THIEFAINE 2018 : 40 ans de chansons !

Discuter de tout et de rien

Modérateur : modérateurs

Répondre
Avatar du membre
lucien
Messages : 4044
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: THIEFAINE 2018 : 40 ans de chansons !

Message par lucien » 06 nov. 2018, 20:07

Dr Renard a écrit :
06 nov. 2018, 17:05
Blaise Poulossière a écrit :
04 nov. 2018, 21:48
10 Kg sur la balance ! :shock: :-)

Je connaissais pas l' album avec Paul Personne (que je connais assez bien lui.) mais je suis assez mitigé sur le fait que leurs univers fonctionnent très bien ensemble. Les mots de Thiéfaine collent pas super bien dans le chant de Personne (et ça on pouvait s' y attendre, Thiéfaine, c' est pour Thiéfaine !) mais alors la musique de Personne colle très bien sur les mots de Thiéfaine !
Moi j'aime bien.
Et puis Personne sur scène, ben c'est quelqu'un :mrgreen: :merci:
Entièrement d'accord. Pour moi, Thiéfaine a su adapter son style à des paroles qui collent bien au blues (pas de métaphores ni de références littéraires, du vécu, du cul, des histoires d'amour qui finissent mal en général, "quel âge auras tu p'tite, quand j'aurai 2000 ans"?...). Il a su adapter sa poésie au MI-LA-SI et à la note bleue. Le mélange est...explosif, corrosif, et plein d'humour...(en gros, j'ai le sentiment inverse de toi, Blaise, mais je connais moins bien Paul Personne que toi, sans aucun doute (j'ai 2 vinyls, et qqs albums en mp3...)).

Et c'est vrai que Personne en concert, c'est la classe absolue. On comprend dès la 1ère note pourquoi c'est lui qui occupe le devant de la scène. Par contre, je l'écoute très très rarement, chez moi. Alors que Thiéfaine, c'est plus que régulier (surtout les derniers albums! Désolé, Ac2n, hum! :wink: )
s.i.g.n.a.t.u.r.e

Avatar du membre
Blaise Poulossière
Messages : 3743
Enregistré le : 12 juin 2006, 14:01
Localisation : Meyzin-Peutard (Jura)

Re: THIEFAINE 2018 : 40 ans de chansons !

Message par Blaise Poulossière » 06 nov. 2018, 20:13

Ah oui, Personne c' est quelqu' un ! :-)
Je l'ai jamais vu sur scène mais ça doit être bien. Je l' ai découvert avec le live "La route de la chance" et surtout l' année suivante avec l' album "Comme à la maison" qui est excellent et reste mon préféré.
Après je dis pas que le Thiéfaine/Personne est pas bien, juste que le mélange se fait mieux quand c' est Thiéfaine qui chante. Et encore, si ça se trouve après plusieurs écoutes je m' y serais fait et ça ne me dérangera plus.

Et pour Bercy, ben j' y serai... :? Première fois que je fous les pieds dans la fosse d' une salle aussi gigantesque, j' ai presque les jetons ! :( Alors si sur la vidéo à venir vous voyez un con faire un malaise et être évacué par les vigiles, cherchez pas... :mrgreen:

Avatar du membre
Blaise Poulossière
Messages : 3743
Enregistré le : 12 juin 2006, 14:01
Localisation : Meyzin-Peutard (Jura)

Re: THIEFAINE 2018 : 40 ans de chansons !

Message par Blaise Poulossière » 06 nov. 2018, 20:32

lucien a écrit :
06 nov. 2018, 20:07
Il a su adapter sa poésie au MI-LA-SI et à la note bleue. Le mélange est...explosif, corrosif, et plein d'humour...(en gros, j'ai le sentiment inverse de toi, Blaise, mais je connais moins bien Paul Personne que toi, sans aucun doute (j'ai 2 vinyls, et qqs albums en mp3...))
Non, je crois qu'on est d' accord. Les derniers albums de Thiéfaine (mettons depuis "Chroniques Bluesymentale" pour remonter loin) ne sont pas très éloignés musicalement de l' univers du Blues et du Rock à guitares chers à Paul Personne. Ça fait que la musique de Personne sur les mots de Thiéfaine n' est pas quelque chose de nouveau. Mais entendre la voix de Personne chanter les textes de Thiéfaine, là je suis pas convaincu que ça fonctionne merveilleusement bien, qu' il sache bien les dire. Faut dire aussi que Paul Personne ne nous a pas non plus habitué à ciseler des textes avec autant de soin qu' apporte Thiéfaine, il se rapproche plus de la veine "roots" du Blues populaire que d' écrits plus "littéraires".

Avatar du membre
lucien
Messages : 4044
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: THIEFAINE 2018 : 40 ans de chansons !

Message par lucien » 06 nov. 2018, 20:56

Ok, c'est noté pour "Comme à la maison" (connais pas...).

Sinon j'ai vu Personne en concert (enfin, y'avait qq'un sur scène, et pour de bon!) il doit y avoir 30 ans...à Strasbourg, petite scène, on devait être 50 dans le public, il était à fond, juste un bassiste et un batteur, et lui pour tout le reste (même pas de 2ème guitariste rythmique, inutile...il faisait TOUT!!!), solos, rythmique et voix. Impressionnant! La classe absolue, complètement habité...Malgré ma mémoire à trous, ce concert est resté gravé.

(ah, tu as posté avant moi... tant pis! j'envoie tel quel. :-D )
s.i.g.n.a.t.u.r.e

Avatar du membre
Blaise Poulossière
Messages : 3743
Enregistré le : 12 juin 2006, 14:01
Localisation : Meyzin-Peutard (Jura)

Re: THIEFAINE 2018 : 40 ans de chansons !

Message par Blaise Poulossière » 06 nov. 2018, 21:32

J' aimerais bien voir Thiéfaine dans une salle de 50 places ! :-P

Avatar du membre
lucien
Messages : 4044
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: THIEFAINE 2018 : 40 ans de chansons !

Message par lucien » 06 nov. 2018, 22:36

Blaise Poulossière a écrit :
06 nov. 2018, 20:32
Les derniers albums de Thiéfaine (mettons depuis "Chroniques Bluesymentale" pour remonter loin) ne sont pas très éloignés musicalement de l' univers du Blues et du Rock à guitares chers à Paul Personne. [.../...]
Heuuu...??? Les "Tentations", "Scandale mélancolique", "Défloration 13", "suppléments de mensonge", "stratégie de l'inespoir"... sont proches, d'après toi, du blues, ou de l'univers blues & rock de Paul Personne? Bon sang, je dois être complètement à côté de la plaque, je ne vois strictement aucun rapport! Il y a des guitares, souvent acoustiques et souvent -également- saturées, distortionnées, basse et batterie (+ claviers pour les nappes, assez légèrement en studio, plus présentes en live), mais mises à part les structures des morceaux (couplet-couplet-refrain-couplet-refrain-pont-couplet...ad libido), les liens avec le blues sont pour moi inexistants (à part 2 ou 3 morceaux, souvent poussifs, mais à la marge...). "Tita dong dong song", "sentiments numériques", "la ruelle des morts", Compartiment C...", "le jeu de la folie", "les ombres du soir", "scandale mélancolique", "les fastes de la solitude", "infinitives voiles"...in no particular order :-D j'en oublie plein!, n'ont rien à voir avec le blues, ni le rock (dont, d'ailleurs, Thiéfaine se revendique, fan des Stones à fond, par exemple). C'est...Thiéfaine, une alchimie entre la voix, les textes et la musique. Et puis, au fond, c'est d'abord un poète, pour moi. La musique "porte" les textes, les sublime, les magnifie, mais ils pourraient exister sans elle (un peu comme Dylan, ou Lou Reed). Pour simple exemple, "pulque, mescal et tequila" (référence limpide à "sous le volcan", de Malcom Lowry)... C'est un poème, en soi, la musicalité des mots, des métaphores, se suffit à elle même. Lire le texte est quasiment suffisant, on y est, dans cet univers trouble et alcoolisé, absurde, sentant la mort...Idem pour "les fastes de la solitude", et beaucoup d'autres.

J'aimerais bien que tu partages ton ressenti, puisque le mien est quasiment inverse... peut être que je fais trop attention aux mots, et que la musique m'échappe, que je ne saisis pas "l'univers" dont tu parles?
Et toi, Ac2n, tu en dis quoi? Je sais que tu préfères les premiers albums (que pour ma part j'ai tellement écoutés que...je sature, je crois; et puis j'ai vieilli, grandi, avec lui...et le passé est donc le passé. Carpe diem!!! :wink: )

-Edith (et Marcel): je me relis, et je vois que j'ai été un peu trop catégorique. Je comprends tout de même ce que tu veux dire, Blaise, en parlant de "rock à guitares". Des disques comme "fragments d'hébétude" est clairement orienté guitares et gros son...et c'est d'ailleurs celui que j'aime le moins. "Les mouches bleues", "la terre tremble", "terrien t'es rien"...me semblent carrément faibles, tant au niveau de la musique que des textes.
Sinon, il est clair que d'autres morceaux, provenant d'autres albums, sont aussi "rock", disto et riffs, etc...mais pour moi, ce n'est pas ce qui se dégage de ces disques. La façon de chanter de chanter de Thiéfaine (un peu comme Bashung) fait qu'il crée un truc "à part", inclassable, tant les textes collent à la musique, qui, à mon sens, n'est (presque) la que pour les mettre en valeur. C'est en tous les cas comme ça que je perçois les choses. Pour l'avoir vu lors de sa tournée acoustique (seul avec sa gratte), j'ai retrouvé ce que j'avais toujours entendu, appréhendé, de lui... C'est comme ça que ses morceaux, même les plus rock, résonnent en moi, depuis toujours (peut être parce que, jouant un peu de guitare, j'en connais un paquet que je massacre allègrement (j'ai du déménager 12 fois...) ? J'en doute, mais ça peut jouer un peu...)).
Guitare et voix me comblaient largement, et c'est le concert d'Hubert que j'ai préféré (j'ai du le voir 4 fois sur scène, dont celle-ci).

Wala... c'est peut être un peu plus clair?
s.i.g.n.a.t.u.r.e

Avatar du membre
ac2n
Messages : 2750
Enregistré le : 22 avr. 2005, 18:01
Localisation : Le bistrot des copains au

Re: THIEFAINE 2018 : 40 ans de chansons !

Message par ac2n » 07 nov. 2018, 12:11

Pourquoi on aime Thiéfaine, ses mots ses délires et ses rythmes, bonne question ça !

Moi, ben comme je l'ai dit d'abord L'ALBUM "Dernières Balises..." avec lequel j'ai découvert Thiéfaine, je dis je préfère les vieilles, oui, mais en fait on peut pas trop comparer, textuellement, un "De l'amour, de l'art ou du cochon", avec "les chevaux sont partis blabla..." (qui reste celle que je n'arrive pas du tout a apprécier de toutes ses chansons...). Sinon j'en aime plein, de toutes les époques, avec des petites préférences, mais ça on a chacun les notres....

Sinon, non j'aime bien tout a travers les siècles traversés depuis 40 ans, Thiéfaine fait du Thiéfaine, dans les textes on peut voir qu'il s'assagit doucement avec le temps, comme nous je pense, mais en continuant a faire du Thiéfaine. Du texte que tous les étudiants en lettres devraient étudier, approfondir, et y a du boulot, et c'est ça que j'aime, le fait de ne pas toujours tout comprendre, et ou apprécier à la première écoute, ça marche surtout pour tous les albums post "Scanadale Mélancolique", d'ailleurs je connais plein de puristes Thiéfainautes, qui ont laché Hubert a partir de cet album...

Musicalement, ouai blues, rock, c'est tout à fait ça, il a fait les deux, selon les albums, selon son état, selon ses délires, selon ses envies surtout, en bref il fait du Thiéfaine, et il le fait bien en plus, tout en étant textuellement de plus en plus sage et on sent aussi de la nostalgie en écoutant bien, et ça parait normal, le temps passant.

Je l'ai vu pour la première fois sur la tournée Défloration 13 (avant j'étais mort...), je l'ai vu en solitaire sur un petit festoche (le meilleur concert de Hubert auquel j'ai pu assister...) et quelques autres fois au Zénith de Paris, à Bordeaux, et même à Castres à domicile !

Et sinon j'ai rendez vous avec Vincent Capraro, et un contact facebookien de chez RGI, à Toulouse le 16, et putain il me tarde d'y être, et puis c'est tout !!!

Et toi, qui me lis et qui ne l'a pas encore dit, pourquoi tu aimes ou tu n'aimes pas Thiéfaine ?
..........................(°±°)..........................

Le "coint coint" sauvera l'humanité !
Image
https://www.facebook.com/Xavisions-399600453546061/

Avatar du membre
Marie la Belge
Messages : 5614
Enregistré le : 24 juil. 2006, 12:10

Re: THIEFAINE 2018 : 40 ans de chansons !

Message par Marie la Belge » 07 nov. 2018, 17:29

En tout cas sur scène c'est pas blues c'est rock, de plus en plus rock ! Et ceux qui ne l'ont pas encore vu sur la tournée en cours vont s'en rendre compte ! (Plein de surprises, mais j'ai promis de ne pas spoiler et je ne spoile pas ;-) )
J'aime Thiefaine, et je ne sais pas vraiment exprimer pourquoi j'aime Thiefaine. Parce que ses textes, sûrement. Parce que ses musiques. Parce que ses concerts. Parce qu'il ne m'a jamais déçue. Parce qu'il est honnête et discret. Parce qu'il vieillit bien. Parce que mes souvenirs.
Elle quitte le vilain phenix mais aimera toujours Renaud.
Image

Charlie Brown
Messages : 2047
Enregistré le : 06 sept. 2005, 21:19

Re: THIEFAINE 2018 : 40 ans de chansons !

Message par Charlie Brown » 07 nov. 2018, 22:27

Blaise Poulossière a écrit :
06 nov. 2018, 20:13
Ah oui, Personne c' est quelqu' un ! :-)
Je l'ai jamais vu sur scène mais ça doit être bien. Je l' ai découvert avec le live "La route de la chance"

Pareil ! :-D

Du coup, en lisant cette phrase, je me suis souvenu que j'avais toujours la K7 de cet album mythique. K7 que j'avais achetée à sa sortie en 1990, après avoir lu une chronique élogieuse dans Guitare & Claviers (oh putain, le coup de vieux !). Je viens de la retrouver et je suis en train de l'écouter, là. :-). Je croyais l'avoir usée (et je l'ai usée !), mais elle est intacte et le son est toujours aussi bon ! Joie ! :-D

La présence annoncée de Paul Personne deux ou trois ans après au festival Bagnols Blues fut une des motivations qui me poussa à m'y rendre et à subir la pathétique histoire que je vous ai racontée tantôt... :? :-)

Blaise Poulossière a écrit :
06 nov. 2018, 20:13
Et pour Bercy, ben j' y serai... :? Première fois que je fous les pieds dans la fosse d' une salle aussi gigantesque, j' ai presque les jetons ! :( Alors si sur la vidéo à venir vous voyez un con faire un malaise et être évacué par les vigiles, cherchez pas... :mrgreen:

Bercy, c'est (c'était ?) chouette. Du gigantisme à taille humaine, si je peux oser cet oxymore. Bon, je n'y ai mis les pieds qu'une fois, il y a des lustres, pour le premier concert auquel j'ai assisté de ma vie. C'était en 1989 pour voir Pink Floyd. Pour du Floyd, c'était vraiment à taille humaine. Et toute leur artillerie spectaculaire pouvait quand même s'exprimer pleinement. C'était parfait, quoi. :-D

Pour du Thiéfaine, en revanche, je sais pas ce que ça peut donner, vu que ça doit pas être visuellement aussi spectaculaire que du Pink Floyd... :-)
Mais dans la fosse, si t'es pas trop loin, ça pourrait aller (après, c'est sûr que ça va faire du peuple autour de toi... :-) ). Dans mon souvenir, à l'époque, le son était très bon à Bercy (bon, en même temps, les ingénieurs du son qui bossent pour Pink Floyd, c'est pas des manches, et Gilmour est toujours très à cheval sur la qualité de la sonorisation). :wink:



Sinon, histoire de participer à la discussion principale de ce topic, je dirais que j'aime bien Thiéfaine, même si je n'ai jamais été fan. Je veux dire que je suis loin de tout connaître, que n'ai jamais écouté sa discographie complète, mais que j'aime bien ce que j'en connais.

Avec mon frangin, on a longtemps écouté sa compil' 1978-1983 dans les années 80. Mais on trouvait pas les disques des albums autour de nous. Et puis c'était surtout lui qui était branché Thiéfaine (peut-être qu'un de ses potes lui avait passé un ou deux albums du début, mais je ne m'en souviens plus).

Je crois me souvenir d'une bonne critique de Chroniques bluesymentales dans Guitare & Claviers, toujours en 1990 (cf. réponse à Blaise ci-dessus à propos de Paul Personne), qui parlait, il me semble, d'une sorte de tournant dans la discographie de Thiéfaine, un peu comme le dit Blaise dans un post un peu plus haut, mais je n'ai jamais eu l'occasion de l'écouter, contrairement à Fragments d'hébétude, que mon frère avait acheté, et que j'avais trouvé pas mal mais sans plus.
J'ai en revanche eu un véritable coup de cœur pour La Tentation du bonheur en 1996, emprunté à la bibliothèque municipale. Même plaisir deux ans plus tard avec Le Bonheur de la tentation. Même si je ne connais pas assez l'œuvre du bonhomme pour émettre un avis définitif, ce diptyque constitue sûrement ce que je préfère dans l'œuvre de monsieur HFT. Après ça, en revanche, depuis le début du siècle, je n'ai plus écouté ce qu'il faisait (shame on me).

Jamais vu sur scène, même si j'ai eu la tentation de ce bonheur potentiel à une époque...
C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule !

Avatar du membre
lucien
Messages : 4044
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: THIEFAINE 2018 : 40 ans de chansons !

Message par lucien » 08 nov. 2018, 20:50

Quoi dire? Qu'est ce qu'on peut rajouter? De la musique? Mais elle existe déjà en soi, dans les mots , leur sens et leur consonance...
Juste une magnifique déclaration d'amour, à "celle qui plane ailleurs" (je l'ai rencontrée! je l'ai même mariée...), et un tragique constat de la pauvre condition humaine de ces "6 milliards de paumés", dont on fait partie, qu'on le veuille ou pas... Mais le soleil...

C'est rock? C'est blues? En fait je m'en fous totalement, j'entends des mots, un poème, et bam! en plein cœur. Il exprime simplement ce qui pré existe en moi, et qui prend corps à travers ses métaphores...


Ivres de ces vieux ors
Dans les banlieues d’Angkor!, d’Oz ou d’Oulan-Bator
Six milliards de paumés levant la tête au ciel
Pour y chercher l’erreur dans un vol d’hirondelles
Mais toi tu planes ailleurs sur des nuages flous
Dans de faux arcs-en-ciel vibrant de sables mous
Tu chantes des arias d’espoir universel
Pour faire que le soleil se lève sur nos e-mails
Je t’aime & je t’attends à l’ombre de mes rêves
Je t’aime & je t’attends & le soleil se lève
& le soleil .../...

Là-bas sur l’horizon
Venant d’Héliopolis en jouant Hypérion
Six milliards de groupies qui l’attendent hystériques
Dans le stade au jour J en brouillant la musique
Mais toi tu squattes ailleurs dans un désert de pluie
En attendant les heures plus fraiches de la nuit!
& tu me fais danser là-haut sur ta colline
Dans ton souffle éthéré de douceurs féminines
Je t’aime & je te veux à l’ombre de mes rêves
Je t’aime & je te veux & le soleil se lève




"Quand l'ordre des humains nous sert dans son cocktail
5 milliards de versions différentes du réel
Quand tu pleures essoufflée au creux de ma poitrine
Avec les doux murmures des fréquences féminines
Je n'ai plus de mots assez durs
Pour te dire que je t'aime
"

Quelque chose à rajouter? Tu te sens capable de donner des leçons de poésie aux descendants de Rimbaud? Hum?
s.i.g.n.a.t.u.r.e

Avatar du membre
Blaise Poulossière
Messages : 3743
Enregistré le : 12 juin 2006, 14:01
Localisation : Meyzin-Peutard (Jura)

Re: THIEFAINE 2018 : 40 ans de chansons !

Message par Blaise Poulossière » 08 nov. 2018, 22:46

Certes je ne me sens pas capable de donner des leçons de quoi que ce soit à qui que ce soit. pas plus en poésie qu' en musique d'ailleurs, ni en blues ni en "rock à grosses guitares"... :-)
J' ai vu mon Lulu que tu avais un peu mis de l' eau dans ton vin en éditant ton dernier message, je ne peux rien faire de moins qu' en faire autant. Je ne dis pas que toute la production musicale de ces vingts dernières années découle directement de blues ou de rock à grosses guitares, mais c' est une chose qu' on ne peut pas ne pas remarquer depuis "Chroniques Bluesymentales", et pour remonter plus loin, c' était même déjà très présent dans "Metéo für nada" malgré les arrangements très 80's. Et même (et peut-être surtout ?) dans les lives, l' habillage des chansons plus anciennes marque une volonté de se montrer très rock. Quant aux synthés, ils ne sont souvent relégués au rang de nappes d' accompagnement, comme tu dis, d' habillage pour donner de la stabilité à l' ensemble... même si c' est pas toujours que ça, c' est vrai.
Juste un exemple, si t' as ça sous la main... Loreleï sur "Homo plebis ultimae tour" a complètement perdu son côté coolos cha-cha-cha de l' album pour taper très virilement dans le bois brut. C' est un exemple isolé, comme ça, et on peut facilement trouver d' autres exemples contradictoires et détruire mon argumentation, mais je trouve quand même que c' est une constante de ces dernières années chez lui, le rock, pas forcément le gros rock qui tâche, bien bourrin, mais enfin un peu quoi ! :)

Avatar du membre
Blaise Poulossière
Messages : 3743
Enregistré le : 12 juin 2006, 14:01
Localisation : Meyzin-Peutard (Jura)

Re: THIEFAINE 2018 : 40 ans de chansons !

Message par Blaise Poulossière » 08 nov. 2018, 23:11

Charlie Brown a écrit :
07 nov. 2018, 22:27
Bercy, c'est (c'était ?) chouette. Du gigantisme à taille humaine, si je peux oser cet oxymore.
Ben justement, de mon point de vue le "à taille humaine" est largement dépassé dans ce genre de salle. Qu' on ne me parle pas de "communion avec le public" dans ce genre de salle, comme j' ai pu le ressentir à l' Olympia, la Mutualité, l' Elysée Montmartre... Je me sens un peu le bon pigeon qui va voir un spectacle dans un minimum de confort mais qui y va quand même. Je ferais pas ça tous les jours pour n' importe qui ! Mais j' anticipe sur une bonne surprise un bon souvenir quand même hein ! :-)
Charlie Brown a écrit :
07 nov. 2018, 22:27
Je crois me souvenir d'une bonne critique de Chroniques bluesymentales dans Guitare & Claviers, toujours en 1990 (cf. réponse à Blaise ci-dessus à propos de Paul Personne), qui parlait, il me semble, d'une sorte de tournant dans la discographie de Thiéfaine, un peu comme le dit Blaise dans un post un peu plus haut, mais je n'ai jamais eu l'occasion de l'écouter, contrairement à Fragments d'hébétude, que mon frère avait acheté, et que j'avais trouvé pas mal mais sans plus.
Ouais, c' est un peu dommage d' avoir pu écouter "Fargments..." et d' être passé à côté de "Chroniques..." Un peu comme si tu voyais "Retour vers le futur III" sans avoir vu "Retour vers le futur" et que tu te dise "Mouais... Retour vers le futur... ça me tente pas, ch'uis pas chaud !" (Ah zut, je croyais m' adresser à Tord ! Pas sûr que ma métaphore soit si éloquente que ça ! :? :cote: )
Charlie Brown a écrit :
07 nov. 2018, 22:27
J'ai en revanche eu un véritable coup de cœur pour La Tentation du bonheur en 1996, emprunté à la bibliothèque municipale. Même plaisir deux ans plus tard avec Le Bonheur de la tentation.
Moi aussi, et dès le premier morceau "24 heures dans la nuit d'un faune" que j' adore, je me suis dit que c' était une bonne fournée. [/quote]

Charlie Brown
Messages : 2047
Enregistré le : 06 sept. 2005, 21:19

Re: THIEFAINE 2018 : 40 ans de chansons !

Message par Charlie Brown » 09 nov. 2018, 00:52

Blaise Poulossière a écrit :
08 nov. 2018, 23:11
Charlie Brown a écrit :
07 nov. 2018, 22:27
Bercy, c'est (c'était ?) chouette. Du gigantisme à taille humaine, si je peux oser cet oxymore.
Ben justement, de mon point de vue le "à taille humaine" est largement dépassé dans ce genre de salle. Qu' on ne me parle pas de "communion avec le public" dans ce genre de salle, comme j' ai pu le ressentir à l' Olympia, la Mutualité, l' Elysée Montmartre... Je me sens un peu le bon pigeon qui va voir un spectacle dans un minimum de confort mais qui y va quand même. Je ferais pas ça tous les jours pour n' importe qui ! Mais j' anticipe sur une bonne surprise un bon souvenir quand même hein ! :-)

Ça, c'est parce que t'as jamais vu Pink Floyd à Bercy. Tu comprendrais ce que veut dire mon "gigantisme à taille humaine". :-)

Mais bon, je suis d'accord avec toi. David Gilmour au Théâtre antique de Vienne, c'était carrément de la communion à taille humaine. :-D


Blaise Poulossière a écrit :
08 nov. 2018, 23:11
Ouais, c' est un peu dommage d' avoir pu écouter "Fargments..." et d' être passé à côté de "Chroniques..." Un peu comme si tu voyais "Retour vers le futur III" sans avoir vu "Retour vers le futur" et que tu te dise "Mouais... Retour vers le futur... ça me tente pas, ch'uis pas chaud !" (Ah zut, je croyais m' adresser à Tord ! Pas sûr que ma métaphore soit si éloquente que ça ! :? :cote: )

Non, non, je comprends très bien ! :-D

(Le 3 est naze, mais le 1 est magnifique, je suis bien d'accord).

(J'espère que Tord va revenir pour pinailler sur le terme "naze" et m'envoyer chier franchement... :-) )

Blaise Poulossière a écrit :
08 nov. 2018, 23:11
Charlie Brown a écrit :
07 nov. 2018, 22:27
J'ai en revanche eu un véritable coup de cœur pour La Tentation du bonheur en 1996, emprunté à la bibliothèque municipale. Même plaisir deux ans plus tard avec Le Bonheur de la tentation.
Moi aussi, et dès le premier morceau "24 heures dans la nuit d'un faune" que j' adore, je me suis dit que c' était une bonne fournée.

Ces deux albums sont vraiment parfaits.
C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule !

Avatar du membre
lucien
Messages : 4044
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: THIEFAINE 2018 : 40 ans de chansons !

Message par lucien » 09 nov. 2018, 07:28

Blaise Poulossière a écrit :
08 nov. 2018, 22:46
Certes je ne me sens pas capable de donner des leçons de quoi que ce soit à qui que ce soit. pas plus en poésie qu' en musique d'ailleurs, ni en blues ni en "rock à grosses guitares"... :-)
Ha mais non non non, on s'est mal compris, le "tu" ne te désignait pas, Blaise, c'était un "tu" générique, qui m'englobe également d'ailleurs...Mais c'est vrai que comme mon avant denier message (qui devient maintenant l'antépénultième :-D ) s'adressait à toi, ça pouvait pr^ter à confusion, qui me le rend lundi.

Pour le reste, oui, les lives sont un contre exemple absolu à mon argumentation, tu as raison. Ils prouvent en tout cas la tendance, le besoin qu'a Thiéfaine d'être "rock", de ne pas être vu simplement comme un (grand) chanteur, mais bien comme un rocker. Et je peux pas nier non plus que pas mal de ses morceaux soient de cette trempe "grosses guitares" (même si, comme dit, ce n'est pas ce que j'en retiens).
En fait, je crois que je me suis perdu en route. J'ai surtout réagi au fait que tu parlais de blues, ou de blues rock à la Paul Personne, très classique dans la structure et les références, au fond. Et la, je n'étais pas d'accord, et je continue. Ensuite je me suis un peu paumé...

Bon, il faut que je prenne ma voiture pour faire les 3 km qui me séparent de mon taf...alors que j'ai un arrêt de bus à côté, et qui me mène pas loin... Mais j'adore ce moment, où je fume une clope au volant en écoutant France inter, avant et après le boulot (quoique j'avoue que vers 17h30, je mets souvent Les grosses têtes...oui oui, je sais...).

On y reviendra sans doute!! :wink:

(sinon, les deux "tentations" sont en effet des bijoux, avec l'incroyable "tita dong dong song" et son lexique...)
s.i.g.n.a.t.u.r.e

Avatar du membre
ac2n
Messages : 2750
Enregistré le : 22 avr. 2005, 18:01
Localisation : Le bistrot des copains au

Re: THIEFAINE 2018 : 40 ans de chansons !

Message par ac2n » 09 nov. 2018, 09:32

Une bonne orchestration live avec les petits arrangement entres amis de Yan Péchin sur la tournée scandale, et sauf erreur sur celle actuelle, si j'ai bien vu les photos, ça déchire bien le cul d'un séminariste à moto, en train de se rouler dans les maïs avec quelques lapins, Loreleil et Lilith, non ?

J-7 putain con !!!
..........................(°±°)..........................

Le "coint coint" sauvera l'humanité !
Image
https://www.facebook.com/Xavisions-399600453546061/

Répondre