La musique de Renaud

Autres discussions sur Renaud

Modérateur : modérateurs

La musique dans les chansons de Renaud

1. C'est moins important que ses textes et son interprétation
7
28%
2. C'est aussi important que ses textes et son interprétation
13
52%
3. C'est plus important que ses textes et son interprétation
0
Aucun vote
4. Je m'étais jamais posé la question et j'ai pas envie de me la poser
5
20%
 
Nombre total de votes : 25

Charlie Brown
Messages : 1938
Enregistré le : 06 sept. 2005, 21:19

Re: La musique de Renaud

Message par Charlie Brown » 29 nov. 2016, 22:22

Born X a écrit :Dans ta liste Charlie t'as oublié une autre "famille". Celle de jeunes friands de rock 50's et de dark wavequi en mélangeant ces deux influences donneront des sonorités tout à fait étranges aux rythmes répétitifs et hyper saturés. Une musique servit par des textes souvent simples mais surement pas simplistes, des phrases lancées comme des slogans narrant à la voix leur dégout du monde moderne et leur envie de tout détruire (à commencer par eux mêmes).Une famille qui a vu naitre des groupes "légendaires" comme Starshooter, Bérurier, Lucrate Milk, Wampas., La Souris Déglingué.. des groupes dont sortiront plus tard de sacrés noms (Kent, Loran, Helno, Didier W etc).
Non, j'ai pas oublié, c'est fait exprès. :)
Je veux dire, tout ce que tu cites là, c'est la tendance punk du rock français.
Or, j'exclue les groupes de rock pur et dur de la mouvance "chanson". Dans "nouvelle chanson française" ou "chanson rock", le mot important, c'est chanson. Et j'ajoute même l'épithète "poétique", qui est un trait caractéristique de cette mouvance. Comme tu le dis si bien, les groupes que tu cites balancent des textes simples, des phrases comme des slogans narrant leur dégoût du monde et leur envie de tout détruire. Ce qui n'est absolument pas le propos de la "nouvelle chanson française" (même s'il peut y avoir des incursions sporadiques dans ce domaine de temps à autre).

Tous les auteurs de mon corpus sont des auteurs "populaires" (ou qui veulent l'être), tous ont connu au moins un grand succès commercial, et tous ont pour ambition de renouveler la chanson française. Et ils veulent s'inscrire dans une continuité de la chanson dite "à texte" et/ou "poétique". Et Renaud appartient indéniablement à ce courant. Ils ne sont pas radicalement anti-système, dans le sens où ils font volontiers des télés et des radios si on les y invite. Ils veulent toucher un public assez large, pas une frange à la marge du rock et de la société.

(Et chronologiquement, si Starshooter et La Souris Déglinguée entrent dans les limites retenues (la seconde moitié des années 70), les autres ne naissent que dans les années 80).

Born X a écrit :En fait la musique on y fait pas attention au départ, parce que bon Renaud c'est pas un musicien et que lui même il le dit.
C'est sûrement le moins "musicien" du lot (avec Souchon, peut-être…), mais de là à dire que ce n'est pas un musicien, je suis pas vraiment d'accord.

Born X a écrit :Mais le jour ou tu lit les textes des chansons et qu'en même temps que tu les lit t'as la musique dans la tête et surtout le jour ou t'entend un mec lire du Renaud et que ça te fait tout chelou parce que sans la zique c'est pas pareil tu te ment à te dire que la bande son qui accompagne les paroles bah mine de rien en plus d'avoir sa foutue importance elle te plait aussi et que y'a même des textes tu les aime parce qu'en fait la musique elle colle parfaitement et d'autres tu les kiffe moins parce que la musique te fait pas triper.
Mais ça c'est quand tu prend du recul... de prime abord moi c'est les textes, les mots.
La musique c'est plus du domaine de l'inconscient concernant les chansons de Renaud.
C'est quand je prend le temps de me concentrer dessus que je réalise son importance à mes oreilles et mes neurones.
Même si, et ça ça se respecte Renaud est l'un de ceux qui a réussit à déringardiser l'accordéon.
Ah ben moi, c'est tout le contraire. :D
S'il avait fait de la musique comme Balavoine, par exemple, je serais jamais entré dans son univers ni dans ses textes. :)

adieu minette a écrit :Pour d'autres chansons que celle Renaud, vous enlevez un instrument, ça enlève tout le charme de la chanson. Alors que pour Renaud, bien chanté sans instrument, on a la quintessence de la chanson selon moi.
Là non plus, je ne suis pas d'accord.
Dès son premier album, il compose des trucs que, si ils sont pas là, tout tombe par terre ou devient presque ridicule.
Par exemple Camarade Bourgeois (une de mes chansons préférées sur cet album). Tout son charme, sa force et sa qualité reposent sur la composition, sur sa dynamique, tout repose à la fois sur ce petit gimmick banjoïsant de la guitare acoustique, très sud des USA, lacéré de ces petits riffs de guitare électrique (sans compter le solo final), le tout sur un rythme de batterie irrésistible qui entraîne le morceau et l'auditeur dans une course effrénée, un peu comme si ça illustrait ce propos de mai 68 : "Cours, camarade, le vieux monde est derrière toi !". C'est vraiment irrésistible et ça sert admirablement le propos.


Renaud - Camarade bourgeois[/youtube]


Et c'est pareil avec Buffalo débile, par exemple, sur l'album suivant. Sans cette musique au piano à la fois pathétique et amusante, qui rappelle un accompagnement de film de l'époque du muet (on a d'ailleurs tout le temps l'impression de voir de voir un film muet des années 10, avec des images en noir et blanc un peu rayées, un peu accélérées, pendant qu'il la chante), impossible de sentir tout le sel de la chanson sans cette musique. C'est quasiment génial ! Je trouve que Renaud est très sous-estimé sur son travail musical. :)



Renaud - Buffalo débile[/youtube]

Myr a écrit :Il y a une mélodie portée par les mots. Du coup la musique n'est pas séparable du texte à mon avis (sauf cas particuliers).
Lire un texte de Renaud sans écouter la musique, ne m'intéresse pas très longtemps. J'aime bien lire les parôles de temps en temps en même temps que j'écoute la chanson pour faire plus attention au texte (sinon je rate des parties) tout en entendant la musique comme ça je suis embarquée dans la l'histoire. Mais lire le texte froidement, non, ça ne marche pas pour moi.
Par contre, un acteur génial qui saurait lire comme il faut peut à mon avis rendre le truc chouette. Mais ça, ça demande du talent, et c'est pas donné à tout le monde.
Je trouve que Renaud avec sa voix aujourd'hui pourrie, et avant une voix "pas de chanteur", et ses musiques bricolées a réussi l'osmose qui nous embarque. Et à mon avis il ne sait pas lui-même comment il a fait.
Et il y a aussi l'effet non négligeable madeleine de proust, très fort avec la musique. Par exemple l'album morgane de toi, critiqué pour ses arrangements par certains, je ne l'écoute pas souvent pour me le "garder", si vous voyez ce que je veux dire. Celui-là dans ma mémoire il a une place à part. Et les musiques y est pour quelque-chose. Mais bien sur le mots aussi. Mais justement c'est ça le truc, c'est que ça colle ensemble ! Le coté un peu plus rock, c'est peut-être ce qui m'a permis d'embarquer de manière plus affective (bien que j'aime l'accordéon… l'accordéon de Renaud surtout…).
Par exemple, j'ai toujours aimé deuxième génération, et peut-être que c'est à cause de la musique. Pareil pour la blanche et le déserteur. (J'aime aussi énormément le retour de Gérard Lambert).
Quand la musique est chiante, j'ai systématiquement du mal avec la chanson : Loulou par exemple me saoule, heureusement qu'il est à la fin de l'album. Quoi que Loulou c'est peut-être le texte qui me fait carrément chier, en fait !!
Bon en gros j'ai vraiment du mal à séparer les deux, même en faisant des efforts.
Je suis entièrement d'accord avec tout ça, sauf sur un truc : le "Et à mon avis il ne sait pas lui-même comment il a fait".
Il sait très bien ce qu'il fait. Avec ses moyens musicalement limités, certes, mais il sait très bien comment faire vivre son univers et ses textes par sa musique. Et quand il composera moins lui-même, il saura souvent choisir les mélodies qui colleront le mieux à son propos dans ce qu'on lui proposera.

Myr a écrit :Manu, Pierrot, mon beauf, étudiant poil aux dents, j'ai raté télé foot… quand même me dites pas que vous écoutez pas la musique ?
C'est clair !
Putain, Manu sans cet accordéon et cette musique mélancolique qui te déchire de l'intérieur, ça te parlerait vraiment moins fort ! Même si le texte tient tout seul.

Jeep a écrit :Je reviens avec Gainsbourg.
Auteur et compositeur de paroles et musiques exceptionnelles.

Voici l'intégralité du spectacle au Théâtre du Rond Point 2015 (ne regardez pas tout :mrgreen: ), lecture des textes par Jane Birkin, Michel Piccoli et Hervé Pierre.
(un peu de piano de temps en temps).
Les textes de ses chansons et uniquement ceux-ci.
Et ça fonctionne.
Je n'ai aucun doute qu'un tel exercice avec les textes de Renaud fonctionnerait tout aussi bien.
J'ai peu de doutes aussi, mais reconnais que la musique apporte un indéniable plus à ses textes, alors que, par exemple, un gars comme Balavoine (comment ça, je m'acharne ? :) ), quand il met de la musique sur un texte, ben il se tire une balle dans le pied ! :)

Lilibellule a écrit :J'ai voté pour la réponse 2.
Je pense bien sûr qu'on écoute tous Renaud pour ses merveilleux textes, et que si ses textes n'avaient pas étés si beaux, la chanson française se serait passée de lui. Mais la musique a énormément d'importance pour moi, car c'est ce qui accroche tout de suite l'oreille, c'est ce qui fait qu'on se laisse emporter ou pas. De belles paroles sur une musique qui ne m'emporte pas...ben je croche pas. Un peu comme Charlie, en fait.
Mais il y autre chose aussi qui fait que je ne me lasse pas de Renaud, c'est la diversité de ses musiques. Sur un même album on va retrouver une chanson tendre à l'accordéon, une autre pleine de guitares électriques, une autre au piano, etc. On n'a pas l'impression d'écouter toujours la même chanson, et ça c'est génial.
Les chansons de Renaud, je les lis jamais ou alors lors de la première écoute d'une chanson, pour mieux être dedans, mais interprétées par des acteurs pourquoi pas? Dans l'ensemble je n'aime pas les reprises par d'autres de chansons de Renaud, je trouve qu'une fois qu'il a interprété une chanson, il se l'est appropriée et que les reprises font pâle figure. La première fois que j'ai entendu Renaud, je me rappelle que c'est un tout qui m'avait plu. Musique, paroles et interprétation. Difficile de dissocier tout ça.
Tout pareil ! :D

Et j'ajouterais même que ça lui va pas trop d'écrire pour les autres.

(Bon, tu vas m'épouser, oui ou non, à la fin !? :) )

lucien a écrit :Ceci dit, je comprends parfaitement ceux qui disent que "c'est un tout", et je me demande si au fond je ne pense pas la même chose. Mais c'est dans l'interprétation de Renaud (et les textes, bien sur) que je trouve ce "tout", la musique ne venant que loin derrière.

Il en va vraiment pas de même pour moi concernant Thiéfaine, par exemple. Le son est d'une propreté incroyable, et même lorsque d'autres composent pour lui, la musique est fouillée, on n'y accède pas à la première écoute, il faut faire l'effort de se l'approprier, comme devant un tableau surréaliste, où le regard compte autant que ce qui est vu.
Je n'éprouve pas du tout la même chose concernant Renaud...
D'accord avec ça aussi.
Renaud n'a clairement pas la même démarche et la même approche de la musique que Thiéfaine.
Renaud, ça doit être accessible immédiatement, et ça, il sait super bien le faire ! :)
C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule !

Avatar du membre
Born X
Messages : 10104
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: La musique de Renaud

Message par Born X » 29 nov. 2016, 22:53

Charlie Brown a écrit : (Et chronologiquement, si Starshooter et La Souris Déglinguée entrent dans les limites retenues (la seconde moitié des années 70), les autres ne naissent que dans les années 80).
Alors autant pour le reste je comprends fort bien pourquoi tu ne compte pas le "rock indé" dans tes familles autant question chronologie je rectifie...
J'ai parlé des Bérurier (pas des Bérurier Noir), donc groupe né en 78 et mort en 83 (et d'où émergera les BxN par le fait en 83)
Lucrate Milk nait en 79 (de façon officieuse certes mais c'est bel et bien sa date de naissance réelle... l'origine du groupe c'est un délire arti).
Les Wampas naissent la même année... la première mouture des Wampas en tout cas, un groupe naviguant entre psychoblilly et rock 50's où didier n'était même pas encore au chant (mais pas de traces sonores connues de cette première version).
J'aurai pu citer aussi Guernica (fondé en 79), Métal Urbain (fondé en 76) 15/95 ( fondé en 79 et qui deviendra "gogol 1er et la horde") Les Porte Manteaux (1978) et quasi tous les groupes de l'écurie "chaos"... mais bon c'est clairement en effet pas de "la nouvelle chanson française à texte" :D
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
Blaise Poulossière
Messages : 3623
Enregistré le : 12 juin 2006, 14:01
Localisation : Meyzin-Peutard (Jura)

Re: La musique de Renaud

Message par Blaise Poulossière » 29 nov. 2016, 23:36

Alors ouais, perso, s' il y a bien un type qui, en mes vertes années, m' a ouvert les yeux sur la richesse musicale de ce monde c' est bien Renaud. Je dis pas que c' était le meilleur ou bien le seul, mais que ce soit avec les arrangements sirupeux de "Petite fille des sombres rues", ou le parigo-vieillo de "La java sans joie", ou encore ces arrangements gypsie de "Salut Manouche", ou encore l' accordéon déringardisé comme il a été dit de "Manu" et de bien d' autres, ou le Blues de "A quelle heure on arrive" ou le Reggae du "père Noël Noir", ou le hard de "Loulou"... ou tout ce que vous voulez d' autre...
L' album "Ma gonzesses", très Nashville, perso m' a ouvert la voie vers l' Amérique. Et sans "Le p'tit bal du sam'di soir" je saurais peut-être même pas aujourd' hui qui est Frehel ou Monthéhus, pis du coup je ne me serais même pas intéressé à Marianne Oswald... Et sans "Jonathan" p't'ê't même je saurais peut-être pas aujourd' hui qui est Fela Kuti dis don... (bon, là le cheminement est moins directe mais je suis sûr que ça a joué un poil quand même !)
Pour tous ça, perso, en plus des textes engagés, Renaud est aussi arrivé le premier et c' est clair qu' il m' a ouvert des portes, des voies à explorer. Non, sans dèc', c' était chouette de découvrir Renaud vers 10-15 ans !
Et donc du coup, même si à cette époque Peter & Sloane me paraissait un chouille quelque peu fadasse, c' est marrant hein mais bizarrement j' avais pas trop le sentiment d' avoir l' impression d' y perdre au change ! :)

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 1720
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: La musique de Renaud

Message par adieu minette » 30 nov. 2016, 06:00

Charlie Brown a écrit :
adieu minette a écrit :Pour d'autres chansons que celle Renaud, vous enlevez un instrument, ça enlève tout le charme de la chanson. Alors que pour Renaud, bien chanté sans instrument, on a la quintessence de la chanson selon moi.
Là non plus, je ne suis pas d'accord.
Dès son premier album, il compose des trucs que, si ils sont pas là, tout tombe par terre ou devient presque ridicule.
Par exemple Camarade Bourgeois (une de mes chansons préférées sur cet album). Tout son charme, sa force et sa qualité reposent sur la composition, sur sa dynamique, tout repose à la fois sur ce petit gimmick banjoïsant de la guitare acoustique, très sud des USA, lacéré de ces petits riffs de guitare électrique (sans compter le solo final), le tout sur un rythme de batterie irrésistible qui entraîne le morceau et l'auditeur dans une course effrénée, un peu comme si ça illustrait ce propos de mai 68 : "Cours, camarade, le vieux monde est derrière toi !". C'est vraiment irrésistible et ça sert admirablement le propos.
Et bien moi non plus, je ne suis pas d'accord avec ton désaccord ! :D :D :D

Tu le dis toi même ça sert admirablement le propos! Oui, le rythme de la batterie est irrésistible, oui la guitare etc, que tu décris admirablement. Mais là ça ne sert que la chanson, la chanson n'est pas construite la-dessus. Quelqu'un chante camarade bourgeois a cappella, ça aura moins de charme, mais la chanson fonctionne, elle est autonome ! D'ailleurs, Renaud écrit d'abord ses textes, la musique ne vient que dans un deuxième temps... Pour camarade bourgeois c'est pareil.
Je te donne un exemple : Back in black d'AC/DC... la guitare, le riff ultra connu ne servent pas la chanson, ils sont "la chanson"... Les paroles viennent dans un second temps se plaquer dessus. A capella, il ne se passerait plus rien.

Pour finir, tu demandes à quelqu'un qui connaît les deux chansons de chanter les deux chansons...

Pour la première, il va prendre l'air et va faire :

Camarade bourgeois,
Camarade fils-à-papa,
La Triumph en bas de chez toi,
Le petit chèque en fin de mois,


Pour la deuxième :
"Tam tamtamtam, tatatam, tatata......" il y a plus que fort a parier, qu'il essaiera de te faire le riff, les paroles sont accessoires... C'est la construction même de la chanson qui veut ça.

Ceci dit, j'apprécie énormément ton argumentaire. :)
J'attends avec impatience la signature de lucien, qu'il aurait soit-disant trouvée, :mrgreen:

Avatar du membre
lucien
Messages : 3825
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: La musique de Renaud

Message par lucien » 30 nov. 2016, 09:36

adieu minette a écrit :
Ceci dit, j'apprécie énormément ton argumentaire. :)
Ben moi aussi..même si je ne suis pas d'accord. (Le fameux "t'as raison mais je suis pas d'accord" de Moumou...). Je ne m'étendrai pas, parce que je ne sais pas le faire, et parce que j'ai déjà l'impression d'avoir tout dit.

Mais promis, la prochaine fois que j'écoute Renaud (ça risque de pas être dans les 15 jours, hein...) je ferais davantage gaffe à la musique, chose que je n'ai jamais vraiment faite jusqu'alors. Et je repasserai donner mon avis éclairé!
En tout cas merci pour la discute, j'ai bien aimé vous lire...
ça y est, j'ai trouvé une signature!!......................................................................................................................

Myr
Messages : 2483
Enregistré le : 11 janv. 2016, 15:14

Re: La musique de Renaud

Message par Myr » 30 nov. 2016, 10:50

Charlie Brown a écrit :Je suis entièrement d'accord avec tout ça, sauf sur un truc : le "Et à mon avis il ne sait pas lui-même comment il a fait".
Il sait très bien ce qu'il fait. Avec ses moyens musicalement limités, certes, mais il sait très bien comment faire vivre son univers et ses textes par sa musique. Et quand il composera moins lui-même, il saura souvent choisir les mélodies qui colleront le mieux à son propos dans ce qu'on lui proposera.
Oui peut-être. En tout cas il le fait, ce qui revient à savoir le faire. Mais il ne l'explique pas, en tout cas. Entre les 2 il a raison, il vaut mieux faire sans expliquer qu'expliquer sans faire.
D'ailleurs dans un reportage Buccolo dit que Renaud a l'oreille bien plus musicale que ce qu'on pourrait imaginer. Je suppose que c'est ce qui lui permet de choisir parmi ce qu'on lui propose.
Et ailleurs dans un reportage, Lanty dit que c'est facile de composer pour Renaud à partir d'un texte, car le texte induit la musique. Et il cite l'exemple de petit pédé dans l'itw. Et Lanty il fait des belles mélodies (cœur perdu par ex) en plus de jouer super bien. Je ne suis pas musicienne du tout, donc dites moi si je dis des conneries. Mais quand Lanty joue avec Renaud, ça se reconnait immédiatement.

Charlie Brown a écrit :
Myr a écrit :Manu, Pierrot, mon beauf, étudiant poil aux dents, j'ai raté télé foot… quand même me dites pas que vous écoutez pas la musique ?
C'est clair !
Putain, Manu sans cet accordéon et cette musique mélancolique qui te déchire de l'intérieur, ça te parlerait vraiment moins fort ! Même si le texte tient tout seul.
Et attends hier j'ai écouté du Renaud. Et au hasard j'ai entendu des musiques : son bleu, la médaille, mistral gagnant. La musique qui colle parfaitement avec la poésie des mots. Et même le hlm. J'aime bien ce rythme lancinant qui s'arrête jamais.
Les textes sont en effet assez bons pour s'écouter seuls, je peux facilement imaginer un très bon acteur lire du Renaud façon "Jeep". Mais c'est une variante possible d'une chanson qui nous atteint aussi gràce à la musique.

Pour revenir sur l'interprétation, Renaud n'a jamais eu une grande voie, mais j'ai toujours aimé sa façon d'interpréter qui ne donne pas l''impression qu'il interprète justement, mais qu'il y croit à fond à ce qu'il raconte. Interprétation au sens de l'acteur qui exprime quelque-chose. Bon en 2016 je l'ai pas vu encore donc je dis pas. Le chant c'est le chant mais aussi la façon de faire passer l'émotion et de véhiculer la poésie. Et ça Renaud sait le faire pour ses propres chansons (et quelques rares interprétations comme celle de Trénet à la télé que j'adore).
Modifié en dernier par Myr le 30 nov. 2016, 11:47, modifié 1 fois.

Avatar du membre
ac2n
Messages : 2485
Enregistré le : 22 avr. 2005, 18:01
Localisation : Le bistrot des copains au

Re: La musique de Renaud

Message par ac2n » 30 nov. 2016, 11:02

Trés important, et la musique, et l'interprétation, je viens de participer a un mini débat sur les reprises de Renaud, ben c'est la que tu vois l'importance des deux !

Tu écoutes pas les interprétations de Renaud, comme celles merdiques de "Sa bande" (de merde...) ou comme celles de Frédo, ni celles d'IRWAP, ou celles de Gauvain, d'HK, de Capéo.

Et y doit y en avoir pleins encore
..........................(°±°)..........................

Le "coint coint" sauvera l'humanité !
Image
https://www.facebook.com/Xavisions-399600453546061/

Charlie Brown
Messages : 1938
Enregistré le : 06 sept. 2005, 21:19

Re: La musique de Renaud

Message par Charlie Brown » 30 nov. 2016, 12:16

Born X a écrit :
Charlie Brown a écrit : (Et chronologiquement, si Starshooter et La Souris Déglinguée entrent dans les limites retenues (la seconde moitié des années 70), les autres ne naissent que dans les années 80).
Alors autant pour le reste je comprends fort bien pourquoi tu ne compte pas le "rock indé" dans tes familles autant question chronologie je rectifie...
J'ai parlé des Bérurier (pas des Bérurier Noir), donc groupe né en 78 et mort en 83 (et d'où émergera les BxN par le fait en 83)
Lucrate Milk nait en 79 (de façon officieuse certes mais c'est bel et bien sa date de naissance réelle... l'origine du groupe c'est un délire arti).
Les Wampas naissent la même année... la première mouture des Wampas en tout cas, un groupe naviguant entre psychoblilly et rock 50's où didier n'était même pas encore au chant (mais pas de traces sonores connues de cette première version).
J'aurai pu citer aussi Guernica (fondé en 79), Métal Urbain (fondé en 76) 15/95 ( fondé en 79 et qui deviendra "gogol 1er et la horde") Les Porte Manteaux (1978) et quasi tous les groupes de l'écurie "chaos"... mais bon c'est clairement en effet pas de "la nouvelle chanson française à texte" :D
Merci pour ces précisions.
C’est vrai que le punk rock des années 70, ça n’a jamais vraiment été ma tasse et que, du coup, j’y connais pas grand-chose… Idem pour la scène rock alternative française des années 80, c’est vraiment pas mon truc. :? :)

Blaise Poulossière a écrit :Alors ouais, perso, s' il y a bien un type qui, en mes vertes années, m' a ouvert les yeux sur la richesse musicale de ce monde c' est bien Renaud. Je dis pas que c' était le meilleur ou bien le seul, mais que ce soit avec les arrangements sirupeux de "Petite fille des sombres rues", ou le parigo-vieillo de "La java sans joie", ou encore ces arrangements gypsie de "Salut Manouche", ou encore l' accordéon déringardisé comme il a été dit de "Manu" et de bien d' autres, ou le Blues de "A quelle heure on arrive" ou le Reggae du "père Noël Noir", ou le hard de "Loulou"... ou tout ce que vous voulez d' autre...
L' album "Ma gonzesses", très Nashville, perso m' a ouvert la voie vers l' Amérique. Et sans "Le p'tit bal du sam'di soir" je saurais peut-être même pas aujourd' hui qui est Frehel ou Monthéhus, pis du coup je ne me serais même pas intéressé à Marianne Oswald... Et sans "Jonathan" p't'ê't même je saurais peut-être pas aujourd' hui qui est Fela Kuti dis don... (bon, là le cheminement est moins directe mais je suis sûr que ça a joué un poil quand même !)
Pour tous ça, perso, en plus des textes engagés, Renaud est aussi arrivé le premier et c' est clair qu' il m' a ouvert des portes, des voies à explorer. Non, sans dèc', c' était chouette de découvrir Renaud vers 10-15 ans !
Et donc du coup, même si à cette époque Peter & Sloane me paraissait un chouille quelque peu fadasse, c' est marrant hein mais bizarrement j' avais pas trop le sentiment d' avoir l' impression d' y perdre au change ! :)
Exactement ! Tout pareil que toi ! :D

Bon, je dirais pas que Renaud m’a ouvert autant d’horizons musicaux que Pink Floyd, les Beatles ou Frank Zappa, mais c’est clair que la variété de ses approches musicales et de son univers musical, même si la base reste pop-rock-folk, permet de goûter un panel assez large.

Et comme le dit Lili :
Lilibellule a écrit : Mais il y autre chose aussi qui fait que je ne me lasse pas de Renaud, c'est la diversité de ses musiques. Sur un même album on va retrouver une chanson tendre à l'accordéon, une autre pleine de guitares électriques, une autre au piano, etc. On n'a pas l'impression d'écouter toujours la même chanson, et ça c'est génial.
Et je souscris entièrement à cette phrase :
Blaise Poulossière a écrit :Non, sans dèc', c' était chouette de découvrir Renaud vers 10-15 ans !
Oui, c’était chouette d’avoir pu découvrir Renaud vers 10-15 ans, alors qu’il était en plein boum !
C’est d’ailleurs un des seuls avantages d’être "vieux", ou du moins d’avoir vieilli à peu près en même temps que Renaud... :? :D

adieu minette a écrit : Et bien moi non plus, je ne suis pas d'accord avec ton désaccord ! :D :D :D

Tu le dis toi même ça sert admirablement le propos! Oui, le rythme de la batterie est irrésistible, oui la guitare etc, que tu décris admirablement. Mais là ça ne sert que la chanson, la chanson n'est pas construite la-dessus. Quelqu'un chante camarade bourgeois a cappella, ça aura moins de charme, mais la chanson fonctionne, elle est autonome ! D'ailleurs, Renaud écrit d'abord ses textes, la musique ne vient que dans un deuxième temps... Pour camarade bourgeois c'est pareil.
Je te donne un exemple : Back in black d'AC/DC... la guitare, le riff ultra connu ne servent pas la chanson, ils sont "la chanson"... Les paroles viennent dans un second temps se plaquer dessus. A capella, il ne se passerait plus rien.
Oui, je suis d’accord avec toi ! :D

C’est vrai que Renaud écrit d’abord ses textes et que sa musique vient les "habiller", en quelque sorte (contrairement à un William Sheller, par exemple, qui est un musicien complet et accompli, chez qui la musique vient en premier et fait naître des images qu’il met en mots, mots qui viennent se fondre dans cette même musique, d’où la large place laissée à l’imagination de l’auditeur dans ses textes). Mais il ne les sape pas n’importe comment, négligemment. Il les sape simplement mais avec goût. Et, surtout, c’est du sur-mesure, du cousu main. La forme ne jure pas avec le fond. Quand tu la rencontres au hasard d’une rue, sa chanson, t’es pas choqué. Tu te dis plutôt que l’emballage te donne envie de connaître le contenu. Et tu es à l’écoute. C’est tout ce qu’il cherche, Renaud, et il y arrive super bien.

adieu minette a écrit : Pour finir, tu demandes à quelqu'un qui connaît les deux chansons de chanter les deux chansons...

Pour la première, il va prendre l'air et va faire :

Camarade bourgeois,
Camarade fils-à-papa,
La Triumph en bas de chez toi,
Le petit chèque en fin de mois,


Pour la deuxième :
"Tam tamtamtam, tatatam, tatata......" il y a plus que fort a parier, qu'il essaiera de te faire le riff, les paroles sont accessoires... C'est la construction même de la chanson qui veut ça.
Je fais clairement partie de la seconde catégorie ! :D

C’est vrai que si tu me dis "Camarade bourgeois", c’est tout de suite cette attaque guitare électrique-guitare acoustique-batterie endiablée et irrésistible qui me viendra à l’esprit et à la bouche. Ça fout la patate direct et t'es illico embarqué dans le truc. :)

adieu minette a écrit : Ceci dit, j'apprécie énormément ton argumentaire. :)
Merci, j’aime beaucoup le tien aussi. :wink:

lucien a écrit :
adieu minette a écrit :
Ceci dit, j'apprécie énormément ton argumentaire. :)
Ben moi aussi..même si je ne suis pas d'accord. (Le fameux "t'as raison mais je suis pas d'accord" de Moumou...). Je ne m'étendrai pas, parce que je ne sais pas le faire, et parce que j'ai déjà l'impression d'avoir tout dit.

Mais promis, la prochaine fois que j'écoute Renaud (ça risque de pas être dans les 15 jours, hein...) je ferais davantage gaffe à la musique, chose que je n'ai jamais vraiment faite jusqu'alors. Et je repasserai donner mon avis éclairé!
En tout cas merci pour la discute, j'ai bien aimé vous lire...
Pareil. Je suis content qu’on parle un peu de la musique de Renaud. Et content que ça t’ai donné envie d’y faire gaffe.
(Et, accessoirement, du coup, que tu comprennes peut-être un peu mieux une des raisons pour lesquelles j’aime bien son dernier album... :) )

Myr a écrit :
Charlie Brown a écrit :Je suis entièrement d'accord avec tout ça, sauf sur un truc : le "Et à mon avis il ne sait pas lui-même comment il a fait".
Il sait très bien ce qu'il fait. Avec ses moyens musicalement limités, certes, mais il sait très bien comment faire vivre son univers et ses textes par sa musique. Et quand il composera moins lui-même, il saura souvent choisir les mélodies qui colleront le mieux à son propos dans ce qu'on lui proposera.
Oui peut-être. En tout cas il le fait, ce qui revient à savoir le faire. Mais il ne l'explique pas, en tout cas. Entre les 2 il a raison, il vaut mieux faire sans expliquer qu'expliquer sans faire.
D'ailleurs dans un reportage Buccolo dit que Renaud a l'oreille bien plus musicale que ce qu'on pourrait imaginer. Je suppose que c'est ce qui lui permet de choisir parmi ce qu'on lui propose.
Tout à fait d’accord !

Myr a écrit : Et ailleurs dans un reportage, Lanty dit que c'est facile de composer pour Renaud à partir d'un texte, car le texte induit la musique. Et il cite l'exemple de petit pédé dans l'itw. Et Lanty il fait des belles mélodies (cœur perdu par ex) en plus de jouer super bien. Je ne suis pas musicienne du tout, donc dites moi si je dis des conneries. Mais quand Lanty joue avec Renaud, ça se reconnait immédiatement.
Oui, c’est ce que dit aussi Michaël Ohayon.

Pour le reste, je n'ai rien à ajouter à ce que tu dis, je ressens tout ça de la même façon. :wink:

ac2n a écrit :Trés important, et la musique, et l'interprétation, je viens de participer a un mini débat sur les reprises de Renaud, ben c'est la que tu vois l'importance des deux !

Tu écoutes pas les interprétations de Renaud, comme celles merdiques de "Sa bande" (de merde...) ou comme celles de Frédo, ni celles d'IRWAP, ou celles de Gauvain, d'HK, de Capéo.

Et y doit y en avoir pleins encore
J'ai jamais écouté "La bande à Renaud", et j'ai rarement écouté des reprises par d'autres artistes, mais je veux bien te croire. Même si, dans le tas, y'en a sûrement certains qui doivent tirer leur épingle du jeu...
Il a quand même une façon très originale et personnelle de faire tenir tout ça parfaitement debout (texte, voix, musique, interprétation), qui le rend tout à fait unique. :)
C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule !

Avatar du membre
Saint Maïeul
Messages : 3903
Enregistré le : 11 févr. 2011, 19:01

Re: La musique de Renaud

Message par Saint Maïeul » 30 nov. 2016, 16:08

Si y'a eu moultes interprétes qui ont repris une chanson de Renaud avec les paroles (en modifiant la musique, les arrangements, tout ça tout ça), vous connaissez des artistes qui auraient repris la musique d'une chanson de Renaud pour y coller d'autres paroles ?

Pour moi il ne fait pas de doute que les chansons de Renaud valent d'abord par les paroles (même si la musique comme certains le soulignent plus haut n'est pas négligeable, mais c'est pas la musique que l'Histoire retiendra - et d'ailleurs y'a pas beaucoup d'artistes qui se les sont appropriés).

D'ailleurs si Renaud s'est essayé à écrire pour d'autres interprètes (et ce fut pas un grand succès), as-t'il déjà composé pour d'autres ? Je me souviens juste vaguement de
Image

dont la musique du titre A bientôt en enfer, est signée de Renaud (musique qu'il ne revendique pas semble-t'il). A télécharger via ce lien : http://www.mediafire.com/?7zfxz5tocfrr0yu

Et c'est tout non ?
Modifié en dernier par Saint Maïeul le 30 nov. 2016, 23:37, modifié 1 fois.
Banalyse :)

Avatar du membre
Lilibellule
Messages : 1410
Enregistré le : 08 janv. 2016, 11:17

Re: La musique de Renaud

Message par Lilibellule » 30 nov. 2016, 21:10

J'ai aucun souvenir d'un artiste qui aurait repris une musique et qui aurait changé les paroles. Ni d'une chanson de Renaud, ni d'un autre artiste. Mais bon, je suis pas non plus une référence en la matière.

Avatar du membre
Lilibellule
Messages : 1410
Enregistré le : 08 janv. 2016, 11:17

Re: La musique de Renaud

Message par Lilibellule » 30 nov. 2016, 21:13

Charlie Brown a écrit :

(Bon, tu vas m'épouser, oui ou non, à la fin !? :) )

D'accord, mais pas de Balavoine lors de la soirée! :D

Avatar du membre
Lilibellule
Messages : 1410
Enregistré le : 08 janv. 2016, 11:17

Re: La musique de Renaud

Message par Lilibellule » 30 nov. 2016, 21:21

Renaud sait en général très bien ce qu'il veut comme musique et comme ambiance sur ses textes, même s'il est trop flemmard (c'est lui qui le dit!) pour composer la musique lui-même. Par exemple, pour J'ai embrassé un flic (attention, sujet qui fâche :D ), Ohayon avait d'abord fait une musique tristounette et Renaud lui a expliqué que ce n'était pas du tout cette ambiance qu'il avait en tête. Il sait très bien nous emmener dans son univers grâce à ses musiques.
Et Romane a aussi raconté qu'elle avait beaucoup dû bosser pour composer des musiques qui collaient à certains des textes de Renaud sur l'album Après la pluie, jusqu'à ce qu'il soit satisfait.

Quoi qu'il en soit, les musiques du dernier album me plaisent beaucoup.

Avatar du membre
Blaise Poulossière
Messages : 3623
Enregistré le : 12 juin 2006, 14:01
Localisation : Meyzin-Peutard (Jura)

Re: La musique de Renaud

Message par Blaise Poulossière » 01 déc. 2016, 03:34

Charlie Brown a écrit :Exactement ! Tout pareil que toi ! :D

Bon, je dirais pas que Renaud m’a ouvert autant d’horizons musicaux que Pink Floyd, les Beatles ou Frank Zappa, mais c’est clair que la variété de ses approches musicales et de son univers musical, même si la base reste pop-rock-folk, permet de goûter un panel assez large.
Oui moi non plus, parce qu' après pour moi aussi beaucoup d' autres influences sont venus se greffer plus ou moins fortement... Mais Renaud était là au tout début. Et quand même ça compte !
Avoue, même aujourd'hui, peux-tu entendre de Murat "Comme un cowboy à l'âme fresh" sans penser à l' album "Ma Gonzesse" de Renaud (who was not enregistred in Nashville, certes, like on pourrait croire, but in the studio of the Dames in Paris ! :) ) avant de penser à Johnny Cash, voire peut-être même à Eddy Mitchell ? Moi non.
En fait quand j' y pense, dans ce cas précis, pour moi Nashville, c' est Renaud ! point.

Avatar du membre
Blaise Poulossière
Messages : 3623
Enregistré le : 12 juin 2006, 14:01
Localisation : Meyzin-Peutard (Jura)

Re: La musique de Renaud

Message par Blaise Poulossière » 01 déc. 2016, 04:03

Lilibellule a écrit :
Charlie Brown a écrit :

(Bon, tu vas m'épouser, oui ou non, à la fin !? :) )

D'accord, mais pas de Balavoine lors de la soirée! :D
Pour le premier slow avec la mariée, je retiens "Succès Fou" de Chrisophe ! :)

Avatar du membre
Lilibellule
Messages : 1410
Enregistré le : 08 janv. 2016, 11:17

Re: La musique de Renaud

Message par Lilibellule » 01 déc. 2016, 07:42

Vendu! Allez, en piste! (je voulais mettre un sympathique petit smiley, mais ça marche pas, ce matin)

Répondre