentré (à une fille qui lui hurle un truc, il répond "Ta gueule ! Pas la peine de me crier des trucs, j'entends rien, j'ai des oreillettes. Je ne vous entends que quand vous chantez avec moi.")

Dans le déroulement du concert...
Après "Toujours debout", il annonce "une petite chanson, de quand j'étais jeune et con." J'ose espérer "Les dimanches à la con"... "Ce sera "Docteur Renaud..." Tant pis... Faut croire que je suis le seul frustré : le public est aux anges.
Il annonce ensuite sa chanson préférée à lui, "En cloque" (pas comme "les cons de Français qui ont élu Mistral gagnant plus belle chanson de tous les temps", ajoute-t-il, goguenard). Enchaîne sur "La pêche à la ligne" et "Marche à l'ombre". Globalement, le public adhère et le fait savoir : grosses clameurs à chaque début de chanson. C'est très participatif, ça chante beaucoup (et parfois faux, comme le mec juste derrière moi, dommage !!! :lol: ).
Il introduit "Les mots" en indiquant que d'après les retours qu'il a sur l'album, c'est la chanson qui semble la plus populaire. Jolies images en fond, malheureusement gâchées par des fautes qui piquent un peu les yeux ("plus prêt des anges", ouille... "Nouagaro", oups !) (bon, ok, c'est un détail, mais quand même ! :mrgreen: )
Pour "Le sirop de la rue" (chouette !!!), il précise qu'il veut absolument la laisser dans son tour de chant, malgré le fait que le public la trouve chiante et longue. Ben non, l'est très bien, celle-là !
Arrive ensuite la chanson qui fâche. "J'ai embrassé un flic", qu'il présente comme une "chanson révolutionnaire... révolutionnaire pour moi".
À la fin de la chanson, il dit : "J'ai embrassé un flic... mais on ne me verra jamais embrasser un militaire". Et paf, "Déserteur". J'ai trouvé ça bienvenue. :D J'adhère toujours autant à la puissance musicale et au message de celle-ci.
J'ai trouvé qu'ensuite, il y a eu un petit creux niveau ambiance, la faute à la setlist, alternant des titres moins connus du grand public (Cheveu blanc, A la téloche) et des titres lents (Héloïse, Hyper cacher, Ta batterie, La médaille). Bon, "La médaille" est toujours autant jouissive.
Gros gros carton pour "Manu"... là, j'ai vraiment eu les poils. Comme quoi, il a beau ne pas être en forme du tout, avec le public pour le soutenir, ça passe. Idem pour "Ballade nord-irlandaise", très chaleureuse. L'impression d'un karaoké géant. En plus, elle a une signification toute particulière pour moi, celle-là.
Ca bouge beaucoup et ça bouge bien (dans la fosse, hein ! Renaud, lui, est toujours aussi figé) pour "500 connards...". En revanche, lorsqu'il annonce "Son bleu", aucune réaction du public (je suis un des rares à applaudir comme un con !).
Pour "Germaine" et "Dès que le vent soufflera", Renaud n'a rien à faire, le public s'enflamme tout seul, je crois que tout le monde est debout dans le Zénith (vu de la fosse, en tout cas). Pour "Dès que le vent soufflera", je suis un peu scotché : c'est le genre de titre que je suis fatigué d'entendre, mais là, pris dans l'ambiance, la magie fonctionne. Bref, ça le fait...
Il s'embrouille un peu dans les paroles à la fin du 2è couplet de "Mistral gagnant" et se donne une petite baffe en guise de punition (il le fait 3 ou 4 fois pendant le concert).
Finir avant le rappel par "La vie est moche...", bof...
Pour le rappel, "Marchand de cailloux", forcément. Je la sentais venir celle-là. Et ça marche...
Quand au medley final, il est terriblement frustrant mais aussi terriblement efficace. Frustrant notamment pour "Hexagone" (janvier, juin, décembre, et c'est tout) et "Fatigué" (putain, je la voulais en entier, moi !!! c'est ptêt' ma préférée à moi, bordel !). Efficace, parce que musicalement, ça envoie du lourd et ça enchaîne bien. Super conclusion avec l'excellent solo final de "Fatigué" et les images du phoenix en arrière-plan (là encore, je n'arrive pas à me décider : c'est classe ou kitsch ? Sur le coup, j'ai trouvé ça classe. Mais pas sûr que j'ai bon goût !!! :lol: ).

Bon... désolé pour le pavé...
Pour résumer... Plein de défauts (la voix, le bide, l'énergie, les gros tubes incontournables...) mais aussi plein de qualités (l'ambiance, revoir Renaud, quelques titres moins attendus...). Je suis quand même content d'y être allé...
BRAVO et merci Garf pour ce joli compte rendu très réaliste ;)
.....ZORRO !!!

" Je parle pas aux cons...ça les instruit !"

Avatar du membre
SVPat
Messages : 4462
Enregistré le : 27 nov. 2002, 14:30
Localisation : Marseille
Contact :

Re: Avis positifs, négatifs, neutratifs, toi t'en pense quo

Message par SVPat » 15 oct. 2016, 15:51

Merci à toi Garf et le CR est dans la boite http://sharedsite.com/hlm-de-renaud/wordpress/paris/ :mrgreen:
Image

Je préfère manger une pomme de terre debout qu'un steak à genoux !
>>> :arrow: > > > >Mon Boxon !

Avatar du membre
alexandre
Messages : 162
Enregistré le : 05 juin 2005, 14:37

Re: Avis positifs, négatifs, neutratifs, toi t'en pense quo

Message par alexandre » 16 oct. 2016, 10:27

Hier soir au Zénith, ca envoyait du pâté !!!

Je ferais un petit CR et posterais mes photos plus tard.

Avatar du membre
Ze_Bestiole
Messages : 530
Enregistré le : 01 déc. 2002, 18:17
Localisation : Cousset (Montagny FR), Suisse

Re: Avis positifs, négatifs, neutratifs, toi t'en pense quo

Message par Ze_Bestiole » 16 oct. 2016, 20:10

alexandre a écrit :Hier soir au Zénith, ca envoyait du pâté !!!

Je ferais un petit CR et posterais mes photos plus tard.
T'as bien raison !
Je vais faire pareil
Image Ah marcher sous la pluie, cinq minutes avec toi, et regarder la vie, tant qu'y'en a...

Avatar du membre
Blaise Poulossière
Messages : 3776
Enregistré le : 12 juin 2006, 14:01
Localisation : Meyzin-Peutard (Jura)

Re: Avis positifs, négatifs, neutratifs, toi t'en pense quo

Message par Blaise Poulossière » 17 oct. 2016, 19:01

paloma a écrit :Donc je résume.
Le Phenix tour est un karaoké immense
Alors là j' aurais pas mieux dit !
Je vais pas à un concert pour chanter. J' écoute, je regarde et je profite. Le spectacle est sur scène, c' est pas le boulot de la foule.
Quel rabat-joie ce Blaise ! :D

Répondre