Vous et la société de consommation

Discuter de tout et de rien

Modérateur : modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 4295
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Vous et la société de consommation

Message par Sophie du moulin »

Yann quib a écrit :
13 juin 2018, 11:25
Sophie du moulin a écrit :
13 juin 2018, 11:15


Sinon Charlie Brown soulève une question intéressante, le lien société de consommation et santé et on peut même aller plus loin: dans quelle mesure les soins font partie de la société de consommation ?

Bien sur, les urgences, par exemple, sont vues comme un grand supermarché des soins... et en plus c'est gratos!
Et les médecins sont soumis a la judiciarisation de la médecine et pour "se couvrir" ils ont recours de plus en plus aux examens complémentaires; Radios, IRM, Scanner, qui coutent une fortune.
Je ne vois pas tout à fait cela sous le même angle. Aux urgences, je n'ai vu que des personnes qui avaient eu un accident, fait une chute ou un malaise. Si ces personnes vont chez leur généraliste , ce dernier risque fort de les envoyer aux urgences. Rares sont les généralistes qui peuvent te recevoir dans la journée , te faire des points de suture , te dire sans radio si tu as une fracture. Les seules fois où j'ai vu des cas où j'ai pensé que cela aurait pu être pris en charge en médecine de ville, c'était aux urgences pédiatriques et là je me demande si ce n'est pas lié au fait qu'à présent repose une pression plus importante sur les parents, des angoisses plus importantes qu'auparavant.
Pour les examens complémentaires parfois inutiles, je ne suis pas certaine que les risques médico-légaux suffisent à expliquer mais je suis d'accord que c'est en lien avec la société de consommation.
Lilibellule a écrit :
13 juin 2018, 12:48

Je ne fais jamais de courses sans ma petite liste, pour éviter d'acheter tout et n'importe quoi. Je fais mes menus à l'avance et ensuite j'achète ce dont j'ai besoin et rien d'autre. Comme ça je ne gaspille pas. Je ne me laisse pas tenter par les promos dont je n'ai pas besoin, même si c'est une bonne affaire.
J'ai ma liste, je la suis et je me barre. Je fais des économies grâce à ce système. Bon faut dire aussi que j'ai pas les moyens de trop dépenser...
Ben ça , je ne sais pas pourquoi mais je n'y arrive pas. Faire des menus à l'avance , je me sens dans un carcan, c'est presque liberticide pour moi; c'est étrange mais c'est comme ça, je fais un blocage. Et la liste de courses, je ne veux pas parce que je force ma mémoire à travailler. J'ai toujours fait un complexe de ma mémoire et la liste est pour moi la preuve qu'elle ne fonctionne pas bien! :gene2:
Modifié en dernier par Sophie du moulin le 13 juin 2018, 15:26, modifié 1 fois.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
lucien
Messages : 4450
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Vous et la société de consommation

Message par lucien »

Yann quib a écrit :
13 juin 2018, 15:20

1/discréditer
2/ insulter
3/ bannir si on répond
Je ne comprends toujours pas le rapport avec la modération ("bannir"???). (ils t'ont répondu, je crois?).
Discréditer, ben écoute, c'est si simple, pourquoi je me gênerais? Et tout est vérifiable, si on veut s'en donner la peine, dans ce que je dis.
Insulter? Heu... ah bon?
Yann quib a écrit :
13 juin 2018, 15:20
bin si, "idiots utiles" parce que vous êtes tellement caricaturaux dans votre radicalité agressive et votre endoctrinement aveugle qu'on ne peut que prendre le contrepied de vos idées politiques en priant pour que jamais des "gens comme vous" n'arrivent au pouvoir.
les "gens comme vous", ce sont des gens d’extrême droite ou gauche, intolérants et agressifs, les petits robespierre des forums.
C'est qui "vous"? , répété je?
En attendant, toujours zéro argument sur le fond (déjà que tu te plantes quant à la forme, ça devient un peu léger...), c'est des gens comme toi qui sont au pouvoir, et on voit bien le résultat. Quant au fameux "les extrêmes se rejoignent", c'est d'un tel vide intellectuel que j'apparente ça à un réflexe, un peu comme "idiots utiles", tu sais même plus ce que ça veut dire. Ruffin, par exemple, est-il un idiot utile, quand il met chaque semaine en ligne le bilan de son rôle de député, les commissions auxquelles il a participé, le nombre extraordinaire d'absents lrem, qui ne se mobilisent qu'au moment de voter, prévenus aux bars par une petite sonnerie (et qui n'ont donc pas participé au débat, obéissant à macro, qui leur impose de voter "pour" tout ce qui vient de lui et du gouvernement, et "contre" tout autre amendement...), qui se bouge au niveau local, etc?
Modifié en dernier par lucien le 13 juin 2018, 15:43, modifié 2 fois.
"La seule différence entre un fou et moi, c'est que moi, je ne suis pas fou".

Avatar du membre
fifi brindacier
Messages : 454
Enregistré le : 12 juil. 2017, 19:18

Re: Vous et la société de consommation

Message par fifi brindacier »

Dans la santé, Sophie, y a les vaccins sûrement. C'est pas normal que dès qu'on a un rendez-vous chez le médecin il nous dise qu'il faut faire tel ou tel vaccin parce que l'année dernière y a eu quatre morts dans un lycée à cause de cette maladie, parce que quand on n'est pas vacciné on refile nos maladies à tout le monde et donc des gens crèvent par notre faute...
Encore une fois, les lobbies pharmaceutique sont derrière tout ça et il graissent la patte aux médecins. Je vois rien d'autre. La santé a elle aussi été rachetée par les gros et quand on voit ce que ces mêmes nous font bouffer, on se dit qu'on vivra pas vieux... :?
"Je voudrais être un arbre, boire l'eau des orages
Me nourrir de la terre, être ami des oiseaux"

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 2374
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Vous et la société de consommation

Message par adieu minette »

Sophie du moulin a écrit :
13 juin 2018, 15:23
. Rares sont les généralistes qui peuvent te recevoir dans la journée , te faire des points de suture , te dire sans radio si tu as une fracture.
Ce n'est pas qu'ils ne peuvent pas, c'est surtout qu'ils ne veulent plus s'emmerder. Les derniers qui racommodent encore partent à la retraite. Je me suis fait recoudre pleins de fois quand j'étais mioche. Et une fois adulte par mon généraliste il y a 8 ans, j'ai débarqué en sang dans la salle d'attente, ça n'a pas été plus long qu'une consultation classique... C'est juste que je n'avais pas rendez-vous.

Pour les petites fractures même chose. Les cabinets de radiologie, il n'y en a pas qu'aux urgences... Et on ne meurt pas avec un index fracturé. Un médecin compétent, en manipulant va vite voir s'il y a des trucs cassés au non, il remet le doigt correctement, il pose une atèle, radio de contrôle le lendemain en cabinet de radiologie pour confirmer tout ça et que tout est en place. Même pour une grosse entorse ou autre, pour une majorité d'actes pratiqués aux urgence, il n'y a rien qu'un généraliste serait incapable de faire après 9 ans d'étude...

Bien sûr le problème, c'est aussi le manque cruel de généralistes !
Modifié en dernier par adieu minette le 13 juin 2018, 15:54, modifié 2 fois.
La question que j'me pose tout le temps
Mais que feront nos enfants
Quand il ne restera rien que des ruines et leur faim

Avatar du membre
Yann quib
Messages : 9614
Enregistré le : 19 oct. 2005, 12:03
Localisation : Beg Er Vil

Re: Vous et la société de consommation

Message par Yann quib »

Sophie du moulin a écrit :
13 juin 2018, 15:23

Je ne vois pas tout à fait cela sous le même angle. Aux urgences, je n'ai vu que des personnes qui avaient eu un accident, fait une chute ou un malaise. Si ces personnes vont chez leur généraliste , ce dernier risque fort de les envoyer aux urgences. Rares sont les généralistes qui peuvent te recevoir dans la journée , te faire des points de suture , te dire sans radio si tu as une fracture. Les seules fois où j'ai vu des cas où j'ai pensé que cela aurait pu être pris en charge en médecine de ville, c'était aux urgences pédiatriques et là je me demande si ce n'est pas lié au fait qu'à présent repose une pression plus importante sur les parents, des angoisses plus importantes qu'auparavant.
Pour les examens complémentaires parfois inutiles, je ne suis pas certaine que les risques médico-légaux suffisent à expliquer mais je suis d'accord que c'est en lien avec la société de consommation.
Je ne sais pas ou tu as travaillé aux urgences, mais apparemment ce n'est pas pareil partout.
Mon fils a travaillé aux urgences d'une ville de banlieue, il y a énormément de personnes qui viennent pour de la bobologie, parce qu'aux urgences c'est immédiat (même si l'attente peut être longue si tu n'as pas grand chose) et surtout gratuit !
E kreiz an avel, atao!

Avatar du membre
fifi brindacier
Messages : 454
Enregistré le : 12 juil. 2017, 19:18

Re: Vous et la société de consommation

Message par fifi brindacier »

lucien a écrit :
12 juin 2018, 21:07
Je me répète, hein, mais est ce que tu t'es déjà demandé pourquoi 95% des médias officiels appartenaient à des multinationales? Il n'y a rien d'inné... tout est véritablement pensé pour qu'il n'y ait pas (ou si peu...) de Fifi parmi les ados, et les adultes d'ailleurs.
Tu n'arrives pas à percevoir ce monde utopique, dans lequel tout serait reprit à zéro, où les multinationales n'existeraient pas, où bien sûr les médias seraient différents, ils seraient là juste pour annoncer la météo du lendemain et savoir quand on pourrait planter les patates :)
lucien a écrit :
12 juin 2018, 21:07
Ou pourquoi, dans les manuels scolaires, on ne parlait pas, ou si peu des "événements d'Algérie"? Et bien sur pas un mot sur Charonne, ni sur le 17 octobre 61 (où la, on voit le véritable visage des flics, si gentils, qui prennent tes plaintes quand tu t'es fait voler ton portable...).
Tiens, je crois qu'on a les mêmes manuels scolaires :-) et encore, au lycée ils font à mon avis un peu plus gaffe qu'au collège.
Tu cites les choses dont on ne parle pas, mais des choses dont on ne parle pas y en a! Moi je vois surtout les choses qui y sont écrites (entre les lignes mais assez clairement tout de même).
Ces mêmes manuels où on nous fait l'éloge de la mondialisation, de l'UE, où on nous explique que les réfugiés fuyant la guerre sont accueillis à bras ouverts dans notre pays, où on nous dit que le vote est un droit, une liberté énormes, qu'il faut lutter contre l'abstentionnisme parce que "nos ancêtres se sont battues pour pouvoir voter, il faut les respecter", "parce qu'"on a la chance de vivre dans une démocratie, il faut voter pour la faire vivre"... (Seulement, un pays où une bonne partie des gens y habitant n'ont pas le droit de vote n'est pas une démocratie. Seulement, un pays où mettre un bout de papier dans une urne tous les cinq ans n'est pas une démocratie. Et puis quand le vote blanc n'est pas prit en compte, et ben ça revient au même, de pas voter.) C'est sûr que c'est simple de manipuler la population avec tout ça, peut-être l'école parce que c'est un âge où on est très facilement influençables. Heureusement quand même que la majorité des profs n'a pas le même discours que le manuel (il y en a, quand même).
"Je voudrais être un arbre, boire l'eau des orages
Me nourrir de la terre, être ami des oiseaux"

Avatar du membre
lucien
Messages : 4450
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Vous et la société de consommation

Message par lucien »

Bon ben on est d'accord, c'est même pas marrant. :-D

(je ne sais pas si tu avais vu ce lien, je l'ai posté il n'y a pas longtemps, je crois):

https://www.arte.tv/fr/videos/071470-00 ... sentement/
Modifié en dernier par lucien le 13 juin 2018, 17:00, modifié 1 fois.
"La seule différence entre un fou et moi, c'est que moi, je ne suis pas fou".

Avatar du membre
Tord
Messages : 2187
Enregistré le : 25 oct. 2005, 14:14
Localisation : Prout

Re: Vous et la société de consommation

Message par Tord »

Et moi je crois qu'on a pas les mêmes manuels et que sur l'ensemble, les programmes sont pas mal faits.
lucien a écrit :
13 juin 2018, 14:53
C'est le type même du bon petit soldat, j'imagine même qu'il frémit en entendant cette merde guerrière de Marseillaise (avec son dégueulasse sang "impur", censé justifier qu'on se batte pour le CAC40, en gros...).
Entre l'idée de dire que les français qui ne sont plus sous une société d'ordres vont se battre pour préserver le peu d'acquis et de liberté qu'ils ont gagnés et qui peuvent être retirés à tout moment en cas de défaite contre le saint Empire et l'idée de CAC 40, je comprends pas.
Surtout quand on veut une révolution sanglante pour renverser les puissants.

Avatar du membre
lucien
Messages : 4450
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Vous et la société de consommation

Message par lucien »

C'est assez surprenant, comme remarque, de la part d'un prof d'histoire. Je serais assez intéressé par ta vision de l'origine des guerres. Tu crois vraiment que "les français" allaient se battre volontairement et crever en toute bonne conscience pour préserver leurs libertés??? lol. Ils étaient la chair à pâté du capital, ça a toujours été ainsi. Et ça continue, dans les guerres qu'on appelle "de religion", ou autrement...c'est rigolo que le pétrole coule toujours sous les dogmes religieux... Les soldats ont toujours été aux ordres des puissants, des dominants.

Et par ce que tu penses des paroles de la marseillaise, accessoirement. Je m'en branle total de l'origine, je le connais aussi, mais le fait qu'elle soit un hymne national.

(et tiens, pour croiser avec un autre topic, tu pourrais passer à tes élèves le film que je conseille à Fifi, juste plus haut. Puisque tu sembles convaincu que l'école forge l'esprit critique, on est en plein dedans! Et c'est intemporel, juste un bon support de discutes...)
Modifié en dernier par lucien le 13 juin 2018, 17:12, modifié 1 fois.
"La seule différence entre un fou et moi, c'est que moi, je ne suis pas fou".

Avatar du membre
Tord
Messages : 2187
Enregistré le : 25 oct. 2005, 14:14
Localisation : Prout

Re: Vous et la société de consommation

Message par Tord »

Je vais fumer et je te réponds. Et je suis pas sûr qu'on soit en désaccord au final.

Avatar du membre
lucien
Messages : 4450
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Vous et la société de consommation

Message par lucien »

Tord a écrit :
13 juin 2018, 17:11
Je vais fumer et je te réponds. Et je suis pas sûr qu'on soit en désaccord au final.
Ah pas sur! Parce que j'ai modifié en traître depuis ça...:-D
"La seule différence entre un fou et moi, c'est que moi, je ne suis pas fou".

dd
Messages : 5078
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Vous et la société de consommation

Message par dd »

lucien a écrit :
13 juin 2018, 15:26
Yann quib a écrit :
13 juin 2018, 15:20

1/discréditer
2/ insulter
3/ bannir si on répond
Je ne comprends toujours pas le rapport avec la modération ("bannir"???). (ils t'ont répondu, je crois?).
Discréditer, ben écoute, c'est si simple, pourquoi je me gênerais? Et tout est vérifiable, si on veut s'en donner la peine, dans ce que je dis.
Insulter? Heu... ah bon?
Yann quib a écrit :
13 juin 2018, 15:20
bin si, "idiots utiles" parce que vous êtes tellement caricaturaux dans votre radicalité agressive et votre endoctrinement aveugle qu'on ne peut que prendre le contrepied de vos idées politiques en priant pour que jamais des "gens comme vous" n'arrivent au pouvoir.
les "gens comme vous", ce sont des gens d’extrême droite ou gauche, intolérants et agressifs, les petits robespierre des forums.
C'est qui "vous"? , répété je?
En attendant, toujours zéro argument sur le fond (déjà que tu te plantes quant à la forme, ça devient un peu léger...), c'est des gens comme toi qui sont au pouvoir, et on voit bien le résultat. Quant au fameux "les extrêmes se rejoignent", c'est d'un tel vide intellectuel que j'apparente ça à un réflexe, un peu comme "idiots utiles", tu sais même plus ce que ça veut dire. Ruffin, par exemple, est-il un idiot utile, quand il met chaque semaine en ligne le bilan de son rôle de député, les commissions auxquelles il a participé, le nombre extraordinaire d'absents lrem, qui ne se mobilisent qu'au moment de voter, prévenus aux bars par une petite sonnerie (et qui n'ont donc pas participé au débat, obéissant à macro, qui leur impose de voter "pour" tout ce qui vient de lui et du gouvernement, et "contre" tout autre amendement...), qui se bouge au niveau local, etc?
Et si t’arretais de lui répondre ? Comme ça il repart d’ou Il vient et va chialer ailleurs
Image

Avatar du membre
lucien
Messages : 4450
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Vous et la société de consommation

Message par lucien »

J'y pense. Mais en face de qq'un qui argumente, j'aime bien la discussion, même si ça frite un peu. Mais bon c'est pas le cas...J'ai proposé ailleurs d'autres sujets, des liens, tenter de parler "sans affects" (parce que je me connais bien, la responsabilité ne vient pas que de yann...), mais que dalle non plus.

Donc t'as sans doute raison.
"La seule différence entre un fou et moi, c'est que moi, je ne suis pas fou".

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 4295
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Vous et la société de consommation

Message par Sophie du moulin »

fifi brindacier a écrit :
13 juin 2018, 15:34
Dans la santé, Sophie, y a les vaccins sûrement. C'est pas normal que dès qu'on a un rendez-vous chez le médecin il nous dise qu'il faut faire tel ou tel vaccin parce que l'année dernière y a eu quatre morts dans un lycée à cause de cette maladie, parce que quand on n'est pas vacciné on refile nos maladies à tout le monde et donc des gens crèvent par notre faute...
Encore une fois, les lobbies pharmaceutique sont derrière tout ça et il graissent la patte aux médecins. Je vois rien d'autre. La santé a elle aussi été rachetée par les gros et quand on voit ce que ces mêmes nous font bouffer, on se dit qu'on vivra pas vieux... :?
Je suis d'accord avec toi par rapport aux pressions des lobbys pharmaceutiques de manière générale mais plus réservée pour les vaccins. Pour les vaccins, c'est un autre débat qui ne devrait pas se résoudre par des obligations à mon sens. Le souci là est dans quelle mesure la santé collective peut s'immiscer dans la santé individuelle. Par contre sur certains dépistages systématiques dotés de campagnes ultra médiatisées avec des images roses en tout genre... je suis beaucoup plus sceptique.
Yann quib a écrit :
13 juin 2018, 15:52
Je ne sais pas ou tu as travaillé aux urgences, mais apparemment ce n'est pas pareil partout.
Mon fils a travaillé aux urgences d'une ville de banlieue, il y a énormément de personnes qui viennent pour de la bobologie, parce qu'aux urgences c'est immédiat (même si l'attente peut être longue si tu n'as pas grand chose) et surtout gratuit !
Non, non je n'y ai jamais travaillé mais j'ai eu beaucoup d'occasions d'y aller entre mon mari qui manipule pas mal d'outils en tout genre et les enfants qui jouent les casse-cou (en moyenne une fois par an). Pour les personnes qui viennent pour des analyses, ne serait-ce pas le plus souvent des personnes en détresse sociale et psychologique ? donc pas facile non plus à suivre en médecine de libérale car ils interrompent souvent les suivis...
adieu minette a écrit :
13 juin 2018, 15:52
Sophie du moulin a écrit :
13 juin 2018, 15:23
. Rares sont les généralistes qui peuvent te recevoir dans la journée , te faire des points de suture , te dire sans radio si tu as une fracture.
Ce n'est pas qu'ils ne peuvent pas, c'est surtout qu'ils ne veulent plus s'emmerder. Les derniers qui racommodent encore partent à la retraite. Je me suis fait recoudre pleins de fois quand j'étais mioche. Et une fois adulte par mon généraliste il y a 8 ans, j'ai débarqué en sang dans la salle d'attente, ça n'a pas été plus long qu'une consultation classique... C'est juste que je n'avais pas rendez-vous.

Pour les petites fractures même chose. Les cabinets de radiologie, il n'y en a pas qu'aux urgences... Et on ne meurt pas avec un index fracturé. Un médecin compétent, en manipulant va vite voir s'il y a des trucs cassés au non, il remet le doigt correctement, il pose une atèle, radio de contrôle le lendemain en cabinet de radiologie pour confirmer tout ça et que tout est en place. Même pour une grosse entorse ou autre, pour une majorité d'actes pratiqués aux urgence, il n'y a rien qu'un généraliste serait incapable de faire après 9 ans d'étude...

Bien sûr le problème, c'est aussi le manque cruel de généralistes !
Oui mais c'est ça aussi que je disais, les généralistes ne font plus la même médecine qu'avant! Et en plus ils ne veulent plus travailler 7 jours sur 7, ce que l'on peut comprendre aussi. Là le souci de leur surcharge de travail vient effectivement , à mon sens, de la "consommation" de médecine. Je vois souvent par exemple des parents aller chez le médecin parce que leur enfant a des symptôme de gastro depuis quelques heures ou de la fièvre depuis moins de 48 heures! Moi je ne les emmène que lorsque la gastro dure plus de 3 jours, ce qui a dû arriver une ou deux fois mes 5 enfants confondus et quand ils font de la fièvre depuis plus de 3 ou 4 jours et ils ne se portent pas moins bien que les autres.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
Tord
Messages : 2187
Enregistré le : 25 oct. 2005, 14:14
Localisation : Prout

Re: Vous et la société de consommation

Message par Tord »

lucien a écrit :
13 juin 2018, 17:02
C'est assez surprenant, comme remarque, de la part d'un prof d'histoire. Je serais assez intéressé par ta vision de l'origine des guerres. Tu crois vraiment que "les français" allaient se battre volontairement et crever en toute bonne conscience pour préserver leurs libertés??? lol. Ils étaient la chair à pâté du capital, ça a toujours été ainsi. Et ça continue, dans les guerres qu'on appelle "de religion", ou autrement...c'est rigolo que le pétrole coule toujours sous les dogmes religieux... Les soldats ont toujours été aux ordres des puissants, des dominants.
C'est généralement ce que j'essaie d'expliquer aux élèves. La plupart (toutes ? Peut-être je sais pas) des guerres se font sur la base d'intérêts économiques mais parfois aussi les idéologies politiques et religieuses sont importantes. C'est pas sur ça que je suis pas d'accord, c'est sur le côté symbolique de l'hymne.
Et par ce que tu penses des paroles de la marseillaise, accessoirement. Je m'en branle total de l'origine, je le connais aussi, mais le fait qu'elle soit un hymne national.
Au même titre que la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, je vois ça comme un symbole fort qui me plait.
Chanté par Macron, ça n'a aucun sens. C'est comme Netayahou à une manifestation pour Charlie Hebdo ou si Gattaz disait que tous les Hommes étaient égaux en droit.
Mais cette idée que tous les Hommes sont libres et égaux à la naissance, ça me plait et c'est pas parce que les puissants vont s'en servir, que ça va me dégouter de l'idée.
La Marseillaise, je la vois comme un symbole fort qui est liée à l'idée de résistance à l'oppression. Comme l'idée que 97% de la population qui était considérée comme de la merde parce que son sang n'était pas noble, s'est soulevée d'abord dans Paris mais aussi et surtout dans les campagnes pour combattre cette injustice. Et une fois que certains aquis avaient été obtenus, la population s'était battue pour préserver tout ça contre le risque de défait face au Saint Empire et donc d'un retour en arrière. Le truc de vivre libre ou mourir quoi.

Evidemment, c'est du roman national mais ça me plait. Tout comme j'aime l'idée qu'il puisse y avoir une révolution qui arrive en étant conscient que derrière, ça changera pas le fait que les puissants seront toujours là (d'autres auront pris la place.) parce que c'est juste la nature humaine.
(et tiens, pour croiser avec un autre topic, tu pourrais passer à tes élèves le film que je conseille à Fifi, juste plus haut. Puisque tu sembles convaincu que l'école forge l'esprit critique, on est en plein dedans! Et c'est intemporel, juste un bon support de discutes...)
Je vais regarder ça.
Pour l'esprit critique, je pense que je passe mon temps à essayer de le faire. Esprit critique sur les documents, les informations peu importe d'où elles viennent, sur l'idée de propagande et sur le pluralisme de la presse qui ne l'est pas vraiment. Mais faut avouer qu'ils sont jeunes et qu'ils s'en battent quand même un peu les couilles.

Répondre