Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Discuter de tout et de rien

Modérateur : modérateurs

Répondre
dd
Messages : 4397
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par dd » 09 févr. 2018, 20:45

hé les mecs faudrait peut être balancé au lieu de faire des sous entendus

j'y comprends rien comme la plupart ici je pense
Image

Avatar du membre
SVPat
Messages : 4462
Enregistré le : 27 nov. 2002, 14:30
Localisation : Marseille
Contact :

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par SVPat » 09 févr. 2018, 22:54

dd a écrit :
09 févr. 2018, 20:45
hé les mecs faudrait peut être balancé au lieu de faire des sous entendus

j'y comprends rien comme la plupart ici je pense
Parce qu'il n'y a pas de sous-entendu'
Il n'y a que ceux que comprennent le "sousentendant' qui y découvrent quelque chose ! :hehe:

L'OM a fait le nul !
Image

Je préfère manger une pomme de terre debout qu'un steak à genoux !
>>> :arrow: > > > >Mon Boxon !

Avatar du membre
Born X
Messages : 10102
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par Born X » 10 févr. 2018, 12:06

T'inquiète dd tu va bientôt comprendre ;-) (et tu sera pas le seul)
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
Lilibellule
Messages : 1375
Enregistré le : 08 janv. 2016, 11:17

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par Lilibellule » 10 févr. 2018, 17:55

Et en attendant vous voulez pas aller faire votre guéguerre ailleurs, au lieu de polluer le topic de Sophie?

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3215
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par Sophie du moulin » 13 févr. 2018, 16:31

Pour en revenir à nos moutons :wink: je propose un débat sur un sujet qu'on a un peu abordé dans le topic vegan: faut-il arrêter la consommation de viande pour l'environnement ?
Je mets en lien un article montrant des arguments en faveur de l'arrêt total de la consommation de viande et des arguments en faveur d'une simple diminution (chaque citoyen étant libre de faire un effort écologique sur ce point ou non et les pouvoirs publics encourageant les élevages plus respectueux des besoins physiologiques des animaux) et pour finir une troisième option qui serait la "culture" de viande. https://ledrenche.fr/2017/10/arreter-la ... nete-1463/
Je remarque que ceux qui argumentent en faveur de l'arrêt des élevages de viande sont en mesure d'étayer leurs dire avec des études, ce qui n'apparaît pas dans le camps de ceux qui défendent l'idée qu'on peut continuer de consommer une certaine quantité de viande. Après du côté de ceux qui envisagent l'arrêt des élevages, il n'y pas non plus (et on en avait déjà parlé dans le topic vegan) de "projection" sur l'impact écologique des changements de paysages que cela engendrerait.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 1662
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par adieu minette » 13 févr. 2018, 17:30

Le problème de la viande est aussi beaucoup lié la façon de la produire. Forcément la quantité a un très fort impact, mais pas que. Quelqu'un qui mange de la vache nourrie à base de pâture, ou nourrie à base de céréales, de soja etc. Ce n'est pas du tout la même chose pour une même quantité de viande donnée. Les chiffres ne sont pas comparables. Pour la consommation d'eau, c'est un peu technique aussi.. Mais il faut sous-distinguer deux sous types de consommations d'eau, en gros celle qui tombe direct du ciel au bon endroit, et celle qu'on doit apporter en plus. 4000 litres d'eau balancé comme ça, n' a pas de sens.

D'autre part, si tout le monde devient végétariens, le problème est loin d'être réglé. Que la vache laitière ( l'immense majorité de la viande bovine consommée en France) soit mangée ou non. In fine, en terme d'impact écologique mais c'est exactement la même chose !!
Un mangeur de yahourt et de fromages polluent aussi... Il n'y a pas que le mangeur de viande.

Pourquoi ne dit-on pas que la consommation de lait a un impact sur l'environnement ??? Que la vache soit mangée ou pas, après 7 ans de bons et loyaux services, elle aura pollué quasiment autant.

La poule qui pond des œufs elle pollue moins que le poulet à viande ?? Celui qui mange du poulet rarement, ne pollue pas moins que celui qui mange beaucoup d'oeufs....


:
J'attends avec impatience la signature de lucien, qu'il aurait soit-disant trouvée, :mrgreen:

Avatar du membre
fifi brindacier
Messages : 288
Enregistré le : 12 juil. 2017, 19:18

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par fifi brindacier » 13 févr. 2018, 17:48

Sophie du moulin a écrit :
13 févr. 2018, 16:31
Pour en revenir à nos moutons :wink: je propose un débat sur un sujet qu'on a un peu abordé dans le topic vegan: faut-il arrêter la consommation de viande pour l'environnement ?
Je mets en lien un article montrant des arguments en faveur de l'arrêt total de la consommation de viande et des arguments en faveur d'une simple diminution (chaque citoyen étant libre de faire un effort écologique sur ce point ou non et les pouvoirs publics encourageant les élevages plus respectueux des besoins physiologiques des animaux) et pour finir une troisième option qui serait la "culture" de viande. https://ledrenche.fr/2017/10/arreter-la ... nete-1463/
Je remarque que ceux qui argumentent en faveur de l'arrêt des élevages de viande sont en mesure d'étayer leurs dire avec des études, ce qui n'apparaît pas dans le camps de ceux qui défendent l'idée qu'on peut continuer de consommer une certaine quantité de viande. Après du côté de ceux qui envisagent l'arrêt des élevages, il n'y pas non plus (et on en avait déjà parlé dans le topic vegan) de "projection" sur l'impact écologique des changements de paysages que cela engendrerait.
Je suis d'accord su le fait qu'il faille diminuer la consommation de viande plutôt que de l'arrêter totalement. En effet si il n'y avait plus de troupeaux à viande je pense que ça aurait des conséquences sur les paysages, ou alors il faudrait les entretenir mécaniquement et je ne suis pas sûre que cette solution soit très écologiques. Ça prendrait aussi beaucoup plus de temps.
Le problème c'est qu'il y a des gens qui mangent beaucoup trop de viande, rien que dans les cantines il y a soit de la viande soit du poisson à tous les repas. Quand on voit les kilos de viande que ça fait pour chaque repas dans une cantine c'est énorme alors je ne préfère pas imaginer à l'échelle d'un pays et encore moins à l'échelle mondiale!
L'autre problème c'est les élevages énormes où les animaux ne voient jamais le soleil, où ils sont entassés, vaccinés douze fois par an pour enfin être abattus par centaines. Là c'est un problème pour les animaux tués, c'est un problème écologique et aussi un problème pour les gens qui bouffent ces viandes de merde tous les jours...
Il faut manger moins de viande et l'acheter à des petits éleveurs (en bio c'est encore mieux). Et financièrement ça revient pas plus cher en plus.
"Je voudrais être un arbre, boire l'eau des orages
Me nourrir de la terre, être ami des oiseaux"

Avatar du membre
SVPat
Messages : 4462
Enregistré le : 27 nov. 2002, 14:30
Localisation : Marseille
Contact :

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par SVPat » 13 févr. 2018, 17:55

Tu sais que la viande est un luxe dans certaines familles?
De là devoir l'acheter au petit éleveur du coin au prix fort, c'est quasi impossible.
Et la viande à la cantine est souvent le seul endroit où les gosses peuvent en manger !
Image

Je préfère manger une pomme de terre debout qu'un steak à genoux !
>>> :arrow: > > > >Mon Boxon !

Avatar du membre
fifi brindacier
Messages : 288
Enregistré le : 12 juil. 2017, 19:18

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par fifi brindacier » 13 févr. 2018, 18:13

SVPat a écrit :
13 févr. 2018, 17:55
Tu sais que la viande est un luxe dans certaines familles?
De là devoir l'acheter au petit éleveur du coin au prix fort, c'est quasi impossible.
Et la viande à la cantine est souvent le seul endroit où les gosses peuvent en manger !
Oui je sais... Je sais aussi que beaucoup de gens, trop de gens font passer l'achat des portables, habits etc. bien avant l'achat de la nourriture, et ils mangent n'importe quoi. Je ne suis pas sûre que acheter de la viande au petit éleveur du coin revienne plus cher que de l'acheter en grande surface. J'aurais même tendance à plutôt croire l'inverse... De plus, ça permet aux petits éleveurs du coin de vivre sans passer par des revendeurs par qui ils se font bien souvent couillonner. Après c'est sûr qu'en habitant dans le centre-ville de Paris, Marseille ou Lyon, on n'a pas forcément un petit éleveur au coin de sa rue mais il y a de plus en plus de groupements de producteurs, dans les milieux urbains comme dans les villes.
Je ne parlais pas d'arrêter de la viande dans les cantines mais simplement de la diminuer. A mon avis une fois par jour c'est beaucoup trop. Chez moi on mange quasi pas de viande et j'en mangeais presque qu'à la cantine, maintenant j'ai même arrêté d'en manger à la cantine. Je me porte très bien!
"Je voudrais être un arbre, boire l'eau des orages
Me nourrir de la terre, être ami des oiseaux"

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 1662
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par adieu minette » 13 févr. 2018, 18:20

fifi brindacier a écrit :
13 févr. 2018, 17:48
Quand on voit les kilos de viande que ça fait pour chaque repas dans une cantine c'est énorme alors je ne préfère pas imaginer à l'échelle d'un pays et encore moins à l'échelle mondiale!
,

Si tu voyais la quantité qui part la poubelle, tu hurlerais !! Et quand c'est poisson c'est pire. Un gestionnaire de cantoche en collège me disait que 80% de la poiscaille va de l'assiette à la poubelle.

Sinon dans mon lycée, avec un internat : 9 repas servis par semaine, 9 repas avec viande et/ou poisson. Absurde écologiquement et d'un point de vue nutritionnel.
J'attends avec impatience la signature de lucien, qu'il aurait soit-disant trouvée, :mrgreen:

Avatar du membre
fifi brindacier
Messages : 288
Enregistré le : 12 juil. 2017, 19:18

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par fifi brindacier » 13 févr. 2018, 18:30

adieu minette a écrit :
13 févr. 2018, 18:20
fifi brindacier a écrit :
13 févr. 2018, 17:48
Quand on voit les kilos de viande que ça fait pour chaque repas dans une cantine c'est énorme alors je ne préfère pas imaginer à l'échelle d'un pays et encore moins à l'échelle mondiale!
,

Si tu voyais la quantité qui part la poubelle, tu hurlerais !! Et quand c'est poisson c'est pire. Un gestionnaire de cantoche en collège me disait que 80% de la poiscaille va de l'assiette à la poubelle.

Sinon dans mon lycée, avec un internat : 9 repas servis par semaine, 9 repas avec viande et/ou poisson. Absurde écologiquement et d'un point de vue nutritionnel.

Ah oui j'oubliais ça aussi!!! Mais je le vois! Et en effet je hurle! Et puis c'est valable pour le poisson, la viande mais aussi tout le reste. Y en a plein qui prennent tout ce qu'ils peuvent même si ils aiment pas pour tout jeter sans toucher à leur assiette et se gaver de tartines de nutella ou autres merdes dès qu'ils rentrent chez eux. Après ça vient sûrement de l'éducation parce que je n'ai jamais rien laissé dans mon assiette (sauf une cuisse de poulet au collège parce qu'elle était vraiment dégueu... et je m'en souviens encore!)
"Je voudrais être un arbre, boire l'eau des orages
Me nourrir de la terre, être ami des oiseaux"

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 1662
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par adieu minette » 13 févr. 2018, 18:46

http://www.lafermedeshorizons-bio.fr/in ... x/le-boeuf

@Svpat,
certes il faut un congélateur, certes il faut sortir 150 euros d'un coup, j'entends bien que ce n'est pas accessible à tous :

Mais 12.60 /kg de viande bovine bio, en vente directe.... Si tu en manges max une fois par semaine, ce qui est suffisant en viande rouge, tu tiens des mois et des mois avec une petite famille. Largement supérieur à ce que dépense une majorité de gens avec de très faibles moyens en supermarchés, pour bouffer, n'ayons pas peur de le dire, de la vraie merde et pour engraisser des gros capitalistes.
J'attends avec impatience la signature de lucien, qu'il aurait soit-disant trouvée, :mrgreen:

dd
Messages : 4397
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par dd » 13 févr. 2018, 18:59

Je vais pas l'ouvrir, parce que je suis un bouffeur de viande, mais bon je l'ai déjà dit

Donc basta, vous avez le droit de me détester , je vous en voudrais pas
Image

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3215
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par Sophie du moulin » 13 févr. 2018, 19:45

Je suis assez d'accord avec Adieu Minette et je rappelle pour les vegan (qui donnaient des argument dans le lien que j'ai mis) le problème des vaches laitières ne se pose plus puisqu'ils espèrent qu'elles aussi disparaissent , comme tous les élevages et donc pas uniquement les animaux exploités pour leur viande. Personnellement, je ne sais pas pour l'environnement (je n'arrive pas à me faire une idée claire) si la disparition totale des élevages serait une bonne ou une mauvaise chose mais pour les animaux, c'est clair que ça paraît évident que ce serait bénéfique. C'est justement parce que je n'arrive pas à me faire une idée sur l'impact écologique que j'ai ouvert ce débat. :)

Pour l'histoire des enfants qui ne mangeraient pas de viande sans la cantine, c'est un argument qui ne tient pas la route parce que les dernières recommandations nutritionnelles précisent bien que les protéines dont on a besoin (enfant compris) peuvent indifféremment être d'origine animale ou végétale et qu'une alimentation végétarienne n'a aucun impact négatif sur la santé des enfants, même une alimentation végétalienne supplémentée en B12 est possible dès le plus jeune âge (d'après collège pédiatrique américain). Et les enfants de foyers modestes mangent plus de viande et moins de légumes que les foyers plus aisés et c'est justement là qu'il y a un problème pour la santé...Donc au contraire, à la cantine, plus il y aura de légumes moins il y aura d'inégalités sur le plan de la santé!

Par ailleurs, est-ce que les élevages bio et la diminution de la consommation de viande suffiraient à régler les problèmes écologiques engendrés par l'élevage ? Je n'en suis pas convaincue car je ne crois pas que seul l'élevage intensif ait un impact négatif sur l'environnement. Enfin, est-ce que la disparition des pâtures et pâturages aurait un impact écologique négatif? Pour le moment, je ne parviens pas à me faire une idée.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 1662
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par adieu minette » 13 févr. 2018, 20:04

Un argument en faveur de l'élevage pas intensif. Il faut bien manger. Donc si on veut faire des cultures, il faut bien nourrir les sols. La bouse de vache , on n' a pas mieux, :hehe: sinon c'est engrais chimiques. :/
Sophie du moulin a écrit :
13 févr. 2018, 19:45

Par ailleurs, est-ce que les élevages bio et la diminution de la consommation de viande suffiraient à régler les problèmes écologiques engendrés par l'élevage ? Je n'en suis pas convaincue car je ne crois pas que seul l'élevage intensif ait un impact négatif sur l'environnement. Enfin, est-ce que la disparition des pâtures et pâturages aurait un impact écologique négatif? Pour le moment, je ne parviens pas à me faire une idée.
Tu as raison, même de l'élevage bio pour des milliards de personnes, ce n'est pas la panacée en matière d'environnement.

Après nourrir 10, 15, 20 milliard de sapiens, même végans en respectant l'environnement c'est super hard.
J'attends avec impatience la signature de lucien, qu'il aurait soit-disant trouvée, :mrgreen:

Répondre