Dans la télmoche...

Modérateur : modérateurs

Avatar du membre
ac2n
Messages : 3159
Enregistré le : 22 avr. 2005, 18:01
Localisation : Le bistrot des copains au

Re: Dans la télmoche...

Message par ac2n »

..........................(°±°)..........................

Le "coint coint" sauvera l'humanité !

Image

https://www.facebook.com/Xavisions-399600453546061/

Avatar du membre
ac2n
Messages : 3159
Enregistré le : 22 avr. 2005, 18:01
Localisation : Le bistrot des copains au

Re: Dans la télmoche...

Message par ac2n »

..........................(°±°)..........................

Le "coint coint" sauvera l'humanité !

Image

https://www.facebook.com/Xavisions-399600453546061/

Avatar du membre
fifi brindacier
Messages : 454
Enregistré le : 12 juil. 2017, 19:18

Re: Dans la télmoche...

Message par fifi brindacier »

Je viens de voir le documentaire Au nom du père... Il est déjà sorti quatre fois non ?
Déjà, comme Charlie, je trouve les reconstitutions de scènes insupportables ! Et encore c'est moins horrible que dans je ne sais plus quel documentaire où on voyait un pseudo sosie de Renaud filmé de dos... Ridicule ! Je suis d'accord aussi pour dire que la phrase "Le succès de mon fils me tue" est largement théâtralisée. D'ailleurs tout est exagéré, disproportionné. Il faut absolument trouver une explication, une origine à tout. Ils font parfois des raccourcis mais alors sacrément raccourcis. Le fait de vouloir à tout prix trouver L'évènement qui a fait que Renaud s'est mis à boire est aussi agaçant. Je pense pas qu'il y ait vraiment un évènement précis qui soit à l'origine de l'alcoolisme de Renaud, c'est comme ça, le caractère, la nature, la sensibilité, les gènes peut-être, mais ça s'explique pas par des choses précises. Est-ce que sans Moscou il n'aurait jamais plongé dans l'alcool ? Ça m'étonnerait...
Ensuite c'est pas super bien organisé, je vois pas trop pourquoi le documentaire commence avec Moscou, puis les images ne collent pas toujours avec ce qui est dit en même temps. Les interviewés parlent parfois de choses avec lesquelles ils n'ont aucun lien, presque ils n'étaient même pas nés quand elles se sont passées, je vois pas trop l'intérêt... Et puis y en a quelques-uns qui sont vraiment insupportables, tout particulièrement Eric Jean-Jean, animateur RTL et "spécialiste de Renaud" (tiens, je vais faire ça moi aussi, je peux arrêter les études tout de suite !) et Jean-Pierre Pasqualini, journaliste musical qui donne l'impression qu'il dit des choses qu'on vient de lui apprendre. Enfin bref, des analyses de psychologue de comptoir ou alors déjà faites mille fois. La plupart des interviewés n'apportent rien, ils ne font que répéter ce qui est dit dans l'autobiographie de Renaud, et en effet un grand nombre de fans aurait pu en dire autant (et même plus !). Aussi quelques erreurs, une dès le début : à Moscou Renaud n'a pas chanté le déserteur de Boris Vian mais SON déserteur et Olivier Séchan n'est pas mort après la naissance de Malone mais une semaine avant. D'ailleurs je vois pas bien le rapport entre le documentaire et son titre, Au nom du père, au final on ne parle pas tant de son père.
Par contre c'est vrai qu'il y a quelques photos "inédites", notamment avec Dominique ou de la période du Café de la Gare. Et j'ai bien aimé quand même les interviews de Mourad Malki, ce qu'il dit est assez fin et il a l'air sympa, de Alain Lanty qui est touchant, de Pierre Tarde qui apporte un peu d'info nouvelle et de Bucolo aussi, d'ailleurs je croyais qu'il faisait la gueule à Renaud ?
Modifié en dernier par fifi brindacier le 04 déc. 2019, 00:47, modifié 1 fois.
"Je voudrais être un arbre, boire l'eau des orages
Me nourrir de la terre, être ami des oiseaux"

Benoit1664
Messages : 844
Enregistré le : 09 juil. 2012, 11:25

Re: Dans la télmoche...

Message par Benoit1664 »

Eric Jeanjean il m'insupporte au plus haut, aucune modestie et à la radio il veut prendre une voix de crooner qu'il n'a pas, la caricature d'un commercial.

TRUMBO
Messages : 10
Enregistré le : 01 avr. 2017, 20:06

Re: Dans la télmoche...

Message par TRUMBO »

Jeep a écrit :
27 nov. 2019, 11:34
BFM TV :
Les fans de Renaud conquis par son nouvel album

Des fans de Renaud, triés sur le volet, avaient rendez-vous dans le 14e arrondissement de Paris pour écouter son dernier album. Cela faisait 3 ans qu'ils attendaient ce nouvel opus.

Sans Renaud il va sans dire !!

Avatar du membre
ac2n
Messages : 3159
Enregistré le : 22 avr. 2005, 18:01
Localisation : Le bistrot des copains au

Re: Dans la télmoche...

Message par ac2n »

TRUMBO a écrit :
02 déc. 2019, 16:48
Jeep a écrit :
27 nov. 2019, 11:34
BFM TV :
Les fans de Renaud conquis par son nouvel album

Des fans de Renaud, triés sur le volet, avaient rendez-vous dans le 14e arrondissement de Paris pour écouter son dernier album. Cela faisait 3 ans qu'ils attendaient ce nouvel opus.

Sans Renaud il va sans dire !!
Il était pas invité !
..........................(°±°)..........................

Le "coint coint" sauvera l'humanité !

Image

https://www.facebook.com/Xavisions-399600453546061/

TRUMBO
Messages : 10
Enregistré le : 01 avr. 2017, 20:06

Re: Dans la télmoche...

Message par TRUMBO »

fifi brindacier a écrit :
02 déc. 2019, 01:01
Je viens de voir le documentaire Au nom du père... Il est déjà sorti quatre fois non ?
Déjà, comme Charlie, je trouve les reconstitutions de scènes insupportables ! Et encore c'est moins horrible que dans je ne sais plus quel documentaire où on voyait un pseudo sosie de Renaud filmé de dos... Ridicule ! Je suis d'accord aussi pour dire que la phrase "Le succès de mon fils me tue" est largement théâtralisée. D'ailleurs tout est exagéré, disproportionné. Il faut absolument trouver une explication, une origine à tout. Ils font parfois des raccourcis mais alors sacrément raccourcis. Le fait de vouloir à tout prix trouver L'évènement qui a fait que Renaud s'est mis à boire est aussi agaçant. Je pense pas qu'il y ait vraiment un évènement précis qui soit à l'origine de l'alcoolisme de Renaud, c'est comme ça, le caractère, la nature, la sensibilité, les gènes peut-être, mais ça s'explique pas par des choses précises. Est-ce que sans Moscou il n'aurait jamais plongé dans l'alcool ? Ça m'étonnerait...
Ensuite c'est pas super bien organisé, je vois pas trop pourquoi le documentaire commence avec Moscou, puis les images ne collent pas toujours avec ce qui est dit en même temps. Les interviewés parlent parfois de choses avec lesquelles ils n'ont aucun lien, presque ils n'étaient même pas nés quand elles se sont passées, je vois pas trop l'intérêt... Et puis y en a quelques-uns qui sont vraiment insupportables, tout particulièrement Eric Jean-Jean, animateur RTL et "spécialiste de Renaud" (tiens, je vais faire ça moi aussi, je peux arrêter les études tout de suite !) et Jean-Pierre Pasqualini, journaliste musical qui donne l'impression qu'il dit des choses qu'on vient de lui apprendre. Enfin bref, des analyses de psychologue de comptoir ou alors déjà faites mille fois. La plupart des interviewés n'apportent rien, ils ne font que répéter ce qui est dit dans l'autobiographie de Renaud, et en effet un grand nombre de fans aurait pu en dire autant (et même plus !). Aussi quelques erreurs, une dès le début : à Moscou Renaud n'a pas chanté le déserteur de Boris Vian mais SON déserteur et Olivier Séchan n'est pas mort après la naissance de Malone mais une semaine avant. D'ailleurs je vois pas bien le rapport entre le documentaire et son titre, Au nom du père, au final on ne parle pas tant de son père.
Par contre c'est vrai qu'il y a quelques photos "inédites", notamment avec Dominique ou de la période du Café de la Gare. Et j'ai bien aimé quand même les interviews de Mourad Malki, ce qu'il dit est assez fin et il a l'air sympa, de Alain Lanty qui est touchant, de Pierre Tarde qui apporte un peu d'info nouvelle et de Buccolo aussi, d'ailleurs je croyais qu'il faisait la gueule à Renaud ?
Slt Fifi brindacier, tu fais là un résumé parfait de ce doc sans grand intérêt ci ce n'est, comme tu l'a dis, quelques images inédites. Comme toi, Eric Jean-Jean m'insupporte en se posant en expert alors qu'il n'est même pas capable de citer, de tête correctement, les paroles des chansons !! J'ai relevé également les propos de Buccolo et Lanty et il m'a semblé déceler une certaine nostalgie pour le Renaud qu'ils ont connu autrefois et qui laisse supposer que leurs rapports sont aujourd'hui tendus ; je pensais comme toi qu'ils étaient fâchés et je fus surpris de leur participation à ce doc…(comme s'ils avaient décider de ne conserver que les meilleurs souvenirs…). j'ai noté par ailleurs, que Jean-Philippe Goude était présenté comme (simple) pianiste alors qu'il fut réalisateur et arrangeur sur deux albums majeurs de Renaud ! Les interviews de Goude sont beaucoup plus intéressantes à lire dans les deux livres signés par Baptiste Vignol sur l'œuvre complète de Renaud : on y décèle notamment entre les lignes, qu'il est quelque peu déçu ne pas avoir été créditer par Renaud en tant que co-compositeur de Mistral gagnant, eu égard à ses arrangements sur ce morceau et surtout à la composition de la partition d'intro qui participe grandement du succès. D'autres interviews (Alain Ranval notamment) sont également enrichissantes et je suis étonné que le sujet n'ait (à ma connaissance) jamais été évoqué ici… Salutations.

TRUMBO
Messages : 10
Enregistré le : 01 avr. 2017, 20:06

Re: Dans la télmoche...

Message par TRUMBO »

ac2n a écrit :
02 déc. 2019, 16:50
TRUMBO a écrit :
02 déc. 2019, 16:48
Jeep a écrit :
27 nov. 2019, 11:34
BFM TV :




Sans Renaud il va sans dire !!
Il était pas invité !
:mdr3:

Avatar du membre
lucien
Messages : 4446
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Dans la télmoche...

Message par lucien »

TRUMBO a écrit :
02 déc. 2019, 17:16
ac2n a écrit :
02 déc. 2019, 16:50
TRUMBO a écrit :
02 déc. 2019, 16:48


Sans Renaud il va sans dire !!
Il était pas invité !
:mdr3:

Ben c'est à dire que lui, il savait à quoi s'attendre... il a préféré pas venir. :-D
"La seule différence entre un fou et moi, c'est que moi, je ne suis pas fou".

Charlie Brown
Messages : 2306
Enregistré le : 06 sept. 2005, 21:19

Re: Dans la télmoche...

Message par Charlie Brown »

fifi brindacier a écrit :
02 déc. 2019, 01:01
Je viens de voir le documentaire Au nom du père... Il est déjà sorti quatre fois non ?
Déjà, comme Charlie, je trouve les reconstitutions de scènes insupportables ! Et encore c'est moins horrible que dans je ne sais plus quel documentaire où on voyait un pseudo sosie de Renaud filmé de dos... Ridicule ! Je suis d'accord aussi pour dire que la phrase "Le succès de mon fils me tue" est largement théâtralisée. D'ailleurs tout est exagéré, disproportionné. Il faut absolument trouver une explication, une origine à tout. Ils font parfois des raccourcis mais alors sacrément raccourcis. Le fait de vouloir à tout prix trouver L'évènement qui a fait que Renaud s'est mis à boire est aussi agaçant. Je pense pas qu'il y ait vraiment un évènement précis qui soit à l'origine de l'alcoolisme de Renaud, c'est comme ça, le caractère, la nature, la sensibilité, les gènes peut-être, mais ça s'explique pas par des choses précises. Est-ce que sans Moscou il n'aurait jamais plongé dans l'alcool ? Ça m'étonnerait...
Ensuite c'est pas super bien organisé, je vois pas trop pourquoi le documentaire commence avec Moscou, puis les images ne collent pas toujours avec ce qui est dit en même temps. Les interviewés parlent parfois de choses avec lesquelles ils n'ont aucun lien, presque ils n'étaient même pas nés quand elles se sont passées, je vois pas trop l'intérêt... Et puis y en a quelques-uns qui sont vraiment insupportables, tout particulièrement Eric Jean-Jean, animateur RTL et "spécialiste de Renaud" (tiens, je vais faire ça moi aussi, je peux arrêter les études tout de suite !) et Jean-Pierre Pasqualini, journaliste musical qui donne l'impression qu'il dit des choses qu'on vient de lui apprendre. Enfin bref, des analyses de psychologue de comptoir ou alors déjà faites mille fois. La plupart des interviewés n'apportent rien, ils ne font que répéter ce qui est dit dans l'autobiographie de Renaud, et en effet un grand nombre de fans aurait pu en dire autant (et même plus !). Aussi quelques erreurs, une dès le début : à Moscou Renaud n'a pas chanté le déserteur de Boris Vian mais SON déserteur et Olivier Séchan n'est pas mort après la naissance de Malone mais une semaine avant. D'ailleurs je vois pas bien le rapport entre le documentaire et son titre, Au nom du père, au final on ne parle pas tant de son père.
Par contre c'est vrai qu'il y a quelques photos "inédites", notamment avec Dominique ou de la période du Café de la Gare. Et j'ai bien aimé quand même les interviews de Mourad Malki, ce qu'il dit est assez fin et il a l'air sympa, de Alain Lanty qui est touchant, de Pierre Tarde qui apporte un peu d'info nouvelle et de Buccolo aussi, d'ailleurs je croyais qu'il faisait la gueule à Renaud ?

Comment t'es vénère ! Tu m'as bien fait marrer ! :-D
Et je suis assez d'accord avec toi, dans l'ensemble (même si ça m'a pas autant énervé. :wink: )
Oui, Eric Jean-Jean et, surtout, Jean-Pierre Pasqualini étaient bien insupportables. Mais j'ai bien aimé David Séchan, en plus de ceux que tu cites. Mourad Malki parlait beaucoup plus dans le documentaire de TMC, si ça t'intéresse, diffusé deux jours plus tôt et pas du tout inédit, celui-là.
Quant au père de Renaud, si on n'en parle tant que ça, comme tu dis, c'est quand même l'angle d'attaque à partir duquel ils ont essayé d'éclairer tout le documentaire (sans y parvenir tout le temps, mais quand même). Ils essayaient d'expliquer, à partir de la relative "absence" de celui-ci et, surtout, du manque de reconnaissance/soutien de sa part, le besoin qu'avait Renaud de trouver inconsciemment un père de substitution (un grand frère comme Thierry, un chef de bande d'Argenteuil, un modèle comme Georges Brassens, une idole comme Hugues Aufray, un pote comme Coluche, un patriarche/un "sage" comme François Mitterrand, par exemple...). Je dis pas que c'est forcément très probant, mais ils ont essayé d'aborder Renaud par ce biais, en fil rouge, ce qui n'est pas totalement inintéressant, malgré tout. :wink:
C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule !

Avatar du membre
fifi brindacier
Messages : 454
Enregistré le : 12 juil. 2017, 19:18

Re: Dans la télmoche...

Message par fifi brindacier »

Charlie Brown a écrit :
03 déc. 2019, 22:57
Comment t'es vénère ! Tu m'as bien fait marrer ! :-D
Et je suis assez d'accord avec toi, dans l'ensemble (même si ça m'a pas autant énervé. :wink: )
Oui, Eric Jean-Jean et, surtout, Jean-Pierre Pasqualini étaient bien insupportables. Mais j'ai bien aimé David Séchan, en plus de ceux que tu cites. Mourad Malki parlait beaucoup plus dans le documentaire de TMC, si ça t'intéresse, diffusé deux jours plus tôt et pas du tout inédit, celui-là.
Je viens de me relire, c'est vrai que j'étais énervée ! C'est parce que c'était tard :-D
J'ai vu le documentaire de TMC il y a quelques jours, il m'a pas autant énervé, ça devait être moins tard :-)
On n'y apprend pas grand chose en effet mais les témoignages sont sympas pour la plupart, les gens interviewés ne sont pas "spécialistes de Renaud" mais par contre ils l'ont connu et ont quelques trucs à raconter. D'ailleurs Hugues Aufray est impressionnant, autant physiquement que mentalement, jamais on ne lui donnerait 90 ans ! C'était chouette aussi de voir Bucolo gratter quelques cordes de sa guitare.
Disons qu'il a moins de prétention que celui de W9.
"Je voudrais être un arbre, boire l'eau des orages
Me nourrir de la terre, être ami des oiseaux"

Répondre