Mistral perdu

Autres discussions sur Renaud

Modérateur : modérateurs

Pierre de Calvingrad
Messages : 959
Enregistré le : 05 mai 2004, 08:23
Localisation : Calvingrad pardi !

Mistral perdu

Message par Pierre de Calvingrad » 23 sept. 2017, 10:19

Il me semble que ce message est à la bonne place ...

https://www.franceinter.fr/emissions/fo ... embre-2017
(dès 54'38'')

Isabelle Monnin vient de sortir son nouveau livre Mistral perdu ou les évènements aux editions JC Lattes

pierre

P.s. (extrait de l'avis de Sallyrose ici https://www.babelio.com/livres/Monnin-M ... nts/971034 ) :

<< Fan du chanteur Renaud dès la première heure, elle raconte la montée en elle de certaines valeurs avant d'être capable de les nommer et mettra en parallèle, en filigrane certes, la déchéance du chanteur et celle de la gauche. >>
"Il faudrait s'efforcer d'être heureux,
ne serait-ce que pour donner l'exemple"

Jacques Prévert

Avatar du membre
ac2n
Messages : 2485
Enregistré le : 22 avr. 2005, 18:01
Localisation : Le bistrot des copains au

Re: Mistral perdu

Message par ac2n » 23 sept. 2017, 11:56

Il serait p'tet plus à sa place dans "pourquoi d'abord", mais j'avoue comme je ne lis que la moitié de tes messages, et encore pas toujours, j'peux me tromper...
..........................(°±°)..........................

Le "coint coint" sauvera l'humanité !
Image
https://www.facebook.com/Xavisions-399600453546061/

Fourmi Rouge

Re: Mistral perdu

Message par Fourmi Rouge » 24 sept. 2017, 00:21

Note moyenne : 3.93/5 (sur 14 notes)
Résumé :
C'est une histoire intime, deux soeurs grandissent ensemble dans la France provinciale des années 1980; et puis l'une meurt. C'est une histoire politique, on croit qu'on appartient à un tout; et puis on ne comprend plus rien. C'est l'histoire du je et du nous, ces deux-là s'intimident, ils se cherchent, parfois ils se trouvent; et puis ils se déchirent. C'est l'histoire de valeurs, elles disent qui on est; et puis elles se laissent bâillonner. C'est l'histoire d'un chanteur préféré, tendre et rebelle; et puis il finit par embrasser les flics. C'est l'histoire d'un hier, où ne comptait que le futur; et puis des aujourd'hui, malades du passé. C'est l'histoire d'un monde qui se croyait fort et paisible; et puis il réapprend la haine. C'est l'histoire qui nous arrive; et puis l'impression de ne plus y arriver. C'est une nostalgie, sans doute, mais pas seulement: dans la mémoire de ce qui fut, demeurent peut-être les graines de ce qui renaîtra, après la catastrophe.

Mouais rien que le résumé me déprime...
Le premier qui le lit je lui paye un verre... ... ::d

Avatar du membre
ac2n
Messages : 2485
Enregistré le : 22 avr. 2005, 18:01
Localisation : Le bistrot des copains au

Re: Mistral perdu

Message par ac2n » 24 sept. 2017, 10:13

ac2n a écrit :
23 sept. 2017, 11:56
Il serait p'tet plus à sa place dans "pourquoi d'abord", mais j'avoue comme je ne lis que la moitié de tes messages, et encore pas toujours, j'peux me tromper...
Merci Fourmi, et donc ayant lu le résumé ouai j'me suis trompé, c'est dans Portnawak qu'il devrait être ce topic...
..........................(°±°)..........................

Le "coint coint" sauvera l'humanité !
Image
https://www.facebook.com/Xavisions-399600453546061/

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 1725
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Mistral perdu

Message par adieu minette » 24 sept. 2017, 13:38

"Mistral perdu" : C'est le livre de chevet de Vladimir Poutine....
J'attends avec impatience la signature de lucien, qu'il aurait soit-disant trouvée, :mrgreen:

Myr
Messages : 2483
Enregistré le : 11 janv. 2016, 15:14

Re: Mistral perdu

Message par Myr » 24 sept. 2017, 15:03

J'ai écouté l'émission de radio et je ne comprends pas ce que vous ne comprenez pas. C'est tellement limpide que je n'ai même pas envie de perdre du temps à expliquer.
Fourmi, si tu veux tu peux cliquer sur le lien, tu verras, y a rien de déprimant dans cette émission (c'est pas complètement le genre de Didier Varrot d'être déprimant quand il parle de chanson). C'est même super intéressant la discussion sur l'écriture d'une chanson et d'un livre.
Sur le rapport avec Renaud, à la limite je l'aurais plus mis dans pourquoi d'abord, vu que ça ne parle pas que de militantisme. Mais c'est à la limite, parce que c'est lié, comme souvent.
Mais c'est juste. Putain. enfin des propos justes, avec de la poésie et du recul.

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 1725
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Mistral perdu

Message par adieu minette » 24 sept. 2017, 15:07

Je pense que c'est le résumé, copié par fourmi, qui fait pas forcément envie.
J'attends avec impatience la signature de lucien, qu'il aurait soit-disant trouvée, :mrgreen:

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 1725
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Mistral perdu

Message par adieu minette » 24 sept. 2017, 15:10

Je précise. La façon dont est écrit le résumé, me donne un profond cafard. Plus la forme que le contenu.
J'attends avec impatience la signature de lucien, qu'il aurait soit-disant trouvée, :mrgreen:

Fourmi Rouge

Re: Mistral perdu

Message par Fourmi Rouge » 24 sept. 2017, 15:13

Bah oui Myr aurait fait le résumé ça aurait donné envie, elle en parle bien... mais là...

:
C'est une histoire intime, deux soeurs grandissent ensemble dans la France provinciale des années 1980; et puis l'une meurt. C'est une histoire politique, on croit qu'on appartient à un tout; et puis on ne comprend plus rien. C'est l'histoire du je et du nous, ces deux-là s'intimident, ils se cherchent, parfois ils se trouvent; et puis ils se déchirent. C'est l'histoire de valeurs, elles disent qui on est; et puis elles se laissent bâillonner. C'est l'histoire d'un chanteur préféré, tendre et rebelle; et puis il finit par embrasser les flics. C'est l'histoire d'un hier, où ne comptait que le futur; et puis des aujourd'hui, malades du passé. C'est l'histoire d'un monde qui se croyait fort et paisible; et puis il réapprend la haine. C'est l'histoire qui nous arrive; et puis l'impression de ne plus y arriver. C'est une nostalgie, sans doute, mais pas seulement: dans la mémoire de ce qui fut, demeurent peut-être les graines de ce qui renaîtra, après la catastrophe.

J'vais voir l'autre lien ce soir. Bizzz

Avatar du membre
Marie la Belge
Messages : 5483
Enregistré le : 24 juil. 2006, 12:10

Re: Mistral perdu

Message par Marie la Belge » 24 sept. 2017, 18:16

Isabelle Monnin est un auteur que j'apprécie. J'ai notamment beaucoup aimé Les gens dans l'enveloppe, un livre accompagné d'un album photos et d'un CD de chansons écrites par Alex Beaupain. Je lirai donc certainement Mistral perdu ou les événements.
"C'est l'histoire d'un chanteur préféré, tendre et rebelle; et puis il finit par embrasser les flics" perso ça me parle. Pas vous ? Ah bon.
Elle quitte le vilain phenix mais aimera toujours Renaud.
Image

Fourmi Rouge

Re: Mistral perdu

Message par Fourmi Rouge » 24 sept. 2017, 19:01

Marie la Belge a écrit :
24 sept. 2017, 18:16
Isabelle Monnin est un auteur que j'apprécie. J'ai notamment beaucoup aimé Les gens dans l'enveloppe, un livre accompagné d'un album photos et d'un CD de chansons écrites par Alex Beaupain. Je lirai donc certainement Mistral perdu ou les événements.
"C'est l'histoire d'un chanteur préféré, tendre et rebelle; et puis il finit par embrasser les flics" perso ça me parle. Pas vous ? Ah bon.
Bon alors perso je trouve ça facile de mettre Renaud au milieu de son histoire familiale et de ses désillusions. Qu'il embrasse des flics ça on le sait et ça le regarde mais elle en parle pour quoi au juste ....Il a juste pas grand chose à faire dans cette histoire en tout cas pas dans le résumé... C'est pas lui le sujet principal... Pis pour le reste j'ai juste pas envie parce que le résumé me fou déjà le cafard... Après y'en a qui aime ça...

Avatar du membre
ac2n
Messages : 2485
Enregistré le : 22 avr. 2005, 18:01
Localisation : Le bistrot des copains au

Re: Mistral perdu

Message par ac2n » 24 sept. 2017, 19:18

Méat coule pas, j'ai pris pour habitude de boycoter tous les liens postés par le dauphin pygmée suisse, j'ai p'tet tort, mais c'est pas trés trés grave...
..........................(°±°)..........................

Le "coint coint" sauvera l'humanité !
Image
https://www.facebook.com/Xavisions-399600453546061/

Myr
Messages : 2483
Enregistré le : 11 janv. 2016, 15:14

Re: Mistral perdu

Message par Myr » 24 sept. 2017, 19:23

ac2n a écrit :
24 sept. 2017, 19:18
Méat coule pas, j'ai pris pour habitude de boycoter tous les liens postés par le dauphin pygmée suisse, j'ai p'tet tort, mais c'est pas trés trés grave...
:happy1: Non c'est pas très grave !

Myr
Messages : 2483
Enregistré le : 11 janv. 2016, 15:14

Re: Mistral perdu

Message par Myr » 24 sept. 2017, 19:26

Marie la Belge a écrit :
24 sept. 2017, 18:16
Isabelle Monnin est un auteur que j'apprécie. J'ai notamment beaucoup aimé Les gens dans l'enveloppe, un livre accompagné d'un album photos et d'un CD de chansons écrites par Alex Beaupain. Je lirai donc certainement Mistral perdu ou les événements.
"C'est l'histoire d'un chanteur préféré, tendre et rebelle; et puis il finit par embrasser les flics" perso ça me parle. Pas vous ? Ah bon.
Moi aussi ça me parle.Je pensais que ça parlerait à d'autres ici, vu la longueur des débats à ce propos. En fait même plusieurs propos. On est pile dans plusieurs sujets dont on a parlé ici.
Je ne conais pas du tout Isabelle Monnin, mais du coup je vais peut-être le lire ce livre.

Avatar du membre
Born X
Messages : 10104
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Mistral perdu

Message par Born X » 25 sept. 2017, 16:25

Fourmi Rouge a écrit :
24 sept. 2017, 19:01
Marie la Belge a écrit :
24 sept. 2017, 18:16
Isabelle Monnin est un auteur que j'apprécie. J'ai notamment beaucoup aimé Les gens dans l'enveloppe, un livre accompagné d'un album photos et d'un CD de chansons écrites par Alex Beaupain. Je lirai donc certainement Mistral perdu ou les événements.
"C'est l'histoire d'un chanteur préféré, tendre et rebelle; et puis il finit par embrasser les flics" perso ça me parle. Pas vous ? Ah bon.
Bon alors perso je trouve ça facile de mettre Renaud au milieu de son histoire familiale et de ses désillusions. Qu'il embrasse des flics ça on le sait et ça le regarde mais elle en parle pour quoi au juste ....Il a juste pas grand chose à faire dans cette histoire en tout cas pas dans le résumé... C'est pas lui le sujet principal... Pis pour le reste j'ai juste pas envie parce que le résumé me fou déjà le cafard... Après y'en a qui aime ça...
Pas encore lu le livre mais au vu du "résumé" ça parait logique paske visiblement ça parle des années 80, de deux filles de cette époque donc oui elles devaient écouter Renaud et avoir des rèves plein la tête... illusions perdues au fil du temps.
Et quelque part je me dit qu'Isabelle Monnin aussi a du aimer Renaud, ses textes, sa poésie, sa plume, ses analyses, sa vision des choses, de la vie, des humains et puis elle aussi a déchantée, comme si ça se trouve elle a cru en mitterand et en la gauche en 81 avant de se prendre pareillement une grosse claque... je mise que ce livre doit être pas mal autobiographique entre les lignes.
Pi bon les médias hein tu met 30 lignes sur Renaud dans un bouquin de 200 pages y vont causer du passage sur renaud paske c'est hype en ce moment.
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Répondre