Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Discuter de tout et de rien

Modérateur : modérateurs

Répondre
Avatar du membre
adieu minette
Messages : 2144
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par adieu minette » 14 oct. 2017, 18:23

Born X a écrit :
14 oct. 2017, 17:56
adieu minette a écrit :
14 oct. 2017, 15:33
cooks a écrit :
14 oct. 2017, 13:29

Mais tu me fais penser à quelque chose que je dis souvent et qui n'est pas normal.

J'ai toujours dit et je continue (même si j'ai pas d'enfant) à dire que si j'avais un fils, je le laisserais faire du stop dès 14-15 ans (bref dès qu'il peut se défendre physiquement et avoir un canif dans la poche), le soir, comme moi je l'ai fait pour revenir de concert, etc.. Mais que si j'avais une fille, je lui interdirais et ferais tout pour trouver des solutions. On vit dans une société patriarcale, c'est pas neuf.
Pourquoi ça ne serait pas normal ?

Moi, je trouve ça bien normal ! Il suffit de lire, les disparitions, viols, etc. Pour comprendre qu'une jeune fille de 15 ans, seule en stop, a une probabilité bien plus importante de tomber sur un agresseur, violeur, kidnappeur. Qu'un garçon de 15 ans... Même si ça existe aussi, c'est beaucoup plus rare, dans cette tranche d'âge.

Sur ce point précis. J'ai des enfants, je suis d'accord avec toi.
Et ce serait pas mieux à la fois d'apprendre aux filles à savoir répliquer plutôt que de les "couver" et aux mecs à pas se comporter en gros connards machos?
Bien entendu, qu'il faut éduquer, éduquer et encore éduquer. Je pense qu'on est loin d'en faire assez.

Sauf que dans le cas précis, il y a une inégalité homme/ femme qu'on ne changera pas, c'est qu'un homme ça peut avoir beaucoup de force physique et peut contraindre une femme, même si cette dernière réplique de toutes ses forces.
L'inverse est plus rare, plus difficile de par nature. Je précise qu'il n'y a pas une once de machisme dans mes propos.

Sans trop couver ses enfants, en essayant de les alerter, de leur apprendre à se défendre, à leur apprenant qu'ils sont les seuls propriétaires de leur corps et de leur esprit. Il faut aussi être réaliste, et non je ne laisserais ma fille faire du stop à 15 ans, tout simplement parce que c'est trop dangereux pour une jeune fille.
On devient grand le jour où on commence à battre papa aux échecs.
On devient adulte le jour où on le laisse gagner.

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Born X » 14 oct. 2017, 18:30

En dehors du fait que je connaît un paquet de mecs largement moins "costaud physiquement" qu'un paquet de filles que je connaît aussi, y'a pas juste une question de savoir répliquer, y'a aussi le fait de "t'imposer".
Je veux dire la nana elle monte dans la caisse elle peut envoyer direct le message de "mec si tu tentes quoi que ce soit tu va jongler"... sans parler hein rien que par le regard, la gestuelle tout ça...
Mais pour ça c'est sur que faut pas non plus nourrir ses gamines à l'idée que "les filles c'est moins fort que les garçons".
Faites de vos filles des guerrières, pas des princesses.
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 2144
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par adieu minette » 14 oct. 2017, 18:34

Born X a écrit :
14 oct. 2017, 18:30

Faites de vos filles des guerrières, pas des princesses.
Je suis entièrement d'accord avec ça.
On devient grand le jour où on commence à battre papa aux échecs.
On devient adulte le jour où on le laisse gagner.

dd
Messages : 4854
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par dd » 14 oct. 2017, 18:59

Born X a écrit :
14 oct. 2017, 18:30
En dehors du fait que je connaît un paquet de mecs largement moins "costaud physiquement" qu'un paquet de filles que je connaît aussi, y'a pas juste une question de savoir répliquer, y'a aussi le fait de "t'imposer".
Je veux dire la nana elle monte dans la caisse elle peut envoyer direct le message de "mec si tu tentes quoi que ce soit tu va jongler"... sans parler hein rien que par le regard, la gestuelle tout ça...
Mais pour ça c'est sur que faut pas non plus nourrir ses gamines à l'idée que "les filles c'est moins fort que les garçons".
Faites de vos filles des guerrières, pas des princesses.
Facile à dire quand t'as pas de gosses, crois moi le jour où t'en a tu ne réagis pas pareil
Et je parle en connaissance de cause, mais je t'en veux pas moi ici je disais la même chose avant d'avoir des mômes
Image

Myr
Messages : 2483
Enregistré le : 11 janv. 2016, 15:14

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Myr » 14 oct. 2017, 22:40

Pfiou y aurais tant à dire…

Avatar du membre
cooks
Messages : 1396
Enregistré le : 24 mars 2005, 03:42

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par cooks » 15 oct. 2017, 08:07

Moi je ne me sens pas sexiste du tout et sur les conseils de Born X, j'ai déjà changé mon quotidien pour lutter contre cette putain de société patriarcale:

Je vote Denis Baupin, j'écoute Noir Désir, je me mate des films produits par Harvey Weinstein et des bons vieux chef d'œuvre avec Roman Polanski.

Faut bien commencer par quelque chose. :ange:
Image

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3889
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin » 16 oct. 2017, 10:51

adieu minette a écrit :
14 oct. 2017, 18:23
Born X a écrit :
14 oct. 2017, 17:56

Et ce serait pas mieux à la fois d'apprendre aux filles à savoir répliquer plutôt que de les "couver" et aux mecs à pas se comporter en gros connards machos?
Bien entendu, qu'il faut éduquer, éduquer et encore éduquer. Je pense qu'on est loin d'en faire assez.

Sauf que dans le cas précis, il y a une inégalité homme/ femme qu'on ne changera pas, c'est qu'un homme ça peut avoir beaucoup de force physique et peut contraindre une femme, même si cette dernière réplique de toutes ses forces.
L'inverse est plus rare, plus difficile de par nature. Je précise qu'il n'y a pas une once de machisme dans mes propos.

Sans trop couver ses enfants, en essayant de les alerter, de leur apprendre à se défendre, à leur apprenant qu'ils sont les seuls propriétaires de leur corps et de leur esprit. Il faut aussi être réaliste, et non je ne laisserais ma fille faire du stop à 15 ans, tout simplement parce que c'est trop dangereux pour une jeune fille.
Moi, je ne laisse pas mes enfants faire des choses dont je pense qu'ils ne seraient pas en mesure de gérer des dangers. Ma fille de 14 ans est plus mature que mon aîné au même âge. A 14 ans, l'un comme l'autre, je n'aurais pas été tranquille à l'idée qu'ils fassent du stop même si j'ai conscience qu'ils n'ont pas nécessairement à faire face aux mêmes dangers . Je sais toutefois que ma fille de 14 ans est capable d'en faire sans me le dire alors que mon aîné ne l'aurait pas fait et je ne suis pas paniquée à cette idée. Mes filles, je vais leur apprendre des choses que ma mère, pourtant féministe ne m'a pas apprises, par exemple, qu'un médecin (homme ou femme) n'a pas à mettre sa main dans leur vagin sans leur en demander la permission et sans leur en expliquer la raison et qu'elles ont droit de refuser, d'ailleurs, qu'elles ont le droit de décider des actes médicaux même si on leur fait penser le contraire ! Je n'élève pas mes filles comme des princesses , pas tout à fait non plus comme des guerrières :wink: Mes fils je les sensibilisent aux pressions sociales qui existent et qui forcent à se comporter de telle ou telle manière pour qu'ils n'aient pas honte de se comporter aussi d'une manière que la société qualifierait de "féminine", s'ils en ont envie.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
cooks
Messages : 1396
Enregistré le : 24 mars 2005, 03:42

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par cooks » 16 oct. 2017, 13:45

Sophie du moulin a écrit :
16 oct. 2017, 10:51
adieu minette a écrit :
14 oct. 2017, 18:23
Born X a écrit :
14 oct. 2017, 17:56

Et ce serait pas mieux à la fois d'apprendre aux filles à savoir répliquer plutôt que de les "couver" et aux mecs à pas se comporter en gros connards machos?
Bien entendu, qu'il faut éduquer, éduquer et encore éduquer. Je pense qu'on est loin d'en faire assez.

Sauf que dans le cas précis, il y a une inégalité homme/ femme qu'on ne changera pas, c'est qu'un homme ça peut avoir beaucoup de force physique et peut contraindre une femme, même si cette dernière réplique de toutes ses forces.
L'inverse est plus rare, plus difficile de par nature. Je précise qu'il n'y a pas une once de machisme dans mes propos.

Sans trop couver ses enfants, en essayant de les alerter, de leur apprendre à se défendre, à leur apprenant qu'ils sont les seuls propriétaires de leur corps et de leur esprit. Il faut aussi être réaliste, et non je ne laisserais ma fille faire du stop à 15 ans, tout simplement parce que c'est trop dangereux pour une jeune fille.
Moi, je ne laisse pas mes enfants faire des choses dont je pense qu'ils ne seraient pas en mesure de gérer des dangers. Ma fille de 14 ans est plus mature que mon aîné au même âge. A 14 ans, l'un comme l'autre, je n'aurais pas été tranquille à l'idée qu'ils fassent du stop même si j'ai conscience qu'ils n'ont pas nécessairement à faire face aux mêmes dangers . Je sais toutefois que ma fille de 14 ans est capable d'en faire sans me le dire alors que mon aîné ne l'aurait pas fait et je ne suis pas paniquée à cette idée. Mes filles, je vais leur apprendre des choses que ma mère, pourtant féministe ne m'a pas apprises, par exemple, qu'un médecin (homme ou femme) n'a pas à mettre sa main dans leur vagin sans leur en demander la permission et sans leur en expliquer la raison et qu'elles ont droit de refuser, d'ailleurs, qu'elles ont le droit de décider des actes médicaux même si on leur fait penser le contraire ! Je n'élève pas mes filles comme des princesses , pas tout à fait non plus comme des guerrières :wink: Mes fils je les sensibilisent aux pressions sociales qui existent et qui forcent à se comporter de telle ou telle manière pour qu'ils n'aient pas honte de se comporter aussi d'une manière que la société qualifierait de "féminine", s'ils en ont envie.
Je suis d'accord avec tout ce que tu dis, sauf que je n'ai pas d'enfant alors je sais pas trop.

Me demande si Born X, sous couvert de bequeter de la soupe à la courge, ne serait pas un sexiste. :merci:









































#balancetonporc :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Image

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3889
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin » 16 oct. 2017, 15:16

cooks a écrit :
16 oct. 2017, 13:45

Je suis d'accord avec tout ce que tu dis, sauf que je n'ai pas d'enfant alors je sais pas trop.
Mais tu ne t'es pas vraiment exprimé sur les autres situations non plus! Born a évoqué des situations autres que les enfants , l'éducation et autres aussi que le travail . Moi j'ai parlé de la santé. On pourrait évoquer les "tâches domestiques", la tenue vestimentaire, le comportement dans un lieu public etc... Peut-on dire que les femmes sont aussi libres que les hommes ? Je ne le crois pas. I
cooks a écrit :Me demande si Born X, sous couvert de bequeter de la soupe à la courge, ne serait pas un sexiste. :merci:
Je ne sais pas si Born a compris , moi pas.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Pierre de Calvingrad
Messages : 959
Enregistré le : 05 mai 2004, 08:23
Localisation : Calvingrad pardi !

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Pierre de Calvingrad » 16 oct. 2017, 16:23

Il me semble que le billet de Sophia Aram de ce matin est "intéressant" ...

https://www.franceinter.fr/emissions/le ... ophia-aram
"Il faudrait s'efforcer d'être heureux,
ne serait-ce que pour donner l'exemple"

Jacques Prévert

Avatar du membre
cooks
Messages : 1396
Enregistré le : 24 mars 2005, 03:42

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par cooks » 17 oct. 2017, 12:32

#balancetatruie: c'est peut-être un détail pour vous, mais elle fait pipi debout.

http://www.jeanmarcmorandini.com/articl ... choix.html
Image

Avatar du membre
cooks
Messages : 1396
Enregistré le : 24 mars 2005, 03:42

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par cooks » 17 oct. 2017, 13:25

Sophie du moulin a écrit :
16 oct. 2017, 15:16
cooks a écrit :
16 oct. 2017, 13:45

Je suis d'accord avec tout ce que tu dis, sauf que je n'ai pas d'enfant alors je sais pas trop.
Mais tu ne t'es pas vraiment exprimé sur les autres situations non plus! Born a évoqué des situations autres que les enfants , l'éducation et autres aussi que le travail . Moi j'ai parlé de la santé. On pourrait évoquer les "tâches domestiques", la tenue vestimentaire, le comportement dans un lieu public etc... Peut-on dire que les femmes sont aussi libres que les hommes ? Je ne le crois pas. I
cooks a écrit :Me demande si Born X, sous couvert de bequeter de la soupe à la courge, ne serait pas un sexiste. :merci:
Je ne sais pas si Born a compris , moi pas.
Oui, mais j'aime pas trop m'exprimer en avançant des arguments, parce que forcément y en aura qui seront contre ou pour et j'ai pas trop envie de me justifier de pourquoi j'ai écrit cela, à un certain moment. Alors que peut-être, la semaine d'après, mon avis a peut-évolué.

Enfin, disons que, en gros, y a des trucs qui me touchent moins que d'autres.

- Enfants, éducation: je n'en ai pas et je m'en tape, je peux rien faire et je ne fais rien. Ma filleule aura 19 ans et elle a pas l'air d'avoir souffert, enfin je sais pas, je pourrais lui demander, tiens, ça c'est une idée. Et son avis sera plus pertinent que le mien.
- Travail: je ne suis pas sexiste, mais il y a plein de collègues ou d'ex-collègues qui m'ont dit que j'étais bien relou et vulgaire. Mais pas spécialement avec les femmes, avec tout le monde, sans harceler ou agresser quiconque. Et pour le salaire je suis pour l'égalité parfaite. Donc, vraiment rien à dire de bien intéressant.
- Santé: je serais une fille, je choisirais une gynéco, parce que voilà, je suis un mec et je nous connais. Après, heureusement, tous les mecs ne sont pas comme moi.
- Tâches domestiques: chaque période de vie en commun avec une fille, ça toujours été moitié-moitié. Par exemple, je préfère faire la vaisselle que nettoyer les petits bibelots à la con que mon ex posait sur des étagères de merde. C'est une saloperie qui attire la poussière, mais elle adorait dépoussiérer ses saloperies vénitiennes et moi pendant ce temps là je faisais très souvent la vaisselle, ou alors si je faisais la bouffe, elle faisait la vaisselle ou inversément. De toutes manières la cuisine était trop petite pour faire des tâches à 2.
- Tenue vestimentaire: je m'en bats les couilles. Chacun s'habille comme il ou elle veut. Si ça pose problème, y a qu'à le régler.
- Peut-on dire que les femmes sont autant libres que les hommes ? J'ai envie de répondre oui ici, encore plus dans les pays scandinaves et beaucoup moins dans les pays arabes, méditerranéens. Mais dans les pays arabes ou méditerranéens, ce sont en bonne partie les mères qui éduquent de vrais petits machos sexistes et qui détestent leurs belles-filles parce que soit-disant "c'est une trainée". Allez comprendre. Je sais que ça va gueuler. J'assume, et je ne dis pas ça dans le vent, même si je n'en fais pas une généralité, hein. J'abuse un peu pour soulever un problème. Le jour ou les daronnes éduqueront mieux leurs fils et n'apprendront pas à leurs filles d'être soumises, ça ira mieux pour tout le monde.

Pour Born X, c'était au fait qu'il est vegan, je crois, et que tous les vegan que je connais sont anti-spécistes et également anti-sexistes. Je pense que c'est lié dans la mentalité du mouvement, en tout cas celle de mes potes, et donc j'ai fait un rapprochement entre le véganisme et l'anti-sexisme qui me semble évident. Maintenant, il y a peut-être des tendances vegan machos mais je n'en connais pas, je sais pas ???? Quand j'étais ado, les vegan anti-sexiste keupons me cassaient les couilles avec leurs slogans en concert "Pogo, Pogo - Pogo, macho". Maintenant je m'en fous, je n'ai plus l'âge de pogoter.

Voilà, j'ai un peu résumé le truc. J'espère que ça répond à tes questions ? Je sais pas trop ce que je pourrais dire d'autre.
Image

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3889
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin » 17 oct. 2017, 16:24

cooks a écrit :
17 oct. 2017, 13:25

Oui, mais j'aime pas trop m'exprimer en avançant des arguments, parce que forcément y en aura qui seront contre ou pour et j'ai pas trop envie de me justifier de pourquoi j'ai écrit cela, à un certain moment. Alors que peut-être, la semaine d'après, mon avis a peut-évolué.
Heureusement qu'on peut changer d'avis :wink:
cooks a écrit :Enfin, disons que, en gros, y a des trucs qui me touchent moins que d'autres.

- Enfants, éducation: je n'en ai pas et je m'en tape, je peux rien faire et je ne fais rien. Ma filleule aura 19 ans et elle a pas l'air d'avoir souffert, enfin je sais pas, je pourrais lui demander, tiens, ça c'est une idée. Et son avis sera plus pertinent que le mien.
Tu vois que tu peut être pertinent quand même ;-)
cooks a écrit : - Santé: je serais une fille, je choisirais une gynéco, parce que voilà, je suis un mec et je nous connais. Après, heureusement, tous les mecs ne sont pas comme moi.
Et bien ça c'est une idée reçue. Je serais curieuse d'avoir des chiffres (un questionnaire à des milliers de femmes par exemple) car je crois qu'on aurait de sacrées surprises. Moi, personnellement, je ne veux plus de femme gynéco. Les sages-femmes ont une formation très humaine et donc pas de souci mais les gynéco, ils sont formés à la pathologie et non à la physiologie et donc pour le côté humain, c'est très très variable et personnellement les deux ou trois femmes que j'ai eu au cours de ma vie, c'était nul sur le plan humain et pareil pour le respect du corps. Le jour où lors d'une consult de grossesse, j'ai entendu celui qui est devenu mon gynéco actuel m'informer des gestes qu'il allait faire et me dire: "dites-moi si je vous fait mal", j'ai compris que c'était ça la normalité et le respect et non ce que m'avaient imposé les deux femmes gynéco que j'avais eu avant.
cooks a écrit :- Tâches domestiques: chaque période de vie en commun avec une fille, ça toujours été moitié-moitié. Par exemple, je préfère faire la vaisselle que nettoyer les petits bibelots à la con que mon ex posait sur des étagères de merde. C'est une saloperie qui attire la poussière, mais elle adorait dépoussiérer ses saloperies vénitiennes et moi pendant ce temps là je faisais très souvent la vaisselle, ou alors si je faisais la bouffe, elle faisait la vaisselle ou inversément. De toutes manières la cuisine était trop petite pour faire des tâches à 2.
Là , on pourrait parler de la charge mentale car même quand dans un couple, il y a partage des tâches, la charge mentale repose presque toujours sur les femmes.
cooks a écrit :- Tenue vestimentaire: je m'en bats les couilles. Chacun s'habille comme il ou elle veut. Si ça pose problème, y a qu'à le régler.
- Peut-on dire que les femmes sont autant libres que les hommes ? J'ai envie de répondre oui ici, encore plus dans les pays scandinaves et beaucoup moins dans les pays arabes, méditerranéens. Mais dans les pays arabes ou méditerranéens, ce sont en bonne partie les mères qui éduquent de vrais petits machos sexistes et qui détestent leurs belles-filles parce que soit-disant "c'est une trainée". Allez comprendre.
C'est bien pour cela que les hommes ont un rôle à jouer car de nombreuses femmes perpétuent les traditions paternalistes (cf mon exemple des gynéco femmes)
cooks a écrit :Je sais que ça va gueuler. J'assume, et je ne dis pas ça dans le vent, même si je n'en fais pas une généralité, hein. J'abuse un peu pour soulever un problème. Le jour ou les daronnes éduqueront mieux leurs fils et n'apprendront pas à leurs filles d'être soumises, ça ira mieux pour tout le monde.
oui mais il faut que toute la société change et pas uniquement l'éducation donnée par les femmes. Regarde ton exemple pour les sorties autorisées aux ado filles par rapport aux garçons....
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

dd
Messages : 4854
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par dd » 17 oct. 2017, 19:38

cooks a écrit :
17 oct. 2017, 13:25
Sophie du moulin a écrit :
16 oct. 2017, 15:16
cooks a écrit :
16 oct. 2017, 13:45

- Tâches domestiques: chaque période de vie en commun avec une fille, ça toujours été moitié-moitié. Par exemple, je préfère faire la vaisselle que nettoyer les petits bibelots à la con que mon ex posait sur des étagères de merde. C'est une saloperie qui attire la poussière, mais elle adorait dépoussiérer ses saloperies vénitiennes et moi pendant ce temps là je faisais très souvent la vaisselle, ou alors si je faisais la bouffe, elle faisait la vaisselle ou inversément. De toutes manières la cuisine était trop petite pour faire des tâches à 2.
Pareil, elle prépare à manger, je mange
Je salis, elle fait le ménage etc....

J'ai merdé dans le quote
Image

Myr
Messages : 2483
Enregistré le : 11 janv. 2016, 15:14

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Myr » 17 oct. 2017, 20:10

dd a écrit :
17 oct. 2017, 19:38
cooks a écrit :
17 oct. 2017, 13:25
Sophie du moulin a écrit :
16 oct. 2017, 15:16


Pareil, elle prépare à manger, je mange
Je salis, elle fait le ménage etc....

J'ai merdé dans le quote
Quand on merde dans le quote, on nettoie :diable:

Répondre