Il est où ce putain de topic ciné ?

Discuter de tout et de rien

Modérateur : modérateurs

Verrouillé
Tha_moumou
Messages : 935
Enregistré le : 13 oct. 2005, 13:17

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Tha_moumou »

Image

Psychologie des personnages à la tintin (Costa est très très très méchant, la maman est très très très courageuse et très très très digne, la petite fille ne parle pas du tout, c'est bien connu, les enfants arrêtent de parler quand un parent meurt, hein), esthétique "je dessine comme un cul parce que ça fait classe", scenario débile et, surtout, assez symptomatique de ce que certains adultes veulent à tout prix fourrer dans la tête des mômes, une bonne petite moraline proprette sans un poil de subversion. Le chat ne sert à rien dans l'histoire, en revanche c'est un bon argument publicitaire sur l'affiche, ça doit bien fonctionner avec les petites filles et leurs mamans.

Rien à sauver, à part la manière dont le héros nage dans le ciel nocturne et quelques jeux de lumière jolis tout plein. L'ensemble est profondément consternant, d'autant que la musique est complètement caricaturale : on voit Paris avec de la musique à la Amélie Poulain, sauf que ben à la fois l'image et le son sont très loin de la qualité d'Amélie Poulain.

J'ai trouvé ça consternant, alors vu la quasi-unanimité des critiques presse et spectateurs (sur Allocine, hein), je me dis qu'il est possible que je n'aie rien compris, mais j'en doute, ou que je ne pardonne rien quand on se paye un accès à la disponibilité cérébrale des mômes, ce qui me paraît plus proable.

Deux jours plus tard, mon neveu m'a traîné voir Megamind (que je ne serais pas allé voir spontanément contrairement à "une vie de chat"). Eh ben c'était rigolo, graphiquement hyper léché et inventif, avec, dans la lignée de pas mal de films d'animation ces derniers temps, un niveau de lecture supplémentaire pour les adultes avec toutes les références à peu près incompréhensibles par la plupart des mômes mais qui en font un film intergénérationnel ou personne ne s'emmerde. OK, c'est devenu un moule, ça n'est plus original, et ça a même un côté fatigant de voir des films produits selon une recette affinée par des marketeurs, mais bon c'est quand même vachement mieux.

En gros il serait temps que ceux qui s'adressent à la jeunesse par ici commencent à se demander ce dont elle a besoin et envie, plutôt que de tenter de la manipuler en permanence pour la rendre docile par une identification forcée avec des états psychologiques qui ne sont pas les siens. On le fait pour les adultes, oui, mais ça c'est pas mon problème vu que c'est avec les mômes que je passe ma vie.


Ca fait mal de voir que c'est le film d'animation certainement préparé pour tout blockbusteriser qui aborde la complexité des rapports humain, la complexité des personnalités etc. Il est bien plus facile, intéressant et constructif pour un gamin de s'identifier à ce Megamind qui s'est enfermé dans un personnage qui n'est que le résultat d'un concours de circonstances : le début de Megamind est d'une honneteté remarquable vis à vis des gosses qui ont le droit de savoir que même les rapports de filiation, qui pourtant pèsent sur ce que nous sommes, ne sont pas une évidence, de pouvoir imaginer comme tous les adultes sains d'esprit qu'on n'est pas méchant par plaisir, ou alors que ce plaisir vient combler une angoisse existentielle à chercher dans les circonstances de la construction pshychologique du "méchant", de commencer à constater que l'enfance est une sorte de champ de bataille où tous les adultes qui environnent les gamins les bombardent de leurs projections, frustrations, etc. Et que peut-être qu'un objectif à atteindre pour l'âge adulte, c'est de devenir vraiment maître de sa destinée.

"Une vie de chat", c'est le pendant cinématrographique de cette littérature de jeunesse composée de romans idiots écrits en deux semaines ou intel n'aime pas sa maîtresse ou est aux prises avec des voleurs pendant que papa maman sont au resto. Beurk.

J'en rajoute des caisses, parce que ça m'amuse, mais en gros j'ai pas été séduit du tout.

En revanche le court-métrage précédent cette daube était vraiment très chouette. Et les deux devraient plaire à Charlie, ainsi qu'à tout ceux qui forcent les gamins à aimer le Petit Prince parce qu'ils se sont eux-même forcés à l'aimer parce que c'est BIEN, d'aimer le Petit Prince. De toute façon, pas de souci, si ça passe pas encore à Aix, ça va forcément passer, ça doit faire un carton à Fontainebleau.

Avatar du membre
krys
Messages : 326
Enregistré le : 13 déc. 2007, 10:54
Localisation : Index du Forum

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par krys »

Ne pensant pas être ou avoir été un mikrosprinkipsophobique contrarié, aussi, tu me conseille la chose, si je comprends bien ?
Image

Avatar du membre
Fofie
Messages : 709
Enregistré le : 08 sept. 2008, 17:30

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Fofie »

Tha_moumou a écrit :Image

Psychologie des personnages à la tintin (Costa est très très très méchant, la maman est très très très courageuse et très très très digne, la petite fille ne parle pas du tout, c'est bien connu, les enfants arrêtent de parler quand un parent meurt, hein),
Mais non, c'est juste que dans cette histoire là elle parle pas !
La femme est libérée, la mère est piégée.

Avatar du membre
Eddy Cordy
Messages : 383
Enregistré le : 12 oct. 2005, 15:15
Localisation : You know I love this place, more than it shows on my face.

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Eddy Cordy »

Oh putain, tu vas avoir des problèmes toi.
J'ai téléphoné à Stutz.

Tha_moumou
Messages : 935
Enregistré le : 13 oct. 2005, 13:17

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Tha_moumou »

krys a écrit :Ne pensant pas être ou avoir été un mikrosprinkipsophobique contrarié, aussi, tu me conseille la chose, si je comprends bien ?
Moi non plus j'ai rien contre le Petit Prince, c'est pas la question. Et je conseille ce truc à personne. Même Titeuf pisse plus loin en terme d'alimentation du questionnement sur la vie.

Avatar du membre
krys
Messages : 326
Enregistré le : 13 déc. 2007, 10:54
Localisation : Index du Forum

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par krys »

J'ai vu la bande annonce.
Je vois de quoi tu parles.
Image

Avatar du membre
Fofie
Messages : 709
Enregistré le : 08 sept. 2008, 17:30

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Fofie »

Eddy Cordy a écrit :Oh putain, tu vas avoir des problèmes toi.
Avec toi, oui.

Perso, j'ai parlé en partie à pas grand monde pendant 15 ans.
Et pas dormi de la nuit pendant 11 ans.

Par contre, toi, les pipis au lit, t'as pas l'air d'avoir arrêté.
La femme est libérée, la mère est piégée.

Avatar du membre
Eddy Cordy
Messages : 383
Enregistré le : 12 oct. 2005, 15:15
Localisation : You know I love this place, more than it shows on my face.

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Eddy Cordy »

Désolé, j'ai pas de canapé chez moi.
J'ai téléphoné à Stutz.

Avatar du membre
Fofie
Messages : 709
Enregistré le : 08 sept. 2008, 17:30

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Fofie »

Précisemment.

Souviens t'en la prochaine fois.
La femme est libérée, la mère est piégée.

Avatar du membre
Yann quib
Messages : 9614
Enregistré le : 19 oct. 2005, 12:03
Localisation : Beg Er Vil

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Yann quib »

Image

c'est leger, fin et gracieux et puis on voit bien encore ici que les instits sont belles et sympas alors que les profs sont moches, pretentieux et pontifiants ! :D
E kreiz an avel, atao!

Avatar du membre
Fofie
Messages : 709
Enregistré le : 08 sept. 2008, 17:30

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Fofie »

Fin et gracieux comme la belle Sandrine Kiberlain.

:D
La femme est libérée, la mère est piégée.

Avatar du membre
Yann quib
Messages : 9614
Enregistré le : 19 oct. 2005, 12:03
Localisation : Beg Er Vil

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Yann quib »

ouais....en vrai, je les aime un peu plus ronde et brune, mais bon ...... :D
E kreiz an avel, atao!

Avatar du membre
Fofie
Messages : 709
Enregistré le : 08 sept. 2008, 17:30

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Fofie »

8)
La femme est libérée, la mère est piégée.

Avatar du membre
Yann quib
Messages : 9614
Enregistré le : 19 oct. 2005, 12:03
Localisation : Beg Er Vil

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Yann quib »

Image


Entre poesie et culculterie la ligne est parfois mince, mais bon, y'a Sophie, et le plaisir des yeux ça n'a pas de prix ...
E kreiz an avel, atao!

Avatar du membre
Peps
Messages : 4005
Enregistré le : 22 juin 2006, 16:39

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Peps »

Résumé : c'est de la merde.
Soundtrack of my life

"Le réalisme est la bonne conscience des salauds"
George Bernanos.

Verrouillé