Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Discuter de tout et de rien

Modérateur : modérateurs

Répondre
dd
Messages : 4867
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par dd » 14 nov. 2019, 16:51

Sophie du moulin a écrit :
14 nov. 2019, 16:46
Souvent tu vas chez un gynéco pour le moyen de contraception. Donc par exemple pour la prescription d'une pilule, inutile d'avoir un toucher vaginal . Mais je peux t'assurer que pendant toutes les années où je prenais la pilule et où j'allais chez le gynéco pour un renouvellement, j'avais un toucher vaginal! Et je sais que je ne suis pas la seule!
Maintenant, je conseille d'aller chez une sage-femme. Ma fille de 16 ans, c'est ce qu'elle fait.
encore une question il est pas possible de se faire prescrire la pilule par un généraliste ?
par contre la pause d'un stérilet là y a forcément un toucher vaginal non ?
donc j'ai bien compris pourquoi ma femme n'y va jamais, on le fait sans filet :mrgreen:
Image

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3904
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin » 14 nov. 2019, 16:59

Si si tu peux te faire prescrire la pilule par un généraliste. Certains font d'ailleurs une formation en plus sur la contraception. Pour la pose d'un stérilet, le spéculum est nécessaire donc encore plus chiant que le toucher si tu veux mon avis perso. Là encore on se rend compte que la contraception reste beaucoup à la charge de la femme malheureusement.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
Jeep
Messages : 2270
Enregistré le : 15 janv. 2011, 11:28

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Jeep » 14 nov. 2019, 17:37

Sophie du moulin a écrit :
14 nov. 2019, 16:28
Mais tu sais si on prend les violences gynéco et obstétricales, là aussi on ne peut dire vraiment si c'est en diminution, faute de moyens de comparaison. A l'époque de ma mère , on ne s'en plaignait pas. En fait les femmes étaient "conditionnées" pour trouver cela "normal", faisant partie des mauvaises expériences "nécessaires" d'une vie de femme. Et donc on ne les comptabilisait pas du tout.
Je ne sais pas si on peut "classer" mon cas dans ce genre de violence : jusqu'en 1975, il y avait une maternité dans ma ville (20.000 hb quand elle a fermé).
Des milliers de gamins y sont nés, quasiment tous des mains de deux sages-femmes qui ont fait une carrière pendant plus de 40 ans.
Une période pendant laquelle les accidents de naissance étaient bien plus nombreux qu'en 2019. Mais ça faisait partie des risques, ma grand-mère paternelle avait perdu un enfant à la naissance dans cette maternité un peu avant la guerre. Une "fatalité" à laquelle les mères devaient s'habituer.
Je devais naître aussi dans ma ville.
Le travail s'est très mal passé, mais la sage-femme insistait pour continuer sur place.
Après quelques heures, la sœur de ma mère a pris la décision avec mon père de la transférer à la clinique de la ville voisine, avec une grande-colère de la sage-femme.
Décembre 1962, tempête de neige historique dans le sud, donc l'ambulance a eu des difficultés à arriver rapidement à la clinique seulement distante de 8 kilomètres.
C'était encore plus mal barré que ce qu'on avait évalué à la maternité.
Le chirurgien a annoncé à mon père : on va essayer de sauver l'enfant mais l'état de la mère est prioritaire (pronostic vital engagé on dirait de nos jours).
Césarienne en urgence.
Bon je suis là pour faire chier en 2019.
Et c'est aussi pour tout ce qui précède que je n'ai ensuite jamais eu de frère ou de sœur.

PS : ma grand-mère paternelle a eu quinze enfants (13 ont survécu au delà de 2 ans).
Et ça, dans mon esprit je l'ai toujours considéré comme une forme de violence conjugale.

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3904
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin » 14 nov. 2019, 19:15

L'acharnement médical est effectivement une violence. Après il n'est pas toujours simple en obstétrique et surtout à l'époque de faire les bons choix, la fameuse balance bénéfices/risques, donc il peut être difficile de dire si c'est de la violence ou non. Une césarienne est un acte chirurgical important et à l'époque il l'était encore davantage avec des risques non négligeables pour la mère. Je connais des femmes qui ont eu une césarienne décidée peut-être trop rapidement (car ce n'est pas toujours tout blanc ou tout noir) et qui ont le sentiment que la décision a été prise parce que l'obstétricien n'a pas voulu prendre de temps, avait hâte de finir sa journée, n'a pas eu suffisamment confiance en la capacité de la femme à accoucher par voie basse etc... Sans parler du fait que la césarienne est souvent mal vécue du fait que cela implique très souvent d'être séparé du bébé, de le découvrir tout habillé et que la création du lien est souvent perturbée. Et à l'époque cela devait être en plus sous anesthésie générale et le bébé placé en nurserie plusieurs jours! De quoi être traumatisé aussi! Et à l'époque on ne pouvait pas avoir plus de 3 enfants par césarienne et ensuite c'était ligature des trompes sans demander réellement l'avis de la femme. Tout cela pour dire qu'une césarienne pas entièrement justifiée peut être tout aussi traumatisante que de ressentir l'urgence, la gravité et de ne pas être prise au sérieux.

Enfin pour revenir sur le nombre d'enfant , effectivement il y avait une époque où la femme ne maîtrisait pas du tout son corps et la conception et les hommes ne se posaient pas trop de questions. Moi je parlerais davantage de violences sociétales que conjugales, en fait. Actuellement c'est mieux mais je connais beaucoup de femmes qui galèrent avec la contraception entre la pilule qui fait baisser la libido, qui est contre indiquée après 40 ans , le stérilet qu'il faut pouvoir supporter, pareil pour l'implant et les préservatifs qui ne sont pas toujours bien acceptés hommes et femmes confondus. Bref, les femmes contrôlent plus le nombre d'enfants et les grossesses mais la contraception reste une charge mentale et corporelle qui leur incombe beaucoup.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 2156
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par adieu minette » 14 nov. 2019, 20:03

Ça me rappelle un anecdote qu'un collègue m'avait raconté.

Quand il était enfant, la maison d'un de ses voisins avait entièrement brûlée. Tout le hameau était sorti voir le drame. Le couple était sorti des flammes,mais leurs quatre enfants étaient prisonniers du brasier. La femme était en pleur face l'horreur de l'évènement. L'homme voulant consoler sa femme lui dit : "Allez ne pleure pas, je t'en ferai d'autres".
On devient grand le jour où on commence à battre papa aux échecs.
On devient adulte le jour où on le laisse gagner.

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3904
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin » 15 nov. 2019, 11:25

C'est une histoire vraie ? 8| :berk1:
Plus léger mais sur le même thème , quoique là on dévie des violences faites aux femmes: la manière dont nous, parents, gérons parfois les grosses déceptions de nos enfants! Il n'y a pas longtemps j'ai entendu une mère s'exprimer sur la manière de gérer les crises, les "colères" en "parents en pleine conscience" et elle pointait du doigts toutes nos maladresses, nos erreurs dans ce type de situation. On a tous connu des moments de grande solitude quand un enfant déçu ou frustré de ne pas avoir telle chose ou de ne pas pouvoir faire telle chose hurle pendant de longues minutes sans pouvoir se calmer , pire encore quand cela arrive dans un lieu public! Dans ces cas, comme on veut souvent faire taire l'enfant, soit on a recours à de la violence verbale ou physique ( normalement la fessée est interdite mais...) ou bien (cela a souvent été mon cas, je l'avoue), on fait un "marchandage" du style: "si tu arrêtes de pleurer, tu auras ça à la place!" . C'est ce que fait le type dans ton histoire et là cela nous paraît horrible parce que de nos yeux d'adultes il s'agit d'un deuil quasi impossible. Il n'empêche que quand on est enfant , certaines petites frustrations aux yeux des adultes sont pour nous des pertes immenses et qu'on doit en tant qu'adulte apprendre à ne pas nier ces grosses déceptions de nos enfants et donc prendre notre mal en patience chaque fois qu'ils ont du mal à gérer ses moments, juste être là comme quand un ami, un proche a perdu quelque chose ou quelqu'un de cher et qu'il a juste besoin qu'on soit présent. Et en fait moi j'essaie et certes dans les lieux public ce n'est pas facile mais franchement ça aide aussi bien l'enfant que le parent! Voilà c'était un peu hors sujet mais j'avais envie d'en parler parce que même si ici cela n'apparaît pas, je m'intéresse beaucoup aussi à l'éducation et aux racines de la violences humaines, convaincue qu'elle trouve ces racines dans toutes ces maladresses qu'on reproduit de générations en générations.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 2156
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par adieu minette » 15 nov. 2019, 21:30

Sophie du moulin a écrit :
15 nov. 2019, 11:25
C'est une histoire vraie ? 8| :berk1:
Et oui. :| :| Ça m'avait scotché... Les gamins en train de cramer, et le "pleure pas je t'en ferai d'autres"... c'est énorme.
On devient grand le jour où on commence à battre papa aux échecs.
On devient adulte le jour où on le laisse gagner.

Avatar du membre
lucien
Messages : 4158
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par lucien » 16 nov. 2019, 09:00

Il a raison. Fa ce à l'inéluctabilité des choses, autant en tirer le côté optimiste. Et puis on peut se dire que les 4 prochains auront un chouette papa! :-D
"Le patronat nous pisse dessus et les journaux nous disent qu'il pleut" :mrgreen:
Jacques.

Avatar du membre
Jeep
Messages : 2270
Enregistré le : 15 janv. 2011, 11:28

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Jeep » 17 nov. 2019, 18:31

Sophie du moulin a écrit :
14 nov. 2019, 19:15
Enfin pour revenir sur le nombre d'enfant , effectivement il y avait une époque où la femme ne maîtrisait pas du tout son corps et la conception et les hommes ne se posaient pas trop de questions. Moi je parlerais davantage de violences sociétales que conjugales, en fait. Actuellement c'est mieux mais je connais beaucoup de femmes qui galèrent avec la contraception entre la pilule qui fait baisser la libido, qui est contre indiquée après 40 ans , le stérilet qu'il faut pouvoir supporter, pareil pour l'implant et les préservatifs qui ne sont pas toujours bien acceptés hommes et femmes confondus. Bref, les femmes contrôlent plus le nombre d'enfants et les grossesses mais la contraception reste une charge mentale et corporelle qui leur incombe beaucoup.
J'ai ressorti le livret de famille car deuxième décès en trois semaines dans la fratrie.
Le livret avait été refait après le décès des grands-parents par la mairie dans les années 80, ils avaient été obligés à l'état civil de le faire à partir de deux livrets différents pour récupérer des pages supplémentaires pour caser les 15 naissances !
(1924 - 1925 - 1927 - 1928 - 1930 - 1931 - 1932 - 1934 -1935 - 1936 - 1938 - 1939 - 1940 - 1942 - 1946).
Tous les 18 mois environ.
Ma pauvre grand-mère mesurait 1m55 pour 50 kg...le dernier elle l'a eu à 45 ans...
Et la première fille est venue après 7 garçons. C'est peut être pour ça que le vieux remettait ça après chaque couche. :roll:
Sur les 15 enfants il en reste donc 8 en vie en 2019.

Mes grands-parents avaient un bar restaurant et en sus de la marmaille la grand-mère faisait la cuisine. Le vieux était contremaître aux chantiers navals. Et souvent maçon après le boulot.
Quand j'étais gosse je me souviens qu'il y avait un diplôme signé par un ministre pour la reconnaissance de la famille nombreuse sur le mur d'une pièce.
Avec une sale francisque sur le document car c'était pendant la guerre et le Travail, Famille, Patrie du maréchal de mes deux.
Je ne sais pas qui dans la famille a récupéré ce machin dans les années 80.

===================

Une anecdote dans ma ville mais plus récente car les enfants ont plus ou moins mon âge.
Il y avait une famille qui n'avait que des filles.
A partir de la cinquième, à chaque naissance ça devenait la grande attraction dans la ville pour savoir si enfin un garçon était né.
Le père était gentiment moqué à chaque fois.
Il y a eu 8 filles avant le garçon finalement !
Mais avec cette neuvième naissance, le couple en est resté là ensuite.

Avatar du membre
lucien
Messages : 4158
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par lucien » 18 nov. 2019, 07:02

Je coupe la discussion, et de plus, je ne suis pas sur que ça n'ait pas déjà été posté, mais j'ai adoré:

"Le patronat nous pisse dessus et les journaux nous disent qu'il pleut" :mrgreen:
Jacques.

Avatar du membre
Lilibellule
Messages : 1496
Enregistré le : 08 janv. 2016, 11:17

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Lilibellule » 18 nov. 2019, 11:16

J'ai aussi adoré!

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 2156
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par adieu minette » 18 nov. 2019, 17:51

Je connaissais pas ! C'est juste parfait.

Vous remplacez "femmes par noirs", c'est brillant.
On devient grand le jour où on commence à battre papa aux échecs.
On devient adulte le jour où on le laisse gagner.

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3904
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin » 18 nov. 2019, 17:54

Moi aussi je pense que le langage , les mots ne sont jamais anodins et qu'ils peuvent nous "conditionner" en quelque sorte. D'ailleurs, quand avec les jeunes dysorthographiques, on essaie d'expliquer ce qu'est le féminin et le masculin des mots, ils disent souvent: "féminin, ça veut dire fille, masculin ça veut dire garçon" ce qui me surprend toujours mais j'ai déjà effectivement vu des leçons de grammaire avec un symbole de petit fille et un symbole de petits garçons. Autant vous dire que personnellement je ne l'explique jamais de cette manière là et souligne "l'arbitraire" du genre en grammaire. :P12

Jeep c'est vrai que tu soulignes deux choses intéressantes:
-la première, évidente, c'est que les hommes se sont peu soucié des conséquences (et ça existe encore) du nombre d'enfants pour leur compagne, les conséquences en terme de fatigue, de santé et de liberté tout simplement parce que les enfants c'est merveilleux mais ça limite les libertés tant qu'ils sont jeunes (c'est d'ailleurs à mon avis, un bon moyen de diminuer le risques de tromperies si vous voulez mon avis :diable: )
-la deuxième , c'est du côté des hommes, cette fois. La société a longtemps imposé aux hommes de donner une descendance masculine, sous peine d'être pointé du doigt, d'avoir raté quelque chose.
Sinon, il aurait été intéressant d'avoir sur cette histoire l'avis de ta grand-mère car il arrive aussi que le désir d'avoir beaucoup d'enfants soit réel. (non, je ne parle pas pour moi :mrgreen: )
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
Jeep
Messages : 2270
Enregistré le : 15 janv. 2011, 11:28

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Jeep » 18 nov. 2019, 19:14

Ben la Fraternité de la devise française est une femme. :wink:
Il n'y a que des femmes Place de la République à Paris.
Au sommet de la colonne, la République (Marianne) est une femme.
Et les statues de la liberté, de l'égalité et de la fraternité sont aussi des femmes :

http://www.imagesdubeaudumonde.com/2014 ... lique.html

La Liberté est bien entendu celle qui a le plus de représentations.
Les plus célèbres étant le tableau de Delacroix où elle guide le peuple avec le bonnet phrygien de Marianne (qu'on voyait sur un ancien billet de 100 francs aussi).
Et le cadeau de la France aux Etats-Unis avec l'immense statue new yorkaise.

On retrouve la Liberté aussi en Palestine (que Renaud a malheureusement effacé de sa mémoire depuis quelques années), voilée d'un keffieh, sur le mur de la honte qui sépare en deux Bethléem pour protéger les colonies israéliennes.
Un beau détournement du tableau de Delacroix (dans la tour du mirador il peut y avoir des snipers, poser une échelle sur le mur pour faire des graffs étant une activité risquée).

Image

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 2156
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par adieu minette » 18 nov. 2019, 20:02

Sophie du moulin a écrit :
18 nov. 2019, 17:54
. Autant vous dire que personnellement je ne l'explique jamais de cette manière là et souligne "l'arbitraire" du genre en grammaire. :P12
Héhé, ça me rappelle "él vestido ", la robe en espagnol et au début je me plantais à chaque fois, impossible de retenir que c'est masculin et inversement pour d'autre mots. Ça montre tout l'arbitraire du genre.
Pour les dysorthographiques, je déconseille le polonais, il y a le féminin, le masculin et le neutre... et c'est vraiment le bordel. :mrgreen:
On devient grand le jour où on commence à battre papa aux échecs.
On devient adulte le jour où on le laisse gagner.

Répondre