Presidentielle 2017, et j'ai embrassé ......

Discuter de tout et de rien

Modérateur : modérateurs

Répondre
Avatar du membre
lucien
Messages : 4155
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Presidentielle 2017, et j'ai embrassé ......

Message par lucien » 29 avr. 2017, 10:25

Ecoman a écrit :
26 avr. 2017, 19:36
lucien a écrit :
26 avr. 2017, 16:39
Je connais pas le programme de la pen, donc tu peux me raconter ce que tu veux... mais méfie toi avec des amalgames comme ça.
De toute manière, il ne peut y avoir de points communs dès lors que l'un est clairement anti libéral et marxiste sur le fond alors que l'autre défend un capitalisme débridé...
(mais merci pour la réponse)

*edit: je me suis tout de même intéressé au programme économique du fhaine, assez fin, d'ailleurs. A propos du smic, rien n'est clair, surtout dans la manière de compenser cette "hausse" (qu'elle appelle "crédit d'impôts " et qui existe déjà, d'ailleurs). D'autre part, "abroger la loi travail, ok, mais pour la remplacer par quoi? Mélenchon est bien plus clair sur ce point: il n'est ni pour un accord de branche, ni pour un accord d'entreprise. La pen, elle, veut conserver les accords d'entreprise (ou de branche, je sais plus, mais en tous cas ce qui favorise le plus le patronat..).
Les sorties de l'UE et de l'OTAN se feraient en effet, mais pour des raisons diamétralement opposées..et c'est bien pour ça que les amalgames sont dangereux.
Et d'autre part, quelles sont tes sources quand tu affirmes que les conseillers économiques des 2 candidats sont proches, ou bossent ensemble? C'est un vrai délire, à moins que tu ne me dises d'où tu tiens cette absurdité...tout comme les militants fhaine qui dragueraient les électeurs de Mélenchon...
Pour les conseillers, ils sont bien sûr plusieurs mais il y a des inspirateurs. Je ne sais pas dans quelle mesure ils influencent vraiment les candidats.
Mais pour répondre concrètement à ta question: Jacques Généreux est un conseiller qui a inspiré le programme économique de Mélanchon est il a été le professeur de Jean Messiha (un des conseillers de Le Pen et qui a été inspiré par Généreux).
Ces économistes appartiennent plus ou moins à une même école de pensée. Et ce qui les rapproche, c'est leur "euroscepticisme". Je ne suis pas en train de vous dire qu'ils sont potes....Bien sûr qu'ils ont des divergences mais en ce qui concerne l'économie, ils ont une approche qui est assez similaire.

Un autre exemple http://www.liberation.fr/france/2015/08 ... on_1368906

Et pour la "drague" évoquée, c'est ici: http://www.leparisien.fr/elections/pres ... 888192.php

Il peut y avoir une même mesure pour deux raison opposées, je suis d'accord avec toi. Mais tous les électeurs ne cherchent pas à décortiquer les programmes à fond
J'ai trouvé ça; c'est un peu long, mais ça démonte bien l'idée véhiculée comme quoi Mélenchon et la pen auraient des programmes économique similaires: (ça vient du monde.fr)

Pourtant, quand on regarde le détail des propositions mentionnées dans ce montage, on s’aperçoit que les positions des deux responsables politiques ne sont souvent pas aussi proches que ce qu’il essaie de faire croire. Nous les avons passées en revue pour démêler le vrai du faux. Il en ressort que les « convergences » sont exagérées, voire trompeuses dans douze cas sur seize :

Voici, dans le détail, ce que cache le tract de l’extrême droite :

1. Sortir des traités européens : deux stratégies bien différentes

Marine Le Pen souhaite une « négociation avec nos partenaires européens » suivie d’un référendum sur « l’appartenance à l’Union européenne » (sans le conditionner au résultat de la négociation), dans l’objectif de « restitu[er] au peuple français sa souveraineté ». Elle souhaite remettre en cause la construction européenne en elle-même, jusqu’à bannir le drapeau européen.

Jean-Luc Mélenchon défendait, quant à lui, une ligne sensiblement différente pendant sa campagne. Il voulait rester dans l’Europe mais sortir des traités européens, à cause des règles économiques fixées par ceux-ci. Ses deux plans, A et B, ont été présentés davantage comme une stratégie de négociation que comme une réelle alternative ; le « plan A » consistait à renégocier de nouveaux traités avec les autres pays européens, et le « plan B » à sortir unilatéralement des traités, mais tout en cherchant « d’autres coopérations ». Derrière un même objectif en apparence se cachent donc deux visions différentes.

2. Sortir de l’OTAN : Marine Le Pen ne le propose pas

Jean-Luc Mélenchon voulait quitter l’OTAN et faire de la France un pays « non aligné » sur la scène internationale. Marine Le Pen, en revanche, propose de quitter le commandement militaire intégré de l’OTAN, mais pas l’organisation en tant que telle.

3. Sortir de Schengen : Jean-Luc Mélenchon était contre

« Sortir de l’espace Schengen », c’est l’engagement de Marine Le Pen. Ce n’était pas le projet de Jean-Luc Mélenchon, qui voulait au contraire renégocier les accords en faveur de plus de flexibilité et restaurer l’entière liberté de circulation à l’intérieur de Schengen.

4. Un point d’accord pour sortir des accords de libre-échange

Sur ce point, les deux candidats sont d’accord, qui s’opposent aux traités comme le TAFTA ou le CETA.

5. Protectionnisme solidaire ou intelligent ? Des approches différentes

Certes, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen partagent une certaine opposition au libre-échange. Mais avec, là aussi, des stratégies différentes. Ainsi, tous deux souhaitent l’abrogation de la directive sur les travailleurs détachés (voir au point 11). Pour schématiser, là où Marine Le Pen vise à instaurer une « préférence nationale », Jean-Luc Mélenchon espérait plutôt encourager une harmonisation sociale et environnementale par le haut.

6. Référendum d’initiative populaire : Jean-Luc Mélenchon voulait aller plus loin

Les programmes de Jean-Luc Mélenchon et de Marine Le Pen présentent effectivement cette mesure (comme trois autres candidats d’ailleurs). Chez Marine Le Pen, il s’agit de la possibilité de convoquer un référendum sur n’importe quel sujet dès lors que ce dernier aurait récolté 500 000 signatures de citoyens.

Chez Jean-Luc Mélenchon, l’idée était légèrement différente puisqu’il souhaitait que les citoyens puissent convoquer des référendums, mais également qu’ils puissent eux-mêmes proposer des lois et non pas seulement se prononcer pour ou contre un sujet. Il prévoyait également un référendum révocatoire d’initiative citoyenne pour les élus en cours de mandat.

Mais cette proposition commune ne masque pas la différence entre leurs deux projets. La VIe République de Jean-Luc Mélenchon renforçait le pouvoir du Parlement et la démocratie directe, quand Marine Le Pen n’envisage pas de réformer la nature des institutions, ni d’affaiblir les pouvoirs du président.

7. Mise en place de la proportionnelle : deux mesures différentes

Les deux responsables politiques sont d’accord sur le principe de la mise en place du scrutin proportionnel. Mais ils ne sont pas d’accord sur la formule : Jean-Luc Mélenchon voulait une proportionnelle intégrale, là où Marine Le Pen veut accorder une « prime majoritaire » de 30 % des sièges pour la liste arrivée en tête pour faciliter l’obtention d’une majorité. Dans l’esprit, il ne s’agit donc pas du tout d’un mode de scrutin « à la proportionnelle intégrale ».

8. Abroger la loi El Khomri : un objectif partagé, mais…

Comme Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen souhaite l’abrogation de la loi travail. Cela ne veut pas dire pour autant que les deux candidats partagent la même conception du droit du travail et les mêmes projets. Jean-Luc Mélenchon proposait ainsi une hausse du smic d’environ 180 euros net par mois, contrairement à Marine Le Pen.

9. Retraite à 60 ans avec quarante années de cotisations : une proposition partagée

Sur ce point, les deux candidats ont effectivement porté la même proposition.

10. Encourager les circuits courts : Jean-Luc Mélenchon était plus précis

Marine Le Pen dit effectivement dans son programme vouloir encourager les circuits courts « en réorganisant les filières », dans une proposition qui évoque par ailleurs le refus des accords de libre-échange. La candidate a néanmoins très peu développé ce thème, contrairement à Jean-Luc Mélenchon et sa « planification écologique », qui voulait « privilégier systématiquement les circuits courts et les productions locales dans la commande publique (alimentation, fournitures, etc.) et les rendre obligatoires pour les cantines scolaires ».

11. Interdire le statut de travailleur détaché : harmonisation sociale contre préférence nationale

Certes, tous deux souhaitent l’abrogation de la directive sur les travailleurs détachés. Mais là où Marine Le Pen défend une « taxe additionnelle sur l’embauche de salariés étrangers » pour privilégier l’emploi de Français, Jean-Luc Mélenchon ne demandait que l’application de la législation nationale, y compris pour les cotisations patronales et salariales. Le candidat de La France insoumise avait tenu des propos polémiques en 2016 à propos du « travailleur détaché, qui vole son pain aux travailleurs qui se trouvent sur place », avant de s’expliquer en précisant qu’il ne visait pas les étrangers en France mais la concurrence entre les différents pays européens.

12. Egalité salariale femmes-hommes : Jean-Luc Mélenchon voulait aller plus loin

Marine Le Pen affirme vouloir « mettre en place un plan national pour l’égalité salariale femmes-hommes », une ambition floue et non dotée de moyen dans le programme de la candidate. Au contraire, Jean-Luc Mélenchon y consacrait tout un livret de campagne, disant par exemple qu’il comptait mettre en place un « corps d’inspecteurs et d’inspectrices » chargés d’enquêter dans les entreprises, ainsi qu’un « pôle judiciaire de lutte contre les discriminations ». Il souhaitait en outre « mettre fin au quotient conjugal, système favorisant les inégalités salariales entre les femmes et les hommes, en accordant un droit d’option aux couples qui souhaitent le conserver ».

13. Trente-cinq heures : Marine Le Pen plus souple que Jean-Luc Mélenchon

Marine Le Pen veut que les trente-cinq heures restent la durée légale hebdomadaire, mais n’hésite pas à les assouplir dans les faits, en autorisant à revenir aux trente-sept heures ou aux trente-neuf heures dans certaines branches et en encourageant les heures supplémentaires. Elle propose également d’autoriser la négociation sur l’allongement du temps de travail au niveau des branches professionnelles.

Jean-Luc Mélenchon, au contraire, comptait favoriser le passage aux trente-deux heures en convoquant une conférence sur le partage du temps de travail. Il souhaitait également majorer les heures supplémentaires (25 % pour les quatre premières et 50 % au-delà).

14. Baisses d’impôt : des mesures bien différentes

Marine Le Pen propose de baisser de 10 % l’impôt sur le revenu sur les trois premières tranches. Avec sa formule, un contribuable redevable de l’impôt sur le revenu paierait donc 10 % d’impôt de moins, quels que soient ses revenus, jusqu’à 152 260 euros net par an (le haut de la tranche à 41 %, qui correspond à environ dix fois le smic net).

Jean-Luc Mélenchon, quant à lui, défendait une réforme fiscale bien différente, touchant à la fois à la CSG et à l’impôt sur le revenu et créant quatorze tranches d’imposition, jusqu’à 90 %. Selon son simulateur, un contribuable célibataire gagnant 1 500 euros net par mois paierait avec sa formule 1 440 euros d’impôt et de CSG par an au lieu de 2 337 euros jusqu’ici (soit environ 38 % de moins). A l’inverse, un contribuable gagnant 12 500 euros net par mois paierait 62 500 euros au lieu de 59 840 (4 % de hausse).

Leurs deux conceptions de la « justice fiscale » sont donc très éloignées.

15. Majoration et défiscalisation des heures supplémentaires : deux mesures différentes

Attention, majoration et défiscalisation ne sont pas synonymes. Majorer les heures supplémentaires augmente directement leur montant (Jean-Luc Mélenchon proposait une hausse de 25 % pour les quatre premières, et 50 % ensuite), ce qui rapporte au salarié et coûte à l’entreprise. Marine Le Pen se contente de maintenir la majoration actuelle (de 25 % et de 50 % après les huit premières heures) mais propose de les défiscaliser, comme l’avait fait Nicolas Sarkozy. Cela signifie exonérer les cotisations sociales sur ces heures (un gain pour le salarié mais aussi pour l’entreprise) et les écarter du calcul d’impôt sur le revenu, ce qui est un manque à gagner pour l’Etat.

16. Les aides aux petites retraites : proches, à une (grosse) différence près

Marine Le Pen promet de revaloriser le minimum vieillesse (ASPA) sans préciser dans quelles proportions, d’instaurer une prime de pouvoir d’achat pour les petites retraites et de défiscaliser la majoration des pensions de retraite pour les parents de familles nombreuses.

Jean-Luc Mélenchon avait une position proche, mais plus précise : il souhaitait revaloriser les pensions au niveau du smic et porter le minimum vieillesse au niveau du seuil de pauvreté.

Une différence de taille existe cependant entre les deux candidats. Jean-Luc Mélenchon n’établissait pas de différence entre Français et étrangers. A l’inverse, Marine Le Pen prévoit de conditionner l’ASPA « à la nationalité française ou à vingt ans de résidence en France », et c’est cette suppression des aides à certains étrangers qui financerait l’augmentation des « très petites retraites » des Français.
"Le patronat nous pisse dessus et les journaux nous disent qu'il pleut" :mrgreen:
Jacques.

Myr
Messages : 2483
Enregistré le : 11 janv. 2016, 15:14

Re: Presidentielle 2017, et j'ai embrassé ......

Message par Myr » 29 avr. 2017, 11:16

Sophie du moulin a écrit :
29 avr. 2017, 10:17
Moi je subis déjà la montée des idées nauséabondes dans mon coin, mais je ne me bouche pas le nez, j'en prends plein les narines et comme la pollution, j'essaie dans mon quotidien de contribuer à limiter les dégats. J'espère sincèrement que le Fhaine ne passera pas mais quoiqu'on fasse l'odeur de ses idées elle est plus que jamais autour de nous et ce n'est pas la politique de Macron qui apportera de l'air frais! C'est même plus facile de se boucher le nez en allant glisser un bulletin Macron dans l'enveloppe et de repartir la conscience tranquille que de vivre tous les jours avec des personnes qui se persuadent de plus en plus que tous leurs problèmes viennent des immigrés et ça même en allant voter Macron , ça ne changera pas.
Je crois que tu ne sais pas que le fn est tout autours de moi aussi, au quotidien, depuis des années, et de plus en plus fort. Je ne rentre pas dans les détails, mais à un moment si je le dis c'est que c''est vrai ! (j'aurais bien ajouté merde ! parce que j'en ai marre !).
Vote blanc si tu veux, y a aucun souci, mais s'il te plait, ne commence pas toi non plus à juger les autres. Non je ne pars pas la conscience tranquille en votant Macron, et oui je vis tous les jours entourés de gens qui croient que les problèmes viennent des immigrés. TOUS LES JOURS. Mais je fais des efforts pour choisir mon entourage, car c'est vital à mon équilibre.
Donc si tu penses en binaire du style : soit on vote Macron et on est tranquille et on ne croise aucun frontiste au quotidien versus Je me coltine le fn au quotidien et je vote blanc, tu ne trouveras pas la solution. On peut faire LES DEUX. Comme toujours c'est pas noir ou blanc. Il ya toujours une autre voix possible.
Ici, y a aussi ceux qui ne votent pas fn (je ne sais pas pourquoi) mais qui véhiculent quand même ces idées par rapports aux étrangers.
Mais ici, il y a aussi la résistance ! Et c'est vers eux qu'il faut se tourner si on veut pouvoir être un peu zen.

Myr
Messages : 2483
Enregistré le : 11 janv. 2016, 15:14

Re: Presidentielle 2017, et j'ai embrassé ......

Message par Myr » 29 avr. 2017, 11:22

Si ça intéresse quelqu'un de savoir ce que pense Mélenchon de ce premier tour. On comprends clairement ce qu'il va faire lui au second tour. Et il explique pourquoi il n'a pas donné de consigne de vote, et pourquoi il a demandé l'avis des insoumis. Je crois que c'est après une dizaine de minutes, mais j''en suis pas sure.
En gros sa problématique, c'est l'aventure de son mouvement, c'est donc plus dans un esprit rassembleur et que ce mouvement soit porté dans l'avenir, et pouvoir faire un jour passer son programme. Donc une vision à moyen et long terme.
Video posté hier sur sa chaine youtube.

Avatar du membre
lucien
Messages : 4155
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Presidentielle 2017, et j'ai embrassé ......

Message par lucien » 29 avr. 2017, 11:31

Merci. Cool.
"Le patronat nous pisse dessus et les journaux nous disent qu'il pleut" :mrgreen:
Jacques.

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3893
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Presidentielle 2017, et j'ai embrassé ......

Message par Sophie du moulin » 29 avr. 2017, 11:35

Myr a écrit :
29 avr. 2017, 11:16
Sophie du moulin a écrit :
29 avr. 2017, 10:17
Moi je subis déjà la montée des idées nauséabondes dans mon coin, mais je ne me bouche pas le nez, j'en prends plein les narines et comme la pollution, j'essaie dans mon quotidien de contribuer à limiter les dégats. J'espère sincèrement que le Fhaine ne passera pas mais quoiqu'on fasse l'odeur de ses idées elle est plus que jamais autour de nous et ce n'est pas la politique de Macron qui apportera de l'air frais! C'est même plus facile de se boucher le nez en allant glisser un bulletin Macron dans l'enveloppe et de repartir la conscience tranquille que de vivre tous les jours avec des personnes qui se persuadent de plus en plus que tous leurs problèmes viennent des immigrés et ça même en allant voter Macron , ça ne changera pas.
Je crois que tu ne sais pas que le fn est tout autours de moi aussi, au quotidien, depuis des années, et de plus en plus fort. Je ne rentre pas dans les détails, mais à un moment si je le dis c'est que c''est vrai ! (j'aurais bien ajouté merde ! parce que j'en ai marre !).
Vote blanc si tu veux, y a aucun souci, mais s'il te plait, ne commence pas toi non plus à juger les autres. Non je ne pars pas la conscience tranquille en votant Macron, et oui je vis tous les jours entourés de gens qui croient que les problèmes viennent des immigrés. TOUS LES JOURS. Mais je fais des efforts pour choisir mon entourage, car c'est vital à mon équilibre.
Donc si tu penses en binaire du style : soit on vote Macron et on est tranquille et on ne croise aucun frontiste au quotidien versus Je me coltine le fn au quotidien et je vote blanc, tu ne trouveras pas la solution. On peut faire LES DEUX. Comme toujours c'est pas noir ou blanc. Il ya toujours une autre voix possible.
Ici, y a aussi ceux qui ne votent pas fn (je ne sais pas pourquoi) mais qui véhiculent quand même ces idées par rapports aux étrangers.
Mais ici, il y a aussi la résistance ! Et c'est vers eux qu'il faut se tourner si on veut pouvoir être un peu zen.
Je ne parlais pas de toi. Je ne devrais pas généraliser, ok, au temps pour moi. Ceci dit, je t'assure que je vois plein de gens qui disent "il faut voter contre le fhaine" et qui s'écrasent dans des situations de tous les jours qui me révoltent. Toi tu ne fais pas partie des personnes qui m'ont culpabilisée, je préfère préciser au cas où il y aurait malentendu et pour le moment, je n'ai toujours pas pris de décision entre vote blanc ou vote Macron. Et ce qui me chagrine c'est qu'on m'a dit (pas ici) que je suis irresponsable alors que moi j'entends que des professions médicales, des enseignants s'apprêtent à voter Fhaine. Mais bordel, si les français avaient un peu plus cherché à vraiment lutter contre le fhaine avant, si nos politiques avaient vraiment voulu faire battre en retraite ces idées, on n'en serait pas là aujourd'hui. Ce n'est pas à ceux qui ne veulent pas voter Macron de porter la responsabilité de tout ceci quand même, c'est trop facile! :rougefaché:
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

fatou
Messages : 149
Enregistré le : 22 avr. 2017, 00:10

Re: Presidentielle 2017, et j'ai embrassé ......

Message par fatou » 29 avr. 2017, 11:40

Jamais entendu un seul enseignant dire qu'il allait voter FN
Les medecins qui ont eux un portefeuille plus consequent par contre, ça m'etonnerait moins.
Enfin, pas les medecins juifs

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3893
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Presidentielle 2017, et j'ai embrassé ......

Message par Sophie du moulin » 29 avr. 2017, 11:44

Je ne parlais pas des médecins, non des soignants qui gagnent beaucoup moins! Le vote fhaine à l'heure actuelle c'est le vote des gens qui souffrent sur le plan économique et social, c'est ça le pire!
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

fatou
Messages : 149
Enregistré le : 22 avr. 2017, 00:10

Re: Presidentielle 2017, et j'ai embrassé ......

Message par fatou » 29 avr. 2017, 11:51

C'est quand même pas les soignants qui gagnent le moins en france. Quand tu vois ne serait ce que le nombre de chomeurs et de precaires qu'on a en france
Le vote FN, c'est le vote des fachos qui ont des excuses.
Si t'es pas facho, et que le racisme te derange, tu tombes pas dans le piege. Certains se font un plaisir d'y tomber. Qu'y faire? Parler et parler et reparler des heures et des heures jusqu'à ce qu'il craque. Difficile, à moins que ce soit ton mec ou ta meuf, et meme à ce compte là, tu n'en convaincras qu'un seul.
Tu devrais plutot essayer de convaincre les autres la prochaine fois de ne pas se laisser choisir des candidats à leur place, en votant des le premier tour.
Apres c'est trop tard, il ne reste plus que des merdes.

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3893
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Presidentielle 2017, et j'ai embrassé ......

Message par Sophie du moulin » 29 avr. 2017, 13:24

fatou a écrit :
29 avr. 2017, 11:51
C'est quand même pas les soignants qui gagnent le moins en france. Quand tu vois ne serait ce que le nombre de chomeurs et de precaires qu'on a en france
Le vote FN, c'est le vote des fachos qui ont des excuses.
Probablement qu'il y a un peu de ça et en même temps je pense que c'est une vision simpliste qu'il faut dépasser si on veut lutter contre le fn. Les soignants dont je fais partie (ce sont les auxiliaires médicaux dont font partie les infirmiers, kiné, aide soignants, etc...) peuvent avoir des revenus tout à fait confortables mais attention quand même parce que dans le lot , il y a des des moins bien lotis quand même et dans la fonction publique, leur rémunération ne correspond en rien avec leur niveau d'études mais passons puisque ce n'est pas là le point important. Donc je disais, à priori des professions avec des revenus de 2500 à 3500 euros en moyenne, on pourrait se dire qu'effectivement ce sont des "privilégiés", mais quand on voit que la société dans laquelle on vit est une société qui pousse à la consommation, à la surconsommation et que viennent s'ajouter des frais qu'un foyer d'il y a 30 ans n'avait pas, finalement ces revenus ne sont plus si "confortables" et du coup ces revenus qui ne bénéficient d'aucune aide se retrouvent à peine plus confortable que des foyers avec des revenus plus faibles . Leurs conditions de travail sont comme pour les personnes plus précaires moins bonnes qu'auparavant (certes surtout dans le public mais dans le privé, ça se dégrade aussi, y compris en libéral) . Le fhaine surfe là dessus et pointe des "coupables". L'amertume fait probablement le reste... Donc je suis convaincue qu'il y aura de plus en plus d'électeurs avec des revenus moyens qui vont être attirés par les idées véhiculées par le fn, surtout si on ne change pas profondément le fonctionnement et politique et de la société.
fatou a écrit :Si t'es pas facho, et que le racisme te derange, tu tombes pas dans le piege. Certains se font un plaisir d'y tomber. Qu'y faire? Parler et parler et reparler des heures et des heures jusqu'à ce qu'il craque. Difficile, à moins que ce soit ton mec ou ta meuf, et meme à ce compte là, tu n'en convaincras qu'un seul.
Tu devrais plutot essayer de convaincre les autres la prochaine fois de ne pas se laisser choisir des candidats à leur place, en votant des le premier tour.
Apres c'est trop tard, il ne reste plus que des merdes.
Je me désole que des petites gens que je connais ne soient pas allés voter et que plus de gens n'ont pas adhéré au projet de Mélenchon mais plutôt que de les culpabiliser, je préfère essayer de comprendre pourquoi.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

fatou
Messages : 149
Enregistré le : 22 avr. 2017, 00:10

Re: Presidentielle 2017, et j'ai embrassé ......

Message par fatou » 29 avr. 2017, 14:46

et oui, comprendre pourquoi. Je pense que c'est ce qu'il faut faire.
Mais tu verras que certains auront toujours une nouvelle bonne raison de ne pas voter.
Tiens, regarde les arguments de ceux qui ici n'ont pas voulu se deplacer pour faire passer melenchon.
Il est franc maçon, il est millionaire, il etait au PS, il a voté maastrich.
Pour certains ce sont des casseroles. J'y peux rien c'est comme ça.
Admettons.
Melenchon va passer la main, le prochain n'aura plus les memes casseroles.
ac2n, bornX et les autres iront ils choisir le programme de la france insoumise si melenchon n'est plus là?
Ou bien trouveront ils encore une "enorme" casserole, une nouvelle bonne raison.......
.....pour laisser les autres choisir à leur place, et continuer à subir au quotidien la TVA et toute la ribambelle d'impots directs et indirects que mettra en place le nouveau roi.

En fait faudrait qu'ils comprennent que tout ce qu'ils peuvent faire au quotidien pour lutter contre la capitalisme, ils pourraient continuer à le faire sous melenchon, et même pire, ils pourraient etre aidés par l'état pour ça.

Krapoutch
Messages : 34
Enregistré le : 06 sept. 2016, 21:19

Re: Presidentielle 2017, et j'ai embrassé ......

Message par Krapoutch » 29 avr. 2017, 15:31

Simple mais pas simpliste (parce que difficilement réfutable:

http://zupimages.net/viewer.php?id=17/17/7fua.jpg

Avatar du membre
Jeep
Messages : 2265
Enregistré le : 15 janv. 2011, 11:28

Re: Presidentielle 2017, et j'ai embrassé ......

Message par Jeep » 29 avr. 2017, 16:09

Krapoutch a écrit :
29 avr. 2017, 15:31
Simple mais pas simpliste (parce que difficilement réfutable:

http://zupimages.net/viewer.php?id=17/17/7fua.jpg
Oui c'est que l'on appelle "l'abstention différenciée", cela repose sur les calculs d'un physicien du CNRS :
http://www.planet.fr/presidentielles-pr ... 45182.html

fatou
Messages : 149
Enregistré le : 22 avr. 2017, 00:10

Re: Presidentielle 2017, et j'ai embrassé ......

Message par fatou » 29 avr. 2017, 23:15

Jeep a écrit :
29 avr. 2017, 16:09
Krapoutch a écrit :
29 avr. 2017, 15:31
Simple mais pas simpliste (parce que difficilement réfutable:

http://zupimages.net/viewer.php?id=17/17/7fua.jpg
Oui c'est que l'on appelle "l'abstention différenciée", cela repose sur les calculs d'un physicien du CNRS :
http://www.planet.fr/presidentielles-pr ... 45182.html
Et bien, on ne peut plus dire que le niveau monte.
Un physicien qui sort ça?
Attend, c'est le degré zero du raisonnement mathématique.

A la base deja, y'a plus de monde qui a voté macron que le pen.
si tous les autres s’abstiennent, macron passe.
Ensuite, d'où sort ce chiffre de 90% d'intention de vote pour le pen, seulement 65 pour macron. Et pourquoi pas le meme chiffre? Et pourquoi pas 66%, et alors macron gagne avec 50,01%. Tout est possible alors si on sort des chiffres du chapeau, moi je te sors un calcul qui donne comme resultat, 40 / 60, ou 35 / 65.
bon bref c nul

Avatar du membre
ac2n
Messages : 2892
Enregistré le : 22 avr. 2005, 18:01
Localisation : Le bistrot des copains au

Re: Presidentielle 2017, et j'ai embrassé ......

Message par ac2n » 30 avr. 2017, 10:28

je pose ça la, pour les "fans" de Méluche :

https://www.montraykreyol.org/article/d ... ur-qui-mec
..........................(°±°)..........................

Le "coint coint" sauvera l'humanité !

Image

https://www.facebook.com/Xavisions-399600453546061/

fatou
Messages : 149
Enregistré le : 22 avr. 2017, 00:10

Re: Presidentielle 2017, et j'ai embrassé ......

Message par fatou » 30 avr. 2017, 11:32

tu vas donc aller voter Macron, puisque tu mets ce genre de lien
non?
j'arrive pas bien à comprendre

Répondre