Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Discuter de tout et de rien

Modérateur : modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 4095
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin »

En allemand aussi il y a le neutre. J'ai fait allemand seconde langue. Je m'en sers beaucoup! :lol: J'aurais adoré apprendre l'italien. Je ne sais pas pourquoi mais bon je ne suis pas super douée pour les langues en fait. A l'écrit ça va encore mais à l'oral, je suis vraiment nulle! :snif:

Jeep, peut-être que dans l'art, les messages véhiculés sont différents de ce qui est véhiculé par le langage. Dans l'art, je pense que c'est plus diversifié, moins normatif qu'une langue. Il ya justement plus de liberté dans l'art que dans la langue. :)
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 4095
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin »

Ce soir , je vais vous parler sexisme envers les hommes. Une fois n'est pas coutume . :wink:
Je suis bénévole dans une asso et si vous saviez le nombre de fois où on entend les professionnels de santé expliquer qu'ils refusent la présence d'un futur père au bloc parce que "il pourrait s'évanouir", c'est ahurissant! Alors messieurs , sachez que pour beaucoup de professionnels de santé, vous auriez tendance à vous évanouir à la moindre goutte de sang, au moindre: "passez moi le bistouri" ! :hehe: Je n'y crois pas une seconde bien évidemment! Peut-être qu'ils se disent qu'on devrait dire "passe moi la clé à molette" pour que cela passe mieux. :wink: Mais le pire dans tout ça c'est que je remarque que les hommes doutent et ne protestent que rarement face à ce type de discours! Comme s'ils étaient "conditionnés" pour le croire (ce qui me paraît plausible). Mon mec d'ailleurs n'en menait pas large quand je lui ai annoncé qu'il irait au bloc en tant qu'accompagnant. Bref, les préjugés sur le genre touchent bien évidemment aussi les hommes et parfois cela peut aussi avoir un impact négatif sur leur vie, leur liberté de choix.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 2289
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par adieu minette »

Sophie du moulin a écrit :
19 nov. 2019, 19:38
Alors messieurs , sachez que pour beaucoup de professionnels de santé, vous auriez tendance à vous évanouir à la moindre goutte de sang, au moindre: "passez moi le bistouri" ! :hehe: Je n'y crois pas une seconde bien évidemment!
C'est effectivement un stéréotype. Comme l'inverse sur ce sujet, l'homme forcément costaud qui serait forcément insensible à la vue du sang par exemple.

Pour rester dans les stéréotypes sur les hommes, et les garçons, je trouve que la chanson "Kid" d'Eddy de Pretto est un bijou.
"



"Tu seras viril mon kid
Je veux voir ton teint pâle se noircir de bagarres et forger ton mental
Pour qu'aucune de ces dames te dirige vers de contrées roses
L'efface, pour de glorieux gaillards
"
La question que j'me pose tout le temps
Mais que feront nos enfants
Quand il ne restera rien que des ruines et leur faim

Avatar du membre
Lilibellule
Messages : 1534
Enregistré le : 08 janv. 2016, 11:17

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Lilibellule »

C'est vrai qu'on a tendance à penser que les hommes ont peur de la moindre goutte de sang (et les chirurgiens, alors?), et que quand ils sont malades ils gémissent au fond du lit en disant qu'ils vont mourir :-D, ce sont effectivement des stéréotypes, et la question que je me pose c'est pourquoi tous ces stéréotypes? D'où ça vient? Pourquoi on s'enferme comme ça dans des préjugés?
Par contre dans l'exemple que tu cites Sophie, peut-on vraiment parler de sexisme envers les hommes?

Aïdos
Messages : 903
Enregistré le : 15 janv. 2015, 11:28

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Aïdos »

Parce que notre cerveau est conçu comme ça.

Culturellement c'est à nous de dépasser ça, mais notre système nerveux a besoin de simplifications pour traiter le tout-venant de l'information sans exploser.

Sans stéréotype, rien ne te semblera douteux si tu croises un mec bourré avec un couteau dans une ruelle sombre.
C'est hyper caricatural mais ça part de là.
Tu as acquis un stéréotype "d'individu dangereux" qui évite à ton cerveau de passer par mille détours analytiques pour aller directement à l'essentiel : "fuite".

Avatar du membre
Lilibellule
Messages : 1534
Enregistré le : 08 janv. 2016, 11:17

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Lilibellule »

Oui alors qu'en réalité le type en question est peut-être juste sur le point de se couper une tranche de saucisson, et on rate une bonne occasion de passer un bon moment en sa compagnie, tout en partageant un casse-dalle :-D

Plus sérieusement je pense que tu as raison, notre cerveau a besoin de classer, de grouper et de simplifier, à nous d'éviter le piège des généralités. Mais c'est très difficile, tout comme on ne mesure pas toujours l'impact de nos paroles sur les autres. Par exemple dans le cas énoncé par Sophie de l'homme qui serait plus sensible en milieu hospitalier, le médecin se réfère à des situations qui se sont produites et applique alors un principe de précaution, parce qu'il est peut-être stressé et qu'il n'a pas le temps de parler avec chaque mari pour savoir s'il tiendra le coup ou non. On peut aussi le comprendre même si c'est déplorable.

Avatar du membre
Jeep
Messages : 2409
Enregistré le : 15 janv. 2011, 11:28

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Jeep »

Je reprends un message initial de Sophie d'il y a deux ans (et les réponses) où elle évoquait déjà un cas un peu similaire au comportement des pères imminents en bloc opératoire.
Bon il y avait une sacré dose de merde dans la seringue, mais la légende de cette piqûre et le fait d'être en groupe participaient aussi à l'évanouissement de nombreux mecs.
dd a écrit :
05 déc. 2017, 06:37
Jeep a écrit :
04 déc. 2017, 21:35
Sophie du moulin a écrit :
04 déc. 2017, 14:52
Oui c'est vrai que même avec les garçons, il y a des pratiques qui ne sont pas respectueuses. Pour le service militaire, je me souvenais surtout que les mecs parlaient des piqûres qu'ils redoutaient mais bon c'est un autre problème :hehe:
(Parenthèse : si mon dossier médical "largement amplifié" n'a pas réussi à me faire réformer, il m'a permis d'être planqué et d'être exempté de la plupart des conneries du style marche au pas, gardes, stand de tir...et la fameuse piqûre.
La douleur était telle que des gaillards d'1m90 s'évanouissaient lors de l'injection.
Et il y en avait même quelques uns qui passaient 24 ou 48 heures alités à l'infirmerie après cette injection. Je ne sais pas quel cocktail spécial armée il devait y avoir dans les seringues).

Oui j'ai connu, en file en indienne sur le pas d'une porte avec un appelé qui te badigeonnait tout le dos et tu T asseyais
3 fois de suite sur un banc et on te piquait, et tu ressortait par une autre porte avec encore un appelé au cas où tu tombais
Dans les goldens. Si je ne me suis pas évanoui j'ai quand même morfle grave pendant deux jours, impossible de me toucher
Ni même de me frôler, par contre j'ai vu des mecs jouer au ping-pong juste apres la piqure
En tout cas, ça m'a guéri de la vaccination et pas eu une piqure depuis 86

Avatar du membre
Jeep
Messages : 2409
Enregistré le : 15 janv. 2011, 11:28

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Jeep »

Très gros enfumage du premier ministre hier sur France Inter qui a déclaré "L'État va dépenser un milliard d'euros en 2020 contre les violences faites aux femmes".

Sur France Info, tous les matins vers 7h45 il y a la chronique "Le vrai du faux" qui décortique les déclarations de diverses personnalités politiques, syndicales, patronales, ONG, etc... et remet les choses (le plus souvent des chiffres) à leur juste place.

Dans la réalité on est très loin du milliard pour 2020, la somme exacte sera de 282 millions.

Explications ici :
https://www.francetvinfo.fr/replay-radi ... 06905.html

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 4095
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin »

Je n'ai pas le souvenir qu'on est posté cela ici. Très révélateur en effet.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Aïdos
Messages : 903
Enregistré le : 15 janv. 2015, 11:28

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Aïdos »

Je ne trouve pas, personnellement, que ce soit si révélateur...

Un mot n'existe jamais en dehors de son contexte, je trouve que c'est faire bien peu de cas de l'intelligence humaine que de le considérer a priori incapable de resituer un mot.

Considérer qu'un mot du genre masculin va nécessairement associer ce qu'il signifie à la masculinité (et réciproquement) me semble un raccourcis.
J'avais lu une expression qui je trouve traduis bien ce procédé, c'est une "anthropomorphisation de la syntaxe" : comme si le genre d'un mot donnait son genre à ce qu'il désigne. Ce n'est pas si simple.
Est-ce que "une béquille", mot féminin, fait entrer insidieusement dans l'esprit que la femme est l'aide de l'homme blessé ?
On va me dire que c'est une caricature, mais ce n'est pas si éloigné de ce que je lis un peu partout.

Bien sûr que les mots portent, énormément, mais ils ne dédouanent pas celui qui les utilise de les employer dans tel ou tel contexte.

Le parallèle "entraîneur/entraîneuse", c'est une bizarrerie, une curiosité qui date d'un temps où le mot "entraîneur" était peut-être moins usité qu'aujourd'hui.
Mais c'est aussi dans ce type de bizarrerie, dans le petit pas de gymnastique auquel elle incite parfois mentalement, que se loge la richesse de notre langue : si un mot a des sens tout à fait différents selon son contexte, comment les accabler lorsque le genre est concerné ?

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 4095
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin »

Excuse moi mais pour moi tu mélanges plusieurs choses, probablement parce que dans cet exemple on a l'impression qu'il s'agit d'une remarque sur la syntaxe alors qu'en fait c'est sur le lexique et du coup tu mélanges différentes choses qui , selon moi, n'ont rien à voir avec l'exemple donné. En fait si on analyse il ne s'agit pas de dire ici que le genre d'un mot fait qu'il a une connotation péjorative pour les femmes. Non, en fait quand le mot est utilisé pour un homme ou pour une femme , il prend un sens différent. Pour moi ce n'est pas tant lié au genre du mot qu'à sa signification même, sur le plan lexical. En fait c'est quand il désigne un homme et quand il désigne une femme que le mot change de sens . Ce n'est pas son genre grammatical qui le fait changer de sens mais ce qu'il représente. J'espère que je suis claire car je ne suis pas linguiste et mes cours de linguistiques sont un peu loin derrière moi. :wink:
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Aïdos
Messages : 903
Enregistré le : 15 janv. 2015, 11:28

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Aïdos »

Pas de soucis, je ne suis absolument pas linguiste non plus !

Preuve : je me suis mal fait comprendre, parce que je ne maîtrise pas.

Qui plus est, mon message était un peu d'ordre général, mélangeant écriture inclusive, etc. Sauf que si je précise pas de quoi je parle, ça donne ça !

Reste que j'ai toujours du mal à concevoir comme "problématique" le fait que le mot change de sens quand il désigne un homme et quand il désigne une femme. On a deux contextes différents d'utilisation, c'est sans doute aucun une curiosité, mais pas un problème selon moi.

Et puis "entraîneuse" sera, j'en prendrais le pari, bientôt réattribué par l'usage oral (c'est lui qui décide à la fin, toujours) à la fonction de celle qui entraîne quelqu'un à une aptitude.

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 4095
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin »

Oui c'est ça que je voulais dire. Ton message mélanges la question de l'écriture inclusive avec les particularités lexicales et syntaxiques de la langue. Pour l'écriture inclusive, je suis dubitative. Je pense que tout ce qui dans la langue ne va pas dans le sens de la "flemme" ne dure pas. ;) Je ne suis pas opposée à l'idée d'une forme d'écriture mettant plus en lumière les femmes (métiers, activités, etc...) dans la société mais je trouve que cela est fastidieux. Par contre, combien de fois n'ai-je pas pesté contre mon prédicteur de mots sur mon téléphone qui ne me propose les adjectifs et participe passée au féminin que lorsque j'arrive à la dernière lettre, donc le "e" final! Des fois même il me propose un substantif rare plutôt que l'accord au féminin. :rougefaché:
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 4095
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin »

Vous avez sans doute entendu parler de cette affaire sur les réseaux sociaux. Alors certes c'est un cas particulier et ce type de propos n'est pas tenu partout mais quand même se dire qu'il y a des hommes qui pensent ainsi et qui peuvent exprimer librement ce genre de propos devant des étudiants ça fait quand même gerber:
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
lucien
Messages : 4296
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par lucien »

Concernant la machine à laver, il a quand même pas tout à fait tort. Comme lui, j'ai du mal à comprendre de quoi vous vous plaignez...

(j'hésite à rajouter un smiley... ben non, tiens!






































































































































Ha si... :wink: )
"Le patronat nous pisse dessus et les journaux nous disent qu'il pleut" :mrgreen:
Jacques.

Répondre