Illuminé

Recueil des créations du forum.

Modérateur : modérateurs

Avatar du membre
Tord
Messages : 2187
Enregistré le : 25 oct. 2005, 14:14
Localisation : Prout

Re: Illuminé

Message par Tord »

Moi j'aime bien.

Avatar du membre
loopy
Messages : 157
Enregistré le : 10 nov. 2003, 16:18
Localisation : Limoges

Re: Illuminé

Message par loopy »

clap clap clap.
souvent une fausse joie vaut mieux qu'une tristesse dont la cause est vraie
Descartes
Image

Avatar du membre
Tord
Messages : 2187
Enregistré le : 25 oct. 2005, 14:14
Localisation : Prout

Re: Illuminé

Message par Tord »

T'aurais pu ajouter un truc plus tranchant du genre "le roi a parlé" non ?

Avatar du membre
loopy
Messages : 157
Enregistré le : 10 nov. 2003, 16:18
Localisation : Limoges

Re: Illuminé

Message par loopy »

non.
souvent une fausse joie vaut mieux qu'une tristesse dont la cause est vraie
Descartes
Image

Avatar du membre
Tord
Messages : 2187
Enregistré le : 25 oct. 2005, 14:14
Localisation : Prout

Re: Illuminé

Message par Tord »

Tant pis, merci quand même.

Sinon il fait un temps de merde à Marseille et j'ai pas envie de sortir de mon doux nid pour aller jouer aux cartes, mais que voulez-vous, c'est la vie. Et en plus y a le match putain, je viens d'y penser, le bar va être rempli... et merde...

Bruno

Re: Illuminé

Message par Bruno »

Parce que tu traînes dans les bars ? :shock:

Avatar du membre
Elle
Messages : 553
Enregistré le : 23 janv. 2005, 23:33

Re: Illuminé

Message par Elle »

Ju'âne Pedro a écrit ::mrgreen:

Oui mais bon, j'en ai un peu marre des gens qui cassent des auteurs genre slam à cause de l'orthographe !
L'important, c'est l'histoire qu'on raconte et non le s qu'on a oublié ou l'accord à la con mal joué.
Oui, je connais des tas de potes qui adorent écrire mais qui sont freinés à cause de ce putain d'orthographe!
Bien-sûr l'écriture phonétique que je prône en déconnant est une boutade, mais bon, laissons nous la liberté d'avoir l'orthographe aproximatif.
La suffisance à ce sujet est partout, à l'usine, aussi, chacun cherche à piéger l'autre avec un dédain que je trouve pitoyable.
J'adore lire les textes des internautes, les commenter aussi.
Ce que je retiens, c'est l'émotion qu'ils expriment, le reste, on s'en bat les fouilles !
Enfin, à chacun ses intégrismes, celui ci n'est pas trop dangereux même si...
Voilà voilu !!!

:D JP
Bizarrement, pour te ressituer le truc, Maheude fait partie de ces culs serrés qui notent les copies. Et dans un autre topic, elle a écrit perruque avec un seul "r", chose surprenante de sa part.

Donc, je la taquinais là-dessus. Je m'en fous de ton orthographe approximative. Krys écrit avec ses pieds, ça ne m'empêche pas de trouver intéressant ce qu'il peut dire (enfin pas tout le temps non plus). D'ailleurs, on s'attache peu à l'orthographe quand le contenu est intéressant. Après, quand c'est de la merde, il n'y a plus que l'orthographe qui est sujet à discussion, histoire de tuer le temps.


C'est quoi ce cliché du slam = fautes d'orthographe ? les slammeurs écrivent sur des tableaux noirs pendant leur spectacle ?

Ju'âne Pedro
Messages : 130
Enregistré le : 12 déc. 2008, 00:14

Re: Illuminé

Message par Ju'âne Pedro »

Le slam c'est l'invitation à l'écriture !
Donc, forcément, on y rencontre des fautes d'orthographe !
:mrgreen:

Avatar du membre
Elle
Messages : 553
Enregistré le : 23 janv. 2005, 23:33

Re: Illuminé

Message par Elle »

Pourquoi "forcément" ?

Avatar du membre
Morgenster
Messages : 106
Enregistré le : 14 sept. 2008, 14:48
Contact :

Re: Illuminé

Message par Morgenster »

Ju'âne Pedro a écrit :
JP
Ils ont recapturé Ingrid ?
Les madeleines-siliciums sont prêtes à s'émouvoir sur les juke-box foudroyés

Avatar du membre
Elle
Messages : 553
Enregistré le : 23 janv. 2005, 23:33

Re: Illuminé

Message par Elle »

Indulgence du jury accordée tacitement. Ça m'a fait marrer quand même.

Mais "je m'enguirlande avec moi-même", c'est pas une licence en or. Sous prétexte de licence poétique d'ailleurs, on nous fait bouffer n'importe quoi.

Tiens, quelques idées pour enrichir ton ego juan : je me rase avec moi-même, je me nourris avec moi-même, je m'emmerde avec moi-même, je me masturbe avec moi-même, je m'éclate avec moi-même, je m'endors avec moi-même, je ferme ma gueule avec moi-même.


Petite suggestion pour ta prochaine compo : essayer de placer tous les adjectifs épithètes possibles avant le mot : le gai luron, la merdique inspiration, le plat verbe, la mélodieuse conjugaison, l'insipide richesse.

Ça aussi, c'est une licence poétique.....


Hommage peu rutilant à A. A. que j'admire pour ces licences poétiques.

Avatar du membre
Lothaire
Messages : 369
Enregistré le : 02 nov. 2007, 17:34

Re: Illuminé

Message par Lothaire »

Y en a qui se font tellement descendre dans ce forum, qu'ils préféreraient de loin plus de licences poétiques que de "licences to kill". :D
ce message s'autodétruira dès que vous cliquerez sur "page suivante".

Avatar du membre
Elle
Messages : 553
Enregistré le : 23 janv. 2005, 23:33

Re: Illuminé

Message par Elle »

Fais une liste. Peut être auront-ils droit à un poème.

Ju'âne Pedro
Messages : 130
Enregistré le : 12 déc. 2008, 00:14

Re: Illuminé

Message par Ju'âne Pedro »

Elle a écrit :Indulgence du jury accordée tacitement. Ça m'a fait marrer quand même.

Mais "je m'enguirlande avec moi-même", c'est pas une licence en or. Sous prétexte de licence poétique d'ailleurs, on nous fait bouffer n'importe quoi.

Tiens, quelques idées pour enrichir ton ego juan : je me rase avec moi-même, je me nourris avec moi-même, je m'emmerde avec moi-même, je me masturbe avec moi-même, je m'éclate avec moi-même, je m'endors avec moi-même, je ferme ma gueule avec moi-même.


Petite suggestion pour ta prochaine compo : essayer de placer tous les adjectifs épithètes possibles avant le mot : le gai luron, la merdique inspiration, le plat verbe, la mélodieuse conjugaison, l'insipide richesse.

Ça aussi, c'est une licence poétique.....


Hommage peu rutilant à A. A. que j'admire pour ces licences poétiques.

:D A propos d'égo !
I LOVE YOU ELLE !!!! :wink:





Ego

En distribuant mes chansons à mon entourage,
Je reçois quelquefois de respectueux hommages,
Qui je dois bien vous l’avouer, flattent mon ego,
Qui a souvent tendance à se prendre pour Hugo.
On me dit littéraire et même un rien poète,
Ce qui évidemment me fait hausser la crête,
Comme un dindon jouant le fier coq de basse-cour,
Qui pourtant finira tristement dans le four.

Je ne suis ni Hugo
Ni l’jeune Arthur Rimbaud
Et ni Apollinaire
Encore moins Jacques Prévert.
Mais faire rimer les mots n’est pas qu’une manie,
Je suis rongé par une pénible pathologie.

Quand de tournures anciennes j’habille mes chansons,
On me flatte, me vénère, m’appelle François Villon,
Ce qui me donne de vagues envies de délinquance
Qui risquent de me conduire tout droit à la potence.
Et si mes vers s’échauffent, paraissent se révolter,
On s’exclame à genoux ‘Ferré ressuscité’ !
Ah qu’il est difficile dans ces conditions
De garder l’essentiel de sa fragile raison !

Quand comme un footballeur, je joue avec les pieds,
De mes alexandrins que j’aime tant faire chanter,
On s’étonne : « oh merveille, où vas-t-il chercher c’là ? »
Quel talent ! Quel talent ! Applaudissons bien bas. !
Et ces acclamations me font perdre la tête,
Et mes chevilles se gonflent et déchirent mes chaussettes.
S’il m’arrive de douter : « Suis-je un grand écrivain ? »
Un suppo au prozac m’apaise, me rend serein.

Cette gênante maladie, je vais vous la décrire,
Priant que mon calvaire ne vous f’ra pas sourire.
Ma mère pourtant aimante négligeant ma santé,
Quand j’étais dans les langes oublia d’me purger.
Plutôt que de sortir par la région anale,
Les maudits vers montèrent, ce qui n’est pas banal,
Toujours un peu plus haut, jusqu’à toucher l’cerveau,
Contaminé hélas du berceau au tombeau.



Mon médecin traitant, excellent praticien
M’ordonne régulièr’ment un régime draconien
Prescrivant sans réserve, qu’à grands coups de stylos,
J’extirpe tous ces vers de mon sénile cerveau.
Donc pour rester en vie, j’écris, j’écris, j’écris !
Le matin, le midi et bien souvent, la nuit.
Si mes vers se retrouvent dans le creux de vos mains,
Courez vite les laver, sont contagieux, malsains.

Je ne suis ni Hugo
Ni l’jeune Arthur Rimbaud
Et ni Apollinaire
Encore moins Jacques Prévert.
Mais faire rimer les mots n’est pas qu’une manie,
Je suis rongé par une pénible pathologie.

Bisessssssss ! :D

Ju'âne Pedro
Messages : 130
Enregistré le : 12 déc. 2008, 00:14

Re: Illuminé

Message par Ju'âne Pedro »

Lothaire a écrit :Y en a qui se font tellement descendre dans ce forum, qu'ils préféreraient de loin plus de licences poétiques que de "licences to kill". :D
Descendre, c'est bien, écrire, ce n'est pas mal non plus !!!!

:D

Verrouillé