Un bon bouquin pour noël ?

Discuter de tout et de rien

Modérateur : modérateurs

Avatar du membre
ac2n
Messages : 2545
Enregistré le : 22 avr. 2005, 18:01
Localisation : Le bistrot des copains au

Re: Un bon bouquin pour noël ?

Message par ac2n » 05 févr. 2018, 15:18

Bon, je viens de finir de lire la fin d' "Autre Monde" de M.Chattam, qui bien sur s'intitule "Genese" normal pour la fin d'une saga, non ?

Et donc prochaine lecture "Ville Condamnée" d'un certain Nicolas V., plus connu ici sous le pseudo Tord, et aprés ben j'attendrais la sortie de "Sleeping Beauty" prévue début mars, je repasse en parler quand je suis sorti de cette ville, promis !
..........................(°±°)..........................

Le "coint coint" sauvera l'humanité !
Image
https://www.facebook.com/Xavisions-399600453546061/

dolly2
Messages : 39
Enregistré le : 01 nov. 2015, 14:28

Re: Un bon bouquin pour noël ?

Message par dolly2 » 05 févr. 2018, 17:20

je l'ai lu.Il est tres bien,mais je suis habituee à plus dur .Bonne lecture

Avatar du membre
ac2n
Messages : 2545
Enregistré le : 22 avr. 2005, 18:01
Localisation : Le bistrot des copains au

Re: Un bon bouquin pour noël ?

Message par ac2n » 10 mars 2018, 11:13

Il est bon, il est trés bon, et même s'il n'a pas de fin...
..........................(°±°)..........................

Le "coint coint" sauvera l'humanité !
Image
https://www.facebook.com/Xavisions-399600453546061/

Charlie Brown
Messages : 1974
Enregistré le : 06 sept. 2005, 21:19

Re: Un bon bouquin pour noël ?

Message par Charlie Brown » 11 mars 2018, 22:47

Tord a écrit :
14 déc. 2017, 16:14
Si jamais tu le lis, tu me diras ce que t'en penses hein ?

Ça y est, Tord, j'ai achevé la lecture de ton roman ! :-D

T'es prêt ? :-)


Bon, tout d'abord, je dois te préciser que le thriller/fantastique/horreur, c'est pas mes genres de prédilection, même s'il m'arrive d'en lire parfois (plus quand j'étais ado qu'aujourd'hui, cela dit). Mais quand je commence, si ça m'accroche assez, j'ai souvent envie d'aller au bout. Ce qui fut le cas avec ton bouquin, malgré quelques agacements et réserves que je vais essayer de t'exposer ci-après.


Commençons par les points positifs, car il y en a pas mal !

Ton idée de départ est bonne et la fin est réussie ! L'intrigue et la narration sont plutôt bien menées et bien construites, malgré quelques passages un peu confus (surtout vers la fin). Tu sais où tu vas et, le plus important, tu sais comment y emmener ton lecteur ! Sans qu'il devine à l'avance ce qui va se passer et sans qu'il soit totalement perdu. Du coup, ça donne envie de tourner la page pour connaître la suite. Ça, c'est vraiment bien !

Comme je te le disais après lecture des premières pages (cf. page 1 de ce topic), on a les images bien en tête. C'est dû à ta narration très cinématographique. Ce qui est à la fois positif et négatif, de mon point de vue. C'est la limite de ce genre de narration. On a l'impression d'être plus proche d'un scénario que d'un roman, de voir un film ou un épisode de série TV plutôt que de lire un roman. (T'inquiète pas, tu n'es pas le seul dans ce cas. Dans mes souvenirs assez récents de lectures de ce type, je pourrais te dire, rayon thirller/polar, que des gens comme Joël Dicker ou Linwood Barclay ont aussi ce "problème". Si ça peut te rassurer, j'ai trouvé ton roman bien meilleur que du Joël Dicker (c'est pas difficile, cela dit) et presque du niveau d'un Linwood Barclay).

Les personnages sont plutôt bien campés, même si je trouve que leur psychologie n'est pas toujours assez creusée, et la progression de l'intrigue est, dans l'ensemble, fluide et cohérente. L'atmosphère est "palpable", l'ambiance plutôt réussie. Angoissante juste ce qu'il faut, sans tomber carrément dans l'horreur. L'humour léger et diffus de certains dialogues vient régulièrement désamorcer certaines angoisses ou situations, ce qui, en ce qui me concerne, est toujours bienvenu. Les dialogues sont d'ailleurs souvent corrects, dans l'ensemble, même si je ne les ai pas toujours trouvés au niveau.


Maintenant, même si ça peut te faire un peu mal, passons au gros point faible : l'écriture. Sincèrement, je pense qu'un "véritable" éditeur, ou, disons, un éditeur "sérieux", n'aurait jamais accepté ton texte en l'état, tel quel. Il te l'aurait fait retravailler dix fois, vingt fois, et il aurait eu raison !

Pêle-mêle, je trouve qu'il y a beaucoup de maladresses stylistiques dans ton texte, parfois même syntaxiques. Pas mal de répétitions de mots. Trop d'adverbes aussi : des "néanmoins", "mais", "certes", "cependant"… etc… en surnombre, inutiles, autour desquels s'axent des passages explicatifs pas souvent très heureux. Il faudrait que tu te débarrasses de ça. Tu n'écris pas une dissertation, un travail universitaire, un essai… Tu écris un roman. Un thriller, qui plus est. Il faut absolument que tu tendes vers plus d'épure, de concision, pour atteindre une "efficacité" maximale dans ton propos. Ces maladresses rendent ton écriture parfois besogneuse et alourdissent trop souvent la lecture, la ralentisse, parce qu'on tique sur des packs de mots parfois un peu embrouillés, voire maladroitement employés, qui peuvent aller jusqu'à rendre certains passages difficilement compréhensibles, un peu confus.

On a parfois l'impression que tu as un peu fait ça à la va-vite (même si ce n'est sûrement pas le cas), que tu as écrit au fil de la plume et que, entraîné par la dynamique de tes idées, par ta volonté de raconter une histoire, de bien faire dans le ménagement du suspense et la technique de construction du récit pour donner envie au lecteur de connaître la suite, tu as un peu négligé la forme, que tu ne t'es pas sérieusement relu (et pas du tout fait relire !), que la manière de raconter est passée au second plan. Or, le plaisir de lecture passe aussi (d'abord, même, en ce qui me concerne) par la qualité de l'écriture. Si j'ai pris du plaisir à aller au bout de l'histoire et à cheminer avec tes personnages, ce ne fut pas sans quelque agacement lors de butées récurrentes tout au long de l'ouvrage.


En résumé, tu as des idées et tu arrives plutôt bien à les exploiter, tu sais où tu vas et où tu veux nous emmener, tu maîtrises assez bien la construction de l'intrigue, la narration de l'histoire et le caractère des personnages, même si le tout est perfectible (et, franchement, tout ça, c'est vraiment très chouette). Mais il faut absolument que tu travailles sérieusement ton écriture.

Personnellement, je ne saurais pas te dire comment faire (je n'ai jamais fréquenté d'ateliers d'écriture et je ne sais pas ce que ça vaut). Essaye peut-être de lire certains auteurs a priori très éloignés de ton univers mais réputés pour leur qualité d'écriture ; essaye, pourquoi pas, de "décortiquer" leur écriture ou, au moins, de la laisser pénétrer inconsciemment tes réflexes de lecteur et d'écrivain, voire de t'en inspirer. Parce que, même si ce que j'ai lu dans ce Ville condamnée est, sur le fond, très correct, le jour où tu maîtriseras ça, tu seras vraiment au top !

Bref, continue de bosser sérieusement (surtout l'écriture, pour le reste, même si c'est perfectible, je te fais confiance), t'es sur la bonne voie. :wink:
C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule !

Tha_moumou
Messages : 904
Enregistré le : 13 oct. 2005, 13:17

Re: Un bon bouquin pour noël ?

Message par Tha_moumou » 13 mars 2018, 21:46

Tu vas poster un truc sur 3 billboards oui ou merde ?

Charlie Brown
Messages : 1974
Enregistré le : 06 sept. 2005, 21:19

Re: Un bon bouquin pour noël ?

Message par Charlie Brown » 14 mars 2018, 11:35

Tha_moumou a écrit :
13 mars 2018, 21:46
Tu vas poster un truc sur 3 billboards oui ou merde ?
Je sais pas... Faudrait que je me remette à écrire des avis vite torchés sur les films que je vais voir, et j'ai une flemme en ce moment, je te dis pas... (J'ai fait un effort pour Tord parce que j'aime bien Tord - et son bouquin aussi - et que je lui avais promis de lui donner mon avis. Pour le reste... Faut que je retrouve l'envie...)

Bon, allez, promis, je vais essayer de m'y remettre et de revenir causer un peu sur le HLM...
Ce que que je peux te dire d'ores et déjà sur 3 Billboards (oui parce que ça fait un moment que je l'ai vu et qu'il faut que je rassemble les souvenirs de mes impressions), c'est que j'ai plutôt bien aimé, même si je ne suis pas aussi enthousiaste que toi. J'ai quelques réserves à formuler. :-)

(Tiens, ça me fait penser qu'il faudra que je reprenne la conversation sur Jarmusch avec Lucien et Blaise, tant que j'y suis. Pfiou !... Va vraiment falloir que je fasse l'effort de me remettre en selle...)
C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule !

Avatar du membre
Tord
Messages : 2127
Enregistré le : 25 oct. 2005, 14:14
Localisation : Prout

Re: Un bon bouquin pour noël ?

Message par Tord » 16 mars 2018, 20:57

ac2n a écrit :
10 mars 2018, 11:13
Il est bon, il est trés bon, et même s'il n'a pas de fin...
Yeah ! :-D Oui bon, y a quand même une sorte de fin hein... non ? Bon...

Charlie Brown a écrit :Ça y est, Tord, j'ai achevé la lecture de ton roman ! :-D
Yeah !

Commençons par les points positifs, car il y en a pas mal !
Jusqu'ici tout va bien. :-D
Ton idée de départ est bonne et la fin est réussie ! L'intrigue et la narration sont plutôt bien menées et bien construites, malgré quelques passages un peu confus (surtout vers la fin). Tu sais où tu vas et, le plus important, tu sais comment y emmener ton lecteur ! Sans qu'il devine à l'avance ce qui va se passer et sans qu'il soit totalement perdu. Du coup, ça donne envie de tourner la page pour connaître la suite. Ça, c'est vraiment bien !

Comme je te le disais après lecture des premières pages (cf. page 1 de ce topic), on a les images bien en tête. C'est dû à ta narration très cinématographique. Ce qui est à la fois positif et négatif, de mon point de vue. C'est la limite de ce genre de narration. On a l'impression d'être plus proche d'un scénario que d'un roman, de voir un film ou un épisode de série TV plutôt que de lire un roman. (T'inquiète pas, tu n'es pas le seul dans ce cas. Dans mes souvenirs assez récents de lectures de ce type, je pourrais te dire, rayon thirller/polar, que des gens comme Joël Dicker ou Linwood Barclay ont aussi ce "problème". Si ça peut te rassurer, j'ai trouvé ton roman bien meilleur que du Joël Dicker (c'est pas difficile, cela dit) et presque du niveau d'un Linwood Barclay).

Les personnages sont plutôt bien campés, même si je trouve que leur psychologie n'est pas toujours assez creusée, et la progression de l'intrigue est, dans l'ensemble, fluide et cohérente. L'atmosphère est "palpable", l'ambiance plutôt réussie. Angoissante juste ce qu'il faut, sans tomber carrément dans l'horreur. L'humour léger et diffus de certains dialogues vient régulièrement désamorcer certaines angoisses ou situations, ce qui, en ce qui me concerne, est toujours bienvenu. Les dialogues sont d'ailleurs souvent corrects, dans l'ensemble, même si je ne les ai pas toujours trouvés au niveau.
Pour le côté narration cinématographique, je suis absolument d'accord. Faut dire que quand j'écris, ça fait des images de film dans ma tête et c'est super chouette ! C'est d'ailleurs pas un truc que je trouve négatif en fait. C'est peut-être d'ailleurs ce qui fait que la psychologie des personnages n'est pas creusée. Pour moi il doit juste y en avoir un minimum pour qu'on puisse s'y attacher mais pas trop pour que le lecteur puisse se sentir au milieu de la scène avec les personnages sans être totalement omniscient. 'fin je trouve... après les dialogues, j'ai la petite prétention de penser que c'est ce que je réussis assez bien. 'fin je crois.

Maintenant, même si ça peut te faire un peu mal, passons au gros point faible : l'écriture. Sincèrement, je pense qu'un "véritable" éditeur, ou, disons, un éditeur "sérieux", n'aurait jamais accepté ton texte en l'état, tel quel. Il te l'aurait fait retravailler dix fois, vingt fois, et il aurait eu raison !

Pêle-mêle, je trouve qu'il y a beaucoup de maladresses stylistiques dans ton texte, parfois même syntaxiques. Pas mal de répétitions de mots. Trop d'adverbes aussi : des "néanmoins", "mais", "certes", "cependant"… etc… en surnombre, inutiles, autour desquels s'axent des passages explicatifs pas souvent très heureux. Il faudrait que tu te débarrasses de ça. Tu n'écris pas une dissertation, un travail universitaire, un essai… Tu écris un roman. Un thriller, qui plus est. Il faut absolument que tu tendes vers plus d'épure, de concision, pour atteindre une "efficacité" maximale dans ton propos. Ces maladresses rendent ton écriture parfois besogneuse et alourdissent trop souvent la lecture, la ralentisse, parce qu'on tique sur des packs de mots parfois un peu embrouillés, voire maladroitement employés, qui peuvent aller jusqu'à rendre certains passages difficilement compréhensibles, un peu confus.

On a parfois l'impression que tu as un peu fait ça à la va-vite (même si ce n'est sûrement pas le cas), que tu as écrit au fil de la plume et que, entraîné par la dynamique de tes idées, par ta volonté de raconter une histoire, de bien faire dans le ménagement du suspense et la technique de construction du récit pour donner envie au lecteur de connaître la suite, tu as un peu négligé la forme, que tu ne t'es pas sérieusement relu (et pas du tout fait relire !), que la manière de raconter est passée au second plan. Or, le plaisir de lecture passe aussi (d'abord, même, en ce qui me concerne) par la qualité de l'écriture. Si j'ai pris du plaisir à aller au bout de l'histoire et à cheminer avec tes personnages, ce ne fut pas sans quelque agacement lors de butées récurrentes tout au long de l'ouvrage.
Y a carrément de ça. J'ai souvent tendance à négliger la forme parce que le principal but c'est de raconter une histoire. Et en tant que lecteur, j'ai un peu tendance à faire la même chose. Tu me fais lire un roman écrit comme un cul (c'est relatif évidemment) mais avec une super histoire et je suis content. Du coup, j'aurais tendance à faire pareil et faut évidemment que je bosse sur ça. (qu'est-ce que tu m'aurais mis dans la gueule si t'avais lu le premier !)


Pour travailler l'écriture c'est pas sorcier : lire effectivement mais surtout rebosser, relire, corriger, reprendre des paragraphes entiers encore et encore. Et c'est super chiant.


N'empêche que merci pour l'avis ! Après reflexion, j'ai décidé de ne pas te mettre dans ma liste des ignorés. :-D

Avatar du membre
lucien
Messages : 3947
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Un bon bouquin pour noël ?

Message par lucien » 16 mars 2018, 21:23

Tord a écrit :
16 mars 2018, 20:57
(qu'est-ce que tu m'aurais mis dans la gueule si t'avais lu le premier !)
:-D Oui, je me souviens que pour ma part, j'avais pas été très cool. :oops: Je ne retrouve pas, mais il y avait un peu les mêmes critiques, déjà, concernant l'écriture et la psychologie des personnages pas assez fouillée (je t'avais fait la remarque qu'en mettre 4 (ou 3?) c'était trop, à mon sens. Je continue de penser pareil...) Mais également déjà une aptitude certaine à embarquer le lecteur dans l'histoire...c'était un vrai plaisir de te lire, de reprendre le bouquin en se disant "il va se passer quoi, maintenant?".

Je vais me commander celui la. Je le ferai lire à ma fille, aussi. On te dira!
s.i.g.n.a.t.u.r.e

Avatar du membre
Tord
Messages : 2127
Enregistré le : 25 oct. 2005, 14:14
Localisation : Prout

Re: Un bon bouquin pour noël ?

Message par Tord » 16 mars 2018, 22:41

Boah, dans mes souvenirs, tu m'avais donné simplement ton avis, t'avais pas trop accroché et t'as eu raison de me le dire. Ça me dérange pas qu'on aime pas surtout que le premier avait quand même pas mal de failles (entre autres) sur la profondeur des personnages, les deux suivants sont quand même un peu plus profonds ( si si Charlie :-D).
Et vu que j'ai aussi des retours positifs de blogs ou de critiques, du coup je peux quand même continuer de flatter mon égo :-D.

Mais j'attends avec joie ton avis du coup !

Charlie Brown
Messages : 1974
Enregistré le : 06 sept. 2005, 21:19

Re: Un bon bouquin pour noël ?

Message par Charlie Brown » 21 mars 2018, 23:40

Tord a écrit :
16 mars 2018, 20:57
Pour le côté narration cinématographique, je suis absolument d'accord. Faut dire que quand j'écris, ça fait des images de film dans ma tête et c'est super chouette ! C'est d'ailleurs pas un truc que je trouve négatif en fait. C'est peut-être d'ailleurs ce qui fait que la psychologie des personnages n'est pas creusée. Pour moi il doit juste y en avoir un minimum pour qu'on puisse s'y attacher mais pas trop pour que le lecteur puisse se sentir au milieu de la scène avec les personnages sans être totalement omniscient. 'fin je trouve...

C'est pourquoi je te disais que le côté très cinématographique de ce genre de narration est à la fois positif (l'effet "page turner") et "négatif", car il ne permet pas souvent de creuser vraiment la psychologie des personnages, de les étoffer suffisamment. Ou de dire ce qui ne peut pas être vu. Or, de mon point de vue, c'est là que résident la spécificité, la beauté et la difficulté de la littérature. Dans ce qu'on ne pourrait pas montrer à l'écran, par exemple. :wink:

(L'autre jour, j'ai causé de ton bouquin avec une copine qui écrit - ou plutôt qui a écrit un peu, elle aussi, à une époque - et elle s'est carrément reconnue dans tout ce que je lui disais à propos de ton livre et de ton écriture. Elle avait exactement la même approche que toi, et le même "problème" avec sa narration cinématographique, m'a-t-elle dit. J'avais mis le doigt sur ce qui "pêchait" dans sa propre façon d'écrire. Du coup, elle m'a demandé de lui passer ton bouquin, pour voir. Je te dirai ce qu'elle en a pensé quand elle l'aura lu. :wink: )

Tord a écrit :
16 mars 2018, 20:57
Y a carrément de ça. J'ai souvent tendance à négliger la forme parce que le principal but c'est de raconter une histoire. Et en tant que lecteur, j'ai un peu tendance à faire la même chose. Tu me fais lire un roman écrit comme un cul (c'est relatif évidemment) mais avec une super histoire et je suis content. Du coup, j'aurais tendance à faire pareil et faut évidemment que je bosse sur ça. (qu'est-ce que tu m'aurais mis dans la gueule si t'avais lu le premier !)

:-D

Nous avons effectivement deux approches différentes du plaisir de lecture. :-)
Pour moi, la forme, l'écriture, est très importante. Primordiale, essentielle, même. L'écriture, c'est de la musique. Il faut que j'entende la musique d'un texte, de son auteur, pour que j'arrive à écouter ce qu'il raconte. C'est d'ailleurs pareil pour la chanson. Si je n'entre pas dans la musique, je n'écoute même pas les paroles. Ou pour le cinéma. Si je ne suis pas sensible à la petite musique du réalisateur, ce qu'il me raconte a peu de chances de m'intéresser, même si c'est parfois super intéressant en soi. En fait, je pense que c'est la même chose pour tous les arts. C'est la forme qui me donne accès à l'œuvre. Quand elle me heurte, de quelque manière que ce soit, je reste souvent sur le carreau, je ne vais pas plus loin.

Tord a écrit :
16 mars 2018, 20:57
Pour travailler l'écriture c'est pas sorcier : lire effectivement mais surtout rebosser, relire, corriger, reprendre des paragraphes entiers encore et encore. Et c'est super chiant.

Et on sent bien que ça te fait chier et que, du coup, tu laisses souvent béton. :-) :wink:

Tord a écrit :
16 mars 2018, 20:57
N'empêche que merci pour l'avis ! Après reflexion, j'ai décidé de ne pas te mettre dans ma liste des ignorés. :-D

:-D
C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule !

Répondre