Métèque - nouvel album de reprises

Albums, livres, concerts,...
Sur Renaud bien sûr !

Modérateur : modérateurs

Répondre
Charlie Brown
Messages : 2517
Enregistré le : 06 sept. 2005, 21:19

Re: Métèque - nouvel album de reprises

Message par Charlie Brown »

Sophie du moulin a écrit : 09 mai 2022, 12:17 Ah oui ça se tient. Mais c'est tordu quand même! :hehe: La chanson ne donne pas l'impression qu'elle se hâte en tout cas mais bon c'est humain aussi de ne pas se hâter pour voir quelqu'un partir mais c'est un peu ambivalent avec le fait qu'elle espère le maintenir au chaud. Pour moi au chaud, pour une belle histoire d'amour ou de tendresse c'eut été dans ses bras. :wink: Mais ta vision des choses est intéressante et ça se tient même si cela ne me donnera probablement pas envie de l'écouter davantage ::d

Je veux mon n'veu, que ça s'tient ! :-)
Je ne vois que cette lecture possible. :wink:

Voici comment j'imagine la scène :

On est en fin d'après-midi.
Extérieur jour. Gris et sombre. Plan large. Une cabane au fond des bois, ou, du moins, une masure solitaire au cœur de la forêt, ou pas très loin. Il y a du vent, il fait froid. La fumée sort par la cheminée.
Intérieur jour. Mal éclairé. Il n'y a qu'une pièce, assez grande. Avec un fourneau, peut-être une cheminée, et du feu dans l'âtre. Bonhomme est allongé sur son lit. Il ne peut plus rien faire, il est très fatigué. Elle aussi est très fatiguée. Ils sont vieux et la vie n'a pas toujours été facile. Les hommes, souvent, s'en vont les premiers.
Ce sont des taiseux. Par nature, peut-être. Mais surtout par habitude. Ils se connaissent tellement qu'ils n'ont plus vraiment besoin de se parler. Le grand amour des premiers jours a laissé place à la tendresse. Il va mourir, on n'y peut rien. Mais elle veut le garder au chaud, et lui faire à manger. Au moins un bol de soupe. Elle aussi a un peu faim. Il n'y a presque plus de bois. Il faut qu'elle aille en chercher. Sinon, il fera trop froid. Il n'y survivrait pas. Et puis, il faut manger. Elle s'absente quelques minutes. Oh, pas longtemps. La forêt est là, à portée de main.
Tout en ramassant le bois, elle pense à lui. Elle pense à eux. Avec mélancolie. L'époque où, toute jeunette, elle rêvait de lui, dans ces mêmes bois. Les jours passés ensemble. Oh, certes, il ne fut pas toujours fidèle. Mais à sa manière, il le fut. C'est dans ses bras qu'il se meurt. D'ailleurs, si ça se trouve, pendant qu'elle ramasse ce bois, vital, il a peut-être rendu son dernier souffle. Elle ne l'espère pas. Elle espère être là, à ce moment-là. Mais il faut aller chercher du bois, sinon, c'est sûr, il y restera. Personne ne l'empêchera de le tenir encore en vie. Quelques jours, quelques heures, quelques secondes. A ses côtés et au chaud, avec peut-être un bol de soupe dans le ventre, avant de s'en aller.
C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule !
Avatar du membre
Jeep
Messages : 2999
Enregistré le : 15 janv. 2011, 11:28

Re: Métèque - nouvel album de reprises

Message par Jeep »

Pour continuer dans les souvenirs, cela me faisait penser à l'époque à "la femme au fagot" un des santons principaux de la crèche provençale.

Image

A m'asseoir sur un banc, cinq minutes, avec toi...
Un petit coin de parapluie, Contre un coin de paradis...


Image
Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 5258
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Métèque - nouvel album de reprises

Message par Sophie du moulin »

:hehe: Charlie, je crois vraiment que tu enjolives. :wink:
Alors moi , c'est parce que cela ne collait pas avec Brassens mais j'imaginais plutôt sur cette chanson un scénario noir , à la Chabrol peut-être. Elle le laisse mourir, parce qu'elle ressasse aussi de vieilles rancunes et ça aura l'air de mort naturelle! :mrgreen: :hehe: ca se tient aussi si tu reprends les paroles. ::d

Jeep, Le parapluie c'est incontestablement une chanson d'amour , là, on ne devrait pas avoir de divergences d'interprétation. :) Brassens prenait quand même souvent la météo comme prétexte à ses histoires d'amour, non ? Par contre cette chanson me fait plus penser à "En apesanteur" de Calogero que Mistral gagnant mais en nettement mieux écrit quand même. :wink: et le santon de la vieille, oui c'est tout à fait ça! :hehe:
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image
Avatar du membre
Jeep
Messages : 2999
Enregistré le : 15 janv. 2011, 11:28

Re: Métèque - nouvel album de reprises

Message par Jeep »

Sophie du moulin a écrit : 09 mai 2022, 16:19 :hehe: Charlie, je crois vraiment que tu enjolives. :wink:
Charlie décrit exactement les images que j'ai toujours eu en tête concernant cette chanson.
C'est la misère.
On est chez les gueux.
C'est du Zola.
Dans mon esprit, ça se passe au XIXème siècle (d'où le parallèle avec le santon, les tenues provençales des santons sont environ de la fin du XIXème).

Ça peut se passer bien entendu à une époque plus récente.
Les années 1920 à 1940 n'étaient pas glorieuses dans les campagnes.
J'ai un pote plus âgé né en 1950 dans le Poitou profond dans une famille nombreuse. Son enfance c'est du Zola. La corvée de bois et la soupe au corbeau quand il n'y avait plus rien. Et à 14 ans les garçons étaient placés dans une ferme pour bosser.
Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 5258
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Métèque - nouvel album de reprises

Message par Sophie du moulin »

Ah mais oui la misère probablement c'est surtout le romantisme que glisse Charlie qui me fait sourire :
Ils se connaissent tellement qu'ils n'ont plus vraiment besoin de se parler. Le grand amour des premiers jours a laissé place à la tendresse. Il va mourir, on n'y peut rien. Mais elle veut le garder au chaud, et lui faire à manger.
:-D Effectivement comme ça fait plus penser à Zola ou Victor Hugo.. Tout est gris et l'amour si loin , même la tendresse, je ne la perçois pas vraiment. Vous me dîtes qu'elle y est mais je suis dubitative. Et ton explication me paraissait plus correspondre à l'image que je me faisais de la chanson. Je crois que l'image très rustre que certains auteurs peuvent donner de certains milieux sociaux ou du monde paysan me parait fausse.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image
Avatar du membre
adieu minette
Messages : 3179
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Métèque - nouvel album de reprises

Message par adieu minette »

...
Modifié en dernier par adieu minette le 09 mai 2022, 21:38, modifié 2 fois.
Soutien au peuple afghan et aux ukrainiens.
Avatar du membre
adieu minette
Messages : 3179
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Métèque - nouvel album de reprises

Message par adieu minette »

Jeep a écrit : 09 mai 2022, 19:20
Les années 1920 à 1940 n'étaient pas glorieuses dans les campagnes.
J'ai un pote plus âgé né en 1950 dans le Poitou profond dans une famille nombreuse. Son enfance c'est du Zola. La corvée de bois et la soupe au corbeau quand il n'y avait plus rien. Et à 14 ans les garçons étaient placés dans une ferme pour bosser.
Jeep, mon papa est né en 1949, dans la grande pauvreté à la campagne en Bretagne. Pour son enfance c'était un peu Jacqou Le Croaquant. Les besoins élémentaires, alimentation, hygiène, habitation, habillement par exemple c'était totalement catastrophique.

Ma maman qui vient d'un milieu pauvre aussi mais à Paris, ça n'avait rien à voir. Ils avaient quand même accès à beaucoup d'aides, d'accès à la nourriture, aux vêtements, elle nous a toujours qu'elle n'avait en fait manqué de rien dans son enfance, même si elle vivait dans une chambre de bonne.
Soutien au peuple afghan et aux ukrainiens.
Avatar du membre
ac2n
Messages : 3726
Enregistré le : 22 avr. 2005, 18:01
Localisation : Le bistrot des copains au

Re: Métèque - nouvel album de reprises

Message par ac2n »

"Moi je cultive l'amour sur le fumier du mépris" (Yes papillon-Gari Greù/JG Tartare)

"Le coinT coinT sauvera l'humanité" (ac2n, philosophie de bistrot virtuel)

https://www.facebook.com/Xavisions-399600453546061/
Avatar du membre
Marie la Belge
Messages : 5827
Enregistré le : 24 juil. 2006, 12:10

Re: Métèque - nouvel album de reprises

Message par Marie la Belge »

Un article dans Le Soir de ce 10 mai.
Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.
Elle quitte le vilain phenix mais aimera toujours Renaud.
Image
Charlie Brown
Messages : 2517
Enregistré le : 06 sept. 2005, 21:19

Re: Métèque - nouvel album de reprises

Message par Charlie Brown »

Sophie du moulin a écrit : 09 mai 2022, 16:19 :hehe: Charlie, je crois vraiment que tu enjolives. :wink:

'tain, je te chiade un post à faire chialer dans les chaumières, et toi, ça te fait marrer. Misère... Je sais plus quoi faire. :? :-D

Sophie du moulin a écrit : 09 mai 2022, 16:19 Alors moi , c'est parce que cela ne collait pas avec Brassens mais j'imaginais plutôt sur cette chanson un scénario noir , à la Chabrol peut-être. Elle le laisse mourir, parce qu'elle ressasse aussi de vieilles rancunes et ça aura l'air de mort naturelle! :mrgreen: :hehe: ca se tient aussi si tu reprends les paroles. ::d

Et après c'est Brassens et moi qui sommes tordus... :roll: :mrgreen:

(Pour moi, ça peut pas du tout être du Chabrol. Chabrol règle son compte à la bourgeoisie. :wink: )

Jeep a écrit : 09 mai 2022, 19:20
Sophie du moulin a écrit : 09 mai 2022, 16:19 :hehe: Charlie, je crois vraiment que tu enjolives. :wink:
Charlie décrit exactement les images que j'ai toujours eu en tête concernant cette chanson.

:merci:

Sophie du moulin a écrit : 09 mai 2022, 19:51 Ah mais oui la misère probablement c'est surtout le romantisme que glisse Charlie qui me fait sourire :
Ils se connaissent tellement qu'ils n'ont plus vraiment besoin de se parler. Le grand amour des premiers jours a laissé place à la tendresse. Il va mourir, on n'y peut rien. Mais elle veut le garder au chaud, et lui faire à manger.
:-D
Effectivement comme ça fait plus penser à Zola ou Victor Hugo.. Tout est gris et l'amour si loin , même la tendresse, je ne la perçois pas vraiment. Vous me dîtes qu'elle y est mais je suis dubitative. Et ton explication me paraissait plus correspondre à l'image que je me faisais de la chanson. Je crois que l'image très rustre que certains auteurs peuvent donner de certains milieux sociaux ou du monde paysan me parait fausse.

C'est pas du romantisme. C'est juste... la vie.

Mettons qu'ils aient 70 ans (ou même 60 ans. On mourait plus jeune à l'époque, surtout dans les campagnes et/ou chez les ouvriers, après une vie de labeur physique). Mettons qu'ils aient vécu 40 ou 50 ans sous le même toit. A moins que leur relation soit celle de Gabin et Signoret dans Le Chat, qu'ils s'engueulent tout le temps ou qu'ils ne se supportent plus, je ne vois pas comment il pourrait en être autrement.
La tendresse est une des formes de l'amour (d'ailleurs, pour moi, "l'amour" en tant que tel est une notion qui n'existe pas. L'amour est un mot valise, l'amour est protéiforme : passion, amitié, tendresse, bienveillance, empathie, attention... etc... tout ça, ce sont des formes d'amour. Tout ça, c'est de l'amour). Et tout dans ce texte le montre, malgré la froideur apparente. Ce ne sont pas des gens à l'aise avec leurs sentiments, qui les montrent facilement. Ça passe juste par des gestes, des attentions.


Je tente une dernière explication de texte, et puis après, j'arrête, promis. :wink:

Elle va ramasser du bois "pour chauffer Bonhomme". Pour le maintenir en vie, même pas longtemps. Et rien ni personne ne pourra l'empêcher d'accomplir de ce geste d'amour.

Mélancolique, elle va
A travers la forêt blême
Où jadis elle rêva
De celui qu'elle aime


La mélancolie mentionnée ici est indubitablement du côté de la tendresse, pas de l'amertume.
Tu noteras que si le verbe "rêver" est au passé, le verbe "aimer" est toujours au présent.


Non, rien ne l'arrêtera
Ni cette voix de malheur
Qui dit: " Quand tu rentreras
Chez toi, tout à l'heure
Bonhomm' sera déjà mort



"Cette voix de malheur"... Clairement, elle ne veut pas qu'il meure. Et surtout pas pendant qu'elle s'est absentée pour aller ramasser du bois.


Ni cette autre et sombre voix
Montant du plus profond d'elle
Lui rappeler que, parfois
Il fut infidèle


Cette autre voix n'est pas "de malheur", elle est juste "sombre". C'est un peu la tâche noire de sa vie avec lui. Mais ce n'est qu'un pincement au cœur passager, car, si ça a eu son importance, ça pèse si peu, au final, dans la balance de toute une vie. Il va mourir, et elle ne laissera même pas ce petit coup de canif assombrir le reste de sa vie à ses côtés.

Bref, de l'amour, de la tendresse, malgré la dureté de la vie, malgré tout.
C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule !
Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 5258
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Métèque - nouvel album de reprises

Message par Sophie du moulin »

Marie la Belge a écrit : 10 mai 2022, 10:50 Un article dans Le Soir de ce 10 mai.
Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.
Chez moi le lien ne fonctionne pas.

Charlie, ça se tien ton explication, je l'ai dit. Oui Chabrol c'est la bourgeoisie mais, tu as compris que je voulais dire. je comprends tout à fait le sens que tu indiques mais mon psychique n'adhère pas simplement. :wink: Et si j'essaie de percer le mystère de mon inconscient :wink: , il doit y avoir deux raisons: premièrement pour moi (mon vécu) la représentation de la pauvreté ce n'est pas synonyme de fatalisme, de tristesse mais de beaucoup d'ingéniosité , de débrouillardise et de gaité (ma grand-mère maternelle sans doute :wink: ) et deuxièmement j'ai beaucoup de mal avec cette histoire de tendresse chez les vieux couples (je n'aime d'ailleurs pas la chanson de Bourvil :hehe: ). Pour moi, les gens confondent habitude, longévité d'un couple et sentiments. La peur de se retrouver seul(e) est selon moi plus fréquente que la tendresse ou l'amour. Et moi cette chanson , comme les paroles de la tendresse m'évoque plutôt cette réalité-là.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image
Avatar du membre
Jeep
Messages : 2999
Enregistré le : 15 janv. 2011, 11:28

Re: Métèque - nouvel album de reprises

Message par Jeep »

A ceux qui ont acheté le coffret collector vinyle ou le collector CD : "le carnet de Renaud" à l'intérieur est-il bien un truc avec des pages vierges comme on en trouve dans toutes les papeteries ?
Charlie Brown
Messages : 2517
Enregistré le : 06 sept. 2005, 21:19

Re: Métèque - nouvel album de reprises

Message par Charlie Brown »

Sophie du moulin a écrit : 10 mai 2022, 15:13 [...] et deuxièmement j'ai beaucoup de mal avec cette histoire de tendresse chez les vieux couples (je n'aime d'ailleurs pas la chanson de Bourvil :hehe: ).
C'est juste une des plus belles chansons du monde, mais bon...

I give up.

Sophie du moulin a écrit : 10 mai 2022, 15:13 Pour moi, les gens confondent habitude, longévité d'un couple et sentiments. La peur de se retrouver seul(e) est selon moi plus fréquente que la tendresse ou l'amour. Et moi cette chanson , comme les paroles de la tendresse m'évoque plutôt cette réalité-là.

L'habitude, la peur de se retrouver seul... OK.
Mais ça n'empêche pas les sentiments. Qu'ils soient négatifs (comme la haine) ou positifs.
C'est sûr qu'il existe des couples qui durent malgré la confrontation, les engueulades permanentes, voire la haine, pour de multiples raisons (habitude, peur de se retrouver seul, dépendance financière...etc....).
Mais que ce qu'on appelle communément l'amour (qu'il ait été sincère, tendre ou ardent, voire passionnel, exclusif, jaloux, entier... et toutes les tares de la même engeance) se transforme au fil du temps en pure tendresse, ou même en simple amitié, me paraît être le lot de la majorité des couples qui durent, voire leur évolution logique.
Les personnages de Brassens me semblent plus entrer dans cette dernière catégorie. Mais bon...

Pour te faire plaisir, on va dire : chacun son ressenti. :wink: Et je vais en rester là. :-)

Jeep a écrit : 10 mai 2022, 20:16 A ceux qui ont acheté le coffret collector vinyle ou le collector CD : "le carnet de Renaud" à l'intérieur est-il bien un truc avec des pages vierges comme on en trouve dans toutes les papeteries ?

J'ai acheté le collector CD.
Et, oui, c'est exactement ça ! :wink:
14 x 9 cm. Pages vierges d'une blancheur éclatante.
Aucun intérêt, si ce n'est d'avoir une couverture avec une partie de Renaud dessinée de la main de celui qui à réalisé l'artwork de l'album, Jérôme Wirtz. Bon, allez, ça fait toujours plaisir d'avoir une petit carnet "Renaud" dans sa poche. :-)


Bon, c'est pas tout ça, mais c'est l'heure de l'émission spéciale Renaud de France 2. Je lâche mon ordi et je cours devant ma télé ! (Il va me falloir au moins deux secondes, le temps de je me lève et que je fasse quatre pas à grandes enjambées. :-D )
C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule !
Avatar du membre
Jeep
Messages : 2999
Enregistré le : 15 janv. 2011, 11:28

Re: Métèque - nouvel album de reprises

Message par Jeep »

Sophie du moulin a écrit : 10 mai 2022, 15:13
Marie la Belge a écrit : 10 mai 2022, 10:50 Un article dans Le Soir de ce 10 mai.
Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.
Chez moi le lien ne fonctionne pas.
Je me suis permis de transformer le PDF en JPG :
Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.
Avatar du membre
Marie la Belge
Messages : 5827
Enregistré le : 24 juil. 2006, 12:10

Re: Métèque - nouvel album de reprises

Message par Marie la Belge »

Tu as très bien fait, Jeep, merci !
Elle quitte le vilain phenix mais aimera toujours Renaud.
Image
Répondre