Toujours envie d'embrasser un flic ?

Engagements pour diverses causes, initiées ou non par Renaud...

Modérateur : modérateurs

Répondre
Avatar du membre
ac2n
Messages : 3216
Enregistré le : 22 avr. 2005, 18:01
Localisation : Le bistrot des copains au

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par ac2n »

Image
..........................(°±°)..........................

Le "coint coint" sauvera l'humanité !

Image

https://www.facebook.com/Xavisions-399600453546061/

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 4395
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par Sophie du moulin »

:hehe:
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
ac2n
Messages : 3216
Enregistré le : 22 avr. 2005, 18:01
Localisation : Le bistrot des copains au

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par ac2n »

..........................(°±°)..........................

Le "coint coint" sauvera l'humanité !

Image

https://www.facebook.com/Xavisions-399600453546061/

Avatar du membre
Jeep
Messages : 2567
Enregistré le : 15 janv. 2011, 11:28

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par Jeep »

Ça s'est passé devant la Maison Lallement !


Avatar du membre
cooks
Messages : 1684
Enregistré le : 24 mars 2005, 03:42

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par cooks »

Pour paraphraser Coluche:

Le Black Bloc fait ce qu'il peut, malheureusement la police court toujours !

https://www.lemonde.fr/societe/article/ ... _3224.html
La seule église qui illumine est celle qui brûle !

Image

Avatar du membre
cooks
Messages : 1684
Enregistré le : 24 mars 2005, 03:42

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par cooks »

Stigmatiser les violences policières est une chose, montrer en exemple des citoyens formidables en est une autre :

https://www.lematin.ch/story/il-casse-t ... 5805130301
La seule église qui illumine est celle qui brûle !

Image

Avatar du membre
Jeep
Messages : 2567
Enregistré le : 15 janv. 2011, 11:28

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par Jeep »

cooks a écrit :
01 août 2020, 14:03
Stigmatiser les violences policières est une chose, montrer en exemple des citoyens formidables en est une autre :

https://www.lematin.ch/story/il-casse-t ... 5805130301
Ça s'est passé à Schaffhouse...une ville avec de splendides chutes de reins. :fesse:

Avatar du membre
cooks
Messages : 1684
Enregistré le : 24 mars 2005, 03:42

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par cooks »

Jeep a écrit :
01 août 2020, 22:27
cooks a écrit :
01 août 2020, 14:03
Stigmatiser les violences policières est une chose, montrer en exemple des citoyens formidables en est une autre :

https://www.lematin.ch/story/il-casse-t ... 5805130301
Ça s'est passé à Schaffhouse...une ville avec de splendides chutes de reins. :fesse:
Imagine si ça s'était passé à Montcuq...
La seule église qui illumine est celle qui brûle !

Image

Avatar du membre
Rougeot
Messages : 146
Enregistré le : 04 déc. 2009, 22:20

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par Rougeot »

Est-ce que je vous ai parlé de mes problèmes de transit ?????

Avatar du membre
cooks
Messages : 1684
Enregistré le : 24 mars 2005, 03:42

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par cooks »

Ces baltringues de flics de merde, sous l'autorité de leur fumier en chef, le préfet de mes couilles Lallement, n'ont pas eu l'idée saugrenue, d'avoir un oeil sur la fresque-mémorial des victimes de l'attentat de Charlie au bas de leurs anciens locaux en cette période tendue de procès et de renouvellement de fatwas de la part d'Al-Quaida.

Les journalistes de Premières Lignes, la rédaction sise dans l'immeuble, attaquée lors d'une pause clope aujourd'hui par un ou des salopards de terroristes devant cette fresque symbolique témoignent (Notamment Luc Hermann sur BFM) qu'il n'y a jamais eu de flics, absolument aucun selon son témoignage, depuis les attentats mais surtout depuis le début du procès.

Les yeux, plutôt que de les ouvrir au bon endroit, ils préfèrent les éborgner et réprimer toute colère sociale. Les flics et leur hiérarchie ce ne sont que des trompettes, des tocards. Des moins que rien.

Et pendant ce temps, tous les politiques tweetent pour féliciter les flics.

Mort aux vaches et à tous ces connards et cet incapable et fasciste Lallement et toute sa clique de sous-merdes !

Et sinon, en quelque passages sur les chaines infos, je relève un premier ministre qui dit "les blessés sont hors de danger, Dieu merci ! ". Le genre de propos très approprié dans un pays laïc, miné par les religions.

Et un procureur qui annonce que l'auteur principal a été arrêté. Mais sinon, quand c'est un homme politique, tous ces lèches-culs de journalistes et de collègues politiciens clament haut et fort que "la présomption d'innoncence, nanani nanana...".

C'est quoi la loi en France ????

Un assassin terroriste est un auteur et un politicien empêtré dans ses malversations pourries est un auteur présumé ????

Ca fait penser à Sarkozy parlant de Colonna. Peu importe la vérité, la présomption d'innocence tient jusqu'au procès, non ??? Ou alors il a revendiqué, et donc, il n'est plus présumé innocent ??? Cette question me taraude, si quelqu'un peut y répondre ?

Mais tout cela ayant été écrit, je ne me trompe pas de cible. Ces terroristes sont de la pourriture de la plus sale espèce. On va dire que je cumule mes colères. En hurlant pas avec la meute de loups et en commençant par ma colère contre les flics, complices de cette tragédie.
La seule église qui illumine est celle qui brûle !

Image

PatK
Messages : 1902
Enregistré le : 18 mars 2003, 15:50

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par PatK »

Si on avait flingué en temps voulu, on n'aurait pas besoin de juger, et on aurait évité ça…. rien d'autre à ajouter !

Avatar du membre
cooks
Messages : 1684
Enregistré le : 24 mars 2005, 03:42

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par cooks »

PatK a écrit :
25 sept. 2020, 16:24
Si on avait flingué en temps voulu, on n'aurait pas besoin de juger, et on aurait évité ça…. rien d'autre à ajouter !
:berk2:

Beurk...

C'est tout ce que je pense. Ma dernière réflexion à ta daube de post sera que le procès est une étape beaucoup plus utile aux victimes. Lorsqu'un terroriste est abattu, le peuple est content, mais les victimes regrettent très souvent (je n'ai pas de chiffres) de ne pas avoir pu avoir un procès contre l'ordure qui est morte. C'est une étape importante de la reconstruction des survivants. Abattre tout le monde, outre la connerie infinie de tes propos, c'est priver les victimes d'une étape fondamentale où elles sont reconnues comme tel, et que l'ordure est condamnée. Justice leur est alors rendue.

La mort est un cadeau pour les terroristes, qui la souhaitent en devenant martyrs, et privent leurs victimes de cette étape.

Fin définitive sur ce sujet avec toi.
La seule église qui illumine est celle qui brûle !

Image

Avatar du membre
Jeep
Messages : 2567
Enregistré le : 15 janv. 2011, 11:28

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par Jeep »

J'ai embrassé des flics municipaux :

https://goo.gl/maps/5hr6ncXHkSTaRHu68

(pour être certain de l'identité du suspect, on avance d'une image et gros plan sur la main gauche :mrgreen: )

https://goo.gl/maps/KREAaaba9zYgTpWA9

Avatar du membre
ac2n
Messages : 3216
Enregistré le : 22 avr. 2005, 18:01
Localisation : Le bistrot des copains au

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par ac2n »

Dans un courrier adressé à Emmanuel Macron, l'ONU, saisie par la Ligue des droits de l'Homme, a sévèrement critiqué la proposition de loi sur la «sécurité globale». De nombreux syndicats de journalistes appellent à manifester devant l'Hémicycle. Saisie par la Ligue des droits de l'Homme (LDH), l'Organisation des Nations unies (ONU) a adressé le 12 novembre 2020 au président français Emmanuel Macron un rapport sur la proposition de loi n° 3452 relative à la sécurité globale, qui doit être débattue le 17 novembre à l'Assemblée nationale. Dans ce texte, trois rapporteurs spéciaux du Haut Commissariat aux Droits de l'Homme de l'ONU critiquent sévèrement deux aspects de cette proposition de loi : l'utilisation de caméras individuelles et aéroportées (articles 21 et 22 de la proposition de loi), ainsi que la pénalisation de l'utilisation néfaste d'images de forces de l'ordre (article 24 de la proposition de loi). «Nous craignons que l'adoption et l'application de cette proposition de loi puissent entraîner des atteintes importantes aux droits de l'homme et aux libertés fondamentales, notamment le droit à la vie privée, le droit à la liberté d'expression et d'opinion, et le droit à la liberté d'association et de réunion pacifique», ont-ils écrit dès le début du document. Lire aussi Identification des policiers et des gendarmes : que contient la proposition de loi Fauvergue ? Or, ces derniers rappellent que : «L'information du public et la publication d'images et d'enregistrements relatifs à des interventions de police sont non seulement essentiels pour le respect du droit à l'information, mais elles sont en outre légitimes dans le cadre du contrôle démocratique des institutions publiques.» Et d'ajouter : «Son absence pourrait notamment empêcher que soient documentés d'éventuels abus d'usage excessif de la force par les forces de l'ordre lors de rassemblements.» Il est ensuite souligné dans le rapport du Haut Commissariat aux Droits de l'Homme de l'ONU que la proposition de loi relative à la sécurité globale, «qui émerge dans le contexte général de la lutte anti-terroriste, paraît également refléter un manque de précision qui serait susceptible de porter préjudice à l'état de droit», notamment concernant «les critères de légalité, nécessité et proportionnalité». En effet, si «la proposition de loi précise que seront sanctionnés les seuls cas où la diffusion d'image aura "porté atteinte à [l']intégrité physique ou psychique"», les rapporteurs estiment «que cette disposition est insuffisamment précise». Ils ont également fait savoir que cette disposition, contraire «aux exigences de légalité», «pourrait décourager, voire sanctionner ceux qui pourraient apporter des éléments mettant en avant une possible responsabilité des forces de maintien de l'ordre dans des violations des droits de l'homme, et donc conduire à une certaine immunité, produisant une situation d'impunité pour des actes contraires aux droits de l’homme». L'article 24 «a pour objectif réel de restreindre la liberté de la presse», selon une intersyndicale La proposition de loi relative à la sécurité globale portée par les députés marcheurs Alice Thourot et Jean-Michel Fauvergue, visant initialement à consolider les polices municipales et le secteur de la sécurité privée, avant de protéger davantage les forces de l'ordre victimes d'une série d'agressions, a déjà fait couler beaucoup d'encre en seulement quelques jours. Lire aussi Proposition de loi Sécurité globale : l'article 24 est-il l'arbre qui cache la forêt ? De nombreux observateurs, à l'instar du nouveau Défenseur des droits, des principaux syndicats de journalistes ou de la Ligue des droits de l'homme, se sont particulièrement levés face à l'article 24 de cette proposition de loi qui serait destiné à «passer sous silence les violences policières» selon Amnesty International. En l'espèce, que dit l'article 24 de cette proposition de loi ? «Est puni d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende le fait de diffuser, par quelque moyen que ce soit et quel qu'en soit le support, dans le but qu'il soit porté atteinte à son intégrité physique ou psychique, l'image du visage ou tout autre élément d'identification d'un fonctionnaire de la police nationale ou d'un militaire de la gendarmerie nationale lorsqu'il agit dans le cadre d’une opération de police.» Dans un communiqué, l'intersyndicale SNJ, SNJ-CGT, CFDT-Journalistes, SGJ-FO, aux côtés de la LDH et des fédérations internationale et européenne de journalistes ont estimé que l'article 24 de la proposition de loi «a pour objectif réel de restreindre le droit des journalistes et la liberté de la presse de manière disproportionnée par rapport à la réalité de la menace». Il permettrait d'interpeller tout journaliste qui filme en direct une opération de police, de le placer en garde à vue en saisissant son matériel et de l'envoyer devant un tribunal, seul à même de déterminer si l'intention malveillante est établie, font-elles valoir. En conséquences, des organisations syndicales de journalistes, la Fédération européenne des journalistes la LDH et un «grand nombre d'organisations professionnelles et collectifs appellent à un rassemblement mardi 17 novembre à partir de 16 heures, place Edouard Herriot à Paris», selon un communiqué co-signé par de nombreux syndicats et associations.
Source : https://francais.rt.com/
..........................(°±°)..........................

Le "coint coint" sauvera l'humanité !

Image

https://www.facebook.com/Xavisions-399600453546061/

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 4395
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par Sophie du moulin »

Et voilà si on applique cette loi :mrgreen:
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Répondre