Go Vegan II (carotte strike back)

Discuter de tout et de rien

Modérateur : modérateurs

Répondre
fatou
Messages : 149
Enregistré le : 22 avr. 2017, 00:10

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par fatou » 31 mai 2017, 15:39

par exemple.
le CPE.
ça fait 1.
En 5 ans.....

depuis l'an 2000 ?

Avatar du membre
La bande des modos
Messages : 925
Enregistré le : 22 sept. 2003, 18:13
Localisation : La gomme à la main

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par La bande des modos » 31 mai 2017, 16:52

on a fusionné quand même ton message Charlie parcequ'il avait pleinement sa place dans ce topic
En ce moment, vous êtes débordés et vous avez la tête sous l’eau ? Faîtes-vous du bien, vous murmurent les bonobos.

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par Born X » 31 mai 2017, 16:55

fatou a écrit :
31 mai 2017, 15:23
t'es au courant du nombre de lobbyiste qu'il y a par parlementaire ?


Donc en luttant contre les lobbys et en informant le peuple tu pousses à terme les élus à faire des lois... tadam!!!
Et ça arrive souvent?
plus d'une fois?
en combien d'années ?

si demain y'a une manif monstre avec 3 millions de personnes dans la rue contre la corrida et des sondages qui disent que 80% de la population est contre je pense pas qu'au niveau loi, l'ex tueuse puisse faire grand chose pour la maintenir la corrida.
oui, mais ni demain ni apres demain y'aura 3 millions de personnes dans la rue contre la corrida
rappelle moi quand c'est la dernière fois qu'il y a eu 3 millions de personnes dans la rue, et que le gouvernement a reculé contre le projet de loi ?
t 'y etais ?
Born X a écrit :
31 mai 2017, 14:45
Mais c'est sur que tant qu'il y aura des personnes pour dire "les droits des animaux doivent passer après ceux des humains" c'est pas prêt d'avancer non plus.
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: C'est des nihilistes (topic pas politique)

Message par Born X » 31 mai 2017, 16:59

Charlie Brown a écrit :
31 mai 2017, 12:00


Ce genre de topic (le topic Vegan) a, pour moi, deux objectifs : informer et convaincre.
Même si je n’y participe pas, comme je le lis régulièrement, je m’informe.
Du coup, je commence à saisir les idées philosophiques qui sous-tendent le débat.

Bon.

Imaginons que, même informé, même en sachant plus ou moins (j’ai jamais travaillé dans un abattoir, un élevage en batterie ou un laboratoire, hein) comment sont traités les animaux pour tel ou tel "usage", même en ayant vu des images, même en admettant que les Vegan aient raison et que j’en sois convaincu, imaginons, donc, que, malgré tout ça, je continue à avoir envie de manger de la viande (et à en manger) ou que je puisse trouver parfois "utiles" les expérimentations animales. Qu’est-ce que ça fait de moi ? Du point de vue d’un Vegan, je suis quoi ? Une ordure ? Un collabo ? Un nazi ? Un vrai con ? (j’ai l’impression d’être tout ça à la fois, et peut-être même plus). Est-ce que je suis fréquentable ? Est-ce que je suis un ennemi ? Un homme à abattre ?

A titre personnel, je ne "possède" pas d’animaux "domestiques" et je serais bien incapable de tuer un animal pour manger (en revanche, je tue sans états d’âme les souris qui ruinent mon appart’, les cafards qui tombent dans ma soupe, les moustiques qui me cherchent des noises ou les scorpions qui se glissent dans mes vêtements...). Je m’accommode tant bien que mal du fait que d’autres aient "envie" d’en élever et/ou d’en tuer. Je trouve les professions d’éleveur ou de boucher-charcutier assez "nobles", même si je serais incapable des les exercer. Je laisse faire le sale boulot aux autres mais j’en profite quand même. C’est lâche et hypocrite de ma part. Et je vis dans une contradiction permanente (comme ce n’est pas la seule, ça ne me gêne que dans une moindre mesure).

J’établis, inconsciemment ou consciemment, une hiérarchie entre l’être humain et l’animal (déjà, est-ce que faire une distinction entre l’être humain et le reste du règne animal est pertinent ? Pour moi, oui). Si un homme et son chien se noient et que je ne peux sauver qu’un des deux, qu’est-ce que je choisis ? Eh bien, je choisis l’être humain, sans hésitation. Même si c’est une ordure ? Même si c’est une ordure. Même si le chien est une brave bête ? Même si le chien est une brave bête. Enfin, j'irais jusqu'à dire que si, a priori, je n’aime pas plus la compagnie des hommes (c'est mon côté misanthrope) que celle des animaux (j'ai bien peur que ça ait à voir avec mon côté misanthrope aussi), je crois que je préfère encore la compagnie des hommes.

Bref, aux yeux d’un Vegan, que suis-je ? Est-ce que je mérite de vivre ? Dans cent ans, quand le veganisme aura triomphé, quand bouffer des racines et des produits de synthèse sera devenu la norme, est-ce que je serai considéré comme ayant fait parti des archaïques barbares qui auront retardé l’avènement de la béatitude et de la paix sur terre entre animaux et êtres humains ?
Ca fait juste de toi ce que tu es: un spéciste.
Et pas qu'aux yeux des vegans hein... c'est ce que tu es en tant que tel.
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3827
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: C'est des nihilistes (topic pas politique)

Message par Sophie du moulin » 31 mai 2017, 17:34

Blaise Poulossière a écrit :
31 mai 2017, 13:41
Moi je veux bien, même si j' y crois pas des masses, que l' humanité tende vers la perfection et que les générations futures soient sidérées qu' aujourd'hui on se nourrisse de viande, qu' on fume des clopes, qu' on boive de l' alcool... et plein d' autres trucs qu' eux ne feront plus parce que c'est nul, ou cruel, ou dangereux pour la santé... Tu seras un barbare pour eux, un vrai débile. Mais il est un peu tôt pour qu' on te qualifier comme ça. (Ou alors il faudrait que je pense que le conditionnement n' existe pas et qu' il y a que le libre-arbitre, ce qui n' est pas mon cas.)
C'est marrant ce que tu dis parce qu'en 2 semaines, c'est le deuxième message que je lis (l'autre était sur un autre forum) qui va dans ce sens. La forumeuse disait aussi qu'elle pensait que tôt ou tard une majorité de gens n'accepteraient plus de se nourrir d'animaux ni qu'on fasse souffrir des animaux pour le bien être de l'humain et qu'elle pensait effectivement que c'était une évolution logique et que les questions de l'environnement nous donnent raison sachant qu'en plus on peut se passer de protéines animales pour survivre mais qu'elle était bien incapable de se passer de viande, en tout cas pour le moment. Et c'est marrant parce que non seulement j'ai le sentiment que le changement de regard se fait beaucoup plus vite que je ne l'aurais imaginé et à tel point que les gens justement se posent des questions de ce genre: "mais est-ce que je vais pouvoir me passer de viande ? est-ce que je suis "arriéré" de m'accrocher à mes habitudes ? de ne pas les remettre en question ? ". Je trouve ça vachement positif ! :)
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

fatou
Messages : 149
Enregistré le : 22 avr. 2017, 00:10

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par fatou » 01 juin 2017, 01:20

Sophie du moulin a écrit :
31 mai 2017, 17:34
Blaise Poulossière a écrit :
31 mai 2017, 13:41
Moi je veux bien, même si j' y crois pas des masses, que l' humanité tende vers la perfection et que les générations futures soient sidérées qu' aujourd'hui on se nourrisse de viande, qu' on fume des clopes, qu' on boive de l' alcool... et plein d' autres trucs qu' eux ne feront plus parce que c'est nul, ou cruel, ou dangereux pour la santé... Tu seras un barbare pour eux, un vrai débile. Mais il est un peu tôt pour qu' on te qualifier comme ça. (Ou alors il faudrait que je pense que le conditionnement n' existe pas et qu' il y a que le libre-arbitre, ce qui n' est pas mon cas.)
C'est marrant ce que tu dis parce qu'en 2 semaines, c'est le deuxième message que je lis (l'autre était sur un autre forum) qui va dans ce sens. La forumeuse disait aussi qu'elle pensait que tôt ou tard une majorité de gens n'accepteraient plus de se nourrir d'animaux ni qu'on fasse souffrir des animaux pour le bien être de l'humain et qu'elle pensait effectivement que c'était une évolution logique et que les questions de l'environnement nous donnent raison sachant qu'en plus on peut se passer de protéines animales pour survivre mais qu'elle était bien incapable de se passer de viande, en tout cas pour le moment. Et c'est marrant parce que non seulement j'ai le sentiment que le changement de regard se fait beaucoup plus vite que je ne l'aurais imaginé et à tel point que les gens justement se posent des questions de ce genre: "mais est-ce que je vais pouvoir me passer de viande ? est-ce que je suis "arriéré" de m'accrocher à mes habitudes ? de ne pas les remettre en question ? ". Je trouve ça vachement positif ! :)
Positif parce que ça évolue dans les pensées des gens.
ok
mais en attendant ça sauve pas bcp d'animaux.
Pour ça, en 2017, faudrait une majorité pour la france insoumise à l'assemblée.(je connais pas par coeur le programme, je ne suis pas endoctriné, je suis convaincu. Nuance. Mais il me semble bien que pourrait y avoir encore plus de positif avec un application du programme de melenchon. Soit dit en passant....)
Sinon, concretement, en 2017, rien ne changera vraiment pour les bebetes .

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3827
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par Sophie du moulin » 01 juin 2017, 12:08

C'est une manie de tout rapporter aux législatives! X( D'abord, je n'ai pas dit que je n'allais pas voter, ensuite je pense que quand même ce ne sera que quand beaucoup de gens auront un autre regard sur le végétarisme et sur les animaux que les choses pourront bouger parce que déjà qu'avec les pressions des lobbys c'est compliqué de faire bouger les choses , si en plus la population n'est pas prête, les décisions politiques seront toujours très "timides"... et ce , y compris avec des élus plus partisans de la cause animale.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Charlie Brown
Messages : 2105
Enregistré le : 06 sept. 2005, 21:19

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par Charlie Brown » 01 juin 2017, 22:50

Blaise Poulossière a écrit :
31 mai 2017, 13:41
Ben t'es un mec normal, autant que l' étaient ceux qui criaient "Vive le Roi !" ou "Au bûcher les sorcières !" sans se poser plus de question que ça au Moyen-Age, pour faire un parallèle. C'étaient pas des salauds, c' était des gens de leur temps. Et pour qu' il y ait des gens en avance sur leur temps, il faut bien qu' autour il y ait des gens ordinaires.

Je ne suis pas vraiment d’accord avec ça, parce que, justement, je me suis posé des questions. Et, malgré ça, je continue et je veux continuer à penser et à agir comme je le fais. Donc, aux yeux d’un Vegan, je suis sûrement un homme ordinaire, certes (hélas ?), mais je dois être doublé d’un salaud (j'avais écrit ordure mais salaud, c'est bien aussi).

Je suppose que chez les Vegans, il peut y avoir des "fanatiques" (et je suppose que, plus ça ira, plus il y en aura), comme il peut y avoir des fanatiques religieux et/ou politiques, qui ne se contenteront pas longtemps de faire du veganisme une affaire privée. S’ils sont persuadés d’avoir raison et d'agir pour le bien de l'humanité et de la sphère vivante, ça veut dire que tous les autres sont des mécréants ou ont tort, et qu’il faut soit les convertir, soit les éliminer, pour faire progresser l'humanité, faire tourner le monde dans le bon sens. Le veganisme me semble voué au prosélytisme (ce topic n'en témoigne-t-il pas ?).

Sophie du moulin a écrit :
30 mai 2017, 09:19
Tha_moumou a écrit :
29 mai 2017, 21:15
Sophie du moulin a écrit :
29 mai 2017, 09:32
Mais ça c'est comme quand on demande aux gens de se prononcer pour ou contre la peine de mort en les impliquant émotionnellement. Je suis contre la peine de mort mais si un de mes enfants était assassiné, il est fort probable qu'au moins dans un premier temps (qui pourrait durer), je sois remplie de haine et veuille la mort de son assassin.
Et si c'était ton fils
Qu'était couché par terre
Le nez dans sa misère ?
Répond l'jeune pour finir.

Je crois que c'est pour ces quatre lignes que j'aime Renaud.

Suffit d'imaginer que ton enfant soit le coupable et non la victime, et tu vas voir si l'implication émotionnelle t'amène pas à te prononcer illico contre la peine de mort.
Ca , ca permet l'empathie met l'empathie n'amène pas forcément aux actes; beaucoup de gens, face à une personne malade sont dans l'empathie mais souvent elles ne voient pas quoi faire , sont même très maladroites et même à l'extrême quand on se sent impuissant face à quelque chose qui nous bouleverse, on a tendance à se mettre la tête dans le sable et ne plus vouloir voir. Je pense que c'est ce que font beaucoup de gens face aux images tournées dans les abattoirs.

Tiens, tu vois, Blaise. Prenons la peine de mort, justement (j’aime moi aussi beaucoup ces quatre lignes de Renaud, soit dit en passant). Appliquée aux hommes, je suis contre. Appliquée aux animaux (même s’ils n’ont rien fait de "mal", s’ils ne sont "coupables" de rien du tout, de rien qui "mérite" une "peine". "Mise à mort" serait peut-être plus approprié), appliquée aux animaux que je mange, donc, je m’en accommode. Contradiction ? Attitude de spéciste, comme dit Born X ? Je sens bien que je suis une ordure, parce que je m’en accommode, justement, et que je n’ai pas envie de changer mes habitudes alimentaires. Je collabore avec le "mal" et, si j’en ai honte ou si je me pose des questions, ça n’a aucune incidence sur mon comportement. J’achète un animal mort, tué par mes semblables, et je le consomme avec plaisir, sans culpabilité. (Rien que de l'écrire, je me dégoûte. Alors si je me mets dans la peau d'un Vegan…)

Born X a écrit :
31 mai 2017, 16:59
Ca fait juste de toi ce que tu es: un spéciste.
Et pas qu'aux yeux des vegans hein... c'est ce que tu es en tant que tel.

Soit. Et je sens bien que c'est "mal". Cela dit, si ça s'arrête là, ça me va. Tant qu'on peut cohabiter dans le respect mutuel. Mais jusqu'à quand ? Tant que le veganisme est minoritaire ? Je sens bien que la philosophie qui sous-tend le veganisme a tout le potentiel politique voire religieux pour aller plus loin. Et quand le veganisme aura triomphé, ce qui sera sûrement un bien pour les animaux (enfin pour certains d'entre eux, ceux qui n'avaient pas besoin de l'être humain pour vivre) et pour l'humanité, j'imagine que le jour où on trouvera une alternative complète à l'alimentation biologique, on militera pour une alimentation exclusive à base de produits de synthèse. Y'aura bien quelqu'un pour pousser au-delà du veganisme, vers une non consommation et une non utilisation des végétaux, qui sont des êtres vivants comme vous et moi, après tout. Voire vers une non alimentation tout court, le jour où on aura la capacité d'aller vers un système autosuffisant, un être de plus en plus hybride qui s'éloignera autant que faire se peut de l'être humain.

Bon, je ne serai plus là pour voir ça, mais je ne vois pas comment il pourrait en être autrement. Il me semble qu'une grande partie de la science-fiction a déjà envisagé toutes ces problématiques et anticipé tous ces phénomènes. La question est de savoir si j'aimerais vivre dans ce monde… Peut-être, peut-être pas… Pour l'instant, notre temps est compté… Pour l'instant… On trouvera bien le moyen de se "longéviser" à coup de clonage ou par quelqu'autre moyen pour rendre la vie encore moins savoureuse qu'elle ne l'est déjà… J'ai une confiance aveugle en l'être humain pour ce qui est de son autodestruction.
C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule !

Myr
Messages : 2483
Enregistré le : 11 janv. 2016, 15:14

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par Myr » 02 juin 2017, 10:13

Charlie Brown a écrit :
01 juin 2017, 22:50
Et quand le veganisme aura triomphé, ce qui sera sûrement un bien pour les animaux (enfin pour certains d'entre eux, ceux qui n'avaient pas besoin de l'être humain pour vivre) et pour l'humanité, j'imagine que le jour où on trouvera une alternative complète à l'alimentation biologique, on militera pour une alimentation exclusive à base de produits de synthèse. Y'aura bien quelqu'un pour pousser au-delà du veganisme, vers une non consommation et une non utilisation des végétaux, qui sont des êtres vivants comme vous et moi, après tout. Voire vers une non alimentation tout court, le jour où on aura la capacité d'aller vers un système autosuffisant, un être de plus en plus hybride qui s'éloignera autant que faire se peut de l'être humain.
L'hologramme de Mélenchon finalement était en avance sur son temps ;-)
Charlie Brown a écrit :
01 juin 2017, 22:50
Je suppose que chez les Vegans, il peut y avoir des "fanatiques" (et je suppose que, plus ça ira, plus il y en aura), comme il peut y avoir des fanatiques religieux et/ou politiques, qui ne se contenteront pas longtemps de faire du veganisme une affaire privée. S’ils sont persuadés d’avoir raison et d'agir pour le bien de l'humanité et de la sphère vivante, ça veut dire que tous les autres sont des mécréants ou ont tort, et qu’il faut soit les convertir, soit les éliminer, pour faire progresser l'humanité, faire tourner le monde dans le bon sens. Le veganisme me semble voué au prosélytisme (ce topic n'en témoigne-t-il pas ?).
Il y a déjà des obtus parmis les végans. On les croise quand on est dans des groupes écolos. Des gens "bouchés" qui heureusement ne représentent pas tous les végans et qui ont une communication bien particulière : pas de communication justement, pas d'écoute des autres. Je ne pense pas qu'on puisse défendre les animaux si on ne sait pas se parler entre êtres humains et se respecter.
C'est une dérive qui peut arriver chez tout être humain et dans les milieux, mais c'est vrai que j'ai croisé des gens inutilement agressifs envers leurs prochains chez les végans.

Ça me fait penser à une émission que j'ai vu hier où un journaliste dont j'ai oublié le nom s'est infiltré dans un abattoir je ne sais plus lequel à la façon de l214. Bref, ce qu'a apporté de nouveau ce journaliste, c'est le rapprochement entre la souffrance animale et la souffrance humaine dans les abattoirs. Qui dans certains cas peut justifier l'aveuglement et les éventuels pétages de cables qui ont été filmés.

Avatar du membre
Lilibellule
Messages : 1446
Enregistré le : 08 janv. 2016, 11:17

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par Lilibellule » 02 juin 2017, 17:02

Tord a écrit :
30 mai 2017, 09:26
Ouais. Et puis les charognards, elle fait passer l'enfoiré pour une victime et les gens pour des enfoirés. Il a été bon là-dessus Renaud.
Ou alors l'enfoiré est vraiment une victime (de la misère, de la société, d'une enfance merdique ou que sais-je), et les gens soi-disant "bons" sont vraiment cruels...des charognards, quoi...

Tu as raison sur un point: il a été bon, Renaud, là-dessus.

Avatar du membre
Lilibellule
Messages : 1446
Enregistré le : 08 janv. 2016, 11:17

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par Lilibellule » 02 juin 2017, 17:11

Sinon, moi j'aime pas les barbecues. Ça pue, c'est chiant, y a toujours trop de bouffe, ça fout de la fumée partout. Le jour où le monde sera végan, y'aura plus tous ces crétins qui dégainent leur barbecues au moindre rayon de soleil, et je serai extrêmement heureuse :D

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 2103
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par adieu minette » 02 juin 2017, 17:22

Ils dégaineront une saucisse de tofu, un steak de soja, une brochette de fruit, ou de chamallow !

J'ai un côté pyro de toute façon, le jour où le monde sera végan, je ferais des barbecues pour le plaisir de faire cramer des trucs. C'est un truc qui doit remonter à l'homo erectus, il faut toujours un gardien du feu.
On devient grand le jour où on commence à battre papa aux échecs.
On devient adulte le jour où on le laisse gagner.

Avatar du membre
Lilibellule
Messages : 1446
Enregistré le : 08 janv. 2016, 11:17

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par Lilibellule » 02 juin 2017, 17:59

T'as raison, pfff...les babecues ne disparaîtront pas avec la bidoche...à défaut de comparer leurs saucisses, les mecs compareront leurs chamallows :hehe:

scubby
Messages : 157
Enregistré le : 26 juin 2015, 22:00
Localisation : Neuchâtel

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par scubby » 03 juin 2017, 07:56

Ah les barbecues! Quel beau thème de doctorat serait la vie sociale autour des Barbecues. Et en début de saison, on est assailli par toutes les publicités sur le dernier grill HI-TECH relié à l'I-phone, sans oublier les conversations entre collègues..

Je trouve que la barbecue est devenu l'image la plus proche et réelle pour décrire la beaufattitude: les amis, les beaux enfants, le shorts design et polo assorti, probablement issu de la "barbecue summer trend collection 2017", les tongs, la bière, les brochettes veganes à coté des côtes de boeufs marinées, la décoration de la table tendance, les chaises en bois design, les mecs préparant le feu tout en sirotant, les femmes évoquant leurs dernières séances de Yoga Pilate tout en préparant les dernières salades proposées dans la dernière édition Cuisine Actuelle lue chez la coiffeuse. Ensuite on passe à la conversation: les prochaines vacances, la redécoration de la maison avant de passer aux sujets sérieux, l'incompétence de tous les politiciens, la rejection du FN avant d'entendre le premier qui osera un "oui mais le FN n'a pas tort sur ce point..." avant que tout le monde trouve un argument positif à l'action de ce parti. Puis un gros blanc avant de changer rapidement de thème pour éviter de devoir constater que tous les "petits" avis assemblés feraient un programme FN. Voilà le décor est planté, ensuite tout peut arrivé (cf le film Barbecue ou la série australienne "the slap" et Woody Allen excellerait sur ce thème).

Si Renaud cherche une thématique pour une nouvelle chanson, il pourrait en écrire une bien bien longue sur ce thème.

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3827
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par Sophie du moulin » 03 juin 2017, 10:19

On ne s'éloigne pas une peu du sujet , là ? 8| C'est pas parce qu'on met le mot soja ou tofu que c'est pas hors sujet. :langue2: D'ailleurs c'est encore une idée reçue ça de croire que les végé mangent souvent du tofu. Moi je n'en mange que dans les plats tout prêts donc pas souvent! :P12
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Répondre