Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Discuter de tout et de rien

Modérateur : modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Born X » 24 janv. 2018, 09:39

Et pendant ce temps on a un ex ministre qui nous défend un sac à merde de cinéaste soit disant parce que "y'a pas de preuves"....
Ouais donc la parole des victimes en fait ça compte pas....

heureusement qu'il y a Isabelle Huppert pour relever le niveau
https://www.msn.com/fr-fr/divertissemen ... spartanntp
"Ce qui compte, c'est que le mouvement ne reste pas confiné à l'industrie du spectacle, mais qu'il s'étende aux autres milieux", a indiqué l'actrice, espérant des avancées pour "les femmes de toutes les classes et professions."
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3718
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin » 25 janv. 2018, 12:15

Il y a eu aussi le texte de Maïwen qui apporte aussi un "recul" intéressant. Voici l'interview où elle l'a lu: et le texte par écrit
http://www.huffingtonpost.fr/2018/01/22 ... _23340093/
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
lucien
Messages : 4032
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par lucien » 25 janv. 2018, 13:19

Merci pour ce partage. Texte très juste, simple et qui fait mouche.

On remarque une fois de plus que le sujet est d'une extrême sensibilité, qu'on en parle jamais sans émotivité...Encore une preuve que cette libération de la parole était, et reste, plus que nécessaire.
s.i.g.n.a.t.u.r.e

Myr
Messages : 2483
Enregistré le : 11 janv. 2016, 15:14

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Myr » 25 janv. 2018, 13:58

Sophie du moulin a écrit :
25 janv. 2018, 12:15
Il y a eu aussi le texte de Maïwen qui apporte aussi un "recul" intéressant. Voici l'interview où elle l'a lu: et le texte par écrit
http://www.huffingtonpost.fr/2018/01/22 ... _23340093/
Oui, et c'est très proche de quelque-chose que j'ai essayé de dire ici… pas aussi bien qu'elle.
Je crois sincèrement que le plus important dans tout ça, c'est un bel enjeu pour un avenir beaucoup plus chouette !
Et on voit bien une difficulté qu'on a tous à accorder nos violons déjà sur les mots employés, sans même parler des idées.

D'ailleurs, l''émission entière sur la censure d'où est extraite cette video est assez intéressante, car cela rejoint pas mal de choses évoquées (y compris le footballeur !).
Par exemple, à la fin ils parlent d'un projet annulé de réédition du livre antisémite de Céline, avec tous les questionnements que ça suppose si c'est bien ou pas de ne pas publier une œuvre pour une raison "morale".
Sauf que si un mec se prétend artiste aujourd'hui et écrit un livre pro daech, se réjouissant des attentats du 13 Novembre, non seulement le livre va êre interdit mais le mec va se retrouver en prison vite fait. À partir de là, comment justifier que l'on accepte des écrits ou photographies qui mettent en valeur des actes de pédophilie ? si on sait que l'auteur le pratique dans sa vie en réalité. J'insiste bien sur le terme de pédophlie, car j'ai parfois l'impression que pour quelques personnes, il semble que pour une jeune-fille "de moins de 16 ans", ça soit un peu ambigu… Violer un mec de 13 ans c'est de la pédophilie, mais une "jeune femme" de 13 ans, c'est pas toujours présenté pareil.

Du coup je vous mets le lien : Sinon, pour revenir, comme je l'avais dit sur les chiffres et répondre à Adieu minette : je ne sais pas qu'eleles études ont étées faites et je n'ai pas creusé le sujet. Mais je suppose que sur le harcèlement et les agrassions, il n'y en a pas qui datent d'il y a 30 ans, vu qu'on ne savait pas que c'était grave ! Par conter le viol, oui surement.
Après, comme tu dis, sur des sujets comme ça il ya surement un écart entre ce qui est chiffré et la réalité, du fait même de l'intimité et de la difficulté à parler.

Par contre, en ce moment on entends des chiffres dans les médias, jaias sourcés, dont je ne sais pas s'ils sont vraiment sérieux et vérifiés.
Par exemple, François de Rugy, président de l'assemblée nationale dit que "en se renseignant on voit que quasi 100% des femmes ont connu le harcèlement".
Et à coté de ça, j'entends un journaliste sur france inter (je ne sais plus qui) qui dit que malgré tout le tapage médiatique qui a eu lieu sur ce sujet ces derniers mois et semaines, il y a aujourd'hui encore 37% de la population qui ne sait pas de quoi il s'agit.

Si on mets les deux chiffres cote à cote, ça laisse sous-entendre que beaucoup de la moitié des hommes ne savent pas ce que c'est (en considérant qu'on est grosso modo moitié moitié, et que donc forcément ceux qui ne savent pas sont des hommes, puisque quasi toutes les femmes l'auraient rencntré dans leur vie). Etrange quand même non ? à mon avis, ya une erreur quelque part.

Et puis ça ne réponds pas à la question de l'évolution du phénomène, car une femme de 70 ans a pu en être victime une fois il y a 55 ans, et elle s'en rappellera toute sa vie.

Pour finir ce que j'ai entendu sur les chiffres, ils ont enregistré une augmentation de 30% de dépot de plaintes en 2017 pour violences sexuelles, et particulièrement sur le dernier trimestre. À tous ceux qui se méfiait du balance ton port, coucou. voilà à quoi ça sert.

Sinon, Sophie, je l'ai rencontré aussi bien la ville qu'à la campagne, mais il est vrai, pas dans mon village, où j'habitais enfant et ado. Il y a une protection naturelle de la communauté du village. Cela dit les femmes en enfants n'entraient pas dans le bar du village, sauf pendant la fête et uniquement en terrasse. Et c'est pas pour rien. Un bar de pébrons.
Par contre dès que tu vas dans le village à coté, boum, ça attaque. Etrange tout de même.

Et Born X, si l'ex ministre dont tu parles est Jack Lang, ça ne m'étonne pas du tout puisqu'll était ministre de la culture, milieu qui justement ne voudrait surtout pas être accusés de censure. Et ça rejoint ce que je disais à propos de Catherine Deneuve. Je suis persuadée que le monde de l'art, tous arts confondus, est très secoué par tout ça (et aussi par l'attentat de Charlie, évidemment). Car on a connu une période d'une très grande liberté enfin acquise dans notre pays pour les artistes, qui n'avait pas existé dans les siècles auparavant. Cette liverté est actuellement remise en cause, et ça secoue forcément beaucoup le milieu, et c'est pas fini à mon avis !
Moi je pense que l'art n'est pas plus que l'église au dessus des lois. Et que donc, évidemment que ça n'a pas de sens de revisiter l'histoire de l'art dau vu de notre époque (cela serait d'une prétention hallucinante), mais évidmmment que la création d'aujourd'hui doit tenir compte du fait que la pédophilie est interdite (c'est un exemple, mais cela s'adapte à tous les sujets). Je parle bien de l'œuvre, et pas de la vie privée de l'auteur. Par contre si les deux se rejoignent, là c'est jackpot !

Bon je pense que j'ai tout dit pour un moment ;-)
Modifié en dernier par Myr le 25 janv. 2018, 18:13, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3718
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin » 25 janv. 2018, 17:51

Lucien, je crois que de toute manière tout ce qui concerne la sexualité est associé à l'émotivité et chacun apporte son éclairage en fonction de son propre vécu. On peut difficilement être dans l'objectivité, juste essayer de prendre du recul comme le fait très bien Maïwen.
Cette semaine j'ai lu aussi un article avec une interview de Marie-Hélène Lahaye et je trouvais aussi qu'elle avait trouvé le bon angle pour aborder la question du respect de la femme qui accouche (ne l'oublions pas que l'accouchement fait partie intégrante de la sexualité de la femme). Je vous cite un passage qui parlait des techniques utilisées par la médecine et pour lesquelles, je croit qu'il y a souvent aussi malentendu et où je trouve que cela rejoint l'appel de Maïwen au respect des libertés de chaque femme sans jugement:
"Prenons la péridurale par exemple : si une femme la demande parce qu’elle a mal et qu'on la lui donne, c'est très bien, c’est pour cela que cette technique existe. Quand c’est pour les femmes et dans l’intérêt des femmes, il n'y a pas de problème.

Mais si c’est dans l’intérêt d’autres personnes, par exemple dans celui des soignants qui disent que c’est mieux de travailler dans un environnement silencieux avec toutes ces femmes qui sourient, sont bien gentilles et polies, cela pose question. Idem lorsque cette technique est utilisée dans l’intérêt de l’hôpital afin de gérer le flux des femmes qui accouchent et d'optimiser la rotation dans les salles d’accouchement tout en maintenant une certaine cadence. Là encore, je me questionne : où se trouve l’intérêt des femmes ?"
Et cela peut se dire aussi dans l'autre sens: si on en venait à imposer à toutes les femmes d'accoucher sans péridurale et/ou dans une maison de naissance parce qu'on estimerait que ce serait l'unique manière de vivre cette expérience sexuelle qu'est l'accouchement, ce serait aussi une entrave à la liberté de chacune.
Myr, par contre, je reste sceptique sur la censure. La censure et plus encore l'auto-censure, je me demande si cela ne peut pas être une étape nécessaire tant que les habitudes n'ont pas changé et les victimes ne sont pas moins nombreuses . Comment peut-on rire de violences tant que celles-ci sont "cautionnées" par des habitudes culturelles et sociétales ?
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Myr
Messages : 2483
Enregistré le : 11 janv. 2016, 15:14

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Myr » 25 janv. 2018, 18:11

Sophie, je ne comprends pas ce que tu me dis par "je reste sceptique sur la censure". J'observe simplement certaines choses sans avoir donné d'avis plus que ça.
En l'occurrence il n'y a pas de censure dans notre pays, au sens où la censure est imposée par l'état, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui.
Les limites que l'on voit sont soit de l'auto-censure, soit la pression de l'opinion publique, qui dans le cas d'un projet commercial est très importante.

Avatar du membre
ac2n
Messages : 2747
Enregistré le : 22 avr. 2005, 18:01
Localisation : Le bistrot des copains au

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par ac2n » 25 janv. 2018, 18:36

il n'y a pas de censure
Quand un mec qui qu'il soit n'ose même plus dire à une femme qui qu'elle soit, quand ils se croisent ou que ce soit, qu'elle est jolie, de peur de se faire accuser de harcèlement, c'est quand même bien assimilable à de la censure, et en ce moment vu que ça buzze à la moindre occase, ben mon gars, vaut mieux faire gaffe a ce que tu dis à la jolie dame hein, sinon, hop enchristé, et viteuf en plus !

C'est un peu comme si on me disait que sous certains statuts facedeboucs, il n'y a pas des gens (ex forumeurs bien sur) qui conchient ouvertement le HLM, j'ai du réver surement...

Il n'y a pas de censure, ben non, et il n'y a pas des migrants qui se font fracasser la chetron impunément à Calais non plus, et il n'y a pas eu une seule gonzesse parmis toutes celles qui ont du ces derniers temps déposer une plainte pour harcélement ou autre frottage, il n'y a pas disais je une de ces dames qui aurait tout simplement mal interprété, voire trop vite jugé le type qui la matait ou qui tout connement essayait de la dragouiller à l'ancienne, tain mais comment il a fait mon vieux pour pécho ma maman, sans se faire accuser de la harceler ?

Donc je résume les mecs c'est tous des obsédés qui ne respectent pas les femmes ??

J'ai bon, allez je repars d'ici hein, à dans dix ou quinze pages, peut être...
..........................(°±°)..........................

Le "coint coint" sauvera l'humanité !
Image
https://www.facebook.com/Xavisions-399600453546061/

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3718
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin » 25 janv. 2018, 18:47

Myr a écrit :
25 janv. 2018, 18:11
Sophie, je ne comprends pas ce que tu me dis par "je reste sceptique sur la censure". J'observe simplement certaines choses sans avoir donné d'avis plus que ça.
En l'occurrence il n'y a pas de censure dans notre pays, au sens où la censure est imposée par l'état, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui.
Les limites que l'on voit sont soit de l'auto-censure, soit la pression de l'opinion publique, qui dans le cas d'un projet commercial est très importante.
Tu as raison, je me suis mal exprimée. Tu évoquais le grande liberté qu'avait connu les artistes qui craignent actuellement une "censure" (non pas par des lois) mais par la pression sociale et je n'ai pas bien compris non plus ce que tu disais mais j'ai cru comprendre que pour toi il fallait peut-être que cela en passe par des "lois" ou des "règles" professionnelles, alors que moi je pense plus à une "ligne éthique" qui a l'avantage de suivre l'évolution des changements de société et qui n'impose rien. Mais est-ce que l'art et l'éthique sont compatibles ? Vaste question!
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3718
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin » 25 janv. 2018, 18:59

ac2n a écrit :
25 janv. 2018, 18:36
il n'y a pas de censure
Quand un mec qui qu'il soit n'ose même plus dire à une femme qui qu'elle soit, quand ils se croisent ou que ce soit, qu'elle est jolie, de peur de se faire accuser de harcèlement, c'est quand même bien assimilable à de la censure, et en ce moment vu que ça buzze à la moindre occase, ben mon gars, vaut mieux faire gaffe a ce que tu dis à la jolie dame hein, sinon, hop enchristé, et viteuf en plus !

C'est un peu comme si on me disait que sous certains statuts facedeboucs, il n'y a pas des gens (ex forumeurs bien sur) qui conchient ouvertement le HLM, j'ai du réver surement...

Il n'y a pas de censure, ben non, et il n'y a pas des migrants qui se font fracasser la chetron impunément à Calais non plus, et il n'y a pas eu une seule gonzesse parmis toutes celles qui ont du ces derniers temps déposer une plainte pour harcélement ou autre frottage, il n'y a pas disais je une de ces dames qui aurait tout simplement mal interprété, voire trop vite jugé le type qui la matait ou qui tout connement essayait de la dragouiller à l'ancienne, tain mais comment il a fait mon vieux pour pécho ma maman, sans se faire accuser de la harceler ?

Donc je résume les mecs c'est tous des obsédés qui ne respectent pas les femmes ??

J'ai bon, allez je repars d'ici hein, à dans dix ou quinze pages, peut être...
Mais je crois sincèrement que la plupart des couples (d'une nuit ou de plusieurs années) se forment sans qu'il y ait la moindre chose équivoque sur cette question de harcèlement. Tu ne fais pas la différence entre un acte violent et une maladresse ? Je suis certaine que dans 99 % des cas, tu fais très bien la différence. Entre une claque avec "tiens bien fait pour ta gueule " et une claque de quelqu'un qui fait de grands mouvements sans faire attention aux autres, il n'y a pas photo. Pourquoi en serait-il autrement des violences sexuelles ? Pour les quelques cas où il y a malentendu, c'est simple de désamorcer un malentendu, non ? La majorité des hommes n'ont pas à avoir peur d'être plus accusé à tort, par contre une minorité d'hommes a à craindre que leurs violences ne soient plus tolérées. Ca n'a rien à voir avec la censure pour moi, juste la recherche de faire diminuer les violences faites aux femmes. Et pour moi c'est le même combat pour tous les opprimés, les plus "faibles". N'opposons pas les souffrances humaines c'est stérile!
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Myr
Messages : 2483
Enregistré le : 11 janv. 2016, 15:14

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Myr » 25 janv. 2018, 19:07

ac2n a écrit :
25 janv. 2018, 18:36
il n'y a pas de censure
Quand un mec qui qu'il soit n'ose même plus dire à une femme qui qu'elle soit, quand ils se croisent ou que ce soit, qu'elle est jolie, de peur de se faire accuser de harcèlement, c'est quand même bien assimilable à de la censure, et en ce moment vu que ça buzze à la moindre occase, ben mon gars, vaut mieux faire gaffe a ce que tu dis à la jolie dame hein, sinon, hop enchristé, et viteuf en plus !
Myr a écrit :
25 janv. 2018, 18:11
En l'occurrence il n'y a pas de censure dans notre pays, au sens où la censure est imposée par l'état, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui.
Les limites que l'on voit sont soit de l'auto-censure, soit la pression de l'opinion publique, qui dans le cas d'un projet commercial est très importante.
C'est pas pour me la jouer Alian Delon, mais je remets la phrase entière que tu as coupé en en dénaturant complètement le sens. Je ne parlais pas de harcèlement mais d'art, car c'est le sujet de la vidéo que j'ai postée. J'ai mis cette video parce que le sujet de la censure est apparu comme par magie sur ce topc, alors qu'il pourrait arriver sur tous les topics, et même être un topic à lui tout seul.
Mais oui quand je parles de la pression de l'opgnion publique, ça revient à supprimer des projets, c'est bien ce que je voulais dire, exactement.
Tu parles toi-même d'auto-censure, j'ai dit que l'on voyait aujourd'hui de l'auto-censure, à l'intérieur même de la phrase que tu as coupé, même si je parlais d'art alors que tu parles d'un truc qui pourrait êter assimilé à du harcèlement sexuel (mais qui ne l'est pas).

Alors, ok, si tu veux parler de harcèlement sexuel : Hier encore un inconnu m'a abordé gentiement dans la rue. Et ça m'était arrivé la semaine dernière. Rien avoir avec du harcèlement, juste des mecs sympas. Alors je ne sais pas où tu vis, mais chez moi en tout cas, je ne constate absoument aucun changement du coté des mecs qui sont sympas, ils existent toujours et se comportent exactement pareil. Et c'est tant mieux. Parce que ces deux là étaient super cools, et honnêtement, ça m'a fait plaisir et ça rend la vie plus douce. Il ne faudrait surtout pas perdre ça.

Et justement ce topic, c'était bien pour faire la différence entre le harcèlement et ce que tu décris, car ça n'en est pas. Et ce que je trouve désespérant c'est que ça fait je ne sais combien de pages qu'on essaye d'expliquer la différence. Le harcèlement n'est pas une proposition. C'est un mec qui croit que tu es à lui. Et je t'assure que la différence est très nette.
ac2n a écrit :
25 janv. 2018, 18:36
C'est un peu comme si on me disait que sous certains statuts facedeboucs, il n'y a pas des gens (ex forumeurs bien sur) qui conchient ouvertement le HLM, j'ai du réver surement...

Il n'y a pas de censure, ben non, et il n'y a pas des migrants qui se font fracasser la chetron impunément à Calais non plus, et il n'y a pas eu une seule gonzesse parmis toutes celles qui ont du ces derniers temps déposer une plainte pour harcélement ou autre frottage, il n'y a pas disais je une de ces dames qui aurait tout simplement mal interprété, voire trop vite jugé le type qui la matait ou qui tout connement essayait de la dragouiller à l'ancienne, tain mais comment il a fait mon vieux pour pécho ma maman, sans se faire accuser de la harceler ?
Et oui il y a peut-être une de ces dames, sur des millions qui a mal interprété. Oui, c'est possible et dommage. Mais c'est super rare. Parce que quand t'as eu des vraies emmerdes, tu confonds pas avec les bisounours. Tu comprends ça ? C'est pourtant super simple.

Bon ton délre avec Facebook, là je déccroche, je comprends rien désolée
ac2n a écrit :
25 janv. 2018, 18:36
Donc je résume les mecs c'est tous des obsédés qui ne respectent pas les femmes ??
J'ai bon, allez je repars d'ici hein, à dans dix ou quinze pages, peut être...
Non t'as tout faux. Et heureusement pour nous, merci. On ferait comment pour vivre si tous les hommes étaint des obsédés qui ne respectent pas les femmes ? Non non le monde est quand même vachement plus sympa que ça, sauf pour les migrants, pour qui c'est une vraie galère.

Le pire c'est que tu ne vas même pas lire la réponse. à quoi ça sert ?
Modifié en dernier par Myr le 25 janv. 2018, 21:16, modifié 2 fois.

Myr
Messages : 2483
Enregistré le : 11 janv. 2016, 15:14

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Myr » 25 janv. 2018, 19:56

Sophie du moulin a écrit :
25 janv. 2018, 18:47
Myr a écrit :
25 janv. 2018, 18:11
Sophie, je ne comprends pas ce que tu me dis par "je reste sceptique sur la censure". J'observe simplement certaines choses sans avoir donné d'avis plus que ça.
En l'occurrence il n'y a pas de censure dans notre pays, au sens où la censure est imposée par l'état, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui.
Les limites que l'on voit sont soit de l'auto-censure, soit la pression de l'opinion publique, qui dans le cas d'un projet commercial est très importante.
Tu as raison, je me suis mal exprimée. Tu évoquais le grande liberté qu'avait connu les artistes qui craignent actuellement une "censure" (non pas par des lois) mais par la pression sociale et je n'ai pas bien compris non plus ce que tu disais mais j'ai cru comprendre que pour toi il fallait peut-être que cela en passe par des "lois" ou des "règles" professionnelles, alors que moi je pense plus à une "ligne éthique" qui a l'avantage de suivre l'évolution des changements de société et qui n'impose rien. Mais est-ce que l'art et l'éthique sont compatibles ? Vaste question!
Non c'est pas exactement ce que je pense.
Je pensais en particulier au monde de l'art contemporain, je ne sais plus si je l'ai précisé mais ce milieu m'a marqué je l' ai toujours en tête quand je parle d'art. je ne pensais pas à la chanson, ni à la bd, ni au cinéma, ou autre. C'est un petit milieu très particulier qui s'autorise un peu tout, mais on ne vas pas s'éterniser, parce qu'on s'éloigne du sujet.
Je ne pense pas du tout qu'il faille légiférer pour interdire des publications ou expositions, surtout pas !
Je dis simplement que la loi existe pour tous, et je fais la différence entre une œuvre qui fait l'apologie d'un délit, et une œuvre qui l'utilise sans pour autant en faire l'apologie. Par exemple il y a plein de meurtres dans les polars, mais ça ne fait pas du tout l'apologie du mettre. Je ne pense pas que qui que ce soit soit inspiré pour aller buter quelqu'un après avoir lu un polar ! C'est juste le ressort dramatique, comique parfois etc. C'est de la création quoi. Et là tout est permis, en principe.
Par contre quand un photographe mets en scène ses fantasmes de pédophile en les sublimant, et qu'il se trouve qu'il viole des gamines depuis des décénnies, je trouve ça différent. Après faudrait creuser, peut-être que ça n'a aucun impact sur les personnes qui les voient, mais ça mérite de s'y pencher, au cas par cas, et pas dans une procédure systématique quelconque, qui ne sera jamais bonne.

Dans ce cas précis, on pourrait faire en sorte que ces photos ne soient pas diffusées dans les magasines grand public par exemple. C'est différent d'un centre d'art contemporain, où on fait le choix soit-même d'y entrer.

Pour en revenir à ce que je disais, les propos racistes sont interdits, et je pense que ça vaut aussi pour les artistes. Pour autant, c'est délicat, et les exemples montrés dans le numéro de stupéfiant sont révélateurs des incompréhensions et différences d'interprétation. Honnêtement il y a des images que j'ai trouvé très belles et pas du tout racistes. Et ben ils sont attaqués aussi. À mon avis là, c'est une grave erreur. Et tellement dommage.

Il y a aussi un photographe qui photographie des couples gay et lesbien, et qui fait des expos en grand format dans la rue, dans des villes. Et qui se fait lacérér, détruire tout son travail par des groupes d'extrême droite. C'est arrivé à Toulouse, je me souviens. C'est de la censure sauvage, pourrait-on dire. Mais la ville elle l'a autorisé (et encore heureux !!!). Pour moi le terme de censure, c'est l'état qui contrôle. Mais bon, après c'est juste une terminologie sur laquelle il faut se mettre d'accord (et on revient à ce que j'ai au tout début de mon long message tout à l'heure).

Certaines fois, c'est plus limite et ça dépend de l'interprétation (ce qui veut déjà tout dire, parce que Céline, y a aucun doute, lui-même a regretté après). Et je suis pour laisser vivre tranquillement tous ces artistes qui sont juste peut-être limites pour certains, mais que ça dépend. je parlais de cas plus flagrants, comme l'exmple de Céline, qui est ouvertement un appel à exterminer tous les juifs. Tous, sans exception il y va pas d emain morte. Tout ça est très bien développé dans la video. Etant donné que ce genre de propos est interdit, il est évident que si c'est publié, il y aura des plaintes qui seront portées contre lui. Pas besoin de lois pour réguler ça. ça c'est même fait avant la sortie. Donc auto-censure.
Et pas besoin de réguler : la loi est là, et je voulais juste dire qu'ele s'appliquait aussi aux artistes, aussi.
La question pour l'édition de Céline était comment éditer le livre, car il ya aussi de très beaux passages, en annotant toutes les parties antisémites pour ne pas laisser passer ces propos comme si de rien n'était. Tout en jouant la transparence et publier quand même.
Dans ce cas, lla pression commerciale, de l'opinion publique, a fait annuler ou repouser le projet de Gallimard. à mon avis, ça sortira un jour, y a des sous à se faire, faut juste trouver la bonne formule :diable:


Après, est-ce que l'art et l'éthique sont compatibles, vaste débat en effet !!
Modifié en dernier par Myr le 25 janv. 2018, 23:59, modifié 3 fois.

Avatar du membre
ac2n
Messages : 2747
Enregistré le : 22 avr. 2005, 18:01
Localisation : Le bistrot des copains au

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par ac2n » 25 janv. 2018, 20:25

je reprends juste un truc en passant et aprés je me casse promis.

tu dis donc et cette fois je mets la phrase complète :

"Il n'y a pas de censure dans l'art" (je quote pas, j'ai la flemme)

Je vais aller en parler de la non censure artistique a mes contacts photographes ou modèles, adultes je précise, qui font ou posent pour des photos de nus artistiques, et leur dire qu'il n'y a pas de censure, j'suis sur ils vont adorer...

Je parle même pas des image que l'on ne peut plus voir à la téloche ou au cinoche de la moitié du quart d'un bout de sein féminin, il n'y a pas de censure, mais on n'en apperçoit plus l'ombre depuis une bonne quinzaine d'années.

Je ne vais pas non plus parler de la liberté d'expression des caricaturistes (eux ils se font flinguer, pas censurer...) ou des "comiques" d'aujourd'hui, qui eux c'est sur ne risquent pas de se faire censurer, quand on compare leurs "blagues" bien lisses a celles d'un Desproges, ou d'un Coluche, voire Le Luron, ça m'étonnerais énormément que s'ils étaient encore parmis nous ils aient autant la liberté de dire ce qu'ils disaient de leur vivant, mais non, il n'y a pas de censures de l'art de nos jours, t'as raison Myr !

Bref à dans 15 pages, et surtout ne dites pas a Myr qu'elle a tort hein, elle va vous contredire en vous prouvant en 300 lignes que vous avez tort et qu'elle a raison...

Et sinon, Sophie, oui j'ai légèrement caricaturé et généralisé sur le mâle basique, mais bon moi je n'en pense pas un mot contrairement à d'autres, notes bien que je ne prends pas la défense des connards d'enculés de fils de leur mères de violeurs, harceleurs, pédophiles ou autre délinquant sexuels.

Allez cette fois c'est la bonne je vais lire un ou deux topic ou si j'ai envie de dire ce que je pense, "on" va pas venir me dire tais toi t'as tort, il en manque un morceau (alors que la phrase complète est juste au dessus, mais c'est un détail...)
..........................(°±°)..........................

Le "coint coint" sauvera l'humanité !
Image
https://www.facebook.com/Xavisions-399600453546061/

Myr
Messages : 2483
Enregistré le : 11 janv. 2016, 15:14

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Myr » 26 janv. 2018, 00:13

ac2n a écrit :
25 janv. 2018, 20:25
je reprends juste un truc en passant et aprés je me casse promis.

tu dis donc et cette fois je mets la phrase complète :

"Il n'y a pas de censure dans l'art" (je quote pas, j'ai la flemme)
Tiens pour te rendre service, je la quote pour toi, la phrase, mais vraiment complète :
Myr a écrit :
25 janv. 2018, 18:11
En l'occurrence il n'y a pas de censure dans notre pays, au sens où la censure est imposée par l'état, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui.
Les limites que l'on voit sont soit de l'auto-censure, soit la pression de l'opinion publique, qui dans le cas d'un projet commercial est très importante.
Ma phrase n'était peut-être pas très claire. Je faisais la différence entre la censure exercée par l'état et la censure exercée un peu partout (comme par exemple facebook qui supprime les photos de beaucoup de photographes dès qu'il y a un téton).

J'ai utilisé le terme de "limites" pour différencier de mot "censure" au sens historique (enfin il me semble, à vérifier…). je veux bien dire censure à la place de "limites".

Et oui, dans le cas de la " censure" de la part de structures privées qui se soucient de l'opinion publique (s'exprimant très fort sur les réseaux sociaux), par crainte de ne plus vendre, et pour éviter les scandales. J'en ai vu depuis très longtemps, depuis toute ma vie en fait.
À coté de ça, j''ai vu des kilomètres de photos avec des corps nus de tous ages, tous sexes, tous pays, dans des expos photos géantes tout ce qu'il ya de plus officielles et bien souvent financées par l'argent public.. Donc ça dépend où c'est exposé, en fait.

Après on peut trouver débile cette séparation entre la censure exercée par l'autorité et celle exercée par des producteurs x ou y. Je dis pas, on peut trouver ça inapproprié. Mais bon c'était juste l'idée.

Mais ne prend pas trop au sérieux tout ce que je dit : j'ai tort aussi souvent que toi !

Avatar du membre
ac2n
Messages : 2747
Enregistré le : 22 avr. 2005, 18:01
Localisation : Le bistrot des copains au

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par ac2n » 26 janv. 2018, 09:18

Hey toi, qui me lis et qui ne dis rien, si tu te demandes pourquoi je n'interviens pas plus ici, alors que le sujet m'interpelle, je t'explique, viteuf, relis les trois ou quatres messages ci-dessus, et ça devrait t'expliquer pourquoi je préfère rien dire et laisser les gens qui ont la science trés infusée, te démontrer par A+B que tu dis que de la merde et qu'eux ont toujours raison, même quand ils disent un tissus de connerie...
..........................(°±°)..........................

Le "coint coint" sauvera l'humanité !
Image
https://www.facebook.com/Xavisions-399600453546061/

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3718
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin » 26 janv. 2018, 10:01

ac2n, j'ignore si je fais partie de ceux qui à tes yeux croient avoir la science infuse mais je ne me reconnais pas là et je ne trouve même pas que dans le débat il y ait des intervenants qui donnent cette impression.
ac2n a écrit :
25 janv. 2018, 20:25
Et sinon, Sophie, oui j'ai légèrement caricaturé et généralisé sur le mâle basique, mais bon moi je n'en pense pas un mot contrairement à d'autres, notes bien que je ne prends pas la défense des connards d'enculés de fils de leur mères de violeurs, harceleurs, pédophiles ou autre délinquant sexuels.

Allez cette fois c'est la bonne je vais lire un ou deux topic ou si j'ai envie de dire ce que je pense, "on" va pas venir me dire tais toi t'as tort, il en manque un morceau (alors que la phrase complète est juste au dessus, mais c'est un détail...)
Quelqu'un sur ce topic t'a dit de te taire ? 8| Après , que quelqu'un dise, je pense que tu as tort, ma foi dans un débat c'est inévitable. Je n'aime pas non plus mais bon, je ne vois pas comment l'éviter.
Ensuite, pour le fait que les mecs qui respectent les femmes auraient le droit eux de faire des blagues lourdes et pas les autres, ceux qui les méprisent. Ok, mais c'est pas écrit sur votre visage bordel! Encore moins sur votre clavier! Et je crois que tout le problème vient du fait que certains n'ont pas pris conscience de l'ampleur du sexisme! Combien les idées sexistes sont imprimées dans nos esprits depuis la tendre enfance et donc nous manquons nécessairement de recul. Desproges, personnellement, je n'ai jamais su dire s'il considérait vraiment les femmes comme ses égales ou non. Je reste sérieusement dans le doute. Pour savoir si un homme considère vraiment les femmes comme égales à lui-même, je pense qu'il faut nécessairement le connaitre très très bien: un ami, un frère, un proche. Sinon, c'est impossible d'être certain. Et tout le problème vient de là! Comme nous sommes dans une société où le sexisme ordinaire est omniprésent, une blague de mauvais goût prend l'apparence d'un "dogme" et même quand elle est dite par quelqu'un pour qui tout est vraiment clair, une majeure partie des personnes risquent de la prendre au premier degré. Regarde les exemples que j'ai donné concernant la manière dont le corps médicale traite les femmes qui accouchent. La plupart des soignants , qui pensent pourtant ne pas être sexistes ont pourtant un comportement qui rabaisse les femmes, les infantilise. Même les femmes elles-mêmes adoptent des comportements sexistes sans s'en rendre compte et je suis convaincue qu'une grande partie des violences sexuelles faites aux femmes puise sa source dans ce sexisme ordinaire. Peut-on réellement affirmer que les blagues lourdes ne font pas partie du sexisme ordinaire ? Je suis dans le doute :wink:
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Répondre