Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Discuter de tout et de rien

Modérateur : modérateurs

Répondre
Pierre de B.
Messages : 1319
Enregistré le : 05 avr. 2006, 14:56
Localisation : Pas très loin ...

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par Pierre de B. » 14 sept. 2018, 10:58

adieu minette a écrit :
06 sept. 2018, 10:14
Marie la Belge a écrit :
04 sept. 2018, 12:05
Tu adhères totalement à ses idées de vieux gourou réac ? :| Lis donc ceci :
https://www.arretsurimages.net/articles ... plomatique
https://paris-luttes.info/pierre-rabhi- ... e-et-10552
Intéressant cette petit piqûre de rappel, il y a beaucoup d'antirabiques ici.
Un troisième pour la route

https://blogs.mediapart.fr/brigitte-pas ... erre-rabhi

A bientôt peut-être ... et si je peux me permettre : "Soyez VRAIMENT écolos; ne vous contentez pas de les "admirer""
l'Union europeénne vient de débloquer 2.5 millions, les Etats-Unis 250'000.- seulement;
soit de quoi financer 30 secondes de Guerre en Irak.

Suite au cyclone en Birmanie,
entendu ce 6.05.08 dans le journal de 7 heures sur Couleur 3

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3497
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par Sophie du moulin » 15 sept. 2018, 14:30

On est sur le topic écologie, halte à la pollution! :mrgreen:
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
Jeep
Messages : 1956
Enregistré le : 15 janv. 2011, 11:28

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par Jeep » 15 sept. 2018, 18:27

Une nouvelle fois, le ministre de l'agriculture a refusé que l'interdiction du glyphosate soit inscrite dans une loi.
Un ministre sponsorisé par Bayer.

https://www.lemonde.fr/planete/article/ ... _3244.html

Avatar du membre
Jeep
Messages : 1956
Enregistré le : 15 janv. 2011, 11:28

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par Jeep » 15 sept. 2018, 18:31

Je ne sais pas si vous avez vu à la télé ces derniers jours, les apiculteurs dans les Landes qui ont du jeter leur récolte de miel.
Les sylviculteurs pulvérisent du glyphosate sous leurs plantations de pins pour faire place nette.
Mais sous les pins il pousse de la bruyère et quantité d'autres fleurs que butinent les abeilles.

Des traces de glyphosate dans le miel : poubelle et grosse perte financière pour les apiculteurs.
Quand les abeilles ne crèvent pas directement après avoir butiner, j'imagine que le miel que leur laissent les apiculteurs dans leurs ruches doit les faire disparaître quelques temps après.

https://www.bioaddict.fr/article/glypho ... 060p1.html

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3497
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par Sophie du moulin » 15 sept. 2018, 20:02

J'aime bien à la fin de l'article , ils se demandent si les nappes phréatiques ne "pourraient" être elles aussi polluées...Non mais sans blague! :roll: :roll:
Quand tu vois le nombre de nouvel essaims qu'achètent les apiculteurs chaque année, c'est aberrant! On en vient à faire de l'élevage intensif d'abeilles pour remplacer les pertes des apiculteurs. Et les abeilles sauvages ? Ben oui parce que celles qu'on élève sont des abeilles domestiques , donc différentes de l'espèce sauvage qui à la base produit moins de miel. Les abeilles sauvages, elles, sont bel et bien condamnées! :rougefaché:
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 1874
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par adieu minette » 15 sept. 2018, 20:24

Sophie du moulin a écrit :
15 sept. 2018, 20:02
Les abeilles sauvages, elles, sont bel et bien condamnées! :rougefaché:
Pas forcément, si on arrête les conneries. Justement les abeilles sauvages qui n'ont pas été sélectionnées pour leurs grosses production, ont bien d'autres qualités, et particulièrement celle d'être beaucoup robustes que celles des apiculteurs !! (J'avais vu un reportage là dessus)
My make-up may be flaking
But my smile still stays on.

Avatar du membre
ac2n
Messages : 2593
Enregistré le : 22 avr. 2005, 18:01
Localisation : Le bistrot des copains au

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par ac2n » 16 sept. 2018, 13:10

Vous reprendrez bien encore un peu de Rabhi :

https://www.franceinter.fr/emissions/l- ... embre-2018
..........................(°±°)..........................

Le "coint coint" sauvera l'humanité !
Image
https://www.facebook.com/Xavisions-399600453546061/

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 1874
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par adieu minette » 16 sept. 2018, 14:29

Malheureusement, je n'ai plus de jeu de mots sur Rabhi, déjà que mon vaccin antirabhique (avec la piqûre de rappel) a fait un énorme flop ! J'enrage. :oops:
My make-up may be flaking
But my smile still stays on.

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3497
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par Sophie du moulin » 16 sept. 2018, 14:35

adieu minette a écrit :
15 sept. 2018, 20:24
Sophie du moulin a écrit :
15 sept. 2018, 20:02
Les abeilles sauvages, elles, sont bel et bien condamnées! :rougefaché:
Pas forcément, si on arrête les conneries. Justement les abeilles sauvages qui n'ont pas été sélectionnées pour leurs grosses production, ont bien d'autres qualités, et particulièrement celle d'être beaucoup robustes que celles des apiculteurs !! (J'avais vu un reportage là dessus)
Je pense avoir vu aussi ce reportage où un scientifique disait que les abeilles sauvages étaient plus résistantes (mais je ne me souviens plus s'il parlait des pesticides ou des maladies...)mais où il disait aussi qu'elles étaient en voie de disparition malgré tout parce qu'elles supportaient moins (me semble-t-il) les changements de leur habitat et ne trouvaient plus d'endroit pour se loger. Et oui la crise du logement touche aussi les abeilles :wink: D'ailleurs parmi les abeilles sauvages, il existe des espèces qui ne produisent pas de miel, qui ne vivent pas en colonies et qui ne trouvent plus suffisamment d'endroits pour se nicher et pourtant elles participent aussi à la pollinisation. On peut participer à leur sauvegarde en faisant un "nichoir" dans notre jardin.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 1874
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par adieu minette » 16 sept. 2018, 14:55

C'est vraiment très très inquiétant en tout cas. (Même si dans mon jardin, j'ai plutôt une belle remontée d'abeilles, bourdons, papillons depuis 2 à 3 ans et tout plein de bestioles..., j'ai rien installé de spécial, mais en effet je pense qu'il y a de quoi faire en logements chez moi. (Je suis bailleur à insectes... :) ))

Par contre cette année, c'est la catastrophe pour les piafs. Vraiment je constate beaucoup moins d'oiseaux que d'habitude, que ce soit en nombre ou en variétés. J'en ai eu quand même, mais rien à voir avec ce qu'il pouvait y avoir il y a encore peu. Ça fait peur.

https://www.lemonde.fr/biodiversite/art ... 52692.html
Le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) et le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) annoncent, mardi 20 mars, les résultats principaux de deux réseaux de suivi des oiseaux sur le territoire français et évoquent un phénomène de « disparition massive », « proche de la catastrophe écologique ». « Les oiseaux des campagnes françaises disparaissent à une vitesse vertigineuse, précisent les deux institutions dans un communiqué commun. En moyenne, leurs populations se sont réduites d’un tiers en quinze ans. »
My make-up may be flaking
But my smile still stays on.

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3497
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par Sophie du moulin » 17 sept. 2018, 10:33

Effectivement c'est inquiétant. :/ Cette année pourtant nous avons eu le retour des hirondelles. Maintenant on laisse ouvert tout l'été l'une de nos dépendances pour qu'elles puissent se nicher . A près tout il n'y a que les jouets et vélos des gamins dedans , alors...
Nous aussi les abeilles solitaires trouvent facilement refuge dans les joints de la maison en sable à lapin mais ce n'est pas le cas partout.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

dd
Messages : 4589
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par dd » 17 sept. 2018, 14:22

adieu minette a écrit :
16 sept. 2018, 14:55
C'est vraiment très très inquiétant en tout cas. (Même si dans mon jardin, j'ai plutôt une belle remontée d'abeilles, bourdons, papillons depuis 2 à 3 ans et tout plein de bestioles..., j'ai rien installé de spécial, mais en effet je pense qu'il y a de quoi faire en logements chez moi. (Je suis bailleur à insectes... :) ))

Par contre cette année, c'est la catastrophe pour les piafs. Vraiment je constate beaucoup moins d'oiseaux que d'habitude, que ce soit en nombre ou en variétés. J'en ai eu quand même, mais rien à voir avec ce qu'il pouvait y avoir il y a encore peu. Ça fait peur.

https://www.lemonde.fr/biodiversite/art ... 52692.html
Le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) et le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) annoncent, mardi 20 mars, les résultats principaux de deux réseaux de suivi des oiseaux sur le territoire français et évoquent un phénomène de « disparition massive », « proche de la catastrophe écologique ». « Les oiseaux des campagnes françaises disparaissent à une vitesse vertigineuse, précisent les deux institutions dans un communiqué commun. En moyenne, leurs populations se sont réduites d’un tiers en quinze ans. »
pareil chez moi, bon j'ai installé un hôtel à insecte sans gros succès, pas mal d'abeille, le voisin à coté fais du miel, les bourdons
mais aussi des frelons que j'éclate à chaque fois
pour les oiseaux j'en ai encore pas mal, de la mésange au merle etc..... et énormément de pigeons, mais quelque chose me dit qu'il va y en avoir
beaucoup mois pendant quelques temps
et chose étrange, des pies et des corbeaux ont fait leurs apparitions alors qu'il y a quelques temps il y en avait pas du tout
ils restaient dans les champs maintenant ils se rapproche des habitations, à croire qu'il n'y a plus rien à bouffer dans les champs
Image

Avatar du membre
Jeep
Messages : 1956
Enregistré le : 15 janv. 2011, 11:28

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par Jeep » 17 sept. 2018, 16:04

J'habite en pleine ville, avec plusieurs raffineries, aciéries et multiples grosses entreprises à proximité.
Mais ça n'a jamais empêché plusieurs espèces d'oiseaux de fréquenter le jardin : mésanges, roitelets, rouge-gorges, chardonnerets, serins.
Un rouge-gorge continue à venir hiverner chaque saison dans le même coin du jardin.
Les autres espèces...disparues depuis des années.
Il ne reste que des tourterelles, des pigeons, des pies et des moineaux (de moins en moins) en ville. Et des goélands, je suis en bord de mer.
Les hirondelles, juste quelques unes aux limites de la ville. Plus aucune dans le centre.

Dans les pinèdes environnantes, et ça je l'ai constaté depuis la grande période de sècheresse de l'été 2017, il n'y a plus rien.
C'est impressionnant. Les cigales se sont tues maintenant. Et il n'y a AUCUN bruit sous les pins.
On a un grand parc forestier appartenant aux domaines et géré par l'ONF, pareil, le silence total en dehors des gens et des clébards.
On entend parfois une pie ou des corneilles au loin.
Dans le domaine, il y avait un étang qui s'est totalement asséché l'an dernier. Là c'était le refuge des hérons, cygnes, col-verts, macreuses...plein d'espèces limicoles.
Le tintamarre que faisaient tous les habitants de l'étang a cessé.
Une paire de buses (des vraies avec des ailes) qui sont là depuis des années tournent maintenant au dessus des maisons pour essayer de trouver de quoi se nourrir. Leur principal garde à manger à disparu.
C'est désespérant.

Quant aux petites abeilles sauvages, je n'en ai quasiment vu aucune dans les romarins cette année.

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3497
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par Sophie du moulin » 28 sept. 2018, 10:26

Ce que dit Cyril Dion, ça me parle et vous ?
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3497
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Renaud, l'écologie et moi et moi et moi...

Message par Sophie du moulin » 02 oct. 2018, 18:43

J'ai trouvé un article qui parle d'une étude montrant qu'aux yeux de certains hommes, l'écologie c'est "féminisant", que cela s'adresse davantage aux femmes. Je mets le lien : http://www.madmoizelle.com/hommes-ecolo ... ite-872245 J'avoue que cela ne me surprend pas mais si c'est vraiment le cas, on n'est pas sorti de l'auberge! :roll:
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Répondre